Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

courlis cendré Inscri10

Partagez
Aller en bas
culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty courlis cendré

le Mer 28 Aoû 2019 - 16:14
https://www.geo.fr/environnement/la-justice-vole-au-secours-du-courlis-cendre-197240


Un retour objectif de cette décision me satisferait. Sauf erreur, il me semble que, feu le bouffon du Roi(Nicolas le magnifique), avait jeté aux orties l'étude scientifique de l'ONC démontrant qu'un prélèvement était possible sous réserve de quota pour préserver le stock reproducteur. Merci de votre contribution.
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 9:00
Classé sur liste rouge de l'IUCN.

Partant de ce principe là, je comprends même pas qu'en tant que 1er écolo de France, on puisse s'autoriser de chasser cette espèce, même avec des quotas "faible".

Nous sommes en 2019, et quand on veut justement véhiculer cette image de chasseur écolo, je ne comprends pas qu'on défende bec et ongle, la chasse d'espèces menacées.

J'ai beaucoup de respect pour WS, mais je pense, et ça c'est purement personnel puisque je ne suis pas à sa place, que nous devrions garder notre énergie pour préserver ou reconstituer les espaces naturels, plutôt que de signer des pétitions pour le maintien d'une chasse sans avenir en l'état actuel des choses (tourterelles, courlis aujourd'hui, mais demain ce sera quoi ?).

De ma petite vie de chasseur (je seulement 15 permis), j'ai remarqué qu'en règle général, le monde de la chasse a tendance à rejeter la faute de la disparition des espèces sur les autres (agriculture, météo, prédation, routes, maladies), pour ne pas remettre en cause ses propres pratiques, voir pour en justifier le maintien: "c'est pas de ma faute donc je continue comme j'ai toujours fait".

Le territoire sur lequel je chasse en est un parfait exemple puisque nous avons réussi à reconstituer une population de lièvre viable, quand tout nos voisins nous prédisait un échec (ika multiplié par 10 en 5 ans).
Dragoon
Dragoon
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1333
Age : 43
Localisation : Rhone/Ardeche
Date d'inscription : 15/03/2019

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 12:01
Salut,

Attention, pour faire certaines études, des prélèvements sont nécessaires, et pour faire ces prélèvements il faut tuer certains de ces oiseaux. Les jumelles ne suffisent pas dans certains cas!
Sans compter que le jour où l'on ne pourra plus chasser les limicoles, les actions faites en leur faveur par les chasseurs ne se feront plus. Sans être extrémiste je dirais que les chasseurs ne devraient même plus dépenser le moindre centimes pour faire des études sur ces espèces là par la suite. Après tout, pourquoi dépenser de l'argent et du temps sur des éspéces que l'on ne chassera pas?

Soyons honnête les gars, ce n'est pas la LPO and co qui vont faire quoi que ce soit sur le terrain pour ces espèces!

Les Associations anti chasse, la LPO en tête, feraient bien mieux d'utiliser leurs fonds (souvent issues de subventions publiques) pour protéger les milieux plutôt que d'attaquer tous les arrêtés liés à la chasse.



avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 12:53
En toute honnêteté, combien de chasseurs ont signé cette pétition pour faire des "prélèvements d'étude" ? Je ne met pas en doute le fait que quelques prélèvements (pas 3000 hein !) puissent être important pour les études, mais arrêtons l'hypocrisie.
Et accessoirement ça me fait penser aussi à la chasse à la baleine et les quotas pour la recherche, à des fins scientifiques, dont on connait les dérives.
Maintenant, si les chasseurs abandonnent leur engagement pour le maintien des milieux sous prétexte que l'espèce de ce milieu n'est plus chassable, c'est que finalement on est pas si écolo que ça, et que notre rôle de protecteur de l'environnement a plus vocation à satisfaire notre intérêt personnel qu'à celui de la protection de l'environnement.

Mais bon, tout ça c'est juste mon avis.
culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 13:03
Merci de vos observations; ils en pensent quoi nos amis du forum fréquentant le DPM?
culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 14:25
Je reviens vers vous, ma réponse précédente étant plus que succincte, faute de temps suite à un dégât des eaux en passe d'être résolu.
@SIM , tu sembles fort attaché à la préservation des milieux et l'implication des chasseurs à cette noble cause qui, selon toi y attachent que peu d'importance et dépensent leur énergie et deniers de pétitions en pétitions. Ne penses tu pas que bon nombre de marais, zones humides, milieux aquatiques doivent leur survie aux chasseurs faute de ne plus être entretenus et exploités par manque de rentabilité; ils ne le font certes pas pour la beauté des libellules mais, à l'heure ou les zones humides sont en tête d'affiche pour la préservation des écosystèmes, la régulation des crues, la nidification ou reproduction d'espèces diverses et variées, la préservation d'une flore très riche… Ne penses tu pas que certaines communes propriétaires d'un marais non rentable l'auraient, sans les deniers des locations de chasse, transformé en zone d'activités commerciales?
Pour en revenir au sujet, j'ai posé cette question, je connais le sujet de façon très partielle, je ne m'autorise pas un avis tranché, pas plus sur le courlis que la barge à queue noire(je crois) mais, je me pose la question de l'utilité de requérir l'avis scientifique d'un organisme d'état, étude énergivore en temps et  argent, pour que cet avis termine au fond d'un des tiroirs du bureau d'un Ministre partial et finisse guillotiner en l'état par le conseil du même nom.
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 15:04
@culombu2A a écrit:Je reviens vers vous, ma réponse précédente étant plus que succincte, faute de temps suite à un dégât des eaux en passe d'être résolu.
@SIM , tu sembles fort attaché à la préservation des milieux et l'implication des chasseurs à cette noble cause qui, selon toi y attachent que peu d'importance et dépensent leur énergie et deniers de pétitions en pétitions. Ne penses tu pas que bon nombre de marais, zones humides, milieux aquatiques doivent leur survie aux chasseurs faute de ne plus être entretenus et exploités par manque de rentabilité; ils ne le font certes pas pour la beauté des libellules mais, à l'heure ou les zones humides sont en tête d'affiche pour la préservation des écosystèmes, la régulation des crues, la nidification ou reproduction d'espèces diverses et variées, la préservation d'une flore très riche… Ne penses tu pas que certaines communes propriétaires d'un marais non rentable l'auraient, sans les deniers des locations de chasse, transformé en zone d'activités commerciales?
Pour en revenir au sujet, j'ai posé cette question, je connais le sujet de façon très partielle, je ne m'autorise pas un avis tranché, pas plus sur le courlis que la barge à queue noire(je crois) mais, je me pose la question de l'utilité de requérir l'avis scientifique d'un organisme d'état, étude énergivore en temps et  argent, pour que cet avis termine au fond d'un des tiroirs du bureau d'un Ministre partial et finisse guillotiner en l'état par le conseil du même nom.


Je n'ai jamais nié l'implication des chasseurs pour la préservation des marais, ce que je dénonce c'est le manque d'honnêteté de notre part. On sauvegarde les marais pour un intérêt personnel avant toute chose (même si ça apporte des bénéfices à d'autres espèce, mais c'est pas le but premier), et j'en veux pour preuve ce qui a été dis plus haut: si on ferme la chasse on en entretien plus les marais.

Pour le reste, je suis d'accord, c'est une perte de temps, d'argent et d'énergie. On serait sortie avec une image positive en fermant la chasse de nous même. Comment veux tu, en ces temps où le chasse bashing est de plus en plus présent, rendre une image positive de notre loisir quand on se bat pour maintenir coûte que coûte la chasse d'espèces menacées ? En plus de ça on passe doublement pour des c... puisque, comme pour les oies, on a encore perdu.

culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 15:36
J'ai quelques difficultés avec ton cheminement; les zones humides en général, étaient il y a fort longtemps entretenues car on pouvait en tirer quelques modestes avantages (tourbe, roseaux, pêche, cresson …) et le milieu dans son entièreté en profitait. Si le chasseur s'est substitué à ces personnes qui exerçaient ces activités devenues peu rentables en payant fort cher un bail et en entretenant le milieu, il est légitime de penser qu'il puisse "récolter" en retour quelques fruits sur tous ses investissements. L'ensemble de la chaîne  est gagnant dans l'affaire, les communes ou propriétaires qui encaissent les locations, l'environnement tout entier puisque obligatoirement entretenu par le locataire et dieu sait qu'un marais c'est un investissement quasi quotidien. Tu en connais beaucoup de personnes qui investissent de l'argent sans espoir de retour? Les richissimes mécènes, créateurs de fondations à fonds perdus tu y crois?
Dragoon
Dragoon
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1333
Age : 43
Localisation : Rhone/Ardeche
Date d'inscription : 15/03/2019

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 16:55
@culombu2A, merci. Tu as su écrire ce que je pensais mais sans y arriver... Smile

Un exemple tout con, tu ne vas pas draguer une femme si tu es certain de ne jamais arriver à tes fins.
C'est exactement la même chose pour la chasse et dans des milliers de domaines.
Tu ne vas pas t'investir en protégeant les milieux si tu n'y as pas un intérêt, ou alors si, tu le fais comme la LPO, derrière un écran avec des coup de com, mais ça, cela n'a jamais protéger les milieux.

Et puis il n'y a pas que le courlis cendré. Exemple les oies! tu vas nous dire qu'elles sont en danger elles aussi et que nous ne sommes irresponsables de demander leur chasse?

Le pma de 6000 oiseaux correspondait en tout point aux directives européennes et était inférieur de moitié au prélèvement effectué l'année dernière.
Que fait la LPO en Irlande ou les iles britaniques pour protéger son habitat? En afrique? car le vrai probléme est là. c'est pas les 6.000 oiseaux que l'on aurait tué qui va changer la donne. Par contre que les chasseurs français s'en intéresse, oui, ça c'est possible.
Quand je suis allé en Irlande il y a 25 ans il y en avait partout. Avec les changement de biotope sur place ça a très fortement diminué c'est cela la cause de son déclin.
En france c'est grâce à la chasse que des études on été faite car si l'animal n'avait pas été chassé, en France tout le monde s'en foutrai royalement.

Enfin bref...
Je pars en week-end chasser le sanglier vu que pour cet animal au moins, on est utile et pas ridicule.
bon week-end




domdu79
domdu79
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 1005
Age : 63
Localisation : niort
Date d'inscription : 03/06/2015

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 17:00
@culombu2A a écrit:J'ai quelques difficultés avec ton cheminement; les zones humides en général, étaient il y a fort longtemps entretenues car on pouvait en tirer quelques modestes avantages (tourbe, roseaux, pêche, cresson …) et le milieu dans son entièreté en profitait. Si le chasseur s'est substitué à ces personnes qui exerçaient ces activités devenues peu rentables en payant fort cher un bail et en entretenant le milieu, il est légitime de penser qu'il puisse "récolter" en retour quelques fruits sur tous ses investissements. L'ensemble de la chaîne  est gagnant dans l'affaire, les communes ou propriétaires qui encaissent les locations, l'environnement tout entier puisque obligatoirement entretenu par le locataire et dieu sait qu'un marais c'est un investissement quasi quotidien. Tu en connais beaucoup de personnes qui investissent de l'argent sans espoir de retour? Les richissimes mécènes, créateurs de fondations à fonds perdus tu y crois?
je me souvient de Voynet et son interdiction de la chasse de nuit.
le résultat a été instantané sur la cote charentaise et vendéenne : les prairies louées autour des tonnes ont été en parties labourées pour y faire du maïs !!!
bonjour l'écologie a 2 balles.
a l'heure actuelle qui protège ces zones humides si ce n'est les chasseurs qui payent pour y chasser. Alors si quelques courlis doivent en faire les frais c'est moins grave que la disparition de ces zones
culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 17:40
@domdu79 , toujours dans les mauvais coups! Défenseur de la chasse de nuit, adepte de vénerie!!! Voyou courlis cendré Rire !

Plus sérieusement, la conversation s'éloigne du sujet initiale mais, néanmoins est intéressante. Pour en revenir à cette histoire d'étude sur la faisabilité de prélèvements sur le courlis et la barge, si je ne me trompe, cette étude avait été demandée par le Ministère à l'oncfs, avant l'arrivée de Nicolas le hideux. Si tel est le cas(je ne suis pas catégorique, je ne possède pas tous les éléments mais, je ne dois pas être loin de la vérité), est il normal qu'un Ministre (même atteint, semble t-il de troubles dépressifs), au nom de ses convictions personnelles et celles de ses amis, jette aux orties une étude diligentée par un organisme d'état dont il a la charge, laissant à penser que les fonctionnaires auteurs de l'étude sont des ignares et/ou dont la probité dans ce dossier pourrait être mise en cause? En aurait il été de même, si l'étude avait été exécutée, contre monnaie sonnante et trébuchante par la LPO, France nature environnement et consort?
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 19:50
@culombu2A a écrit:J'ai quelques difficultés avec ton cheminement; les zones humides en général, étaient il y a fort longtemps entretenues car on pouvait en tirer quelques modestes avantages (tourbe, roseaux, pêche, cresson …) et le milieu dans son entièreté en profitait. Si le chasseur s'est substitué à ces personnes qui exerçaient ces activités devenues peu rentables en payant fort cher un bail et en entretenant le milieu, il est légitime de penser qu'il puisse "récolter" en retour quelques fruits sur tous ses investissements. L'ensemble de la chaîne  est gagnant dans l'affaire, les communes ou propriétaires qui encaissent les locations, l'environnement tout entier puisque obligatoirement entretenu par le locataire et dieu sait qu'un marais c'est un investissement quasi quotidien. Tu en connais beaucoup de personnes qui investissent de l'argent sans espoir de retour? Les richissimes mécènes, créateurs de fondations à fonds perdus tu y crois?

Je suis entièrement d'accord avec ton raisonnement, qu'il est légitime de récolter les fruits de son travail. Concernant le fruit, je pense que les zones humides offrent bien assez de choix pour choisir des espèces menacées.

Ca fait 10 ans que je chasse le renard à l'affût, et il ne me viendrait pas à l'idée de tirer une perdrix grise, même pour récolter le fruit de mon travail, car elle sont en voie de disparition chez moi et chaque oiseau à son importance. Je chasserai autre chose, sûrement un lièvre car on pourra se le permettre.

Chacun son raisonnement, je ne remet pas en cause les études, surement que la chasse n'a aucun impact, mais je ne mange pas de ce pain là. Je préfère toujours voir le verre à moitié vide.
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2848
Age : 48
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Ven 30 Aoû 2019 - 19:53
Bonjour@tous.

Je suis tout à fait d'accord avec sim.
Il suffit de lire les CR de chasse à la hutte et à la bécasse, c'est souvent la soupe à la grimace. Et ne parlons pas de la palombe dans les cols des Pyrénées.
Une PMA sur courlis et compter sur l'honnêteté des chasseurs. courlis cendré Pensif
Si le nombre d'oiseaux migrateurs est en chute libre en Europe, c'est en partie la faute des chasseurs et de leurs prélèvements irraisonnés des 40 dernières années. Une PMA sur les migrateurs aurait dût être mise en place dans toute l'Europe depuis au moins 30 ans.
Concernant la protection des zones humides, il suffit de faire comme en Amérique du Nord ; limitation du nombre de permis, quotas dans les espèces et le sexe et les revenus vont en partie à l'achat de zones humides.

Stéphane

culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Sam 31 Aoû 2019 - 14:34
@stephcha a écrit:Bonjour@tous.

Je suis tout à fait d'accord avec sim.
Il suffit de lire les CR de chasse à la hutte et à la bécasse, c'est souvent la soupe à la grimace. Et ne parlons pas de la palombe dans les cols des Pyrénées.
Une PMA sur courlis et compter sur l'honnêteté des chasseurs.  courlis cendré Pensif
Si le nombre d'oiseaux migrateurs est en chute libre en Europe, c'est en partie la faute des chasseurs et de leurs prélèvements irraisonnés des 40 dernières années. Une PMA sur les migrateurs aurait dût être mise en place dans toute l'Europe depuis au moins 30 ans.
Concernant la protection des zones humides, il suffit de faire comme en Amérique du Nord ; limitation du nombre de permis, quotas dans les espèces et le sexe et les revenus vont en partie à l'achat de zones humides.

Stéphane


Bonjour Stéphane,

je suis en accord avec toi sur l'essentiel, concernant les abus sur les prélèvements des oiseaux migrateurs.
Une petite remarque toutefois, tu remets en cause l'intégrité des chasseurs sur un éventuel PMA courlis, pour le prôner la ligne suivante sur l'ensemble du gibier migrateur à l'échelle Européenne; inspiration pour le moins contradictoire.
Selon moi, le gros souci de la chasse aux migrateurs, c'est qu'elle est restée une chasse cueillette, faisant abstraction de toute notion de gestion: on tape dans le tas, sans retenue, quand les oiseaux sont présents lors du passage, pour des raisons climatiques défavorables(pour les oiseaux)… 
Dés qu'un argument visant à limiter un peu les prélèvements est avancé, il est foulé du pied par des réponses du genre: - tourterelle des bois: ils font des carnages en Espagne et au Maroc

          - grive musicienne : ils font des carnages en Espagne, en Tunisie et ailleurs

         - pigeon ramier : ils le chassent toute l'année au Royaume uni

        - Bécasse: ils l'a tirent au printemps en Russie

Etc, etc...

Deux exemples concrets pour conclure et illustrer cette chasse cueillette n'ayant que seul et unique objectif de satisfaire les chasseurs adeptes de scores:

En corse, cette saison pour la première fois, la chasse est fermée le mardi et vendredi sauf fériés, pour l'ensemble des espèces jusqu'au 29 février, sauf pour les colombidés du 1/10 au 15/11 où elle est autorisée tous les jours, dans le seul et unique but de pouvoir chasser dans les cols en continu pendant la migration! 
Cette saison, à l'exception des colombidés dans le cadre cité ci-dessus, l'interdiction de chasser le mardi et vendredi est appliquée de l'ouverture à la fermeture générale; jusqu'alors, à partir du 1er janvier, la chasse était autorisée chaque jour, pour ne pas faire ombrage aux chasseurs de grives et autres turdidés qui, par tradition se chassent en Corse à partir de cette date! Mais, pour les turdidés, un PMA extrêmement rigoureux de 40 oiseaux/jour avait été mis en place; ouf, l'honneur était sauf! 280 piafs potentiels par semaine et par chasseur, on allait pouvoir en bouffer jusqu'à la saison prochaine… Cette saison, avec 200 oiseaux sur cinq jours, c'est régime sec; enfin presque...
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2848
Age : 48
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Dim 1 Sep 2019 - 9:10
Bonjour@tous.

Je ne suis pas contre un PMA (avec bagues), sauf, si il n'y a pas des sanctions financières très lourdes et retrait de permis à la clé, sinon, il ne sert à rien !
Ce qui fout la m.. c'est que l'on peut céder ou vendre du petit gibier. Lorsque j'ai été dans les Pyrénées, le guide ma expliqué qu'il y à 30 ans, ce n'était pas dur de savoir où habitaient les chasseurs, il suffisait de regarder après les pancartes "palombes à vendre". Maintenant, on voit ce que ce commerce à donné ! Je connaissais des "chasseurs" qui faisaient 3.000 ramiers dans les pois (en fait 6.000 si on compte les blessés, jeunes qui crèvent au nid et ceux qui ne sont pas nés durant l'été), maintenant, passé le 20 octobre, il n'y a plus une palombe. Derrière ma maison, il y a 30 ans, dans les bois, c'était bleu, maintenant, lorsque j'en ai 100 deux jours d'affilé…
Pour en revenir au courlis et autres linicoles, je pense qu'il faut grandir et que la France n'est pas un pays du tiers monde pour être obligé de chasser de l'huîtrier pie, chevaliers, barge rousse, etc...


Stéphane
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 11:10
@stephcha a écrit:Bonjour@tous.

Je ne suis pas contre un PMA (avec bagues), sauf, si il n'y a pas des sanctions financières très lourdes et retrait de permis à la clé, sinon, il ne sert à rien !
Ce qui fout la m.. c'est que l'on peut céder ou vendre du petit gibier. Lorsque j'ai été dans les Pyrénées, le guide ma expliqué qu'il y à 30 ans, ce n'était pas dur de savoir où habitaient les chasseurs, il suffisait de regarder après les pancartes "palombes à vendre". Maintenant, on voit ce que ce commerce à donné ! Je connaissais des "chasseurs" qui faisaient 3.000 ramiers dans les pois (en fait 6.000 si on compte les blessés, jeunes qui crèvent au nid et ceux qui ne sont pas nés durant l'été), maintenant, passé le 20 octobre, il n'y a plus une palombe. Derrière ma maison, il y a 30 ans, dans les bois, c'était bleu, maintenant, lorsque j'en ai 100 deux jours d'affilé…
Pour en revenir au courlis et autres linicoles, je pense qu'il faut grandir et que la France n'est pas un pays du tiers monde pour être obligé de chasser de l'huîtrier pie, chevaliers, barge rousse, etc...


Stéphane

Merci, je me sens moins seul à penser à contre courant. Bon, dans la mesure ou les espèces ne sont pas menacées, ca me gêne pas qu'on chasse ce genre de gibier, mais quand ça va plus, faut savoir l'admettre et comme tu le dis si bien, grandir, évoluer quoi !
culombu2A
culombu2A
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4127
Age : 59
Localisation : corse
Date d'inscription : 22/02/2017

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 13:10
@sim a écrit:
@stephcha a écrit:Bonjour@tous.

Je ne suis pas contre un PMA (avec bagues), sauf, si il n'y a pas des sanctions financières très lourdes et retrait de permis à la clé, sinon, il ne sert à rien !
Ce qui fout la m.. c'est que l'on peut céder ou vendre du petit gibier. Lorsque j'ai été dans les Pyrénées, le guide ma expliqué qu'il y à 30 ans, ce n'était pas dur de savoir où habitaient les chasseurs, il suffisait de regarder après les pancartes "palombes à vendre". Maintenant, on voit ce que ce commerce à donné ! Je connaissais des "chasseurs" qui faisaient 3.000 ramiers dans les pois (en fait 6.000 si on compte les blessés, jeunes qui crèvent au nid et ceux qui ne sont pas nés durant l'été), maintenant, passé le 20 octobre, il n'y a plus une palombe. Derrière ma maison, il y a 30 ans, dans les bois, c'était bleu, maintenant, lorsque j'en ai 100 deux jours d'affilé…
Pour en revenir au courlis et autres linicoles, je pense qu'il faut grandir et que la France n'est pas un pays du tiers monde pour être obligé de chasser de l'huîtrier pie, chevaliers, barge rousse, etc...


Stéphane

Merci, je me sens moins seul à penser à contre courant. Bon, dans la mesure ou les espèces ne sont pas menacées, ca me gêne pas qu'on chasse ce genre de gibier, mais quand ça va plus, faut savoir l'admettre et comme tu le dis si bien, grandir, évoluer quoi !

Qui pense le contraire? Pas moi sois en persuadé.
Dragoon
Dragoon
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1333
Age : 43
Localisation : Rhone/Ardeche
Date d'inscription : 15/03/2019

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 15:19
Il y a de très nombreuses espèces qui sont menacées tout en étant chassées et qui, justement parce qu'elles sont chassées sont dignes d’intérêts. Sans cela on les laisserai crever ou on ne protégerai pas leur milieu. Elles auraient leur nom sur une liste mais rien ne serait fait.
Des exemple?
L'éléphant qui en Afrique arrive a se refaire une santé dans les parcs et réserves alors qu'en Asie alors qu'il n'est pas chassé, il est menacé.

On parle des tétras gélinottes et bartavelles? Qui sans les chasseurs auraient disparus faute de comptage et parce que toutes les associations écolos s'en foutent?

En Mongolie une espèce a été véritablement sauvée par la chasse: l'Argali Marco Polo ! C'est parce qu'il est chassé qu'il n'a pas disparu et je tiens cela de l'ancien premier ministre de Mongolie lui même. Pourquoi ? Parce que le fait qu'il soit chassé a permis de faire des études sur cette espèces mais aussi et surtout de trouver à cette espèce, un intérêt pour les populations locales.
L’intérêt porté aux Argalis de façon générale, seraient même un moyen de protéger la panthère des neiges, sont milieu étant plus favorable car avec plus de proie...

Si on parle migrateurs, la plupart des études sur les bécassines sourdes ou des marais sont payées par qui?
Qui des études sur la bécasse?

Enlevez la chasse de ces oiseaux et je doute que les études continuent très longtemps.
Vous ne me croyez pas alors je vous donne un exemple:
Décembre 2013, une commission se réunie entre des associations écolos et des représentants d'Egypte et de Lybie.
La raison : les centaines de kilomètres de filets destinés à piéger les oiseaux migrateurs (les cailles notamment) alors qu'ils sont épuisés après la traversée de la mer.
A l'issu de cette réunion, il devait y avoir des études de menées.
On est en 2019, ne prenez pas la peine de chercher ces études car vous n'en trouverez pas et pourtant j'ai chercher très longtemps.

Et ainsi de suite.
Chasser une espèce afin que les gens aient un intérêt pour celle ci, permettre une protection des milieux favorable à cette espèces et financer des études sur celle ci grâce à l'argent de la chasse ne me pose pas de problème de conscience à partir du moment où la chasse est limitée et encadrée ce qui me semblait être le cas pour celle du courlis.

S'il y a une chose dont je suis certain c'est que l'on doit plus souvent faire gris plutôt que de penser en noir et blanc.
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 18:57
Et donc, elle servent à quoi les études sur les bécasses ? On a un PMA fantaisiste pour certains départements, qui n'évolue pas depuis 8 ans. On démontre par A+B que la reproduction n'est pas bonne certaines années à causes des incendie en Russie, quelles mesures ont été prise ? Aucune. A quoi ça sert de connaître le taux de reproduction si on en tiens pas compte ? Et pendant ce temps, l'attirail de chasse du bécassier est de plus en plus performant (bipper, nombre de chiens, munitions, fusils...).

Quel est l'intérêt de faire des études pour avoir des pma impossible à atteindre ?

Sinon, c'est bien l'arrêt de la chasse qui permet de maintenir dans certains endroit des faibles populations de perdreaux gris, et soit dit en passant, même sans chasse les chasseurs s'investissent toujours (car il y a d'autres gibiers à chasser).

C'est bien la non chasse qui permet de voir se développer des GIC faisans, et le non tir de la poule. C'est la non chasse qui a permis de voir revenir chevreuil et cervidés il y a 40-50 ans. C'est la non chasse qui a permis de remonter des populations de lièvres (et je suis directement concerné).

Et inversement, c'est bien les excès qui sont en parti responsable du déclin de certaines espèces. Des tableau de perdrix à 3 chiffres par chasseurs alors même que les effets néfastes de l'agriculture étaient déjà connus, et les milliers de tourterelles au tapis au printemps dans le médoc...

C'est pas la fermeture du courlis qui va faire disparaître les zones humides, il y a suffisamment d'autres gibier d'eau chassables et en bon état de conservation. Alors oui, sûrement que la chasse permet de faire des études, mais il faudrait être plus intelligent et savoir tirer profit de ces études, et non pas s'en servir d'en l'unique bu de conserver une espèce chassable.
JP2
JP2
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 6367
Age : 72
Localisation : Haute-Saône ( 70 )
Date d'inscription : 30/10/2005

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 19:30
@sim a écrit:C'est la non chasse qui a permis de voir revenir chevreuil et cervidés il y a 40-50 ans

Alors là tu as au moins TOUT FAUX! Ce n'est pas la non chasse qui a permis au Grand Gibier, mais bel et bien l'établissement de plans de chasse, par espèce, par sexe et par tranche d'âge !

Et ce n'est pas non plus la non chasse qui a fait revenir le Lièvre ! Chez moi ça fait plus de trente ans qu'on ne le chasse pas, et je n'en connais que trois sur un territoire de 2500 Ha ! Pour le Lièvre il faut d'abord s'intéresser aux nuisibles et surveiller surtout l'IKA Renard.
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 20:02
@JP2 a écrit:
@sim a écrit:C'est la non chasse qui a permis de voir revenir chevreuil et cervidés il y a 40-50 ans

Alors là tu as au moins TOUT FAUX! Ce n'est pas la non chasse qui a permis au Grand Gibier, mais bel et bien l'établissement de plans de chasse, par espèce, par sexe et par tranche d'âge !

Et ce n'est pas non plus la non chasse qui a fait revenir le Lièvre ! Chez moi ça fait plus de trente ans qu'on ne le chasse pas, et je n'en connais que trois sur un territoire de 2500 Ha ! Pour le Lièvre il faut d'abord s'intéresser aux nuisibles et surveiller surtout l'IKA Renard.

Oui, et bien chez nous, et comme dans beaucoup de territoires faiblement boisés, ça a commencé avec des plans de chasse 0 pendant quelques années après la réintroduction de chevreuils (et de cerfs dans les plus grand massifs). C'est bien l'absence de chasse qui a permis le retour de ces grands gibiers.

Pour le lièvre, tu peux enlever tout les nuisibles du monde, quand t'es au ras des pâquerettes (comme 80% de mon département) et que tu t'entêtes à taper dans le presque rien du cheptel, ça redécollera jamais. Pas besoin de faire mat-sup pour comprendre ça.

Donc, comment remonter une population de lièvre en dessous de 5 têtes aux cent hectares sans fermer la chasse, je te le demande ? Tous nos voisins tenaient ton discours, bizarrement au comptage de cette année, j'en ai pas entendu un dire que ce que fermer la chasse n'avait servi à rien.
JP2
JP2
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 6367
Age : 72
Localisation : Haute-Saône ( 70 )
Date d'inscription : 30/10/2005

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 20:56
Tu n'as pas lu ou compris ce que j'ai écris apparemment ! Et chez moi, on n'a jamais réintroduit quoi que ce soit comme Grand Gibier.

Moi j'ai vécu ces périodes, j'en suis à mon 55ème permis ! Ce n'est pas la théorie, que tu sembles bien pratiquer.
avatar
pilet61
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 1124
Age : 34
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 07/04/2012

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 21:22
@stephcha a écrit:Bonjour@tous.

Je ne suis pas contre un PMA (avec bagues), sauf, si il n'y a pas des sanctions financières très lourdes et retrait de permis à la clé, sinon, il ne sert à rien !
Ce qui fout la m.. c'est que l'on peut céder ou vendre du petit gibier. Lorsque j'ai été dans les Pyrénées, le guide ma expliqué qu'il y à 30 ans, ce n'était pas dur de savoir où habitaient les chasseurs, il suffisait de regarder après les pancartes "palombes à vendre". Maintenant, on voit ce que ce commerce à donné ! Je connaissais des "chasseurs" qui faisaient 3.000 ramiers dans les pois (en fait 6.000 si on compte les blessés, jeunes qui crèvent au nid et ceux qui ne sont pas nés durant l'été), maintenant, passé le 20 octobre, il n'y a plus une palombe. Derrière ma maison, il y a 30 ans, dans les bois, c'était bleu, maintenant, lorsque j'en ai 100 deux jours d'affilé…
Pour en revenir au courlis et autres linicoles, je pense qu'il faut grandir et que la France n'est pas un pays du tiers monde pour être obligé de chasser de l'huîtrier pie, chevaliers, barge rousse, etc...


Stéphane

Petite question Vous chassez le limicole?
avatar
orion33
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 68
Localisation : Sud-Ouest
Date d'inscription : 27/11/2011

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 22:20
@Sim a écrit:Quel est l'intérêt de faire des études pour avoir des pma impossible à atteindre ?
Un PMA n'est surement pas un but à atteindre mais une limite à ne pas dépasser.
Pour les tourterelles leur chasse au printemps est interdite depuis un moment et leur diminution est liée à bien d’autres problèmes .
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 583
Age : 30
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

courlis cendré Empty Re: courlis cendré

le Lun 2 Sep 2019 - 23:25
@JP2 a écrit:Tu n'as pas lu ou compris ce que j'ai écris apparemment ! Et chez moi, on n'a jamais réintroduit quoi que ce soit comme Grand Gibier.

Moi j'ai vécu ces périodes, j'en suis à mon 55ème permis ! Ce n'est pas la théorie, que tu sembles bien pratiquer.

Peut être que ça s'est passé comme ça chez toi, chez moi il y a eu des réintroductions (de chevreuils mais aussi de cervidés). Je ne l'ai peut être pas vécu, mais mon père oui.

Je ne sais pas si je t'ai mal lu, apparemment oui, vu que j'ai au moins tout faux.

Je suis sur d'une chose, c'est que le retour des chevreuils et cervidés, dans beaucoup de secteurs de mon département (en particulier en dehors des grands massifs forestiers) s'est fait avant toute chose par un arrêt de la chasse (et notamment sur les zones ou ils ont été réintroduit), beaucoup de sociétés n'avait même pas le droit à un bracelet. Puis progressivement des bracelets ont été attribués. Donc la fermeture de la chasse a bien permis de repartir sur de bonnes bases, le plan de chasse a fait le reste.

Concernant le lièvre, je l'ai vécu (et je ne suis pas le seul), l'arrêt de la chasse a permis de retrouver une petite population intéressante. Pour cela il faut accepter de se remettre en question, c'est le plus compliqué. Et en règle générale, le monde de la chasse a énormément de mal à le faire.

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum