Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Inscri10
Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Inscri10
Céphalées violentes de stress. - Page 2 Verney10

Partagez
Aller en bas
Domuz38
Domuz38
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6085
Age : 49
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2013

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 21:28
un psy n'apporte pas de solution ou alors  seulement les siennes et ne lui apportera absolument rien, car chaque problème doit être traiter de manière différente suivant les personnes .

_________________
La valeur d’un trophée de sanglier ne se mesure pas en centimètres. Pour moi c’est l’investissement personnel,la difficulté pour l’obtenir et les personnes avec qui on partage ces moments,qui en font sa vraie valeur.
antony
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4644
Age : 26
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 21:37
Je suis la rame et vois que le problème n'est pas un problème de santé; ce qui est une très bonne chose pour toi.
Psychologiquement, le tir, la chasse, les animaux, les chiens, l'environnement forment 5 points qui provoquent au chasseur des émotions qui varient d'une personne à une autre. Certains savent très bien gérer leur émotions et se contenir et d'autres "perde leur moyens" ou exprime leur stress de façon différentes.

Toi en l’occurrence, tu as tendance à mal gérer ses émotions là; mais c'est très loin d'être négatif. Car ton problème pointe du doigt l'environnement ET le tir en milieu ouvert.

J'aurais une question (mais tu n'es pas obligé de répondre bien sure); as-tu déjà eu peur à la chasse ? Au poste ? En accompagnant d'autres chasseurs,... peur pour des raisons de sécurité ...

Au moment du tir, tu dis avoir peur de ta balle. Doutes-tu de toi ? Quelles sont les questions que tu te pose exactement pour avoir ce niveau de stress ?

Pour le points sécurité, il peut y avoir un traumatisme au fond de toi, une anecdote qu'un proche ai vécu qui te bloque et te provoque un gros points de stress.
; une perte de confiance en toi.

Pour ce qui est d'avoir peur de blesser le gibier; te poses-tu cette question quand tu tir le gibier à plume ?

Sache que c'est triste à dire, et on le souhaite jamais à personne mais blesser peut arriver. Il faut faire en sorte que se soit le plus rare possible mais ce sont des choses qui arrivent. Il faut; pour que tu sois efficace qu'importe la discipline (approche, affut ou battue) avoir confiance en toi et en ton arme.

Pour l'adrénaline, ça se travail. Au moment tant attendu, il faut parfois savoir se gérer. Par exemple, ma première année, je n'arrivais pas à me calmer et résultat, je manquais beaucoup. Maintenant, quand ça va très vite; que ça va très fort, qu'on entend craquer ou pire, qu'on aperçoit l'animal, je rentre dans ma bulle et me calme. Je connais mon environnement; mes zones de tir (que j'ai déjà analysé au tout début) et me concentre sur mon animal; puis sur mon tir. J'attaque donc sereinement mon lâché.

C'est très subjectif et différent d'une personne à l'autre. J'espère que tu vas réussir à avoir des éléments de réponse qui vont t'aider avec toutes nos réponses; mais comme le dit Domuz; c'est pas simple de décrire, expliquer par écrit ce qui se passe à l'intérieur en quelque fractions de secondes.

_________________
La chasse n' est pas seulement un moyen de régulation; c' est avant tout une communion entre l' Homme, l' animal et la Nature.
Amicalement, Antho.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 21:39
Nan mais je vous saisie mieux, oui a la plume le coté sécurité et le fait que identifier un animal n'est pas nécessaire et soulageant je pense (mâle ou femelle entre tel et tel poids).

La sécurité et la précipitation de certaine situation et a mon avis la source de stresse qui lance ses douleur. Ajouter a ça la distance pour l’affût et l'identification en catastrophe du tir de battue et voila je pense mon soucis.

Je me rappel de trois situation une dans les Vosges, une en Moselle ou je n'est rien ressenti et une a l’affût dans les Vosges.

- Première situation un sanglier, la ligne de poster était claire nous nous voyons et il n'y avais pas de consigne de tir.

- La seconde en Moselle Pareil.

- Et a l’affût pareil un brocard a 30 métrés, je me suis levé dans le mirador et j'ai tiré.



_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 21:49
@antony a écrit:Je suis la rame et vois que le problème n'est pas un problème de santé; ce qui est une très bonne chose pour toi.
Psychologiquement, le tir, la chasse, les animaux, les chiens, l'environnement forment 5 points qui provoquent au chasseur des émotions qui varient d'une personne à une autre. Certains savent très bien gérer leur émotions et se contenir et d'autres "perde leur moyens" ou exprime leur stress de façon différentes.

Toi en l’occurrence, tu as tendance à mal gérer ses émotions là; mais c'est très loin d'être négatif. Car ton problème pointe du doigt l'environnement ET le tir en milieu ouvert.

J'aurais une question (mais tu n'es pas obligé de répondre bien sure); as-tu déjà eu peur à la chasse ? Au poste ? En accompagnant d'autres chasseurs,... peur pour des raisons de sécurité ...

Je n'est jamais eu peur a la chasse non, mais un jour j'ai vue un collegue se promener il vait quitter son poste et 10 minutes avant javais tiré la ou il se trouvait quand je l'est vue déposté.

Au moment du tir, tu dis avoir peur de ta balle. Doutes-tu de toi ? Quelles sont les questions que tu te pose exactement pour avoir ce niveau de stress ?

Oh que oui je doute de moi, je me demande si mon voisin na pas bouger et si un un promeneur n'est pas la et si ma balle va ricocher et si je vais me prendre ma lunette dans la poire

Pour le points sécurité, il peut y avoir un traumatisme au fond de toi, une anecdote qu'un proche ai vécu qui te bloque et te provoque un gros points de stress.
; une perte de confiance en toi.

Non mais j'ai un père tres prudent a la chasse, et il y a tellement d’accident maintenant

Pour ce qui est d'avoir peur de blesser le gibier; te poses-tu cette question quand tu tir le gibier à plume ?

Oui et quand ca ne tombe pas je regarde partir l'oiseau des fois que

Sache que c'est triste à dire, et on le souhaite jamais à personne mais blesser peut arriver. Il faut faire en sorte que se soit le plus rare possible mais ce sont des choses qui arrivent. Il faut; pour que tu sois efficace qu'importe la discipline (approche, affut ou battue) avoir confiance en toi et en ton arme.

Je n'est jamais senti mon arme

Pour l'adrénaline, ça se travail. Au moment tant attendu, il faut parfois savoir se gérer. Par exemple, ma première année, je n'arrivais pas à me calmer et résultat, je manquais beaucoup. Maintenant, quand ça va très vite; que ça va très fort, qu'on entend craquer ou pire, qu'on aperçoit l'animal, je rentre dans ma bulle et me calme. Je connais mon environnement; mes zones de tir (que j'ai déjà analysé au tout début) et me concentre sur mon animal; puis sur mon tir. J'attaque donc sereinement mon lâché.

C'est très subjectif et différent d'une personne à l'autre. J'espère que tu vas réussir à avoir des éléments de réponse qui vont t'aider avec toutes nos réponses; mais comme le dit Domuz; c'est pas simple de décrire, expliquer par écrit ce qui se passe à l'intérieur en quelque fractions de secondes.

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Domuz38
Domuz38
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6085
Age : 49
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2013

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 21:50
alors qu'est-ce qui t'empêche de reproduire les même choses ? seulement toi...... car tu sais faire et bien faire comme tous chasseurs responsables Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content
Pour te rassurer petit à petit, tu dois essayer de tirer uniquement quand toi tu estimes que tout est "bien" pour que tu le fasses , et à te lire c'est dans ces situations là que tout se passe dans le meilleur des mondes.
Ne t'impose pas de tirer à chaque fois que tu vois un gibier si toi tu estimes que TES conditions optimales à "toi" ne sont pas réunies.

Chasser c'est aussi ne pas tirer et tu tireras plus de satisfaction à ne pas l'avoir fait que de "t'imposer" à le faire parce que peut-être d'autres le ferais.

_________________
La valeur d’un trophée de sanglier ne se mesure pas en centimètres. Pour moi c’est l’investissement personnel,la difficulté pour l’obtenir et les personnes avec qui on partage ces moments,qui en font sa vraie valeur.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 22:06
@Domuz38 a écrit:alors qu'est-ce qui t'empêche de reproduire les même choses ? seulement toi...... car tu sais faire et bien faire comme tous chasseurs responsables Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content
Pour te rassurer petit à petit, tu dois essayer de tirer uniquement quand toi tu estimes que tout est "bien" pour que tu le fasses , et à te lire c'est dans ces situations là que tout se passe dans le meilleur des mondes.
Ne t'impose pas de tirer à chaque fois que tu vois un gibier si toi tu estimes que TES conditions optimales à "toi" ne sont pas réunies.

Chasser c'est aussi ne pas tirer et tu tireras plus de satisfaction à ne pas l'avoir fait que de "t'imposer" à le faire parce que peut-être d'autres le ferais.

Je vais essayer, la saison arrive je vais enfin pouvoir chasser je crois. En semaine... A voir je vous tiendrais au courrant

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Domuz38
Domuz38
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6085
Age : 49
Localisation : 38
Date d'inscription : 21/04/2013

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mar 28 Aoû 2018 - 22:11
Super !!!
tiens nous au courant des la premiere sortie, n'épaule même pas si tu penses que TES conditions ne sont pas réunies , et fait le si tu estimes que TES conditions sont là.
Peu importe la situation que tu auras rencontrée, on attend de tes nouvelles sur le sujet. Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content

Bonne chasse !!!!

_________________
La valeur d’un trophée de sanglier ne se mesure pas en centimètres. Pour moi c’est l’investissement personnel,la difficulté pour l’obtenir et les personnes avec qui on partage ces moments,qui en font sa vraie valeur.
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 7:53
Tu as peur de prendre ta lunette dans la poire ! quel calibre tires-tu ? la lunette est-elle naturellement à la bonne distance de ton oeil ? épaules-tu correctement ? si oui à toutes les questions ; calibre avec moins de recul, conformation parfaite de l'arme , lunette avec plus grande distance oculaire. Avec tout çà plus d'apprhension pour déclencher le tir, donc probablement une amélioration. Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 8:13
+1000
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 14:04
Je tir une xbolt en 30-06, mes lunettes sont à bonne distances et j'épaule comme il faut je pense. Je changerais bien d'arme mais je n'en est pas les moyens. Et je chasse trop peu pour que cella en vaille la peine

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 14:42
Le conseil de l'infirmier : j'ai une tikka plutôt légère en 30 - 06 , j'ai fait des essais pour le tir intensif.
La Hornady custom ligth a un recul inférieur d' environ 30 % ( commercial alors comptons 20 ) je l'ai réglée avec pour la battue, les animaux ne font pas la différence avec la munition plein pot.
Je voulais tester en 308 mais bien sûr Hornady ne le fait pas venir en France ce qui est juste idiot.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 17:37
kolek a écrit:Le conseil de l'infirmier : j'ai une tikka plutôt légère en 30 - 06 , j'ai fait des essais pour le tir intensif.
La Hornady custom ligth a un recul inférieur d' environ 30 % ( commercial alors comptons 20 ) je l'ai réglée avec pour la battue, les animaux ne font pas la différence avec la munition plein pot.
Je voulais tester en 308 mais bien sûr Hornady ne le fait pas venir en France ce qui est juste idiot.

intéressant, je viens de changer de munition justement mais en 180gr pour cette saison.

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 18:29
Regardes sur le catalogue la différence de claque sur la joue entre une CL et une plein pot c'est édifiant.
6 en aller-retour sur un sanglier courant en commençant par la douce, tu vas vite comprendre.
yaute
yaute
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1212
Age : 46
Localisation : 74
Date d'inscription : 25/11/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 18:39
Alors je vais te répondre un truc tous bête à tu vu un coupeur de feux , mon père avait des maux de tête tellement insupportable que ma mère infirmière devait lui injecter un produit à la base du crâne, mon oncle qui coupe le feux et un peux rebouteux lui posait les mains sur la nuque régulièrement comme si il lui coupait le feux, les migraines ce sont espacé et devenait moins violente et leur durée moins longue, on ne sait jamais.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 20:56
J'ai déjà vu un rebouteux pour ses douleurs il y a 2 ans ça ne m'a rien fait hélas.. . La saison arrive je vous tien au courrant quoi qu'il arrive

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
antony
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4644
Age : 26
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Mer 29 Aoû 2018 - 22:04
@Pierre88/74 a écrit:Nan mais je vous saisie mieux, oui a la plume le coté sécurité et le fait que identifier un animal n'est pas nécessaire et soulageant je pense (mâle ou femelle entre tel et tel poids).

La sécurité et la précipitation de certaine situation et a mon avis la source de stresse qui lance ses douleur. Ajouter a ça la distance pour l’affût et l'identification en catastrophe du tir de battue et voila je pense mon soucis.

Premier points:

Pour la sécurité, si tu es quelqu'un de prudent il faut avoir confiance en toi. Bien analyser l'environnement, les zones de tir, les points récurants (pierre apparente, rocher, crête,...). Une fois tout ça en place, rassure toi, tout est OK pour attaquer les choses sérieuses. Si la peur niveau sécurité vient des autres, j'en reparle plus bas.

Deuxième points:

Pour la précipitation, il y a une règle à la chasse qui doit être respectée (c'est moi qui l'ai mis au points pour moi hein.  Céphalées violentes de stress. - Page 2 Rire  lol! ), c'est que tu n'as aucune obligation, aucun orde, aucune règle qui t'oblige à tirer. Seul toi le décide OU non si tu ne te sens pas ou que tu n'as pas envie.

Cette année précédente, un sanglier passe la ligne pour moi. Un animal très rapide, dans le sombre sous sapinière. Dans le doute, je pensais à une laie; ça allait trop vite pour moi; donc je n'ai même pas levée la carabine. Et la moralité, j'étais aussi joyeux d'avoir regardé l'action de mes yeux que d'avoir pris le risque d'envoyer une balle. Même action pour un jeune brocard. Aucun risque cette fois; mais je venais de prélèver un animal une heure avant. Le but n'étant pas de faire des tas; j'ai fait la branche d'arbre et l'ai regardé pendant son passage.

Tout ça pour dire qu'à la chasse, seul toi décide de ce que tu fais. Envoyer une balle n'est pas anodin; donc dans le doute, tu verras que tu peux aussi prendre autant de plaisir de ne pas tirer.

Pour l'affut, je peux te conseiller d'aller en stand de tir; histoire de te mettre en confiance avec ton arme aux distances auxquelles tu souhaites tirer.


Je me rappel de trois situation une dans les Vosges, une en Moselle ou je n'est rien ressenti et une a l’affût dans les Vosges.

- Première situation un sanglier, la ligne de poster était claire nous nous voyons et il n'y avais pas de consigne de tir.

Tu étais confiant car tu n'avais pas de règle d'identification; tu pointes du doigt cet élément. Règle d'or; dans le doute, ne te rend pas malade; prend plaisir à regarder de tes propres yeux. NE PAS TIRER EST AUSSI UN ACTE DE CHASSE.  

- La seconde en Moselle Pareil.

- Et a l’affût pareil un brocard a 30 métrés, je me suis levé dans le mirador et j'ai tiré.



@Pierre88/74 a écrit:
@antony a écrit:Je suis la rame et vois que le problème n'est pas un problème de santé; ce qui est une très bonne chose pour toi.
Psychologiquement, le tir, la chasse, les animaux, les chiens, l'environnement forment 5 points qui provoquent au chasseur des émotions qui varient d'une personne à une autre. Certains savent très bien gérer leur émotions et se contenir et d'autres "perde leur moyens" ou exprime leur stress de façon différentes.

Toi en l’occurrence, tu as tendance à mal gérer ses émotions là; mais c'est très loin d'être négatif. Car ton problème pointe du doigt l'environnement ET le tir en milieu ouvert.

J'aurais une question (mais tu n'es pas obligé de répondre bien sure); as-tu déjà eu peur à la chasse ? Au poste ? En accompagnant d'autres chasseurs,... peur pour des raisons de sécurité ...

Je n'est jamais eu peur a la chasse non, mais un jour j'ai vue un collegue se promener il vait quitter son poste et 10 minutes avant javais tiré la ou il se trouvait quand je l'est vue déposté.
Je comprends ton points de vue; ça arrivait assez fréquemment dans une société dans lequel je chassais. Je suis donc parti. Dans ces moments là, il faut pas hésitez à rapporter ce qu'il s'est passé au président de chasse. Si pas de sanctions, fuis cette société.

Au moment du tir, tu dis avoir peur de ta balle. Doutes-tu de toi ? Quelles sont les questions que tu te pose exactement pour avoir ce niveau de stress ?

Oh que oui je doute de moi, je me demande si mon voisin na pas bouger et si un un promeneur n'est pas la et si ma balle va ricocher et si je vais me prendre ma lunette dans la poire

Cette appréhension est normale, regarde régulièrement si tu vois tes voisins,...Pour le ricocher, il faut avant de charger analyser l'environnement de ta zone de tir et mémoriser n'importe quelle danger (pierre,...). En cas de doute; toujours pareil, tu te dis que "si ça passe là; je ne tire pas".

Pour le points sécurité, il peut y avoir un traumatisme au fond de toi, une anecdote qu'un proche ai vécu qui te bloque et te provoque un gros points de stress.
; une perte de confiance en toi.

Non mais j'ai un père tres prudent a la chasse, et il y a tellement d’accident maintenant

Pour ce qui est d'avoir peur de blesser le gibier; te poses-tu cette question quand tu tir le gibier à plume ?

Oui et quand ca ne tombe pas je regarde partir l'oiseau des fois que

Sache que c'est triste à dire, et on le souhaite jamais à personne mais blesser peut arriver. Il faut faire en sorte que se soit le plus rare possible mais ce sont des choses qui arrivent. Il faut; pour que tu sois efficace qu'importe la discipline (approche, affut ou battue) avoir confiance en toi et en ton arme.

Je n'est jamais senti mon arme

A cette question, je répondrais juste pourquoi ne la sens-tu pas ? C'est très important de pouvoir essayé de trouver une réponse et résoudre le problème.

Pour l'adrénaline, ça se travail. Au moment tant attendu, il faut parfois savoir se gérer. Par exemple, ma première année, je n'arrivais pas à me calmer et résultat, je manquais beaucoup. Maintenant, quand ça va très vite; que ça va très fort, qu'on entend craquer ou pire, qu'on aperçoit l'animal, je rentre dans ma bulle et me calme. Je connais mon environnement; mes zones de tir (que j'ai déjà analysé au tout début) et me concentre sur mon animal; puis sur mon tir. J'attaque donc sereinement mon lâché.

C'est très subjectif et différent d'une personne à l'autre. J'espère que tu vas réussir à avoir des éléments de réponse qui vont t'aider avec toutes nos réponses; mais comme le dit Domuz; c'est pas simple de décrire, expliquer par écrit ce qui se passe à l'intérieur en quelque fractions de secondes.

_________________
La chasse n' est pas seulement un moyen de régulation; c' est avant tout une communion entre l' Homme, l' animal et la Nature.
Amicalement, Antho.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 7:48
Ma carabine ne me va pas car la crosse ne me tombe pas bien elle est trop relevé. ( crosse synthétique je préviens toute suite) le devant est trop épais aussi et le touché le gêne. Et je trouve le calibre trop remuant. J'économise pour en changer la saison prochaine.

Ici en montagne ( Haute Savoie ) le terrain et rude et les occasions de tir son rare ne pas tiré des fois peut être mal vue. Je l'est déjà vue.

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 9:14
Voilà nous en savons plus.
Contrairement aux posts précédents ta carabine ne te va pas du tout. Une crosse trop relevée d'origine c'est rarissime, sauf pour les mal foutus comme moi qui à l'inverse ai besoin d'un busc de 30 ou 40 mm.
Déjà :
1 - installé sur un support tu mets l'oeil dans la lunette en étant à la distance pour laquelle tu ne vois pratiquement plus le rond extérieur et parfaitement net en même temps. Là tu fais mesurer par un aide la distance au mm entre ton oeil et le bord de la lunette. Nous allons être surpris je crois.
2 - tu fermes les yeux, tu épaules, et quand ta pommette touche la crosse tu ouvres les yeux et tu nous dis ce que tu vois : le dessus de la lunette, le dessous , ou autre chose. Là aussi tu fais mesurer la distance entre ton oeil et la lunette.

Après ces résultats et dans un premier temps nous te ferons peut-être rallonger ta crosse ( les cales ne manquent pas pour la X-bolt ) , aussi bien monter ta lunette plus haut puisque les colliers existent en bas , moyens et hauts . D'ailleurs mesure la hauteurs des tiens en donnant la marque, les collègues te dirons ce que c'est.
Moi je ne pourrais pas je vais partir en montagne.


.
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 10:01
D'après tout ce que tu nous as dit, la conformation n'y fera rien sauf en précision, elle est trop relevée mais ça ne peut te gêner qu'en battue, à l'affut, on s'accommode de tout.
Par contre tu nous parle à plusieurs reprises du recul, fais monter un FDB par Morisseau et met un casque électronique à la chasse, tu vas te sentir protégé et du recul et du bruit et je pense que tu tiens ainsi un début de solution
avatar
Invité
Invité

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 10:08
L'idéal serait d'avoir le canon fileté sur sa X-bolt, il nous a pas dit . Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 19:30
kolek a écrit:Voilà nous en savons plus.
Contrairement aux posts précédents ta carabine ne te va pas du tout. Une crosse trop relevée d'origine c'est rarissime, sauf pour les mal foutus comme moi qui à l'inverse ai besoin d'un busc de 30 ou 40 mm.
Déjà :
1 - installé sur un support tu mets l'oeil dans la lunette en étant à la distance pour laquelle tu ne vois pratiquement plus le rond extérieur et parfaitement net en même temps. Là tu fais mesurer par un aide la distance au mm entre ton oeil et le bord de la lunette. Nous allons être surpris je crois.

Alors donc 7.5cm pour le moment avec ma zeiss en 1.5 6 par 42 et 6.5 cm avec ma burris en 3-12 par 56


2 - tu fermes les yeux, tu épaules, et quand ta pommette touche la crosse tu ouvres les yeux et tu nous dis ce que tu vois : le dessus de la lunette, le dessous , ou autre chose. Là aussi tu fais mesurer la distance entre ton oeil et la lunette.

avec ma zeiss 7cm et ca va belle image nette et lunette bien centré. Avec ma burris 8 cm et je suis trop loin mais dans l'axe

Après ces résultats et dans un premier temps nous te ferons peut-être rallonger ta crosse ( les cales ne manquent pas pour la X-bolt ) , aussi bien monter ta lunette plus haut puisque les colliers existent en bas , moyens et hauts . D'ailleurs mesure la hauteurs des tiens en donnant la marque, les collègues te dirons ce que c'est.
Moi je ne pourrais pas je vais partir en montagne.

Ce sont des collier leupold QR en Haut sur ma Burris et medium sur ma zeiss


.

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 19:34
Dahu05 a écrit:D'après tout ce que tu nous as dit, la conformation n'y fera rien sauf en précision, elle est trop relevée mais ça ne peut te gêner qu'en battue, à l'affut, on s'accommode de tout.
Par contre tu nous parle à plusieurs reprises du recul, fais monter un FDB par Morisseau et met un casque électronique à la chasse, tu vas te sentir protégé et du recul et du bruit et je pense que tu tiens ainsi un début de solution

Je chasse encore cette saison avec et l'an prochain en avril pour mon anniversaire je commande une autre arme mais je cherche mais trouvé une arme comme je la veux est dure ( a mes mains poignée et devant fine ect)

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Jeu 30 Aoû 2018 - 19:35
kolek a écrit:L'idéal serait d'avoir le canon fileté sur sa X-bolt, il nous a pas dit . Céphalées violentes de stress. - Page 2 Content

Non hélas...

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
avatar
Juloup
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 309
Age : 47
Localisation : Montrouge
Date d'inscription : 19/01/2018

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Ven 31 Aoû 2018 - 17:19
C'est juste une hypothèse, mais je me demande si tu n'aurais pas plutôt un problème de vision que de stress, le stress serait alors plutôt la conséquence de l'anticipation de la céphalée que l'inverse.

Est-ce que ça ne se produit pas seulement quand tu chasses avec une lunette ?

Et si oui, as-tu essayé avec un point rouge, qui permet de tirer avec les deux yeux ouverts ? C'est même fortement recommandé.
Pierre88/74
Pierre88/74
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 26
Localisation : Partout
Date d'inscription : 14/07/2017

Céphalées violentes de stress. - Page 2 Empty Re: Céphalées violentes de stress.

Ven 31 Aoû 2018 - 19:23
@Juloup a écrit:C'est juste une hypothèse, mais je me demande si tu n'aurais pas plutôt un problème de vision que de stress, le stress serait alors plutôt la conséquence de l'anticipation de la céphalée que l'inverse.

Est-ce que ça ne se produit pas seulement quand tu chasses avec une lunette ?

Et si oui, as-tu essayé avec un point rouge, qui permet de tirer avec les deux yeux ouverts ? C'est même fortement recommandé.

Bonjour, non je ne pense pas j'ai chasser un an avec un TRS25 et je souffrais aussi de maux de tète a la vue du moindre gibier.

_________________
Restaurateur d'arme amateur, amoureux des armes anciennes, atteint par le virus des armes...
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum