Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

La Bécasse Inscription
La Bécasse




- Accès au forum
- Devenir membre



- Actualités
- Permis de chasse
- Brevet grand gibier
- Devenir piégeur agréé
- Armes et munitions
- Grand gibier
- Petit gibier
- Gibier d'eau
- Gibier de montagne
- Nuisible



- Dossier Technique PLC
- PLC a testé pour vous
- Chaine PLC-TV
- Chatbox
- Météo
- Petites annonces
- Fonds d'écran
- Userbars
- Liens



- Contact Webmaster


La bécasse


La bécasse est classée parmi les limicoles comme les bécassines et les chevaliers. Elle s’en distingue par un corps plus massif, un poids moyen de 310 grammes, des pattes courtes. on plumage de teinte " feuilles mortes ", identique chez le mâle et la femelle, lui permet de se dissimuler parfaitement dans son habitat. La bécasse est un oiseau solitaire et très discret. Seul le mâle au printemps et en été, s’observe facilement au crépuscule lors d’un vol chanté, la croule. La saison de reproduction s’étend de mars à août inclus. La femelle niche à terre et pond généralement quatre oeufs qu’elle couve seule durant 21 à 23 jours. Les jeunes bécasseaux quittent le nid dans les heures qui suivent l’éclosion.La prédation sur les nids et les nichées est forte. Lorsqu’elle est détruite, la première ponte est généralement remplacée.

Son cadre de vie : forêts et prairies

La bécasse est le seul limicole de moeurs forestières. Elle fréquente aussi bien les feuillus que les résineux dans leurs jeunes stades. Un milieu forestier varié, agrémenté de clairières et de coupes, sur un sol frais voire humide, favorise l’accueil des bécasses. En automne-hiver, le soir, elle quitte les milieux boisés pour gagner les prairies permanentes des alentours, de préférence pâturées. Elle y reste toute la nuit, s’y alimente, et rentre au bois le matin. Ce va-et-vient entre bois et prairies se nomme la passée. Pendant la période de reproduction, la bécasse demeure en forêt nuit et jour. Les vers de terre constituent sa nourriture principale. Mais elle ne dédaigne pas d’autres proies animales comme les larves d’insectes, les scarabées, les mille-pattes ou encore les perce-oreilles. Graines et fibres végétales sont parfois au menu.

En France

Dans notre pays, la bécasse peut nicher dans toute les régions, mais plus communément dans le quart nord-est, les grandes forêts du Bassin Parisien et en montagne. Migratrice, elle déserte en début d’automne le nord et l’est de l’Europe pour se réfugier dans les régions européennes plus tempérées et jusqu’en Afrique du Nord. En France, c’est en automne et en hiver que la bécasse est la plus abondante. La majorité des hivernantes se concentrent sur le littoral Manche-Atlantique et le pourtour de la Méditerranée. Notre pays accueille essentiellement des bécasses en provenance de Suède, de Finlande et de Russie. La migration d’automne se déroule principalement en novembre. Celle de printemps bat son plein en mars. La bécasse des bois est un gibier très prisé des chasseurs au chien d’arrêt.

Avenir de la bécasse

La bécasse suscite un engouement croissant auprès des chasseurs. Cette passion très particulière a conduit chasseurs et scientifiques à mettre en oeuvre le suivi de ses populations tant en période de nidification qu’en hivernage, notamment en développant considérablement le baguage. En France, depuis plusieurs années, la tendance démographique des populations de bécasses est surveillée de près. Dans le nord et l’est de l’Europe des travaux identiques se mettent en place. A l’heure actuelle, les effectifs paraissent plutôt stables. La principale source d’inquiétude pour l’avenir de cette espèce reste la transformation ou l’exploitation intense de ses habitats, en particulier en Russie. En Europe Occidentale la réduction des surfaces de prairies permanentes est également préoccupante. La maîtrise des prélèvements et la création de réserves dans les sites d’hivernage sont des gages supplémentaires pour la prospérité de l’espèce.

Sources: ONCFS
Nos Partenaires

La Bécasse Chasseurc