Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Agrainage des grands animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 11:18

Bonjour,

dans de nombreux départements de l'Est, le nourrissage dans les forêts sera désormais interdit.
Cette obligation va réduire la densité des animaux et donc sanctionner les gestionnaires de territoires. On ne gère que le territoire puisque les animaux sont désormais gérés depuis des bureaux, à travers des plans de chasse qui ont toujours favorisé les proliférations ...

S'il y a eu des abus, il n'en demeure pas moins que certaines forêts ayant été bien abimées par les tempêtes de 83 et 99, la nourriture venant des hêtres et des chênes est encore loin de ce qu'elle était avant.

l'interdiction du nourrissage depuis le 1/7/2010 (Vosges) a transporté tous les sangleirs dans les campagnes où ils ont trouvé la nourriture qu'ils n'avaient plus dans les bois, dans les plantations de maIs et les prairies, où cette année, proliféraient les vers blancs.

Au grand plaisir des ACCA qui ont pu tuer des quantités de sangliers bien supérieures à l'habitude. Il est clair que ces bêtes ne retourneront pas à la forêt puisqu'elles sont mortes.

Pourtant, les loyers pour les baux de chasse ne vont pas baisser, et si on voulait faire disparaitre les chasseurs de grand gibier, dont la moyenne d'age est hélas très élevée déjà .... on ne s'y prendrait pas autrement.

Qu'on oblige une pression de chasse supérieure à ceux qui nourrissent serait préférable.
Exemple : si un territoire autorise une densité de sangliers de 5 bêtes pour 100 ha en clôture de saison, on pourrait limiter le nourrissage à ce nombre soit 2kg par individu ou 10 kg de nourriture pour 100 ha et par jour donc 3,65 tonnes par an pour 100 ha.

Au dela d'un tel nourrissage, obligation de tir supplémentaire sous peine d'amende si plan de chasse non réalisé.

En fait, beaucoup de gestionnaires nourrissent beaucoup et ne chassent pas souvent, ce qui permet de gros tableaux le jour où on chasse. Cette pratique a abouti, avec les lâchers de laies, à une prolifération dont les paysans se plaignent pour pouvoir obtenir de l'argent en plus et sans avoir à travailler....

l'abus de nourrisage sur certaines parcelles et le manque de pression de tir (pour faire de gros tableaux qui impresssionnent la nomenklatura fréquentant ces teriitoires) a provoqué l'interdiction générale du nourrissage.

les gestionnaires raisonnables sont les dindons de la farce. Et les paysans les grands vainqueurs de cette gabegie administrative ... Il n'y avait pas tous ces problèmes quand le sanglier n'était pas soumis au plan de chasse : les bons gestionnaires en avaient tout le temps, les mauvais seulement périodiquement d'où une auto régulation qui se faisait toute seule tant cet animal peut migrer pour trouver la nourriture qui lui manque.

Dinocras, chasseur des Vosges
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 11:34

Voilà bien des termes que je n'aime pas... le nourrissage...

Le nourrissage est fait pour les animaux d'élevage...

En dehors du terme, dans la réalité, je préfère largement l'agrainage de disuasion... qui a pour but d'occuper les animaux en foret plutôt que de les nourrir à proprement parlé.

Les excès ont fait qu'on est arrivé à ces décisions extrêmes.... et ces décisions ont provoquées bien plus de mal que de bien.

Tu nous parles de territoires qui autorisent des densités de sangliers nourris à X kgs / animal.... ce n'est plus des animaux de chasse, mais de "vulgaires cochons de soues" élevés en plein air....

Sur quoi se baser pour dire que tel ou tel territoire peut accueillir X sangliers ?
Sur la surface ? Le Biotope ? Le prix d'adjudication ?

Le mal est fait... les chasseurs payent très cher pour tirer beaucoup d'animaux, les agriculteurs ne sont pas si malheureux que çà de toucher les dégâts de gibier, les FDC s'en mettent plein les fouilles.... le système est "vérolé"...

Alors que faire. ? ... une révolution en cessant de louer les forets ???? En cessant de chasser le sanglier pour que les administrations se rendent compte du vrai rôle des chasseurs (sachant que ces mêmes administrations considèrent maintenant que les chasseurs ne sont plus des gestionnaires raisonnables mais bel et bien des éleveurs de cochons...)
C'est impossible...

Sorti de çà, ton sujet va faire réagir beaucoup de personnes, et permettra certainement un large débat...

Mais il faudrait penser à aller te présenter dans la rubrique "Nouveaux Membres".
Revenir en haut Aller en bas
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 12:27

Bonjour,

pour reprendre des termes tirés de l'écologie fondamentale , pour qu'une espèce soit présente quelque part il faut qu'elle y trouve le gite et le couvert.

Pour les sangliers, si le territoire d'un adjudicataire possède des remises à sanglier, ce dernier trouve peu à manger dans ces dites remises...

certains territoires ont après la tempête de 99 beaucoup de gites, de remises à sangliers mais rien à manger dans ces vastes semis résultant de la mise à blanc de milliers d'ha à la suite cette catastrophe naturelle.

Donc pour avoir des sangliers dans ces semis, il faut les nourrir pour tenter de les maintenir, comme on dit : "à dormir dans la salle à manger" !!

Combien de gestionnaires des Vosges ont eu recours à ces pratiques pour garder voire faire proliférer les sangliers. même si aujourd'hui les remises ont un peu disparu vu que les arbres ont grandi, on continue à agrainer pour faire des tableaux monstrueux sur des parcelles qui ne sont chassées que trois voire deux fois par année !!!

D'accord, ce n'est plus de la chasse mais une démonstration pour impressionner des gens de pouvoir ... il y en a qui fournissent des prostituées, il y en a qui flattent l'ego en fournissant des occasions de tuer des grands animaux .... chacun son truc.

Le problème du sanglier est pipé par ces gens là et ceux qui aiment la chasse sont remis à leur place par cette nomenklatura cynégétique souvent complice ou intégrée dans l'Administration ou le Pouvoir local.

Il y a quelquechose de pourri dans le Royaume ....

Sanglier nourri ou pas, pour moi ce n'est pas le problème, il y en a dans le Duché qui chassent uniquement en parc clos .... un sanglier qui se sert dans un champ de maïs est lui aussi nourri par l'homme, alors agrainage sur champ de mais ou dans les bois, pour moi c'est pareil ... et je tente de respecter l'éthique des indiens du Canada : "si tu le tues .... tu le manges "!

Cochons ou pas un sanglier nourri ou pas reste une bête sauvage, il y en de plus malins que d'autres et ils méritent tous le respect qu'on doit aux êtres vivants. Il n'y a pas plus de gloire à tuer un sanglier jamais nourri (d'ailleurs qui peut prouver ça ??) qu'un sangleir régulièrement agrainé dans un bois ouvert.... d'ailleurs tuer un sanglier n'a rien de glorieux : ce sont les chiens de chasse qui font le travail !!

Dinocras

Dinocras

Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 14:13

Bonjour à tous,

Le débat ne prendra que la dimension que les chasseurs voudront bien lui donner, car il faut distinguer agrainage et nourrissage.
J'ai déjà eu l'occasion de donner mon sentiment sur le sujet sanglier, et nous avons aussi vécu la tempête de 99 comme un bouleversement écologique et la faune locale a été mise à rude épreuve.
Je suis d'une région boisée, il n'y a pas de cultures, mais il y a des sangliers qui se nourrissent de ce qu'ils trouvent et quelques fois il y a des incursions dans les jardins. Une société voisine, pour un peu plus de 1000 ha mettait environ 12 t de maïs, avec agrainoirs automatiques et agrainage linéaire fractionné sur 800 m bilan une vingtaine de sangliers.
Aujourd'hui agrainage linéaire quelques postes fixes, suppression des agrainoirs, maïs divisé par deux, même résultat! et les chasses voisines tirent plus qu'avant. Que penser de cette constatation, le fait de supprimer le nourrissage pour un agrainage raisonné, la population se déplace à la recherche de nourriture plus naturelle, elle occupe un plus grand territoire pour le bonheur de tous. Le petit plus de la tempête de 99, déplacement des cervidés, une place de brame est apparue alors qu'auparavant on ne voyait les cerfs que début décembre. Les régénérations de feuillus ont contribué à cette amélioration par l'apport d'aliments ligneux.
La nature est bien faite, on peu l'aider mais pourquoi vouloir absolument la transformer
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 15:12

Bonjour à tous,

@Le goupil a écrit:
Voilà bien des termes que je n'aime pas... le nourrissage...

Le nourrissage est fait pour les animaux d'élevage...

En dehors du terme, dans la réalité, je préfère largement l'agrainage de disuasion... qui a pour but d'occuper les animaux en foret plutôt que de les nourrir à proprement parlé.

Un gros + 1, je pense que le nourrissage et les abus de certains ont fait bien plus de mal que de bien... Avoir beaucoup de Sanglier, des Sangliers de plus 100 kg qui sont gavés de maïs et qui ont 2 ans maximum, c'est en grande partie à cause du nourrissage !

Bien entendu je ne parle pas de l'agrainage de dissuasion qui lui permet d'éviter d'avoir de gros dégâts sur certaines cultures ! Je pense que c'est comme tout, faut savoir trouver le juste milieu...


@Le goupil a écrit:
Tu nous parles de territoires qui autorisent des densités de sangliers nourris à X kgs / animal.... ce n'est plus des animaux de chasse, mais de "vulgaires cochons de soues" élevés en plein air....

Sur quoi se baser pour dire que tel ou tel territoire peut accueillir X sangliers ?
Sur la surface ? Le Biotope ? Le prix d'adjudication ?

Mon dieu, j'espère qu'on en arrivera jamais à ça... Ca fait peur !

ALAIN-PIERRE88 a écrit:
Que penser de cette constatation, le fait de supprimer le nourrissage pour un agrainage raisonné, la population se déplace à la recherche de nourriture plus naturelle, elle occupe un plus grand territoire pour le bonheur de tous.

Je pense que ça devrait être ainsi de partout... Dans tout les cas c'est comme ça que je vois la chasse du Sanglier...

@micalement,
Adrien


Dernière édition par Adrien le Jeu 23 Déc 2010 - 15:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 15:15

@DINOCRAS a écrit:
...
Cochons ou pas un sanglier nourri ou pas reste une bête sauvage, il y en de plus malins que d'autres et ils méritent tous le respect qu'on doit aux êtres vivants. Il n'y a pas plus de gloire à tuer un sanglier jamais nourri (d'ailleurs qui peut prouver ça ??) qu'un sangleir régulièrement agrainé dans un bois ouvert.... d'ailleurs tuer un sanglier n'a rien de glorieux : ce sont les chiens de chasse qui font le travail !!

Dinocras

Eh bien moi, je suis bien plus fier quand je tue un sanglier qui fait à peine 90 Kgs plein, bien taillé, et avec de vrais "quenottes", qu'un "gros gavé de maïs" qui fera 140 Kgs sur la bascule, avec des quenottes qui dépassent de deux centimètres et demi...

Je suis bien malheureux quand je vois ce genre d'animaux au tableau... je ne pense pas être le seul...

Quand à tuer un sanglier... je ne dirais pas glorieux, mais je suis plutôt fier quand j'en tue un. Aussi bien en battue quand tu as été récompensé de ta "sagesse" au poste, et que tu sèches proprement un animal, car tu as su rester calme et serein au moment du tir, après l'avoir bien identifié... et ne parlons même pas de la "jouissance" que procure un sanglier tué après une rude et belle chasse à l'approche....

Quand au travail du chien, certes il est très très important... mais arrêtons de faire des discours qui ne tiennent pas debout... si je vais à la chasse, c'est certes pour entendre la musique des chiens (je regrette d'ailleurs les jolies voix des courants, mais c'est un autre débat), mais bien évidemment pour tirer et tuer des animaux, tout ceci dans un contexte bien particulier qu'est celui de la chasse.

Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 15:24

@Le goupil a écrit:

si je vais à la chasse, c'est certes pour entendre la musique des chiens (je regrette d'ailleurs les jolies voix des courants, mais c'est un autre débat), mais bien évidemment pour tirer et tuer des animaux, tout ceci dans un contexte bien particulier qu'est celui de la chasse.

100 % d'accord, je pense que c'est notre cas à tous !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Mélanie
Responsable Dianes et Jeunes
Responsable Dianes et Jeunes


Nombre de messages : 4135
Age : 23
Localisation : Lamothe 43
Date d'inscription : 13/12/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 15:30

Je suis bien daccord avec toi Goupil !! On a largement beaucoup plus de fierté de tuer un beau sanglier qui dépasse pas les 100kg que d'en tuer un qui les dépasse & qui est " gavé " de maïs ....
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 15:40

d' accord à 100% aussi
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 20:54

Personne d'autre ne donne son avis sur le sujet du "nourrissage / agrainage" ?

Moi qui pensait que c'était un sujet qui allait passionner...
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15020
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 21:16

C'est un sujet en effet passionnant mais tellement vaste qu'il est difficile de l'aborder simplement.
Ca dépend du biotope du territoire, du biotope environnant ,des voisins de chasse,d'une chasse de montagne,d'une chasse de plaine,de la densité du gibier ,du mode de chasse et de la date d'ouverture entre autres parametres et du but recherché....Il y a tellement de cas de figures qu'il me parait difficile d'essayer de généraliser sa propre expérience...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Jeu 23 Déc 2010 - 22:54

moi j' agraine à partir de avril mars quand les agriculteurs seime leur maïs et à partir de fin aoûte début septembre j' arrête
j' agraine de tel à tel période c' est pour éviter les dégâts au moment des semis de maïs et quand il est en lait
j' agraine avec du maïs et des pellets de poisson ça marche super bien voili voilou
Revenir en haut Aller en bas
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Ven 24 Déc 2010 - 8:34

Salut à tous,

nourrir les animaux sauvages est une mission de sauvegarde, on nourrit bien les petits oiseaux dans nos jardins (du moins la plupart d'entre nous); on nourrit les canards sur les plans d'eau d'Alsace et des Dombes et sûrement ailleurs ....

les corbeaux par contre prolifèrent dans les campagnes et font aussi des dégats, mais comme on les chasse peu, il n'y a pas de polémique qui s'instaure et pas d'argent à récupérer des chasseurs ou d'autres (protecteurs de la nature) pour les paysans pareil pour la pyrale du mais et les campagnols agrestes ....

Comme partout, le problème ce sont les excès irraisonnés de certains .... comme pour la vitesse en voiture .... Tuer un animal ne me rend pas fier du tout, et encore moins si c'est un très "ancien "; la chasse pour moi c'est une communion entre un groupe et la Nature à travers une activité et notre groupe a tellement tué de sangliers qu'aujourd'hui nous atteignons la quintescence de l'art, par la connaissance du territoire et des animaux qui le peuplent. Les amendes sont bien inutiles, se retenir de tirer est assez difficile à maitriser, mais quand on y parvient, on semble atteindre le sommet de l'art ....

Iln'y a pas si longtemps, le sanglier était une espèce à protéger, dates de chasse très règlementées, amendes pour mauvais tir dans certaines équipes (entre nous un chasseur qui ne peut s'empêcher de tirer un sanglier qui passe, devrait être viré de son équipe) ... et aujourd'hui on nous dit que cette espèce prolifère ? Il est clair que l'Administration est totalement dépassée par la prolifération du cochon sauvage ... en fait ces bêtes sont plus malines que les fonctionnaires qui élaborent des plans de chasse depuis leurs confortables bureaux chauffés.

On nous interdit d'agrainer désormais ? Je pense qu'il y a maldonne et qu'on prend les chasseurs pour des vaches à lait et des réservoirs de pognon pour subventionner les dégats des RES NULLIUS que sont les animaux sauvages.

Alors regardons ce qui se passe chez nos voisins, où du maîs est aussi planté sur des milliers d'ha. Traiter le problème intelligemment est pourtant très difficile, le lobbying est omniprésent et ceux qui veulent conserver le privilège des gros tableaux sont très proches des décideurs qui ne peut préserver la chèvre et le chou.
Soyons surs que ce sont les anonymes, les tâcherons, les amoureux de la chasse et de la Nature, qui comme ils se doit sont des individus silencieux et observateurs, paieront pour les autres.

Cherchons où et le fric et c'est là que nous mènerons les nouvelle règlementations sur l'agrainage ...
Dinocras
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 11:03

@DINOCRAS a écrit:

nourrir les animaux sauvages est une mission de sauvegarde, on nourrit bien les petits oiseaux dans nos jardins (du moins la plupart d'entre nous)

lol!

Comparons ce qui est comparable... Entre un nourrissage qui à pour but d'aider une ou des populations à passé l'hiver et un nourrissage pour gardé des Sangliers sur un terrain de chasse... Ça fait deux !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15020
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 12:15

@Adrien a écrit:
@DINOCRAS a écrit:

nourrir les animaux sauvages est une mission de sauvegarde, on nourrit bien les petits oiseaux dans nos jardins (du moins la plupart d'entre nous)

lol!

Comparons ce qui est comparable... Entre un nourrissage qui à pour but d'aider une ou des populations à passé l'hiver et un nourrissage pour gardé des Sangliers sur un terrain de chasse... Ça fait deux !
+1 .....voila toute la différence et tellement difficile à mesurer sur le terrain....car chacun se trouve de bonnes raisons...
Soyons honnètes..Je chassais dans une chasse de montagne et si nous n'avions pas agrainé nous n'aurions pas tiré un sanglier....Alors où est la vérité...Est ce que nous agrainions pour qu'ils n'aillent pas saccager les champs de mais dans la plaine ou pour pouvoir en tirer??????????
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 12:32

salut à tous,

il faut dépassionner le débat pour y voir un peu plus clair !
Un territoire de chasse produit beaucoup ou pas beaucoup, cela dépend comme cela a été écrit, du biotope, de l'habitat et de la nourriture disponible .... je fais un peu d'écologie, obligé !

Un agriculteur qui possède une parcelle de terres peu productives, on accepte qu'il y mette de l'engrais , non ???

Un territoire de chasse peu productif doit être "aidé" si on désire qu'il produise un peu de gibier.

Finalement cet agrainage permet la démocratisation des territoires, car, même si on a un relativement médiocre territoire, on peut espérer pratiquer la chasse avec succès si on compense la médiocrité naturelle par une aide sous forme de nourriture.

Si on interdit l'agrainage, les "bons territoires" vont flamber (en prix) au bénéfice des grandes fortunes et les gueux comme nous n'auront plus rien à chasser que les miettes...
Comme pour l'immobilier bien placé etc... tout est basé sur l'argent !!! il faut le savoir.

Alors, pour des raisons de démocratisation de la chasse, je suis pour le maintien des agrainages en forêt. Chacun a le droit d'améliorer son territoire et d'aider un peu la Nature pas toujours généreuse partout de la même façon.

Bien entendu, comme pour une parcelle agricole, on ne doit pas mettre trop d'engrais sous peine de complications (pollution de l'eau pour l'agriculture) dégats pour le gibier si on place trop de nourriture ...alors tout est une affaire de bon sens.
Si l'agrainage est important, la pression de chasse doit être aussi augmentée etc... de toutes les façons et dans tous les cas seuls les excès de quelques-uns font du tort à tous les autres
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 12:52

Quand il n'y a plus rien à chasser, on ne chasse plus.

Quand il y a encore à chasser, on gère.

Si on a un territoire peu fourni, et bien on va les chercher chez les voisins en lâchant sur un pied qui passe chez soi et tout le monde peut chasser. (humour...)
Revenir en haut Aller en bas
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 13:18

humour de jurassien de la forêt de chaux sans doute ?
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 13:44

Rajoute quelques doutes! ^^

Non ce n'est pas de main la veille que je mettrai un pied en forêt de chaux !
Un forêt où tu n'a pas le droit de circuler pour récupéré tes chiens et chasser pour des gros portefeuilles, sa ne m'intéresse pas.
Pour chasser des animaux nourris et issus de lâcher, sa ne m'intéresse pas non plus!

Je chasse à 2 endroits, l'un en plaine pour le petit gibier l'autre dans le haut, pour le gros. et bien avec pour l'instant une bête rousse au tableau, j'en suis très content de mon territoire. Pas besoin de gros tableau, mais de VRAI gibier, qui se défend.
Revenir en haut Aller en bas
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 15:01

Hum,

le sujet n'était pas celui-là, ta dérive polémique ne m'intéresse pas désolé
Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 15:49

L'image de l'agriculteur qui met de l'engrais pour produire plus dans une terre peu productive, oui pourquoi pas mais il faut avant toute chose faire l'analyse des terres d'une part et des possibilités de production d'autre part. Il est préférable de faire pousser les denrées prévues sur le terrain que d'essayer de mettre une variété qui nécessitera engrais, traitement phytosanitaire, eau etc.
Pour le gibier c'est la même chose, si il n'y en a pas, ce n'est pas la peine d'essayer d'en implanter à grand renfort d'introduction d'espèces issues d'élevages ou de nourrissage massif, qui fini par être assimilé à de l'élevage en plein air comme cela a déjà été écrit.
L'agrainage doit être limité en temps et en quantité, inutile de déverser des tonnes de maïs en forêt si il n'y a pas de cultures à proximité. Puisque c'est du sanglier dont il s'agit, il doit rechercher sa nourriture une bonne partie de la nuit, ce n'est pas en se goinfrant dès la première sortie de la bauge qu'il ne commettra pas des dégâts dans les cultures voisines, au contraire. Il a besoin d'être actif, la principale activité est la recherche de nourriture, pour s'en convaincre, il suffit de constater les dégâts qu'il occasionne en automne pour la recherche de protéines en retournant les prairies.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 16:02

@DINOCRAS a écrit:
Hum,

le sujet n'était pas celui-là, ta dérive polémique ne m'intéresse pas désolé
Et pourtant, on est en plein dedans.... Agrainage des grands animaux. Je n'y suis guère favorable car dénaturant le grand gibier et son coté rustique.
Revenir en haut Aller en bas
DINOCRAS
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 13
Age : 68
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 10/06/2009

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 17:04

salut,

les dégats de cette année dans les prairies sont liés à la présence abondante de vers blancs.
mais peut-être que ce sont les chasseurs aussi qui ont introduit des vers blancs dans les prairies pour nourrir les sangliers ? Les vers blancs reviennent tous les quatre ans ... 2011 sera donc une année à hannetons.
Au ton employé par les paysans vosgiens (certains certes, mais pas tous !!) les chasseurs sont accusés de tous les maux parce qu'ils agrainent les animaux sauvages.
Mais un champ de maïs, c'est une vaste zone d'agrainage : un rendement de 80 tonnes par ha, sur 10 ha cela fait beaucoup de nourriture non ??.
Il y aurait un moyen simple d'empêcher cela : lacher des chiens dans les champs pour protéger les cultures comme pour protéger les moutons des loups....
Plutot que de les lachers chez les voisins comme certains le pratiquent et même l'écrivent sur ce forum.

Un mauvais territoire peut être amélioré avec du travail et non en allant chercher le gibier où il est. L'agrainage est un travail de longue haleine répétitif, gourmand en temps et en argent (carburant) mais les animaux nourris ainsi sont toujours des bêtes sauvages ...
beaucoup de gens disent qu'ils sont contre l'agrainage car ils ne veulent pas se crever pour des bêtes qui disent-ils iront se faire tuer par les voisins ... drôle de mentalité; je pense malheureusement que c'est celle de nombreux chasseurs.
On règle le problème en disant qu'on est contre ....


La chasse est une activité gagnée par la Révolution mais galvaudée aujourd'hui par trop de Monde. On en arrive, par excès divers et variés d'une minorité, à des règlements qui réduisent la liberté de tout le Monde, mais aussi rendent la pratique de la chasse insipide et les chasseurs ignorants de l'art.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 17:09

Tu m'excusera mais j'ai préciser que c'était de l'humour.....

Et aussi, perso je préfère la qualité à la quantité... Est ce que sa a un quelquonque rapport avec "l'ignorance de l'art"?
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15020
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Agrainage des grands animaux Lun 27 Déc 2010 - 17:26

Houla-là,quand je pense que j'ai passé tant d'années à m'occuper de chasse sans en connaitre toutes les finesses..Ha mon pauvre Frantz,on est bien mal loti dans notre Alsace-Moselle........
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Agrainage des grands animaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Legislation-