Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 19:07



Depuis que mon cousin a épousé une haute-savoyarde, je suis tombé sous le charme de cette montagne Alpine, un peu plus haute et dure que mes Vosges du nord.
La toute première fois, le jour du mariage de mon cousin, parti le matin avec mes jumelles et un bâton, chercher les chamois, je me suis perdu, et suis arrivé en retard au mariage, et encore, ce n’est que  grâce à un vieux montagnard qui m’a ramené à la civilisation dans sa bétaillère, j’avais à peine 17 ans.
Depuis, régulièrement j’y vais une semaine par ci par là, parfois pour chasser, où juste comme ça en touriste.  Mais jamais sans mon équipement, car pas de tourisme sans sortie observation de la faune et de la flore.
Je commencerais par quelques photos de mes sorties de reconnaissance …




Un endroit que j'affectionne plus que tout, mais nous y viendrons de façon plus précise plus tard ...



Rencontre d'un jeune bouquetin.



Des chamois, loin, trop loin.



Une belle femelle qui prend le soleil en plein après-midi.



Attention ou l'on met les pieds, c'est précieux !



C'est comme ça, que je préfère les couchers de soleil.



encore un, bien trop loin ...



Ah, des chamois il y en a, c'est certain !



Un peu d'entrainement, un soupçon de volonté et on y arrive ...



Le terrain d'une belle partie de chasse que je vous conterais, très bientôt ....

Et pour vous faire patienter ....



 


Dernière édition par Franz le Ven 21 Mar 2014 - 19:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
FalcoTess
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5757
Age : 35
Localisation : Nord Isère (38)
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 19:16

Merci pour ces belles photos dans un endroit magnifique.....  
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15029
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 19:59

Quand je pense qu'il faut que ce soit un Lorrain qui fasse ces magnifiques photos des Alpes...
Messieurs les Savoyards,Haut-Savoyards,Isérois et C°,vous ne vous sentez pas un peu génés..... 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25487
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 20:12

Merci Franz , quel beau paysage .... C'est magnifique !
Hâte de lire la suite ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 20:29



Y a des photos du 73 partout sur le forum sinon...
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 20:43

Comment parler de mes escapades Alpines sans raconter à nouveau, ma première chasse au chamois, sur le plateau des Glières. Si l’on considère le coté historique de la chose, ce fut une ascension et une partie de chasse qui aurait pu être pleine d'amertume ancestrale... Il n'en fut rien, les savoyards, des gens très accueillants m'avaient réservé "un dépucelage montagnard" des plus mémorables. Il faut dire, quand même, que je fréquente la Haute-Savoie depuis qu'un des mes cousins y a rencontré et épousé une fille du pays, je fais donc un peu partie " de la grande famille ".
Je commencerais par cette fameuse ascension, par le sentier le moins facile, guidé par deux guides de haute montagne, pas des plus jeunes je dois le reconnaître, heureusement pour moi. Nous voilà lancé dans ce chemin de chèvre, mon rucksack sur le dos (pesant son poids, nous y reviendrons), ma fidèle Mauser 66 en bandoulière... Mes montagnards caracolent, devant moi, qui en bon chasseur des "collines" vosgiennes, trouvant les cailloux alpins un peu trop durs, plus durs que mon bon vieux et doux grés rose des Vosges, me dit, monter tout là haut, waouh .... Les voyants bien parti pour me larguer, je colle, mon nez dans le sac a dos, devant moi, n'osant quand même pas m'y accrocher, comme nous le faisions en vélo, derrière les tracteurs, quand nous étions gamins, mais bien décidé à ne pas flancher. Au bout de 1 ou 2 kilomètres mon prédécesseur s'arrête et se retourne, c'est le choc, trop pris dans mon effort, je ne m’arrête pas, on se retrouve nez à nez. Ca redémarre de plus belle, les deux guides devant moi, mon cousin et un ami qui connaissaient la musique loin derrière, nouvel arrêt, toujours là, … au bout de quelques kilomètres et quelques centaines de mètres de dénivelé.. Ils s’arrêtent s’assoient sur un rocher en crachant leurs poumons, jurant de ne plus jamais fumer et boire, m’avouent avoir voulu me larguer sans y arriver.
Cela a fait l’objet d’une longue discussion le soir au refuge, mon cousin me connaissant parfaitement, leur explique que c’était peine perdu, tout sportif que je n’étais pas, il suffisait de me donner une carabine et de me dire « là haut, sur la montagne »,  il y a des chamois ! » Mon mental aidant, j’en devenais grand sportif … Je ne vous explique pas, les yeux qu’ils ont fait quand j’ai déballé de mon rucksack, les bouteilles de vin d’Alsace, ma mirabelle et mes saucissons Lorrains, ils m’ont traité de fou, m’expliquant que eux les victuailles ils les avaient fait monter par moyen motorisé, par un chemin beaucoup plus facile.. Du coup tout penaud, ils en ont regretté l’épreuve physique qu’ils m’avaient fait endurer. Une soirée et un repas inoubliables autour d’une grande table, occupée par plusieurs groupes de chasseurs montés là, pour être prêt pour l’ouverture du lendemain et ayant, chacun amené ses spécialités culinaires. C’était du goûte moi ci et goûte moi ça pendant toute la soirée, et as-tu goûté ma gentiane, tu ne partiras pas sans goûter ma vulnéraire …. Exténué et rassasié, je m’installe à l’étage avec mon couchage, bercé par les ronflements savoyards et les cloches des vaches pâturant alentours.
Le premier réveillé, je sors m’imbiber de cette montagne savoyarde, regardant ce ciel magnifiquement étoilé et un peu plus accessible, vu de là haut, écoutant le clapotis de l’eau d’un petit ruisseau de montagne …. Quand les autres se réveilleront nous prendrons un copieux petit-déjeuner avant de repartir à l’assaut du plateau des Glières... Ne gardant que le strict minimum dans mon sac, pour compenser les muscles endoloris de la veille, nous voilà parti … nous nous étions séparés et je me retrouvais dans un petit groupe de 3, un chasseur local, guide de haute montagne l’été, moniteur de ski l’hiver, le montagnard … un autre chasseur local de naissance mais citadin d’adoption beaucoup moins aguerri et moi, plus que motivé. Nous progresserons, et ferons une halte un peu trop courte a mon goût avant d’arriver vers un endroit stratégique. Très tôt nous allons rencontrer deux chamois, une jeune femelle et un gros mâle, que l’on me désignera pour que je le tire. J’enlève la sécurité de ma Mauser prend ma visée, et là, ……………. !!! , le vide, rien à faire le chamois fait le yoyo autour de mon réticule, mauvaise gestion de mon effort, manque d’oxygène ? Je m’applique, me concentre et en désespoir de cause, laisse filer ma balle, qui n’auras pour seul effet que d’exploser un rocher et de faire résonner toute la chaine des Alpes. Je venais de louper mon premier chamois !
Beaucoup moins alerte, en ce qui me concerne, nous repartirons. Triste d’avoir manqué une si belle occasion et sachant surtout que maintenant ce serait aux autres chasseurs de tirer je prends ma place en queue de peloton et reprend petit à petit mon souffle, la progression se faisant maintenant sur un terrain très accidenté certes mais relativement plat. Quand nous rencontrerons à nouveau des chamois, je m’accroupis en attendant que cela se passe. J’observe et profite des commentaires du spécialiste, au sujet de la chevrée composée de deux femelles et leurs chevreaux et d’une jeune éterle, décision est prise de tirer l’un des chevreaux, le plus petit.. Le savoyard citadin ne voulant pas tirer de chevreau, c’est notre guide qui prend position et après avoir attendu que l’animal choisi se place correctement, tire, et loupe …. La chevrée explose, mais étant sur des petits promontoires en face de nous, est toujours visible, désemparés les animaux s’arrêtent ne sachant pas d’où viens le danger et pour se regrouper. Le tireur n’arrive pas à réarmer et me demande de tirer. J’avais rangé ma lunette dans sa poche prévue dans mon rucksack, le temps de la sortir et de la monter, vive le montage à crochets …. Prendre une balle, l’engager dans le canon… mesurer la distance, d’après le bon vieux principe de l’écartement des branches du réticule, tout en me couchant et en prenant appui sur mon sac. J’estime la distance a 200 mètres ++, pas de problème ma carabine est réglée a la DRO de 205 mètres pour ma balle RWS KS de 11,7grammes, je prend la visée un peu haute sur le chevreau que j’avais bien suivi lors de la débandade et lâche ma balle, qui fauche le petit animal, le clouant littéralement au sol, la balle de 8 x 68 s, surpuissante, Blatt un peu haut, n’a pas fait les dégâts qu’elle aurait pu faire sur un animal plus robuste, j’irais même jusqu'à dire qu’elle était idéale. Je fis plus tard l’acquisition de ma Steyr Mannlicher en 6,5 x 57 et je ne chasse plus le chamois qu’avec cette arme. Apres les félicitations de rigueur nous récupérons la bête, lui rendons les honneurs et sans la vider (méthode savoyarde qui ne me conviens pas du tout), descendons au refuge. D’autres chasseurs arriverons, il y aura au total 4 chamois prélevés ce matin là. Les tireurs s’occupent seuls ou en groupe de leurs animaux et moi contrairement à l’avis des « indigènes » vide mon chamois à la méthode de chez nous, sous les yeux attentifs des montagnards, du coup regroupés autour de moi. J’entends encore les commentaires, vous êtes sure que c’est le premier chamois qu’il tue ? Ah on voit que ….. Etc.…. Ma modestie légendaire m’empêche de publier ici tous les commentaires élogieux à mon égard, prononcés ce jour là … !
Pour me dédommager, du mauvais coup qu’on m’avais fait a la montée, on me proposa de m’aider à descendre mon chamois, tout en me faisant comprendre, que pour que le dépucelage fût valable, il faudrait absolument que je descende l’animal seul et sans aide, ce que je fis sans me faire prier, et sans confier l’une ou l’autre partie de mon matériel, le chamois ne faisait que remplacer les victuailles de l’aller. Après être passé présenter le chamois, et m’être rassasié et désaltéré, je pris la route, bercé par les images de ma première ouverture au chamois, bercé à tel point que arrivé a Colmar j’ai failli m’endormir au volant. Mon premier chamois sans trophée n’enlèvera pas le souvenir du premier mâle que j’ai manqué. Mais, depuis, j’en ai tiré d’autres, aucun ne sera aussi beau que mon premier !
Depuis, tous les ans, mes amis savoyards viennent chasser chez moi en Alsace / Lorraine, à l’affût, en battue et moi je descends en Haute-Savoie. La chasse n’est que la partie visible de l’iceberg de ces rencontres, la partie cachée étant l’amitié, née là-haut sur ce plateau ou une partie de mes ancêtres se battait contre leurs ancêtres à eux. Mais jamais, au grand jamais une seule allusion à ces souvenirs d’un autre temps, d’une époque révolue !






 


Dernière édition par Franz le Ven 21 Mar 2014 - 21:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:00

Super ce cr!  
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15029
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:06

si ça continue,on va faire une rubrique spéciale"Les récits de Tonton Franz"à offrir aux amis en fin d'année.... 
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:11

Superbe, merci Franz, vraiment...  

J'ai hâte de lire tout ça, je sens que je vais me régaler !   

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:16

Au faite Franz,si t es observateur,tu as dût reconnaître la Tournette sur ma photo!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15029
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:21

A propos Yann,désolé,je te sors du lot des absents  .....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:24

merci pour les photos et le récit !!   
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:24

@gxa68 a écrit:
A propos Yann,désolé,je te sors du lot des absents  .....

Passes donc prendre un bol de gnole,oh non excuses,bol d air frais.   
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:25

@Yann73 a écrit:
Au faite Franz,si t es observateur,tu as dût reconnaître la Tournette sur ma photo!

Je vois yann que tu sais me prendre par les sentiments, le massif de la tournette ...
Chut, c'est un secret entre toi et moi !
Il faut dire que je ne la vois que rarement par ce côté là, mais ce que j'appelle la tête de baleine est bien là.
Cette photo est prise de la savoie ?
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:29

Tout a fait Franz,si j était meilleur en photos,on verrais même le lac d Annecy.
Photo prise de Bellecombe en Bauges.
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:35

@Yann73 a écrit:
Tout a fait Franz,si j était meilleur en photos,on verrais même le lac d Annecy.
Photo prise de Bellecombe en Bauges.

On est presque voisin, quand je suis là bas ... Prépare la gentiane, j'arrive.   
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:43

Limite Savoie et haute Savoie,180 ° de la Tournette.

Alt1600.
Revenir en haut Aller en bas
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25487
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:55

Merci pour ce nouveau récit Franz , dommage quand même pour ce premier louper .
Mais sa fait aussi partie de la chasse .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vendéen
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 2766
Age : 68
Localisation : vendée côte
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 21:55

Merci du partage, belles photos et joli C.R   
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 22:01

Photo du bof!
Très bonne qualité,moi,c est tout fait avec un i phone.
L espèce n est pas chassable sur la commune.
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 22:03

On estime la bête à 130kg.
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 22:19

Lors de mon dernier séjour " chasse au chamois " entendant, les caillasses dévaler dans un pierrier, j'ai piqué un sprint suivi d'une grimpette, pour finalement me retrouver face à face avec " le même ", le pire c'est que à quelques mètres, il ne s'est même pas laissé impressionner, allant même jusquà se coucher en me narguant. Mais c'était beau... J'avais la carabine pas l'APN, dommage.  
Revenir en haut Aller en bas
Baptiste54
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 636
Age : 24
Localisation : Meurthe et Moselle, Moselle et Meuse
Date d'inscription : 27/11/2013

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Ven 21 Mar 2014 - 23:56

Superbes photos et toujours autant agréable à lire tes récits de chasse Franz Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Sam 22 Mar 2014 - 23:21

@Yann73 a écrit:
Limite Savoie et haute Savoie,180 ° de la Tournette.

Alt1600.

Mes vacances montagnardes me manque en revoyant ce paysage superbe !

La Tournette je connais guère, les abords du lac d'Annecy un peu plus, et surtout comme ma poche ou presque plus à l'Est côté Montjoie    


Merci Franz pour ce beau récit chargé d'Histoire et d'émotion  
Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Dim 23 Mar 2014 - 0:53

Merci pour ce très beau compte rendu !  je revis mes escapades !

et comme vous voulez des photos des environs d'Annecy donc depuis mon perchoir :

[

Les Aravis et le Parmelan .
Revenir en haut Aller en bas
 
" La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-