Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Partagez
Aller en bas
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Le Belge de Satan

le Lun 8 Oct 2018 - 7:22
Bonjour à tous,

Je fais appelle à vos connaissances pour identifier un fusil.

Je sais qu'il vient de Belgique. Apparemment son année de fabrication est de 1925.
C'est un fusil qui me vient de mon arrière grand père.

Quelques photos :

En bonus, une baguette de nettoyage, sa lanière et son chiffon imbibé de graisse (de l'époque ?). La bretelle en cuir, du vrai, bien épais!


La longuesse est bien marquée.


la crosse est moins marquée que la longuesse mais est couverte de coups et griffures.


La poignée est noircie, sans doute par la sueur. Les quadrillages ont quasiment disparu.


Je reviens sur la crosse et les dégâts importants







Le système du verrou. Pour "emboiter" les canons, il faut que j'ouvre la clé. Une fois le fusil fermé, je dois repousser la clé au centre afin que la tige du verrou affleure. Un ressort faiblard ?

Une fois tout en place, fusil fermé, je ne détecte pas de jeu ou de jour au niveau de la bascule.



La frette :


Les marquages de la bascule. En haut à gauche : HS351 ou HS 3S1 ? Quézaco ?


Les canons, ils mesurent 70 cm, chambres comprises.
Le bronzage est bien sur parti. De la rouille sur le milieu  
Sachant qu'il a été stocké dans une cave de Picardie, je le trouve bien conservé quand même.






Allez ! on passe aux poinçons
Désole mais je n'avais pas de craie . Les infos trouvées viennent du blog  http://mallorquina.pagesperso-orange.fr/source/page0index.htm
Il est précisé sur ce blog "les archives du banc d'épreuve et par la même occasion la liste des poinçons des contrôleurs du 19eme siècle à été détruite par un incendie la liste proposée ci dessous à été reconstitué pour les premiers noms par les souvenirs d'anciens vérificateurs."

En vert, c'est ce que je n'ai pas identifié.


Je pense que j'ai de mauvais infos sur le poinçon "R" surmonté d'une étoile. Car les dates ne correspondent pas avec mes infos. Mon arrière grand père est né en 1873, ça faisait bien longtemps qu'il était mort en 1951 (date de naissance de mon père).



Voilà j'attends vos avis et remarques. Je voudrais en savoir le maximum sur ce fusil familial qui a failli finir à la poubelle.
Je l'emmènerai pour une expertise et savoir si il peut tirer. Dans tout les cas, je vais lui faire un gros nettoyage. Peut être une rénovation.

Pour éclaircir le titre de ce sujet.
L'arrière grand père avait un fusil de Belgique. Le grand père avait un chien qui s'appelait "Satan". D'où le titre.
Il existe une photo (que je vais bientôt récupérer) où l'on voit le bonhomme, le chien et le fusil.


Dernière édition par PierrotM le Lun 8 Oct 2018 - 7:26, édité 1 fois (Raison : insertion d'une photo.)
avatar
kolek
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : 69
Date d'inscription : 08/03/2017

Re: Le Belge de Satan

le Lun 8 Oct 2018 - 18:06
Bon Pierrot tu me fais voir le 27 à St S à la battue. Ton Greener date de 30' je pense .
Toto qui s'y connait sera là en nous examineront les poinçons de près.
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mar 9 Oct 2018 - 21:02
Bon mon sujet n'attire pas les foules.
Je fais un petit up pour attirer les connaisseurs.
@Insulaire , @5rcs , @JP2 , @Halifax82 , @Géry et tous les autres que j'oublie.


J'en profite pour corriger mon texte.
@PierrotM a écrit:Je pense que j'ai de mauvais infos sur le poinçon "R" surmonté d'une étoile. Car les dates ne correspondent pas avec mes infos. Mon arrière grand père est né en 1873, ça faisait bien longtemps qu'il était mort en 1951 (date de naissance de mon père).

L'arrière grand père, Jules de son prénom, est bien né aux alentours de la date indiquée. Mais il était encore vivant au début des années 50. J'attends les dates exactes.
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Lun 22 Oct 2018 - 9:44
Bonjour Pierre!
Quelle louable initiative que de faire revivre l'arme du grand-père! Bon, c'est vrai que tout le monde n'a pas été très gentil avec lui... Je parle du fusil, pas du grand-père, et il porte quelque peu les traces du temps...
Pour les dates et les poinçons, je ne pense pas que je pourrai en découvrir plus que tu ne l'as déjà fait mais je vais essayer de te donner quelques idées (à poursuivre ou non...) si tu comptes t'adonner à sa restauration:
Tout d'abord, il y a cette marque de rouille au niveau de la bande de visée... Ce n'est sans doute pas trop sérieux rien mais la corrosion a peut-être fait son travail de sape et il faut vérifier que la bande est toujours bien soudée. Pour cela, maintiens les canons par le crochet de bascule à l'aide d'une pièce métalique et, avec une autre tige de métal ou une cuiller ou autre, tape gentiment le long des canons: le son devrait être relativement clair, un peu comme le son d'une cloche.
Pour ce qui est de la clef, c'est probablement un ressort de rappel usé ou, plus probablement tout simplement cassé. Ces pièces sont très faciles à se procurer même si elles demandent un petit ajustage au préalable. Le changement du ressort nécessite bien évidemment un démontage de la bascule...
De toute façon, il faudra bien faire un démontage en règle si tu souhaites refaire les bois. Étonnamment, pour un fusil de cet âge, les têtes de vis n'ont pas été trop martyrisées! Donc, il te faudra un set de tournevis qui s'adapte parfaitement aux vis que tu comptes attaquer! N'essaie pas de trouver un tournevis qui aille mais fais plutôt en sorte d'adapter ton tournevis à la rainure de la vis, à la lime ou à la meule. Ensuite, et là c'est très important, fixe ta bascule dans un étau et applique une pression verticale maximale tout en dévissant. Tu évites ainsi que le tournevis dérape et ébrèche les têtes de vis. Le tout sera sans doute bien collé par pas loin d'un siècle de graisse et d'huile de toutes origines () mais ce devrait être jouable!
Il n'y a pas vraiment d'ordre scrupuleux pour le démontage des vis. Je commencerais par le pontet, puis les vis situées sous la bascule et enfin celle située sous la clef et celle placée sous la tige d'extension du pontet (seulement visible une fois ce dernier démonté).
Tu trouveras alors sans doute le ressort de clef (je parierais qu'il est cassé!). Voici une photo d'un fusil sur lequel j'avais changé un ressort (on voit le ressort cassé en arrière-plan.

Pour la crosse, tu vas avoir du travail... Il va falloir que tu sévisses sur la plaque de couche en corne et la pointe cassée... Il va falloir faire une croix sur cette plaque de couche, c'est dommage mais elle à fait sont temps, la pauvre... Il te faudra refaire la pointe en sciant bien proprement la pointe et et en recollant un morceau de noyer. Après les différentes opérations de traitement du bois et en teintant la crosse entière tu devrais obtenir un résultat satisfaisant. Ensuite, il te faudra y ajouter une plaque de couche que tu pourras trouver sur Natutruc...
Tiens-nous au courant et n'oublie pas de prendre plein de photos de la restauration en cours!!!
Allez, amuse-toi bien Pierrot!

_________________
Amicalement,
avatar
kolek
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : 69
Date d'inscription : 08/03/2017

Re: Le Belge de Satan

le Lun 22 Oct 2018 - 10:33
J'ai eu l'escopette en main samedi, la clef fonctionne à la main donc le ressort doit être cassé. J'ai indiqué oralement à Pierrot pour le démontage mais écritement c'est mieux comme tu viens de le faire.
Pas de jeu à la bascule longuesse démontée et en "cigognant" par le bout du canon crosse bloquée en torsion et flexion.
Pour la crosse et la plaque de corne dans un premier temps je nettoierais juste , le bec est abîmé devenu lisse avec l'usure du temps, la corne est à nourrir. Si quelqu'un a la recette ?
La bande n'a pas l'air dessoudée à l'oeil nu.
Bon un fusil un peu maltraité, mais mécaniquement en bon état ( à part le ressort de la clef) et qui n'a pas du trop tirer.
Le plus : il tombe bien à Pierrot , moins à moi il faudrait moins de pente.
Pierrot a pu voir mon Celtic en 16 qui vient de tuer à nouveau après 20 ans.
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Lun 22 Oct 2018 - 11:12
Salut Antoine,

je te remercie de te pencher sur le sujet. Je te corrige quand même sur 1 point
@Insulaire a écrit:Bonjour Pierre!
Quelle louable initiative que de faire revivre l'arme du grand-père! Bon, c'est vrai que tout le monde n'a pas été très gentil avec lui... Je parle du fusil, pas du grand-père, et il porte quelque peu les traces du temps...
C'est le fusil de mon arrière grand père.

La rouille sur la bande de visée, je m'en suis rapidement occupé à la laine d'acier 000. C'était de la rouille de surface.
Je vais tester ton astuce de "sonner la bande" avec un marteau à ferrer les lapins.

Je reviens à l'instant de Castor&Lama (le concurrent de Merlin Pinpin), où j'ai acheté un set de tournevis à pas cher que je vais adapter pour les vis à grand coups de lime. Le sujet a déjà été expliqué sur PLC, et j'ai bien retenu le conseil.
Je devrai attaquer le démontage aujourd'hui, si je trouve un étau (chose à laquelle je n'ai pas pensé). Si des vis sont récalcitrantes : WD40 et chauffe au besoin ?

Pour les bois, c'est clair que c'est le gros du travail. Je compte lui faire un poncé huilé en règle suivant selon les exemples décrits sur PLC.

Si j'ai bien tout lu, et je te demande (aux autres membres aussi) confirmation de l'enchainement des étapes :

0/ démontage et séparation des pièces bois et acier
1/ poncer crescendo (80-120-180) à voir selon besoin
2/ nettoyage avec du St Marc
3/ débosselage des coups à la pattemouille et fer à repasser (astuce de launa86)
4/ réparation de la crosse (fissure que l'on ne voit pas sur les photos) à la colle à bois
4 bis/ réparation du bout de la crosse avec un rajout de matière (à définir) et quelle technique pour le faire tenir ? @Médocain pour ton Hélice comment avais tu procédé pour coller la crosse ?
5/ re-quadriller en me procurant les limes DEM-BART
6/ re-poncer en allant crescendo de 240 à 600 ?
7/ teinter (noyer de préférence) 1 ou 2 couches ?
8/ Huiler (Tru Oil) et re-poncer au 1000 ou laine d'acier 000 entre chaque couches d'huile. Y a-t-il différent Tru Oil ? C'est l'huile qui va servir à boucher les pores ?
9/ Baume des antiquaires
10/ changer la plaque de couche

Question : la teinte se fait-elle au pinceau, chiffon doux ? L'huile et le baume s'applique au chiffon doux au tampon (attention j'ai pas dit tampax lol! ) ?


Pour le métal (hors canons):
Je pensais les nettoyer au cillitbang ou au pétrole désaromatisé. Les huiler dans l'attente du remontage.
Cela va lui donner un aspect métal gris. Si je veux le rendre brillant ? je polis ? Avec quoi ?
Si je veux garder les pièces bronzées c'est direction armurier ?
Il faudra voir le rendu des bois, mais j'aime bien l'idée du métal un peu brillant. Le rendu de ton Aya, Antoine, me convient parfaitement.

Pour les canons, une finition brillante ça ne va pas être top. Je les ferai surement rebronzer ... à l'occasion.


Corriger si besoin.

Un CR bien documenté est au programme
Les photos sont prévues, d'une part pour vous faire partager mon expérience, d'autre part pour pouvoir remonter le fusil  .
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 9:56
Bonjour à tous,

HEEEEEELLLLLLLLLPPPPPPPP !

Je me suis attaqué au démontage du fusil.
Je rencontre un 1er problème, c'est une des vis de la trappe de bascule qui ne veut rien savoir. J'ai eu beau taillé un tournevis adapté à la fente de la vis, fait baigné la bascule dans du pétrole (une nuit) et arroser copieusement de dégrippant. Le tournevis à ripper et la vis est foirée.

Quelles solutions me proposez vous pour la sortir ? Je précise que c'est la seule qui reste en place.

avatar
Maxou1383
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 446
Age : 64
Localisation : Le Nord du Var
Date d'inscription : 01/02/2014

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 10:07
En bricolage pur, je te dirais d'approfondir l'entaille de la vis avec une dremel ou autre, ou de percer et tarauder à l'envers, mais sur une arme je ne peux que te le déconseiller... Et attendre les conseils des "es-spécialistes" de la rénovation...
avatar
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2805
Age : 58
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 10:16
Bonjour Pierrot,

ta vis n'est pas foirée si elle ne tourne pas. Essaye avec un tournevis que tu auras réadapté, tente de chauffer piano piano. Tu peux aussi tenter le coup du caoutchouc, j'ignore si cela fonctionne sur ce genre de vis: tu poses un caoutchouc (élastique large et assez épais), entre l'empreinte de la vis et ton tournevis et tu dévisses, le caoutchouc s'insère dans les endroits où la tête de vis est abimée et annihile les espaces entre le tournevis et la vis.
En dernier recours, perçage mais, là faut du bon matos et ne pas faire n'importe quoi. Bon courage et patience, ça va le faire.
Gaby53
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 5251
Age : 64
Localisation : Laval, France
Date d'inscription : 13/11/2012

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 11:05
Bonjour,
en plus des conseils précédents, essaies la méthode du tournevis "à frapper".
Tu tapes (pas comme un sourd quand même) sur la vis avec un tournevis, des fois cela décolle les filets un petit peu ?
avatar
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2805
Age : 58
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 11:53
@Gaby53 a écrit:Bonjour,
en plus des conseils précédents, essaies la méthode du tournevis "à frapper".
Tu tapes (pas comme un sourd quand même) sur la vis avec un tournevis, des fois cela décolle les filets un petit peu ?

Yes Mister, j'avais forget this méthode.
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 12:05
Bonjour Pierrot,
Merdum! La tête de vis qui rippe est la hantise du démonteur amateur... Le pro peut refaire une vis mais là on ne boxe plus dans la même catégorie...
Mon seul conseil est d'appliquer les deux méthodes citées ci-dessus: tournevis sur la fente et frapper afin d'essayer de décoller le pas de vis (je n'ai pas l'expérience des "vrais" tournevis à frapper qui pivotent sous le coup de marteau mais pourquoi pas...) et chauffer afin de dilater et rétracter la vis tout en permettant à l'huile de dégripper... Mais surtout, mets tout ton poids derrière le tournevis lorsque tu dévisseras. Si tu ne possèdes pas d'étau assez balaise, pose la bascule sur le sol sur un bout de moquette, pontet vers le haut, évidemment, et pousse verticalement, à mort, pour empêcher au tournevis de glisser. Tu devrais y arriver.
Tiens-nous au courant.

_________________
Amicalement,
avatar
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2805
Age : 58
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 12:36
@Insulaire a écrit:Bonjour Pierrot,
Merdum! La tête de vis qui rippe est la hantise du démonteur amateur... Le pro peut refaire une vis mais là on ne boxe plus dans la même catégorie...
Mon seul conseil est d'appliquer les deux méthodes citées ci-dessus: tournevis sur la fente et frapper afin d'essayer de décoller le pas de vis (je n'ai pas l'expérience des "vrais" tournevis à frapper qui pivotent sous le coup de marteau mais pourquoi pas...) et chauffer afin de dilater et rétracter la vis tout en permettant à l'huile de dégripper... Mais surtout, mets tout ton poids derrière le tournevis lorsque tu dévisseras. Si tu ne possèdes pas d'étau assez balaise, pose la bascule sur le sol sur un bout de moquette, pontet vers le haut, évidemment, et pousse verticalement, à mort, pour empêcher au tournevis de glisser. Tu devrais y arriver.
Tiens-nous au courant.

Attention à ceux là, ils sont destinés en principe à du matériel rustique et il faut frapper énergiquement, voir comme une brute épaisse pour enclencher le processus. Si Pierrot ne s'est pas procuré d'étau, je pense que c'est la première chose à faire avant de retenter des opérations sur cette vis récalcitrante; il pourra ensuite décliner à sa guise les solutions proposées. Le coup du caoutchouc que j'ai proposé ci-dessus, fonctionne à merveille sur des vis à empreinte torx ou de ce genre qui ont été abimées, pour ce genre de vis et dans l'acier j'ai un doute mais essayer ne comporte aucun risque.
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 12:53
@culombu2A a écrit:
@Insulaire a écrit: (je n'ai pas l'expérience des "vrais" tournevis à frapper qui pivotent sous le coup de marteau mais pourquoi pas...)

Attention à ceux là, ils sont destinés en principe à du matériel rustique et il faut frapper énergiquement, voir comme une brute épaisse pour enclencher le processus. Si Pierrot ne s'est pas procuré d'étau, je pense que c'est la première chose à faire avant de retenter des opérations sur cette vis récalcitrante; il pourra ensuite décliner à sa guise les solutions proposées. Le coup du caoutchouc que j'ai proposé ci-dessus, fonctionne à merveille sur des vis à empreinte torx ou de ce genre qui ont été abimées, pour ce genre de vis et dans l'acier j'ai un doute mais essayer ne comporte aucun risque.

Merci Eric pour ces précisions. Il me semblait bien aussi que ce tournevis était réservé à des applications du genre automobile.
La technique de poser la bascule au sol et de faire pression comme un malade tout en dévissant a bien fonctionné pour moi à plusieurs reprises donc, je dirais que c'est un coup à tenter. Je ne connaissais pas la technique du caoutchouc mais par contre pour esquinter une tête torx, il faut quand même y aller!!!

_________________
Amicalement,
avatar
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2805
Age : 58
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

Re: Le Belge de Satan

le Mer 24 Oct 2018 - 13:02
@Insulaire a écrit:
@culombu2A a écrit:
@Insulaire a écrit: (je n'ai pas l'expérience des "vrais" tournevis à frapper qui pivotent sous le coup de marteau mais pourquoi pas...)

Attention à ceux là, ils sont destinés en principe à du matériel rustique et il faut frapper énergiquement, voir comme une brute épaisse pour enclencher le processus. Si Pierrot ne s'est pas procuré d'étau, je pense que c'est la première chose à faire avant de retenter des opérations sur cette vis récalcitrante; il pourra ensuite décliner à sa guise les solutions proposées. Le coup du caoutchouc que j'ai proposé ci-dessus, fonctionne à merveille sur des vis à empreinte torx ou de ce genre qui ont été abimées, pour ce genre de vis et dans l'acier j'ai un doute mais essayer ne comporte aucun risque.

Merci Eric pour ces précisions. Il me semblait bien aussi que ce tournevis était réservé à des applications du genre automobile.
La technique de poser la bascule au sol et de faire pression comme un malade tout en dévissant a bien fonctionné pour moi à plusieurs reprises donc, je dirais que c'est un coup à tenter. Je ne connaissais pas la technique du caoutchouc mais par contre pour esquinter une tête torx, il faut quand même y aller!!!

Torx, phillips ou dans ce genre, c'est le problème des personnes qui se lancent dans l'inconnu avec du materiel non adapté. Ce n'est pas le cas de notre ami Pierrot, avec toi et d'autres spécialistes de la rénovation, il est entre de bonnes mains (si je puis me permettre) .
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 0:21
Alors Pierrot? Et cette vis récalcitrante, tu en es venu à bout?

_________________
Amicalement,
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 6:21
Bonjour Antoine, Bonjour à tous,

Ne voulant pas abimer plus que déjà fait cette vis récalcitrante, je lui fais subir un bain de dégrippant en attendant de trouver des outils adaptés, comme le tournevis à frapper conseillé plus haut, ou encore l’œil et l'expertise du paternel dans ce domaine.
Je ne lâche pas l'affaire, ne vous inquiétez pas, mais je prends le temps. Je vous tiens au courant, promis.
avatar
kolek
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : 69
Date d'inscription : 08/03/2017

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 7:46


Avec le Belge de Satan, la 375 CZ et la 1500, tu n'es pas sorti de l'auberge.

A propos de Satan une petite :


La femme c'est l'enfer !
I
I
I
I
I
-- > Per ké ?
I
I
I
I
I
I
I
--> parce que Satan l' habite.






.
Gaby53
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 5251
Age : 64
Localisation : Laval, France
Date d'inscription : 13/11/2012

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 7:59
@PierrotM a écrit:Bonjour Antoine, Bonjour à tous,

Ne voulant pas abimer plus que déjà fait cette vis récalcitrante, je lui fais subir un bain de dégrippant en attendant de trouver des outils adaptés, comme le tournevis à frapper conseillé plus haut, ou encore l’œil et l'expertise du paternel dans ce domaine.
Je ne lâche pas l'affaire, ne vous inquiétez pas, mais je prends le temps. Je vous tiens au courant, promis.
Bonjour,
attention à cet outil, je l'ai cité pour son principe de fonctionnement pas pour en utiliser un vraiment.
Là, c'est sûr, que la vis se décolle ou pas l'outil risque fort de la bousiller.
Dans le même ordre d'idée utilises un tournevis de mécanicien juste pour tapoter sur la vis pour décoller les filets.
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 9:16
@Gaby53 a écrit:
@PierrotM a écrit:Bonjour Antoine, Bonjour à tous,

Ne voulant pas abimer plus que déjà fait cette vis récalcitrante, je lui fais subir un bain de dégrippant en attendant de trouver des outils adaptés, comme le tournevis à frapper conseillé plus haut, ou encore l’œil et l'expertise du paternel dans ce domaine.
Je ne lâche pas l'affaire, ne vous inquiétez pas, mais je prends le temps. Je vous tiens au courant, promis.
Bonjour,
attention à cet outil, je l'ai cité pour son principe de fonctionnement pas pour en utiliser un vraiment.
Là, c'est sûr, que la vis se décolle ou pas l'outil risque fort de la bousiller.
Dans le même ordre d'idée utilises un tournevis de mécanicien juste pour tapoter sur la vis pour décoller les filets.

Bonjour Pierrot, bonjour Gaby,
Je pense aussi qu'il faudrait plutôt s'en tenir à chauffer cette vis (il n'y a pas de jaspage donc tu peux y aller sans compromettre l'aspect de la bascule), huile genre 3en1 qui au contact de la chaleur pénétrera mieux dans le pas de vis (pas WD40) puis tournevis classique, pousser à fond tout en dévissant et taper si nécessaire au marteau pour ébranler le pas. En usant du tournevis à frapper, tu n'auras à mon avis qu'une et une seule occasion de réussir... Si tu échoues, les dégats seront trop importants pour tenter autre chose sinon un fraisage et extraction de la vis avec évidemment une vis à refaire en prime...

_________________
Amicalement,
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6718
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 10:35
Au cas ou les affaires iraient vraiment mal, il y aurait peut-être aussi cette solution de l'extracteur de vis, que je n'ai jamais utilisé mais qui ne coûterait rien (ou pas grand chose) à essayer:


_________________
Amicalement,
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 19:58
Bonsoir Antoine, Gaby et Richard,

Le tournevis à frapper, c'est sur que c'est en dernier ressort. Je sais que ça fonctionne proprement sur une vis en bon état, mais là c'est trop tard (à mon avis).
La vis a été "tapotée" avec un bon tournevis et marteau à ferrer les lapins. Je ne comprends pas que les filets ne soient pas déjà libre. Jamais vu autant de résistance.
De souvenir, la chauffe est aussi un bon moyen de dilater les métaux, mais ne sachant pas ce que renferme la trappe de bascule, c'est aussi une des dernières solutions que j'emploierai. La dernière étant le sacrifice en perçant.

J'ai un planning chargé en ce moment mais je persévère. Quelques jours encore, et je l'espère, cette vis aura cédé. Pour l'instant la bascule j'ai rempli la bascule de dégrippant par les trous des autres vis enlevées. Je laisse au produit le temps d'agir. Après je l'attaque au disque en diamant


ps : kolek, tu as oublié le robust et le baïkal ... (bientôt plus de place) 
avatar
kolek
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2553
Age : 69
Localisation : 69
Date d'inscription : 08/03/2017

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 20:14
Non , je ne parle que des bêtes à chagrin. Et de l' enfer féminin . . .
avatar
PierrotM
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1396
Age : 40
Localisation : Coteaux du lyonnais
Date d'inscription : 14/07/2017

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 20:21
Et des fois ce sont les mêmes.

Gaby53
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 5251
Age : 64
Localisation : Laval, France
Date d'inscription : 13/11/2012

Re: Le Belge de Satan

le Ven 26 Oct 2018 - 20:22
Si tu disposes d'un fer à souder, essaies de le poser sur la vis seule.
Si elle n'est pas du même métal que le reste elle devrait se dilater et se rétracter différemment. (quitte à la refroidir brutalement à la flotte glacée)
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum