Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

La Belette




- Accès au forum
- Devenir membre



- Actualités
- Permis de chasse
- Brevet grand gibier
- Devenir piégeur agréé
- Armes et munitions
- Grand gibier
- Petit gibier
- Gibier d'eau
- Gibier de montagne
- Nuisible



- Dossier Technique PLC
- PLC a testé pour vous
- Chaine PLC-TV
- Chatbox
- Météo
- Petites annonces
- Fonds d'écran
- Userbars
- Liens



- Contact Webmaster

La belette

La belette appartient à la famille des mustélidés dont elle est le plus petit représentant en Europe. Un corps mince et allongé, un pelage brun dessus et blanc dessous, une queue courte et de couleur uniforme la distinguent de tous les petits carnivores, en particulier de l'hermine.
Son poids varie beaucoup d'un sexe à l'autre : les mâles pèsent entre 60 et 170 g, les femelles entre 35 et 90 g. Une belette femelle peut passer dans un trou de 15 mm de diamètre. Les belettes mènent une vie solitaire, mis à part pendant la période de reproduction. Elles sont actives de jour comme de nuit.
L'accouplement a lieu au printemps. La femelle met bas 2 à 10 jeunes dans un nid souterrain. Elle élève quelquefois deux portées par an. Les jeunes s'émancipent à l'âge de 12 semaines.

Son cadre de vie

La belette fréquente aussi bien les milieux ouverts que les milieux fermés de plaine et de montagne. On peut l'observer près des habitations, sur les chemins, le long des murs, des haies et des broussailles. Sa présence est liée à l'abondance de ses proies. Certains individus sont sédentaires, d'autres erratiques.
La belette est un prédateur spécialiste. Les petits rongeurs, notamment le campagnol des champs, constituent l'essentiel de son menu. En complément elle consomme des oiseaux, de jeunes lapins et, plus rarement, des taupes et des musaraignes.

En France

La belette est commune à travers tout le pays, Corse y compris. Toutefois, on la rencontre moins fréquemment en altitude et dans les grands massifs forestiers.
Discrète, elle passe généralement inaperçue.
La belette est partiellement protégée et peut être capturée sous certaines conditions. Mais son transport et sa naturalisation sont interdits.

Avenir

Aucune menace particulière ne pèse sur la belette. Malgré tout, sa forte capacité de reproduction est limitée par une mortalité annuelle qui peut atteindre 90 %.
Ses fluctuations d'effectifs suivent celles des populations de campagnols, dans un délai inférieur à un an. De temps à autre, la belette prélève quelques proies dans les petits élevages.

Source: ONCFS
Nos Partenaires