Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 14:57

Merci Yann et neltir, pour vos photos.
En attendant toutes les autorisations pour publier mon prochain récit, droits à l'image etc ... Et surtout pour me laisser le temps de l'écrire   ... je vous poste encore quelques images en vrac, pour vous mettre dans l'ambiance Alpine ...

























  
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 15:00

La 2eme photo me rappelle les W.C. au fond du jardin....... 
Plus sérieux ,elles splendides...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 15:02

@gxa68 a écrit:
La 2eme photo me rappelle les W.C. au fond du jardin....... 
Plus sérieux ,elles splendides...

Et, la quatrième, ta maison de campagne ... ?    
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 15:05

je t'avais demandé de ne pas le dire...Surtout en cette période...Si je suis imposé sur la valeur locative.....comme on en entend parler.....   
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 17:44

merci pour le partage Franz !!   
Revenir en haut Aller en bas
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 18:53

En voilà des photos que je connais!
Merci bien.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 20:41

Encore de belles photos, merci !   

Belle "maison" de campagne !  

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25490
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 24 Mar 2014 - 20:46

Super même la maison de campagne .
Merci a tous pour ces superbe photos .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Bastoun73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 10643
Age : 33
Localisation : Chamoux sur Gelon (savoie)
Date d'inscription : 06/03/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 26 Mar 2014 - 17:23

Franz a écrit:
@gxa68 a écrit:
La 2eme photo me rappelle les W.C. au fond du jardin....... 
Plus sérieux ,elles splendides...

Et, la quatrième, ta maison de campagne ... ?    

Ha toi aussi t as cru que c etait la maison a gégé ?  lol! lol! lol! 
tres belle image   
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Jeu 27 Mar 2014 - 19:25

Un premier chamois ça compte, mais je crois que chaque chamois a son importance, et, s’il est une chasse ou le trophée ne compte que pour une toute petite part, c’est bien celle là.
Oui, la chasse au chamois est une véritable épreuve physique, et un chamois sait se faire mériter, tant mieux ! Même si le trophée n’est pas une finalité en soit, celui d’un beau bouc, hante les rêves les plus fous du chasseur passionné que je suis. Le système d’attribution des bagues n’étant pas des plus simples, se faisant par équipe, avec des bagues tournantes parfois, les catégories aussi, enfin tout un tas de raisons qui font que, faut être patient, attendre son tour.
Alors quand au mois d’aout dernier, je reçois un message, …
«Avons bague chamois adulte pour l’équipe, est ce que cela t’intéresse ?» La seule réponse qui me passe par la tête est «demande à un aveugle s’il veut voir !» En fait l’interrogation était par rapport à mes possibilités, … santé etc. … Ce ne sera pas simple mais on va faire avec, fort des encouragements de mes proches et surtout de mon épouse, je veux tenter le coup.
Le temps que mon cousin Jean-Luc se mette d’accord avec sa petite équipe, et youpi la réponse définitive tombe, ce chamois est pour moi, et surtout, on me laisse, quoiqu’il arrive la priorité.
Il ne me reste plus qu’à faire les démarches … permis, Voyage et c’est parti pour les préparatifs.
Ne pouvant pas faire seul ce voyage en voiture, mon épouse travaillant à la date choisie, le train me semble la solution la plus facile.
Choisir le bon rucksack, les bonnes chaussures, ne rien oublier … il me reste 3 semaines pour peaufiner tout ça ….
J – xx ….
En attendant pour patienter je contemple mes trophées et les photos de mes précédentes chasses montagnardes.



 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Jeu 27 Mar 2014 - 20:05

C'est le recit de celui que tu m'avais montré ?
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Dim 30 Mar 2014 - 10:29

Cette fin août et ce début septembre 2013, vont être longs, très longs,  les affaires seront préparés, repréparés, contrôlés et recontrôlés. J’irais régler ou plutôt m’assurer du bon réglage de ma Steyr Mannlicher  6.5 x 57, plus pour me rassurer moi, que pour l’arme elle-même, dont je connais l’efficience, pour l’avoir au printemps fignolée pour l’ouverture du brocard et fait depuis de beaux tirs à longue distance sur quelques renards entre autre.
L’équipement est fin prêt, et le bonhomme,…  tous les jours un peu de marche en privilégiant les montées ce qui n’est pas difficile à trouver chez moi, seulement sont elles trop courtes et moins raides. Du VTT aussi, ça nécessite un peu plus d’énergie, … Bref la préparation des grands sportifs …  

Arrive le grand jour, Jeudi 12 septembre,  direction la gare de Strasbourg, prendre le train jusqu’à Lyon et changer pour reprendre un train jusqu’à  Annecy.

A la dernière minute avec mon cousin, nous avons décidé de ne pas m’encombrer de ma carabine, la sienne en 7 x 64 est là bas, et je la connais parfaitement, l’ayant réglée et testée avec lui quelques semaines auparavant, plus lourde que ma Steyr, elle n’en est pas moins précise, c’est une bonne 98 de bonne facture, en laquelle, j’ai une confiance absolue, l’ayant déjà utilisée plusieurs fois de façon efficace. La lunette aussi, une bonne Zeiss Duralyt, dont je vous ai déjà parlé.







Heureusement que plus rien ne choque personne, car avec mes grosses chaussures, mon rucksack et tout mon Barda, je ne pouvais pas passer inaperçu. Je ne sais pas comment j’aurais fait avec la carabine en plus ! ? A la gare de Lyon, pendant l’escale j’ai interrogé la police dans la gare au sujet du transport d’armes, ils m’ont assuré qu’il n’y avait aucun problème, à condition qu’elle fusse sous étui, j’y pense déjà pour la prochaine fois.
Arrivé à Annecy sans encombre, avec, juste un petit retard d’une heure, ayant loupé ma correspondance, vive les téléphones portables, pour prévenir. Mon cousin m’attendait, ponctuel comme un général de l’armée de l’air.
Une toute petite heure de route et un accueil digne d’un grand palace, un copieux goûter m’attendait, il fallait bien ça pour me requinquer, avant la première expédition de reconnaissance.
Le temps d’un bon casse-croute, me mettre en mode montagnard et nous voilà parti mon cousin Jean-Luc et moi, à la recherche de nos belles antilopes alpines. Un Bouc, voilà ce que je recherche, une vieille chèvre bréhaigne, pourquoi pas,  mais il faut que ce soit un vieil animal porteur d’un trophée.  Nous repérerons quelques chamois dont un bouc bien identifié, âgé au moins de cinq/six ans, c’est le minimum que nous nous fixons.
Ce soir là, après un bon diner, la fatigue du voyage, le bon air de la montagne, me feront tomber instantanément dans un bon sommeil réparateur, bercé ensuite par mes rêves montagnards.







PS: fab52 ... oui c'est bien ça ..
Revenir en haut Aller en bas
Rondeau
Palombe
Palombe


Nombre de messages : 448
Age : 45
Localisation : Saint Nazaire
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Dim 30 Mar 2014 - 10:37

Les photos sont magnifiques et le récit est captivant.
Je ne connais pas la chasse en montagne mais ça a l'air d'être une chasse exigeante mais oh combien gratifiante.
Bravo à toi mais c'est pas gentil de nous faire mijoter comme cela !!!
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Dim 30 Mar 2014 - 16:39

Hâte de lire la suite !   

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Nicolas57
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 23
Localisation : 54 + 57
Date d'inscription : 29/03/2014

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Lun 31 Mar 2014 - 23:13

Magique ! Avec un petit air d' Autriche dans tous ça! J' adorerais chasser en montagne, pour moi c' est ça la vraie chasse, c' est un lieu qui mérite des efforts et des exigences tant au niveau physique que connaissances de l' espèce.
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mar 1 Avr 2014 - 14:37

Non, je ne fais pas exprès de vous laisser mijoter, et Non, je ne suis pas payé au nombre de clics sur mon sujet, simplement me faut il le temps de rédiger tout cela, et j'ai pensé que tout dans un seul message ferait long ...  

Vendredi 13 septembre, après une nuit réparatrice mais trop courte, le réveil sonne bien avant l’aube, la chasse n’est pas autorisée, mais ça nous donne le champ libre pour effectuer les repérages.
Après un bon petit déjeuner, nous voilà à jumeler, nous repérons quelques chamois, mais aussi des cervidés et des chevreuils, nous commençons à échafauder le circuit que nous emprunterons demain, samedi. Quand le soleil est déjà haut dans le ciel nous pouvons rentrer, à l’exemple des chamois qui eux aussi se couchent quelque part à l’abri ! Cette matinée sera consacrée à la préparation finale de l’équipement, la répartition dans nos rucksacks respectifs, j’irai aussi me tailler un beau bâton de noisetier qui me servira de canne mais surtout qui pourra le cas échéant me servir de support pour le tir. Un peu d'entraînement,une prise en main de l’arme aussi, dans des positions rarement usités par chez moi …



L’après midi, sera consacrée à la tournée des copains, … Le premier, Joël, qui nous a convoqué pour nous transmettre à JL et à moi, tout son matériel de rechargement, avec tous les ustensiles, tous les outils, douilles, ogives, poudres, livres etc. … Et en prime, un magistral cours de rechargement.
Au tour de Max, l’équipier de JL grand montagnard devant l’éternel, incontournable personnage, connaissant chaque pierre, chaque arbrisseau et chaque plante « surtout si on peut en faire de la gnôle », de la montagne. Annie aussi, son épouse, qui a toujours un truc à vous faire goûter, une confiture rare et extraordinaire ou une décoction ou macération de derrière les fagots, bref, une maison ou il fait bon vivre. Devant une bonne bouteille et quelques gâteries, nous voilà en train de faire le briefing du lendemain, nous partirons JL et moi, selon un circuit établi et Max nous rejoindra là haut par un autre chemin, s’il dérange des animaux ça ne pourra que nous être favorable, sinon au moins, pourra il faire quelques repérages intéressants.
Tard dans la soirée, nous rentrerons, attendus par Nicole, qui nous a préparé un bon dîner à base de spécialités savoyardes, patiente et conciliante comme à son habitude, quand les hommes sont à la chasse.
Tôt, je rejoins mes quartiers pour me reposer avant le grand rush du lendemain. Heureusement, s’il  y a un endroit où je dors bien, c’est bien dans les Alpes, ma chambre et mon lit bien moelleux me happent dans un sommeil, d’une profondeur sans fond, un gouffre de sommeil !



Un petit clin d'oeil, à une chanteuse dont le vrai nom est prédestiné à cette chanson et ce récit ... Lucille Starr, née Lucille Raymonde Marie Savoie, le 13 mai 1938 à Saint-Boniface, à côté de Winnipeg dans la province du Manitoba au Canada, est une chanteuse franco-manitobaine de folk et de country.

Et pour Nicolas 57, un petit air d'autriche, par un chanteur coiffé d'une magnifique barbe de chamois ...

   

 
Revenir en haut Aller en bas
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25490
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mar 1 Avr 2014 - 15:35

J'adore !
La suite sera nul doute aussi captivante .
Merci Franz .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mar 1 Avr 2014 - 21:30

J'adore également...   


  

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 2 Avr 2014 - 17:28

L’excitation de la chasse, le bon air de la montagne, l’ambiance de cette maison dont j’occupe ce qui a été autrefois la partie habitation de cette ancienne ferme d’alpage, avec ses odeurs d’un autre temps, d’une autre vie, mélange qui fait que mes nuits savoyardes sont revigorantes, à chaque réveil c’est une renaissance.
Samedi 14 septembre.
Et nous y voilà, le réveil sonne, déjà, j’entends au dessus de moi les pas de JL en train de préparer le petit déjeuner, j’ouvre mes volets, il fait nuit, mais noire de chez noire.
Je saute dans mes habits, après m’être rapidement débarbouillé le bout du nez, et monte à l’étage ou une bonne odeur de café et de pain grillé m’accueille, un petit déjeuner qu’aucun hôtel fusse il étoilé cinq fois ne pourrait vous offrir.
Préparer les victuailles pour la journée, une mission importante dont s’acquitte merveilleusement mon cousin, je l’aide un peu quand même.
Répartition dans nos sacs à dos, dernier contrôle de l’équipement et c’est le grand départ !
Pour une fois depuis bien longtemps, ce n’est pas moi le maître d’œuvre, ici le guide c’est Jean-Luc, que d’habitude chez nous là haut en Alsace Moselle, c’est moi qui guide, là c’est lui, et il en profite le bougre, à croire qu’il veut se venger …  
Nous monterons en voiture jusqu’aux alpages, les cloches des vaches nous accueillent dans la nuit, l’odeur de la montagne, le ciel étoilé juste là, à portée de main, tout cela fait que déjà cette journée est à classer dans les inoubliables.

Nous partirons dans la nuit, sillonnant entre les vaches étonnées de ces deux énergumènes qui viennent troubler leur quiétude, mais contente et curieuse aussi de cette visite inattendue, certaines nous escortent quelques mètres, comme pour nous saluer ou faire connaissance.
Nous passons à coté d’une ferme d’alpage inhabitée, l’endroit se nomme « pierre carrée », chaque coin de montagne porte son nom,  généralement lié à un rocher, un événement ou un personnage.
Bientôt, les prairies se transforment en forêt, ou malgré tout de petits sentiers sillonnent la montagne, sentiers entretenus par, les chasseurs, les fermiers, les randonneurs. Parfois un petit pont cimenté, une corde fixée au rocher, ou un aménagement quelconque permet de franchir une crevasse ou un obstacle.
Nous arrivons à la limite supérieure de la forêt et c’est maintenant que cela devient sérieux, le jour est levé, ce qui nous permet de jumeler le flanc de montagne devant nous. Nous allons rester à l’abri des arbres et avancer comme ça, à flanc de montagne. Sous un rocher une petite grotte, tapissée de crottes de chamois, nous sommes dans le domaine de notre antilope. Toujours à la limite supérieure entre forêt, rochers et alpages, nous entendons dans un pierrier devant nous, les caillasses dévaler, « Chamois », me dit JL, et nous piquons un sprint pour ensuite grimper un rocher espérant trouver derrière, le fruit de nos convoitises, il n’en sera rien, nous nous retrouvons presque nez à nez avec un énorme bouquetin, qui, non seulement n’a pas peur de nous, mais ira jusqu’à nous narguer en se couchant à quelques dizaines de mètres, nous regardant en ruminant.
Il faut repartir à l’assaut de cette citadelle de pierre, le but ? le sommet, rien que ça !



Il nous faut arriver à un endroit nommé «Le passage» Oh quand on y est, on comprend vite pourquoi ce nom, à part en passant par là, ben, on reste en bas ! C’est facile quand on connaît. Un entassement de pierres, une marque de peinture rouge, tout est fait pour que celui qui sait observer ne se perde pas. Le pauvre chasseur des « Vosges du nord », serait perdu depuis longtemps sans la présence de son guide. C’est là que se fera la jonction, et, c’est le chien de Max que nous verrons avant son maître, il nous fait la fête, Max nous salue et nous fait un rapide compte rendu de sa montée, en passant par « le poste à Firmin », il a vu plusieurs chamois, dont une vieille femelle qui n’a plus qu’une corne, un animal intéressant. Mais pour l’instant, nous cherchons un bouc, il nous faut encore monter.  Max, bien plus rapide et alerte que nous, passe devant, en slalomant pour n’oublier aucun recoin dans cette immensité, nous nous contentons de le suivre à distance. D’un seul coup au dessus de moi à quelques mètres, une tête, …. …. Un chamois, qui disparaît comme il est apparu, sans un bruit.
Nous sommes maintenant à découvert, les rochers devant nous, sont autant de caches potentielles pour cacher à notre vue  un chamois, nous progressons calmement, marquant une halte à chaque dénivelé pour jumeler.  Alors que jusque là, j’avais du mal à voir les animaux que m’indiquaient mes deux guides, autant par manque d’habitude que par incompréhension de leurs termes montagnards rendant la localisation difficile, l’aspect 3D aussi, inhabituel, quand on chasse sur des terrains  plats en comparaison de ces paysages multidimensionnels.



D’un seul coup, là-bas sur un rocher, Le chamois, Le bouc, je le vois en premier, tout le monde à plat ventre, … Le télémètre, 245 mètres, l’animal correspond en tout point à l’objectif préfixé, je me sens de le tirer là, ou en essayant de gagner quelques mètres, JL en bon cousin qui a confiance en moi, appuie mes intentions, mais ce sera la raison de Max qui tranchera, le bouc ferait une dégringolade telle, que même si nous arrivions à le récupérer, ce ne serait que de la bouillie, ne parlons même pas du trophée. Nous l’observerons encore un peu, avant qu’il ne disparaisse à l’ombre d’un rocher.



Le soleil est déjà bien haut, tous les chamois doivent être couchés, il est temps pour nous de faire une pause bien méritée. Exténué, vidé,  j’aurai du mal à m’alimenter, ce qui entre autre, va me jouer des tours. Le soleil tape fort, je bois, beaucoup, … deux gourdes ne suffiront pas, …


Mes deux guides, tranquille, eux ....  

Nous décidons de redescendre, pour remonter un peu plus loin, pour la fin d’après midi quand les chamois redeviendrons actifs. Une fois encore, je me rends compte que la descente est bien plus difficile que la montée, mes jambes ont du mal à me tenir, je peine. Heureusement JL, m’assistera tant qu’il pourra, Je m’arrête souvent, pour reprendre des forces, quand j’entends un hélicoptère, je me dis qu’il pourrait me prendre et me descendre, je le cherche des yeux mais ne le vois pas, je l’entends, mais oui, il est en dessous de nous, mon dieu que c’est haut la montagne.  





Dans la descente, nous emprunterons le sentier de Max, par « le poste à Firmin » pensant voir la femelle mono-corne, nous ne la retrouverons pas.
Nous rejoignons « Pierre carrée » j’ai envie de me jeter dans un des abreuvoirs à vache, on me conseille d’attendre, on trouvera de l’eau potable plus bas. En voiture nous descendons, et nous arrêterons dans un petit hameau, à une maison que j’ai occupé il y a presque quarante ans lors du mariage de Jean-Luc et Nicole, que de souvenirs et une bonne fontaine dont j’ai manqué de tarir la source.
Un peu plus haut, une petite pause pendant laquelle,  enfin j’arrive à m’alimenter correctement, que dit je, à engloutir notre réserve de victuailles. Mes deux guides en profitent pour jumeler, Nous avons devant nous une étendue rocheuse et abrupte, dont chaque faille semble vouloir cacher un animal, nos repérages nous avaient fait découvrir quelques animaux intéressants dont un beau bouc.

Tout d’un coup, branle bas de combat, mon général, rassemble tout le barda, Max aussi se prépare, on m’indique le bouc, que je ne trouve pas des yeux, mais si, à coté de …. Au dessus de …..  . Rien à faire je ne comprends rien à leur langage indigène, à force d’explications,  je finis par voir la bête, pour la perdre des yeux et ne plus la retrouver, ah c’est plus facile chez moi. Bon, une fois bien repéré, faut y aller, et il n’est pas à coté…  C’est parti, d’abord d’un bon train de marcheurs, ensuite il nous a fallut grimper, grimper des rochers, des pierriers ou l’on fait un pas en avant deux pas  en arrière, … nous y sommes enfin, le chamois est là haut devant nous a 250 mètres, avancer encore, se rapprocher, je voudrais le tirer de là, mais Max veut absolument que je me rapproche. Passer un petit bosquet, et, arrivé derrière,  il est là tout prêt, à 150 mètres, c’est bon, enfin presque. Pour un tir à la presque verticale, je ne trouve aucun appui, mon bâton de noisetier ne me suffit pas, il me faudrait un rocher, un arbre … Tous mes essais resterons vains, quand j’arrive enfin à mettre le chamois dans la lunette, il fait le yoyo autour de mon réticule, non, je ne tenterais pas ce tir, je ne risquerais pas de blesser ce noble animal, tant pis ! Le chamois ne nous laissera pas le temps de changer nos plans, disparaissant dans la montagne. De toute manière, il se fait tard, c'est l’heure de redescendre.

La descente fut silencieuse, dépité que nous étions tous, pas grave, il nous reste demain, sauf que la météo ne sera pas favorable, ils annoncent de la pluie.
Nicole, nous  accueillera comme à l’accoutumée, nous ayant préparé un bon dîner, il nous faut bien ça pour nous remettre d’aplomb. La pluie se met déjà à tomber, ce n’est pas rassurant pour demain.
Après l’accueil de Nicole, l’accueil de Morphée qui me prendra dans ses bras pour un sommeil dont j’avais bien besoin !


Morphée et Iris, Pierre-Narcisse Guérin - Musée de l’Ermitage, Saint-Pétersbourg

Revenir en haut Aller en bas
maroxi
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3524
Age : 42
Localisation : 38
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 2 Avr 2014 - 18:51

Un très beau récit comme on aimerait en trouver souvent !

Un grand merci à toi pour ce moment de pur plaisir qui me rappelle de grands souvenirs aussi ...

La chasse du chamois à l' approche est une chasse somptueuse, tu l' as tellement bien décrite !


Allez à la tienne si je peux me permettre et bonne nuit   
Revenir en haut Aller en bas
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25490
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 2 Avr 2014 - 20:05

C'est pas une chasse que je connais , mais décrite de cette façons ... Qui le voudrais pas la connaître .
Merci Franz , et que dire de ces photos ! Waoouu , magnifique .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 2 Avr 2014 - 22:29

encore un très beau récit merci à toi Franz !!   
Revenir en haut Aller en bas
FalcoTess
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5757
Age : 35
Localisation : Nord Isère (38)
Date d'inscription : 15/10/2011

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Mer 2 Avr 2014 - 22:56

Merci Franz pour ce récit absolument magnifique,où l'on ressent le gout de l'effort et un profond respect envers la montagne et son gibier.
Le tout agrémenté de superbe photo....vraiment un grand merci pour le partage de cette passion.
Revenir en haut Aller en bas
TocardGF
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 1129
Age : 25
Localisation : Quercy Blanc, Corrèze
Date d'inscription : 24/10/2013

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Jeu 3 Avr 2014 - 10:12

Un très beau partage bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Rondeau
Palombe
Palombe


Nombre de messages : 448
Age : 45
Localisation : Saint Nazaire
Date d'inscription : 28/02/2014

MessageSujet: Re: " La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ... Jeu 3 Avr 2014 - 12:52

C'est interdit de tirer sur les routes !!! J'espère que tu as bien dormis comme tu le laissais entendre a la fin de ton dernier chapitre. Moi personnellement je ne pense pas que tu vas réussir à avoir ton chamois aujourd'hui car la météo n'est pas bonne.
Revenir en haut Aller en bas
 
" La haut sur la montagne " ou, Franz et ses escapades alpines ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-