Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Agrainage des grands animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 18:39

je le pense aussi, les alsaciens mosellans ont peut être moins de soucis, mais ils sont devenus comme les autres : ils agrainent aussi !
Et s'occuper de chasse en Alsace : c'est surtout s'occuper de la bouffe avec les potes ... et des femmes qui vont avec !
L'Alsace, c'est assez spécial pour ça !! Et je dois dire que c'est pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 18:47

RE houla-la,j'ai aussi loupé le coup avec la bouffe et les femmes,j'ai vraîment rien compris en 50 ans d'Alsace et quand je pense que j'habitais à 5 minutes de la chasse......
Dommage,mais il n'y avait pas de forum aussi instructif il y a 40 ans......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 19:06

Dinocras, je ne vais pas polémiquer, mais j'ai relu tout le post, pour voir si quelques subtilités ne s'étaient pas dissimulées derrière des chiffres ou phrases et que je n'aurais pas su interpréter.
En gros je reprends selon tes chiffres, un agrainage à raison de 3.65 t /an aux 100 ha pour une chasse de 1000 ha = 36.5 t.
Il faut le gîte et le couvert..oui pour une population sauvage, qui se développe sur le terrain, là où aucun sanglier n'est venu naturellement il est illusoire de le garder. A l'origine, le sanglier était plus ou moins migrateur, il avait des passages ancestraux, et périodiquement il repassait s'arrêtait, pouvait se reproduire et disparaitre comme il était venu. La culture moderne a changé certaines habitudes de ce gibier qui est devenu sédentaire.
Tu dis également que nourrir les animaux sauvages est une mission de sauvegarde, pas d'accord, les animaux peuvent se débrouiller c'est l'homme qui par intérêt ou par sensiblerie se croit investi d'une telle mission, la première sauvegarde par temps de disette ou grand froid, c'est de ne pas les déranger.
D'autre part, le sanglier n'a jamais été une espèce à protéger, certaines sociétés, dans les vosges et bien d'autres départements ont fait un GIC Groupement d'Intérêt Cynégétique,avec un plan de gestion du sanglier. Le but était d'augmenter la population, afin qu'elle migre plus largement sur la périphérie du massif ou du coeur du GIC.
Tu dis aussi que tu ne veux pas de dérive polémique, alors pourquoi ce débat, quand chacun expose son avis, tu rebondis soit avec un argument contradictoire, soit une autre direction, tu es difficile à suivre parfois mais c'est sans doute la passion. J'aimerais que tu me dises en quoi les bons gestionnaires de territoires seraient sanctionnés par la suppression de l'agrainage.
Pour info, l'agrainage est autorisé dans les vosges, les lundis et jeudis pour les massifs de plus de 50 ha.
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7453
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 19:48

et moi qui étais "invité" en Alsace ...et qui dormais tout seul !!!(mais on m'avais rien dit de cette coutume "locale" !!! )

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 20:00

@DINOCRAS a écrit:
je le pense aussi, les alsaciens mosellans ont peut être moins de soucis, mais ils sont devenus comme les autres : ils agrainent aussi !
Et s'occuper de chasse en Alsace : c'est surtout s'occuper de la bouffe avec les potes ... et des femmes qui vont avec !
L'Alsace, c'est assez spécial pour ça !! Et je dois dire que c'est pas mal !

Il ne faut pas froisser les susceptibilités, un Alsacien n'est pas Mosellan.
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 20:17

Oui,mais en face des gens de l'Intérieur,on fait quand même bloc......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 20:39

@gxa68 a écrit:
Oui,mais en face des gens de l'Intérieur,on fait quand même bloc......
Seuls les gens du crû connaissent l'expression
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 23:48

Où ceux qui y ont fait une escale pré-"poudre d'escampette"!!!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 8:43

Dans cette province magnifique mais rude,seuls les plus forts peuvent rester....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 8:45

DINOCRAS...
S'il te plait...

Arrêtes d'employer de faux arguments ou de faire dévier le sujet avec des remarques qui ne tiennent pas debout (et limite désobligeants), quand tes propos sont contredits...

Tu n'as déjà pas eu la politesse de te présenter dans la rubrique "Nouveaux Membres"... ... alors si tu veux débattre d'un sujet-polémique, fait le intelligement.

Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 9:17

@gxa68 a écrit:
Dans cette province magnifique mais rude,seuls les plus forts peuvent rester....
C'est tout à fait vrai!

Mais cela dit, c'était encore trop hospitalier pour un Jurassien!
Un jour j'aurai une bergerie dans les hautes Alpes....
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: s Mar 28 Déc 2010 - 10:39

L'agrainage ou nourrissage du grand gibier ..... vaste débat, qui, s'il ne tenait qu'a moi serait vite un mauvais souvenir .... dans une région inhospitalière comme l'Alsace ou la Moselle, nous le pratiquons comme partout et encore plus là ou les grandes chasses sont louées par de riches " étrangers " transfrontaliers ou non !
Dinocras avec tout le respect dont je suis capable, permet moi de te dire que tu es, mais alors complètement à coté, l'agrainage ce n'est rien d'autre que de l'élevage à ciel ouvert. Quand le gibier est là naturellement avec des densités adaptés au territoire, il n'y a pas besoin de nourrissage. Tes calculs de quantités de grains, complètement erronés. Nourrir pour la sauvegarde du gibier, du foutage de Gu...., ce n'est que pour mieux le tirer ensuite... Chez nous, comme tout le monde le sait déjà, nous vendons le gibier, avec la Peste porcine nous pouvons aussi le mettre à l'équarrissage, moyennant une prime, du n'importe quoi.....
J'ai eut il y a quelques temps une réflexion je vais vous en faire part ici ..... si c'est un peu long, vous voudrez bien m'en excuser. En tout cas, moi mon avis est, PLUS DE NOURRISSAGE, laissons la nature reprendre le dessus .....

*******************************************************************


Réflexions sur « la bête noire »…,


Où cela s’arrêtera-t-il ?

Je viens de refaire mon stock de grains pour nourrir mes chères petites bêtes noires, nourrir ? Est-ce bien le terme qu’il faut employer ? En auraient-ils vraiment besoin ? …

Il me vient l’idée saugrenue de calculer le prix de revient d’un sanglier !

Il faut dire que tout cela est parti de l’augmentation, la deuxième en peu de temps, que vient de m’annoncer mon fournisseur habituel en matière de céréales et de maïs en particulier … Donc je me mets à calculer ce que les chasseurs déboursent pour mettre un sanglier dans leur carnier…

Considérant qu’il faut un an pour faire un sanglier à prélever (on devrait en matière d’élevage dire produire un sanglier, car ne nous voilons plus la face, nous sommes des producteurs de sangliers plus que des chasseurs) donc il faut environ un an pour qu’un sanglier atteigne les 25 à 30 kilos en tenant compte d’une prise de poids moyenne de 2,5 kilos par mois.

Mettons que chaque sanglier en faisant le tour des différentes places d’agrainage de son territoire ingurgite 500 grammes de grains en moyenne par nuit, sur une année il va consommer pas loin de 200 kilos de maïs, 1/5° de tonne par animal, ce qui représente environ 80 euros en tenant compte du tarif officiel de cette chère céréale qui n’a pas que la couleur de l’or mais bientôt aussi le prix. Il consomme bien sûr aussi des produits naturels, fruits de la forêt et autres vermisseaux, mais aussi, dans les terres agricoles, les céréales et autres produits qu’il va chaparder … (d’où dégâts, également payés par les chasseurs).

Il faudrait aussi, en plus de tout cela, compter le prix du carburant nécessaire, toujours pour produire ce sanglier : tournées d’agrainage, dépôts des prélèvements, stockage de la carcasse dans une chambre froide agréée, livraison de l’animal, etc. La chambre froide a son coût aussi, 10 euros par animal stocké pour ceux qui n’ont pas de chambre froide agréée si je crois ce qui se raconte, mais les autres ont l’investissement… ce qui revient au même.

J’en viens à un premier constat : un sanglier de 30 kilos coûte à peu près 100 euros, sans tenir compte ni du prix de location du territoire ni des dégâts de gibier que nous payons au fonds d’indemnisation… Je ne tiendrai pas compte de ces dépenses considérant que la chasse est un hobby, et que tout passe-temps a un prix.

Je ne tiens pas compte non plus des sommes astronomiques mises en œuvre par les différentes instances pour les campagnes de vaccination ou les primes payées aux chasseurs pour mettre un sanglier à la benne, mais ça nous y reviendrons.

Grand bien nous fasse, car l’addition serait de caractère exponentiel pour ne pas dire plus simplement, très salée.

En matière de production, il y a les dépenses mais aussi les rentrées d’argent et c’est là que le bât blesse… C’est que nous sommes dans une phase de surproduction et qui dit surproduction dit problèmes de commercialisation...

On ne vend plus les sangliers, on les brade ou on les met à la benne !

Dans le meilleur des cas, les sangliers sont vendus à des prix allant de trois euros le kilo pour les marcassins à condition de les dépecer, découper, conditionner et livrer pour que la brave ménagère n’ait plus qu’à mettre au congélateur et ressortir le jour de fête X, car en France on ne mange du gibier que les jours de fêtes (dixit).

Il m’arrive même de fournir les recettes, voire d’y mettre un numéro de hotline (le numéro de portable de ma femme, cuisinière de son état), que ne ferait-on pas pour promouvoir ses produits… Il m’arrive encore parfois de mettre en avant les qualités de la venaison exempte de cholestérol ou de prôner le caractère bio de cette viande venue directement de la nature, mais est-ce encore le cas avec nos grains transgéniques, ou non ?

Mais maintenant, le plus souvent j’entends parler de sangliers vendus à un euro du kilo, en particulier à l’époque des battues, période ou normalement on devrait, en prévision des fêtes, pouvoir les vendre à des prix raisonnables. Ce qui m’amène au constat suivant, le prix de revient d’un sanglier dépasse largement son prix commercial… Et dans n’importe quelle entreprise ou commerce cela est un cas avéré d’échec suivi dans la plupart des cas d’une faillite, si cette situation se prolonge.

La chasse court-elle à la faillite ?

Nos proches voisins allemands semblent avoir moins de problèmes pour écouler leur gibier. Ils alimentent les hôpitaux, maisons de retraites et autres institutions sans grands problèmes, alors que chez nous c’est tout simplement impossible en tout cas par un circuit court. Même les restaurateurs, pas tous ‘’ Gott sei Dank’’ préfèrent acheter chez les grossistes des gibiers au détail et sous vide, de provenance autre que de notre terroir, (pays de l’Est majoritairement) pour ne pas avoir à s’en occuper, il est plus simple de sortir un paquet de ragoût déjà mis sous vide, parfois même avec sa marinade, voire sa sauce… Et le comble, je constate que de plus en plus de chasseurs ne mangent plus de gibier. Nous sommes aux antipodes de l’origine de la chasse !

Quand je rentrais de la chasse il y a trente ans, ayant tiré un sanglier c’était des Weidmannsheil à n’en plus finir, on sortait la meilleure bouteille, au milieu de la bouteille on ressortait pour revoir ce bel animal qu’on avait prélevé, à la loyal, à la pirsch sur un wechsel entre sa remise et son lieu de gagnage qui n’était pas une place d’agrainage mais bel et bien un endroit naturel, une chênaie ou hêtraie, malheureusement parfois aussi le champ de céréales du malheureux agriculteur voisin de ces bois, mais au moins ce gibier-là était encore sauvage, indépendant et n’était pas encore devenu « ordinaire ».

En ces temps-là on tirait quelques sangliers par an et on les vendait, au même prix que les chevreuils ou presque et surtout on n’avait pas de mal à les commercialiser, au contraire on nous en redemandait… Et je ne me rappelle pas m’être un jour fait insulter par un paysan, ce qu’aujourd’hui beaucoup de chasseurs ne peuvent plus prétendre.

Mon grand-père, grand chasseur devant l’éternel, avait un adage, il disait que pour tirer un brocard il fallait sortir chasser pendant 10 heures et que pour tirer un sanglier c’était 100 heures pour espérer en mettre un dans son rucksack. La tendance s’est bien inversée : aujourd’hui, tirer une bête rousse, a fortiori sur une place d’agrainage, ne relève plus de l’exploit cynégétique. Avec une carabine un tant soi peu bien réglée, on peut pratiquer un tir de sanglier comme autrefois on pratiquait le tir aux pigeons… pour la petite histoire ce tir aux pigeons interdit par la suite a été remplacé par le tir sur des pigeons d’argile…

Je me pose des questions sur l’avenir de la chasse en général et surtout celle de cette bête noire, qui est en phase de devenir « la bête noire » de la chasse… Ne faudrait-il pas aujourd’hui revenir à une chasse plus naturelle, sans artifices et sans salle à manger pour animaux…Une chasse où les animaux sauvages seraient à nouveau sauvages… Une chasse où on aurait du mal à prélever un animal, mais quel plaisir le jour où on y arrive. Au lieu de tirer 10 sangliers par an, le chasseur moyen en tirerait 1 ou 2, plus de problèmes de commercialisation, on en garderait une bonne partie pour soi… et le reste serait vendu, longtemps à l’avance, comme à mes débuts.

Et l’éthique dans tout cela ? Donner des tonnes de céréales à des animaux sauvages qu’ensuite, dans le meilleur des cas, on mettra à la benne (en touchant une prime)… alors que la moitié de l’humanité ne mange pas à sa faim. On me dira ce qu’on voudra mais il y a de l’indécence dans tout cela !

Dans un monde où les « anti chasse » prennent de plus en plus d’importance, arrêtons de leur donner les bâtons pour nous faire battre… Soyons des chasseurs responsables, ou plus simplement redevenons de vrais chasseurs….

Franz B.


Dernière édition par keiler57 le Mar 28 Déc 2010 - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7453
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 11:21

tu est pas sympa Franz....
qu'est ce que tu veux qu'on dise apres ça..

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)


Dernière édition par Réré le Mar 28 Déc 2010 - 17:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 11:58

Effectivement.

Un très bon texte, auquel il serait très difficile d'ajouter quelque-chose.

Merci Franz de nous avoir fait partager cette reflexion.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 13:16

Un grand Bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Pepito
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5341
Age : 35
Localisation : ain
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 15:30

Merci Franz de ta reflexion!
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 15:41

keiler57 a écrit:
Une chasse où on aurait du mal à prélever un animal, mais quel plaisir le jour où on y arrive. Au lieu de tirer 10 sangliers par an, le chasseur moyen en tirerait 1 ou 2, plus de problèmes de commercialisation, on en garderait une bonne partie pour soi… et le reste serait vendu, longtemps à l’avance, comme à mes débuts.[/size][/font]
C'est exactement ce que j'aime dans ma chasse actuelle. Un gibier bien présent naturellement sans agrainage autre que quelque volée pour inciter un passage, très dur à prélever à cause du territoire, et par contre rien n'est vendu.
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 15:45

Je vous l'avais bien dit et dejà plusieurs fois.....
Frantz serait digne d'etre Alsacien......et encore dans les meilleurs.......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 15:47

D'accord Forus,rien n'est vendu comme dans le restant de la France mais l'action n'est pas au même prix......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 16:27

Cercle vicieux... il y a beaucoup de gibier, car agrainage massif, donc sa attire les prédateurs aux gros portefeuilles, sa fait grimper les adjudications donc il faut agrainer plus, etc etc...

Tu avais toi-même parlé une fois de la différence de tarifs entre tes premières adjudications Alsacienne et celle avant ton séjour à l'intérieur...

L'agrainage y tiens certainement une grande part, ne pense-tu pas?
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 17:18

Salut,

Merci beaucoup Frantz, très instructif !

@micalement,
Adrien

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 20:12

Absolument pas,uniquement la proximité des devises etrangères fortes.les chasses les plus cheres ne sont pas celles ou il y du sanglier mais ou il y a du cerf...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 20:40

Pour prendre un exemple, on a aussi une devise forte juste à coté, et même un des canton les plus riches où en plus la chasse y est interdite, mais le prix des actions, même en privé, reste raisonnable.

Le fonctionnement par ACCA y fait beaucoup c'est sur...

Pour le cerf, c'est se qui fait des action inabordable même pour des gens aisés... la c'est encore un échelon au dessus!
Car quand tu est obligé de sacrifier un mois de salaire rien que pour du sanglier nourri au maïs c'est déjà du très cher pour moi!
Et là dessus, je suis sur que sans nourrissage, si les gars étaient obliger de faire le pied, remiser, et de n'attaquer que 3/4 fois par mois avec des prélèvement moyens d'un sanglier pour 3/5 chasseurs, je suis sur que sa serai largement moins cher!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15035
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 21:23

La c'est la version simplifié.En réalité,un Monsieur X.loue pour 9 ans un territoire à un prix exorbitant....Donc une fois l'euphorie passée,il faut trouver des partenaires,et quelquefois éloignés mais friqués et le processus commence.......sinon il est obligé de renouveller les actionnaires tous les ans....Il ne faut en aucun cas comparer la chasse alsacienne aux autres en raison de cette fameuse loi locale......Alors tout ce que tu dis est juste mais pour ailleurs....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Mar 28 Déc 2010 - 21:33

oui c'est vrai.....

Mais on a notre Alsace locale ! la Cote d'or!
C'est un élevage à ciel ouvert, que des chasses aux petits chiens et des prix d'actions à en faire perdre connaissance un ministre...

Pourtant labas, pas de loi locale, mais pour l'agrainage, il y en a!
Revenir en haut Aller en bas
 
Agrainage des grands animaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Legislation-