Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Inscription
Partagez
Aller en bas
avatar
bluy45
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 208
Age : 63
Localisation : LOIRET
Date d'inscription : 29/12/2015

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Ven 11 Jan 2019 - 18:17
Il y a intérêt à se mobiliser car les anti-chasse ont accès à cette consultation et leurs avis arrivent à la vitesse grand V. Il suffit de jeter un oeil aux réponses pour voir que nous ne sommes pas majoritaires.
Il y a des liens directs Pour les oies: http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-relatif-aux-prelevements-d-oies-en-a1913.html
Pour la vennerie: http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-modifiant-l-arrete-du-18-mars-1982-a1911.html
ginji
ginji
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 261
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 20/10/2011

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mar 15 Jan 2019 - 22:34
Quand je vois la reaction de certain ici je me dis que l'on est mal embarqué... Ce n'est pas la chasse des oies en Février qui va faire disparaitre l'espèce.
@sim : la chasse est aujourd'hui attaquée de toute part et pour une fois que l'on peut avoir un gain, qui plus est justifié, certain d'entre nous ne joue pas le jeux... C'est bien dommage
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 321
Age : 29
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 16 Jan 2019 - 11:19
@ginji a écrit:Quand je vois la reaction de certain ici je me dis que l'on est mal embarqué... Ce n'est pas la chasse des oies en Février qui va faire disparaitre l'espèce.
@sim : la chasse est aujourd'hui attaquée de toute part et pour une fois que l'on peut avoir un gain, qui plus est justifié, certain d'entre nous ne joue pas le jeux... C'est bien dommage

Chacun son point de vue. Je ne me reconnait pas dans ces valeurs là, à toujours gratter des jours et des espèces chassables en plus alors qu'on en a déjà bien assez. Par expérience, je sais que quand on gagne des période de chasse, nos instances ne reviennent jamais en arrière d'elle même, même si l'espèce se porte mal, et ca porte préjudice à notre image. Un exemple parmi tant d'autres, depuis la mise en place du pma bécasse, on ne l'a toujours pas révisé, malgré les retours qui montrent des prélèvements extrêmement faible dans certaines régions. Donc on attends et dans quelques années, ça nous tombera sur le coin du nez.
Autre exemple, on a avancé les dates d'ouverture générale (merci Sarko) alors que le petit gibier est en voie de disparition (j'exagère à peine) un peu partout en France.
Comment peut on après se prétendre les 1er écolos de France ??
Si encore les oies posaient de réels problème ça ne me gênerait absolument pas. Une fois de plus, merci de respecter les points de vue même s'ils ne vont pas dans votre sens.

Si la chasse est attaqué de toute part, peut-être qu'il faudrait qu'on se remette un peu question tu ne crois pas ? On a pas une image détestable par pur hasard.
avatar
Nemrod 2A
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 632
Age : 42
Localisation : Ocana
Date d'inscription : 16/11/2018

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 16 Jan 2019 - 11:23
J'aurai pas mieux dis sim parfait.
Maxou1383
Maxou1383
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 631
Age : 65
Localisation : Le Nord du Var
Date d'inscription : 01/02/2014

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 16 Jan 2019 - 15:44
Voilà, c'est fait
Merci @PierrotM, pour l'info.
Je n'ai jamais tiré une oie de vie et ne suis pas concerné, mais la solidarité entre chasseurs est essentielle à mes yeux...
ginji
ginji
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 261
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 20/10/2011

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 16 Jan 2019 - 17:14
@sim a écrit:
@ginji a écrit:Quand je vois la reaction de certain ici je me dis que l'on est mal embarqué... Ce n'est pas la chasse des oies en Février qui va faire disparaitre l'espèce.
@sim : la chasse est aujourd'hui attaquée de toute part et pour une fois que l'on peut avoir un gain, qui plus est justifié, certain d'entre nous ne joue pas le jeux... C'est bien dommage

Chacun son point de vue. Je ne me reconnait pas dans ces valeurs là, à toujours gratter des jours et des espèces chassables en plus alors qu'on en a déjà bien assez. Par expérience, je sais que quand on gagne des période de chasse, nos instances ne reviennent jamais en arrière d'elle même, même si l'espèce se porte mal, et ca porte préjudice à notre image. Un exemple parmi tant d'autres, depuis la mise en place du pma bécasse, on ne l'a toujours pas révisé, malgré les retours qui montrent des prélèvements extrêmement faible dans certaines régions. Donc on attends et dans quelques années, ça nous tombera sur le coin du nez.
Autre exemple, on a avancé les dates d'ouverture générale (merci Sarko) alors que le petit gibier est en voie de disparition (j'exagère à peine) un peu partout en France.
Comment peut on après se prétendre les 1er écolos de France ??
Si encore les oies posaient de réels problème ça ne me gênerait absolument pas. Une fois de plus, merci de respecter les points de vue même s'ils ne vont pas dans votre sens.

Si la chasse est attaqué de toute part, peut-être qu'il faudrait qu'on se remette un peu question tu ne crois pas ? On a pas une image détestable par pur hasard.

La courbe gain/perte période de chasse ainsi que des espèces chassable est plutôt en notre défaveur depuis un bon nombre d'années. Excepté pour le gros gibier.
La consultation porte sur les oies pas sur la bécasse ou d'autres espèces. En l'occurence les populations d'oies sont en très bonne santé, ne cessent de croitre et occasionnent des dégâts dans d'autres pays où des mesures de destructions sont mises en oeuvre. Alors pourquoi priver certains de les chasser en Février?
Si le petit gibier est en voie de disparition ce n'est pas à cause des chasseurs. Sans chasseurs je ne suis pas sûr qu'il y aurait plus de petit gibier à l'heure actuelle.
Des actions sont mises en place par les chasseurs pour réaliser une gestion adaptative des espèces, je pense notamment au protocole de récolte d'ailes du gibier d'eau qui permet de relever le sexe, l'âge (oiseau de moins d'un an ou de plus d'un an) ainsi que le poids des oiseaux. Cela a permis, par exemple, de faire fermer la chasse aux gibier d'eau, sur demande des chasseurs, lors d'une période de froid lorsque qu'il a été constaté une baisse du poids des oiseaux et, a contrario, de la laisser ouverte lorsque le poids des oiseaux ne baissait pas.
Une publication scientifique a été faite en utilisant ces données pour étudier la santé des espèces de gibier d'eau.
On pourra se remettre en question autant que l'on veut, la chasse restera toujours attaquée et décriée car l'on vit dans une société où certaines veulent placer l'animal au même niveau que l'homme.

avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 321
Age : 29
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 17 Jan 2019 - 14:45
@ginji a écrit:
@sim a écrit:
@ginji a écrit:Quand je vois la reaction de certain ici je me dis que l'on est mal embarqué... Ce n'est pas la chasse des oies en Février qui va faire disparaitre l'espèce.
@sim : la chasse est aujourd'hui attaquée de toute part et pour une fois que l'on peut avoir un gain, qui plus est justifié, certain d'entre nous ne joue pas le jeux... C'est bien dommage

Chacun son point de vue. Je ne me reconnait pas dans ces valeurs là, à toujours gratter des jours et des espèces chassables en plus alors qu'on en a déjà bien assez. Par expérience, je sais que quand on gagne des période de chasse, nos instances ne reviennent jamais en arrière d'elle même, même si l'espèce se porte mal, et ca porte préjudice à notre image. Un exemple parmi tant d'autres, depuis la mise en place du pma bécasse, on ne l'a toujours pas révisé, malgré les retours qui montrent des prélèvements extrêmement faible dans certaines régions. Donc on attends et dans quelques années, ça nous tombera sur le coin du nez.
Autre exemple, on a avancé les dates d'ouverture générale (merci Sarko) alors que le petit gibier est en voie de disparition (j'exagère à peine) un peu partout en France.
Comment peut on après se prétendre les 1er écolos de France ??
Si encore les oies posaient de réels problème ça ne me gênerait absolument pas. Une fois de plus, merci de respecter les points de vue même s'ils ne vont pas dans votre sens.

Si la chasse est attaqué de toute part, peut-être qu'il faudrait qu'on se remette un peu question tu ne crois pas ? On a pas une image détestable par pur hasard.

La courbe gain/perte période de chasse ainsi que des espèces chassable est plutôt en notre défaveur depuis un bon nombre d'années. Excepté pour le gros gibier.
La consultation porte sur les oies pas sur la bécasse ou d'autres espèces. En l'occurence les populations d'oies sont en très bonne santé, ne cessent de croitre et occasionnent des dégâts dans d'autres pays où des mesures de destructions sont mises en oeuvre. Alors pourquoi priver certains de les chasser en Février?
Si le petit gibier est en voie de disparition ce n'est pas à cause des chasseurs. Sans chasseurs je ne suis pas sûr qu'il y aurait plus de petit gibier à l'heure actuelle.
Des actions sont mises en place par les chasseurs pour réaliser une gestion adaptative des espèces, je pense notamment au protocole de récolte d'ailes du gibier d'eau qui permet de relever le sexe, l'âge (oiseau de moins d'un an ou de plus d'un an) ainsi que le poids des oiseaux. Cela a permis, par exemple, de faire fermer la chasse aux gibier d'eau, sur demande des chasseurs, lors d'une période de froid lorsque qu'il a été constaté une baisse du poids des oiseaux et, a contrario, de la laisser ouverte lorsque le poids des oiseaux ne baissait pas.
Une publication scientifique a été faite en utilisant ces données pour étudier la santé des espèces de gibier d'eau.
On pourra se remettre en question autant que l'on veut, la chasse restera toujours attaquée et décriée car l'on vit dans une société où certaines veulent placer l'animal au même niveau que l'homme.


"La courbe gain/perte période de chasse ainsi que des espèces chassable est plutôt en notre défaveur depuis un bon nombre d'années"

Je n'ai que 15 années de permis, mais j'ai tout de même vu l'allongement de la durée de la chasse à la bécasse, des ouvertures générales du petit gibier avancées d'une semaine (on se demande bien dans quel but vu ce qu'il nous reste).
Dans mon département, j'ai vu l'allongement de la durée de chasse de la perdrix grise pourtant en voie de disparition de 2 mois (fermeture de fin novembre à fin janvier), du lièvre pour les communes hors plan de chasse (de 3 dimanches à 4 semaines), malgré des prélèvement diminué par 3 en 10 ans. Bref, je ne vais pas faire de recherches mais si on regarde toutes les augmentations des durées de chasses qui sont réellement justifiées (dégâts réels), il n'y a presque rien.
Je te parle de la bécasse, mais si tu me relis c'est un exemple que je te donne sur le non retour en arrière de nos instances malgré des populations qui ne se portent pas très bien. Et les dégâts d'oie cendrées aux pays bas sont aussi le fait d'oiseaux sédentaires, tous les oiseaux passant par la France ne vont pas aux pays bas, et c'est toute cette mauvaise fois de nos instance qui me gêne au plus haut point.

"Si le petit gibier est en voie de disparition ce n'est pas à cause des chasseurs. Sans chasseurs je ne suis pas sûr qu'il y aurait plus de petit gibier à l'heure actuelle."

Bien sûr, c'est jamais la faute du chasseur, c'est toujours le quator gagnant maladie/météo/agriculture/prédateurs. Je participe aux comptages chez moi depuis 2 semaines, et bizarrement, ma commune ou le tir du lièvre est interdit depuis 10 ans à les meilleurs résultats. Les autres se lamentent de ce que j'appelle le quator gagnant mais n'ont toujours pas remis en cause leur pratique vielles de plus de 30 ans, et continue de chasser la ou on a fait des kilomètres en voitures sans voir la moindre paire d'oreille.
Je ne parlerai pas des tableaux à 3 chiffres de certains "chasseurs" dans les années 70/80 qui étaient loin d'être une minorité, sur les perdreaux et les lapins, malgré l'apparition de la myxo et de l'agriculture intensive. Tellement facile de dire que c'est pas de notre faute alors qu'on a été incapable, hormis certains territoires en grande minorité, de se remettre en question.

"Alors pourquoi priver certains de les chasser en Février?" On ne peut pas justifier des prélèvements très faible pour limiter des dégâts ailleurs, c'est assez contradictoire et à mes yeux, ca montre une réelle mauvaise fois de nos instances. Quel impact il y aura en Hollande avec 5000 oies en moins (est-ce que le quota sera atteint ? est-ce que toutes les oies iront en Hollande ?). D'ailleurs, comment peut on limiter les prélèvements à 5000 pièces avec une simple application ? Si l'application est téléchargée par 10000 chasseurs, on aura l'air fin une fois de plus (comme le pma bécasse qui n'en est pas un). J'attends avec impatience les résultats et les analyses de ces futurs résultats.

"Des actions sont mises en place par les chasseurs pour réaliser une gestion adaptative des espèces, je pense notamment au protocole de récolte d'ailes du gibier d'eau qui permet de relever le sexe, l'âge (oiseau de moins d'un an ou de plus d'un an) ainsi que le poids des oiseaux. Cela a permis, par exemple, de faire fermer la chasse aux gibier d'eau, sur demande des chasseurs, lors d'une période de froid lorsque qu'il a été constaté une baisse du poids des oiseaux et, a contrario, de la laisser ouverte lorsque le poids des oiseaux ne baissait pas."
Si on constate une baisse de poids des oiseaux prélevés à la chasse, c'est que le mal est logiquement déjà fait. Mais en toute honnêteté, c'est toujours mieux que rien. La récolte d'ailes de bécasses, les retours de carnet bécasses n'ont pas fait entendre raison à nos instances, une fois de plus. Même pour les incendies en Russie qui ont détruit énormément de couvées, il n'y a eu aucune mesure de prise.

"On pourra se remettre en question autant que l'on veut, la chasse restera toujours attaquée et décriée car l'on vit dans une société où certaines veulent placer l'animal au même niveau que l'homme"

Une fois de plus, on a l'image qu'on mérite. Il y a les anti tout purs et durs à qui on ne fera jamais entendre raison (une minorité), et il y a les "modérés", ceux qui sont capables d'un peu plus de réflexion. Shraen aurait été intelligent de dire, ok on demande Février pour les oies, mais je m'engage à prendre des mesures de protection par exemple pour la perdrix (pas de chasse en dessous de X couples / 100 hectares) ou la bécasse (adaptation des pma bécasses), ou dire simplement stop à la chasse de certaines espèces (tétras, et certaines espèces de gibier d'eau par exemple). Ce serait un geste fort qui nous ferait gagner des points niveau crédibilité (on est les 1er écolos de France ou pas ?). Mais non, on gratte, on gratte et on ne rend rien, c'est dommage.
domdu79
domdu79
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 785
Age : 62
Localisation : niort
Date d'inscription : 03/06/2015

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 17 Jan 2019 - 15:56
ce qui est sûr c'est que tu n'as pas connu l'époque d'avant.
moi j'ai commencé en 1972 et c'était déjà le début du déclin.
nous étions 120 chasseurs sur l'ACCA de 1650 ha. (plus de 2 millions en France ) Chasse tous les jours a partir de mi octobre, 4 jours par semaine de l'ouverture a mi octobre. pas de quotas ni bracelets.
d'une année sur l'autre tu retrouvais a peu près des densités de perdreaux , faisans et lièvres corrects si la météo était clémente .
Je me souviens que l'on lâchait des perdrix , et faisans de reproduction une vingtaine de couple de perdrix, 5 caisses de faisans (1 coq 4 poules ), une dizaine de lièvres ( des vrais sauvages de reprise ).

cailles , tourtes abondaient, l'hiver la plaine était noire de vanneaux et pluviers…., les bécasses elles n'étaient pas chassées comme maintenant. le lapin en grosse diminution subsistait et constituait mon gibier préféré.

Puis la mécanisation agricole s'est développée, les parcelles se sont regroupées, les haies et boqueteaux ont disparu, les pesticides redoutables sont apparus. la polyculture a fortement régressé..
Aujourd'hui c'est un désert a part pour le lièvre et grand gibier. presque plus de migrateurs
nous ne sommes plus que 50 chasseurs, 2 jours de chasse par semaine, des quotas sur tout…

Les perdrix et faisans qui survivent a la fin de saison disparaissent au printemps malgré le nourrissage et piégeage.
Le problème numéro un c'est celui : un biotope de qualité, et non celui qui a fait perdre 80 % des populations animales..
alors du coup moi je dis oui a l'oie


ginji
ginji
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 261
Age : 30
Localisation : Metz
Date d'inscription : 20/10/2011

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 17 Jan 2019 - 17:15
@Sim

Je vais répondre dans la globalité. Tu sais sur le fond je suis d'accord mais là on parle des oies.
Tu nous dis qu'il faut arrêter de chasser les espèces dont les populations se réduisent. D'accord, mais les populations d'oies sont en augmentations en Europe et il ne faudrait pas les chasser en février? Ta gestion adaptive puisque c'est cela que tu prônes (et je suis pour également) ne va que dans un sens alors.
Tu me parles de petit gibier et de la chasse mais je peux aussi te donner un exemple concret. Sur un territoire donné mon père à pu voir l'évolution des populations de petit gibier depuis les années 1960 à aujourd'hui. Et je peux te dire qu'elles se sont effondrées alors même que ce territoire était de moins en moins chassé. L'arrêt de la chasse de la perdrix, du lièvre et du lapin n'ont pas empêché leurs disparitions.
J'ai également vu des territoires ou malgré l'arrêt de la chasse de la perdrix les populations se sont effondrées.
C'est aussi à cause des chasseurs que la biodiversité s'effondre partout en Europe?
Tu parles du Tétras, mais pense tu que si on arrêtait de le chasser les populations iraient mieux? Je ne pense pas, c'est faire abstraction du dérangement constant été comme hiver (là ou les oiseaux s'épuise le plus) que subissent ces oiseaux avec l'évolution des loisirs de plein air. De plus les quotas attribués pour ces espèces sont très faibles. Qui entretient les places de chant quant les milieux se ferment? De plus ces espèces font l'objet de gestion adaptative ( comptage et attributions de bagues en fonction des années, parfois c'est 0).
Pour les autres espèces de gibier d'eau dont on devrait fermer la chasse, peux tu préciser ta pensée?
je te le répète je suis pour la gestion adaptative des espèces! Baisser le PMA bécasse lors de mauvaise année de reproduction: je suis totalement pour.


avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 321
Age : 29
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 17 Jan 2019 - 19:00
@ginji a écrit:@Sim

Je vais répondre dans la globalité. Tu sais sur le fond je suis d'accord mais là on parle des oies.
Tu nous dis qu'il faut arrêter de chasser les espèces dont les populations se réduisent. D'accord, mais les populations d'oies sont en augmentations en Europe et il ne faudrait pas les chasser en février? Ta gestion adaptive puisque c'est cela que tu prônes (et je suis pour également) ne va que dans un sens alors.
Tu me parles de petit gibier et de la chasse mais je peux aussi te donner un exemple concret. Sur un territoire donné mon père à pu voir l'évolution des populations de petit gibier depuis les années 1960 à aujourd'hui. Et je peux te dire qu'elles se sont effondrées alors même que ce territoire était de moins en moins chassé. L'arrêt de la chasse de la perdrix, du lièvre et du lapin n'ont pas empêché leurs disparitions.
J'ai également vu des territoires ou malgré l'arrêt de la chasse de la perdrix les populations se sont effondrées.
C'est aussi à cause des chasseurs que la biodiversité s'effondre partout en Europe?
Tu parles du Tétras, mais pense tu que si on arrêtait de le chasser les populations iraient mieux? Je ne pense pas, c'est faire abstraction du dérangement constant été comme hiver (là ou les oiseaux s'épuise le plus) que subissent ces oiseaux avec l'évolution des loisirs de plein air. De plus les quotas attribués pour ces espèces sont très faibles. Qui entretient les places de chant quant les milieux se ferment? De plus ces espèces font l'objet de gestion adaptative ( comptage et attributions de bagues  en fonction des années, parfois c'est 0).
Pour les autres espèces de gibier d'eau dont on devrait fermer la chasse, peux tu préciser ta pensée?
je te le répète je suis pour la gestion adaptative des espèces! Baisser le PMA bécasse lors de mauvaise année de reproduction: je suis totalement pour.



Pour les oies en Février, je m'en moque qu'on les tire, tant que ça ne met pas l'espèce en danger. On me demande mon avis alors je le donne, je trouve qu'on chasse suffisamment et qu'il n'y a pas de dégâts ni de surpopulation justifiant l'allongement de la période de chasse.
Pour le petit gibier, comme je le disais j'ai traversé la beauce la saison passé, et je n'ai jamais vu autant de faisans et de lièvre sur des plaines à nu de plusieurs milliers d'hectares. Je ne dis pas que l'agriculture leur fait du bien, mais que si on avais de meilleurs pratiques on pourrais espérer mieux, sans pour autant avoir ce que je n'ai pas connu. Mais pour ça il faudrait que nos instances prennent un virage à 180°.

@domdu79, c'est vrai que je n'ai pas connu votre époque, mais je vois beaucoup de chasseur se vanter de leur tableaux à 3 chiffres, et dans la seconde qui suit se plaindre de l'impact de l'agriculture, sans même se dire qu'ils ont une part (aussi petite soit elle) de responsabilité. L'exemple du lièvre chez moi est très concret: on est passé d'un ika de 0.2 à plus de 2 (sur les 2 derniers comptages que j'ai fait, il en reste un 3ème), tout ça au milieu de sociétés qui continuent de chasser, preuve quand même de notre impact sur le petit gibier.

Pour ce qui est des oiseaux comme le tetras, je ne dis pas que ça changerait grand chose l'arrêt de la chasse. Par contre on serait tout de suite plus crédible en tant que protecteur de la nature, 1er écolos de France et autre qualités qu'on aime bien se donner dans la presse, parfois de façon très hypocrite. Il y a des espèces qu'on peut chasser sans se sentir obligé de tirer. Mais bon, je suis surement trop extrémiste dans ma vision de la chasse, ou trop utopiste je ne sais pas.
avatar
Nemrod 2A
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 632
Age : 42
Localisation : Ocana
Date d'inscription : 16/11/2018

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 17 Jan 2019 - 20:20
Oui, au motif que à côté y a trop d'oies ,on peut y aller alors tirons tirons ,c ça !!!!
L'homme n'est pas au même niveau que l'animal on est supérieur !!!!
Palmeraie pour l'huile a Bornéo , orang-outan errant comme des âmes en peine saucissonné à un arbre avec du barbelés, chez moi 80 pigeons tirés et jeté container poubelle , c ça l'humain !!!!!!
Le cancer de l'homme c l'argent et le cancer de la planète c l'homme !!!!
Heureusement qu'il n'y a personne pour nous réguler a nous , mais vu les décisions politiques et tuti quanti , les hommes et les plus riches font ce qu'ils faut pour notre destruction a tous.
avatar
MAZEAU
Nouveau membre
Nouveau membre
Nombre de messages : 1
Age : 64
Localisation : MAGNAC SUR TOUVRE
Date d'inscription : 30/12/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Consultation

le Dim 20 Jan 2019 - 8:37
J'ai participé.

Par ailleurs je reçois régulièrement du RAC (rassemblement anti chasse) qui instrumentalise sa communication par des mensonges, des photos truquées, des sondages imaginaires ou informatiquement bidouillés, impossible de transmettre un avis contraire ou bien de s'exprimer sur leur site.

Il est logé sur Paris à la maison des associations, il se cachent on ne connait pas les manipulateurs, et surtout ils ne répondent pas aux messages.
Ils réclament des aides financières, mais on ne sait pas ou cela atterri, tout est imaginable.

Pouvez vous me donner des informations sur ce site, et qu'elles sont les personnes extrémistes aux manettes de ces infâmes communications.

Merci







@PierrotM a écrit:Je vous fais un copié-collé de la publication fb de Willy Schraen.
2 choses : les oies en février, la déclaration des prélèvements.

Bonne lecture.

"Chers amis chasseurs,
Le Ministère a mis en ligne la consultation publique sur le projet d’arrêté pour la dérogation Oie en Février 2019.
Cet arrêté doit nous permettre de chasser les oies au mois de février conformément à l'engagement du Président de la République. C'est un premier pas obligatoire avant le passage au conseil d'état qui viendra début février. L'argumentaire ne sera pas divulgué pour l'instant, car vous imaginez bien que nos ennemis sont déjà à la manœuvre. Néanmoins, il faut impérativement qu'une forte majorité se dégage en faveur de cette consultation, pour ne pas connaître la catastrophe des chasses traditionnelles d'il y a quelques semaines ( 3% pour les soutenir! ). Je compte donc sur chacun de vous, chasseurs de gibier d'eau ou pas, pour prendre quelques secondes et aider la cause cynégétique!
Les liens sont les suivants :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.go…
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.go…
L’échéance pour y répondre est jusqu'au ‪25 janvier‬.
Nous vous proposons la phrase de réponse classique ci-dessous :
Je donne un avis favorable au texte proposé (NB : cette formulation doit absolument figurer telle quelle dans la réponse). Ensuite vous mettrez un argument personnel en une phrase, selon votre choix. Attention, la LPO dénonce déjà les réponses identiques, alors il faut différencier les choses, même si vous rajoutez un simple mot!

Ensuite, la déclaration de vos prélèvements doit se faire sur l’Application CHASSADAPT. Elle est gratuite et mise à disposition par la FNC.
Vous devez la télécharger dans votre Apple store ou Googleplay.
Une fois téléchargée l’application ChassAdapt sur le smartphone, il faut savoir que :
- Il faut d’abord créer son compte dans l’application avant de pouvoir s’y connecter et l’utiliser. Pour cela il faut avoir une connexion internet (3G, 4G ou Wifi sur le téléphone) : le bouton « créer son compte » tout en bas de l’écran doit être utilisé pour cela et non le bouton « se connecter »
- La création effective du compte peut prendre un certain délai d’attente, entre 5mn et parfois 48h dans certains départements, le temps que les vérifications sur l’identité du chasseur et sa validation du permis soient faites (message « identifiant GU non reconnu »).
- Une fois le compte créé et validé, la connexion est possible. Par contre, il ne faut pas utiliser le bouton « se déconnecter » ou « déconnexion » (sauf cas particuliers) car alors il faut ressaisir tous les paramètres du compte pour se reconnecter
- Si les difficultés sont rencontrées une fois connecté, consulter dans le menu en haut à droite (3 barres horizontales) le guide d’utilisation de l’application ou la foire aux questions, celle-ci consultable également sur le lien : http://docs.chasseurdefrance.com/mobile/FAQ_CHASSADAPT.pdf
Si les difficultés persistent, contacter votre FDC qui déclenchera alors une procédure spécifique avec la FNC pour résoudre le problème. »
Amitiés en St hubert
Willy Schraen"
domdu79
domdu79
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 785
Age : 62
Localisation : niort
Date d'inscription : 03/06/2015

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 31 Jan 2019 - 10:46
voici le texte que je viens de trouver sur FB concernant la chasse aux oies en fevrier:

Chers amis chasseurs,
Une première étape importante vient d'être franchie à travers la publication de l'arrêté de la chasse des oies en février. Comme vous avez pu le lire, il s'agit de chasser les oies rieuses et moissons du premier au 10 février, et les oies cendrées du premier au 28 février, avec un quota maximal de 4000 oiseaux. J'ai accepté de diminuer de 1000 oies le prélèvement, pour mettre toutes les chances de notre côté au conseil d'état, en se référant aux petites quantités dérogatoires préconisées à l'article 9 de la directive oiseaux.
Vous savez également que ces prélèvements doivent faire l'objet d'un renseignement sur l'application "chassadapt". C'est le principe de "gestion adaptative" qui entre en fonctionnement pour la première fois en Europe, et qui peut enfin nous permettre d'adapter le cadre des prélèvements dans un nouvel espace temps pour les espèces sur ou sous abondantes, et dans ce cas précis au delà de la date de fermeture du 31 janvier.
Dans tous les cas, vous commencerez la chasse dès le premier février mais il faudra attendre la réponse du conseil d'état sur cette nouvelle approche pragmatique de la gestion des migrateurs, et bien sûr la suspension de cet arrêté ou non. Cette réponse devrait arriver dans quelques jours.
Le dossier est néanmoins solide, et synthétise sur de nouveaux principes, cette politique cynégétique novatrice. Ce dossier a également bénéficié, une fois n'est pas coutume, d'un soutien sans faille de la ministre Emmanuelle Wargon, dans la continuité du travail accompli par le ministre Sébastien Lecornu et après bien sûr l'arbitrage très clair du président de la république Emmanuel MACRON.
En attendant, je vous demande d'être irréprochables dans vos comportements cynégétiques. Nous chassons les oies et rien d'autre! Si vous avez connaissance de personnes ne respectant pas le cadre de l'arrêté, il faut immédiatement dénoncer ces dérives minoritaires qui peuvent remettre en cause l'ensemble de ces nouvelles dispositions.
Soyez également irréprochables dans le domaine fondamental du renseignement de vos prélèvements, même si je sais que tout le monde n'a pas de smartphone. Que les chasseurs s'organisent bien entre eux pour que tout soit déclaré en temps réel. En effet, la déclaration à une valeur globale, et cela n'a aucune importance si une personne déclare pour d'autres, du moment que chaque chasseur puisse le prouver immédiatement.
N'oubliez pas également qu'on ne peut atteler que les espèces concernées par la chasse. A savoir les trois oies les 10 premiers jours, et les cendrées uniquement pour la suite. Tous les oiseaux non concernés par la chasse doivent rester spécifiquement dans le parc et uniquement dans le parc. Vider le parc de ses canards reste la meilleure mesure à prendre, en fonction des possibilités de chacun bien sur!
Je vous écrirai à nouveau dés que nous aurons le retour du conseil d'état, mais en attendant je vous souhaite un bon démarrage de la chasse des oies en février!
Amitiés en St Hubert
Willy SCHRAEN
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 321
Age : 29
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 6 Fév 2019 - 21:36
Et bien voilà, comme tous les ans, chasse des oies suspendues en Février. Comment passer une fois de plus pour des guignols, à croire qu'on aime ça.
Adrien
Adrien
Webmaster
Webmaster
Nombre de messages : 41759
Age : 32
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005
http://www.passionlachasse.com

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 6 Fév 2019 - 21:41
Bonsoir,

En effet oui...

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 51311710

Amitiés, Adrien.

_________________
Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Signat11
domdu79
domdu79
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 785
Age : 62
Localisation : niort
Date d'inscription : 03/06/2015

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Mer 6 Fév 2019 - 21:56
Je ne sais pas si le conseil d'etat communique les motivations detaillées de son refus, sk oui ça va être interessant de les décortiquer afin de commrendre ce qui cloche dans la demande
avatar
Setter50
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 832
Age : 69
Localisation : 50 - Sciotot
Date d'inscription : 23/07/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 7 Fév 2019 - 8:28
@domdu79 a écrit:Je ne sais pas si le conseil d'etat communique les motivations detaillées de son refus, sk oui ça va être interessant de les décortiquer afin de commrendre ce qui cloche dans la demande

Probablement la même chose que les 11 ou 12 fois précédentes. Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Content
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2506
Age : 46
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 7 Fév 2019 - 11:06
@domdu79 a écrit:Je ne sais pas si le conseil d'etat communique les motivations detaillées de son refus, sk oui ça va être interessant de les décortiquer afin de commrendre ce qui cloche dans la demande

Tout à fait.
Dans son communiqué, W. Schraen parle "de jurisprudence aujourd'hui dépassée". ?

Stéphane
domdu79
domdu79
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 785
Age : 62
Localisation : niort
Date d'inscription : 03/06/2015

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 7 Fév 2019 - 12:57
Stéphane c'est bien ça que j'ai du mal a comprendre!
Nos instances doivent bien tenir compte des motifs de refus d'une fois sur l'autre et adapter la demande.
C'est assez incomprehensible' d'autant que le commissaire europeen a apporte son soutien
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2506
Age : 46
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Jeu 7 Fév 2019 - 18:30
avatar
sim
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 321
Age : 29
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 01/11/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Ven 8 Fév 2019 - 0:12
braque vendéen
braque vendéen
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1687
Age : 31
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 01/12/2016

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Ven 8 Fév 2019 - 8:12
Texte de Willy Schraen sur FB :

Chers amis chasseurs,
C'est dans ces moments difficiles que je vous dois des explications détaillées sur notre défaite d'hier au Conseil d'Etat sur la régulation des oies ‪jusqu’au 28 février‬. La stratégie que nous avons élaboré avec la ministre Emmanuelle Wargon et avec le soutien total de l’Elysée était basé sur deux axes principaux, à savoir les dégâts et les petites quantités. Si on ajoute à cela l'ensemble de nos données sur les oies fournies par la FNC et ISNEA, et l’évolution très positive obtenu à l’AEWA en Afrique du Sud en décembre dernier, le dossier prenait à l'évidence le bon chemin.
Toutefois nous avions conscience que le retard pris dans la transposition en droit français d’une partie de la directive allait être un handicap important.
C'est pourquoi depuis 8 mois, nous avons travaillé dur avec la FACE et les ministres Lecornu et Wargon pour obtenir un écrit de la Commission européenne sur cette dérogation en février. Il y a deux semaines, grâce à une intervention personnelle du Président de la République Emmanuel Macron auprès des instances européennes , la ministre Emmanuelle Wargon a reçu un courrier du commissaire européen Mr Vella, qui reconnaissait que la régulation des oies en février ne posait aucun problème. Cette lettre est une première que nous attendions depuis 12 ans et qui est arrivée pour la première fois . À cet instant je me suis dis que c'était gagné! Dans le même temps la ministre à obtenu avec brio un courrier du ministre norvégien concerné, qui approuvait avec force la pratique d'une chasse des oies en France en février. Nous avions nous même “mouillé notre chemise” en mobilisant directement le président de la Face qui connait les responsables politiques norvégiens.
Jamais nous n'avions eu de tels courriers entre les mains.
Et je dois reconnaitre que j’ai senti sur ce dossier une incroyable volonté politique de gagner en s’en donnant les moyens avec la diplomatie française tant de la part de la ministre Emmanuelle Wargon que du Président de la République.
Je pensais à tort que rien ne pouvait plus nous arriver. Une première inquiétude est survenue quand nous avons constaté que nous n'avions pas été majoritaire à la consultation publique: 47% de pour! Je savais que ce point pourrait interpeller le juge du Conseil d'Etat.
A la sortie de l'arrêté, nous avons été attaqué par quatre associations anti-chasse, dont bien sûr la LPO. N'oublions jamais que sans ces gens là nous n'aurions pas autant de problèmes! Nos adversaires , ce sont d'abord et avant tout ces personnes qui ont noyauté tout le système depuis bien longtemps. Un autre élément est venu ensuite perturbé ma sérénité sur ce dossier, lorsque quelques chasseurs ont été pris à tuer des canards dés les premiers jours de février. C'est un détail peut être ridicule, mais comme l'échec de la consultation publique, ce genre de chose joue toujours un rôle psychologique dans une d'affaire ultra sensible comme celle là.
L'audience est arrivée ‪mardi matin‬. Les choses ne se sont pas bien passées, et nous avons sentis très vite que le juge n'était pas vraiment un ami de la famille et qu’il n’aurait rien à faire du courrier norvégien, ni de celui de la Commission européenne. La suite vous la connaissez. Nous avons perdu sur la forme car le Conseil d’Etat à suspendu l’arrêté et le jugement aura lieu sur le fond dans quelques mois. Cette suspension restera pour moi une véritable humiliation personnelle, même si nous n'avons perdu qu'une bataille mais pas la guerre.
Le juge a tout rejeté, ou n'a rien retenu, de toute façon c'est pareil! Les données, les pièces, l'argumentaire, les courriers , rien n'a semblé avoir de valeur à ses yeux! La conclusion est sans appel, 28 jours ou 1 jour, 4000 oies ou 1 seule, le résultat aurait été le même. Il pousse même le vice un peu plus loin en rappelant que d'autres moyens que la chasse existent et que nous n'avons pas assez creusé dans cette direction. En clair, gazer les oies ne poserait aucun problème, mais les chasser c'est impossible! Évidement c'est dur à lire et à admettre mais cela veut dire que le Conseil d'Etat porte une énorme responsabilité dans sa façon de juger les choses.
Cela signifie que dans notre République, un ministre et même le Président de la République doivent se plier à l’avis d’un seul juge de cette juridiction administrative.
Bien sur j’ai immédiatement engagé des discussions avec la ministre et l’Elysée pour étudier les possibilités de reprendre un arrêté dans la foulée. Le constat est sans appel, c’est impossible aux vues des conclusions du Conseil d’Etat car il serait cassé dans les heures qui suivent. Quelle déception, alors que nous avions joué le jeu en concevant et en testant une application pour portable qui permettait de gérer le quota d’oies en temps réel et donnait une garantie sérieuse pour la maitrise d’une petite quantité .
Néanmoins ma colère est resté tout aussi forte lorsque j’ai constaté que des abrutis m'ont explosé le compteur du prélévement des oies la nuit dernière sur chassadapt en faisant des déclarations fantaisistes ! Félicitation à ces chasseurs intelligents qui pour certains ont déclaré avoir tué plus de 800 oies en quelques heures alors qu’elles ne passaient pas .
Voilà donc la triste petite histoire que je voulais vous raconter.
Je voudrai aussi vous dire que j'en suis le premier déçu et même bien plus que cela. Cette couleuvre aura du mal à passer. Mais en politique comme ailleurs, on dit que la défaite n'existe pas, c'est l'apprentissage qui rentre...
Je peux alors vous confirmer que j'ai pris une sacrée leçon!
Pour ma part, je remettrai toujours l'ouvrage sur la table car je suis élu pour cela, et que je n'ai jamais baissé les bras dans ma vie. Je ne vais donc pas commencer aujourd'hui. Je me suis fixé des objectifs en début de mandat, et je veux les tenir! Les oies en font partie, et même si je viens encore de me planter pour la troisième fois, je retournerais livrer cette bataille du bon sens contre l'injustice. Les écolos qui fanfaronnent depuis ce matin ont bien tort car l'étau se resserre et la chasse est en train de rattraper le temps perdu! Chaque défaite nous rapproche un peu plus de la victoire, et leurs grandes heures de gloire seront bientôt derrière eux!
Je m'attriste aussi de voir la haine de certains, envers ma personne ou les politiques qui se sont battus pour nous dans ce dossier! C'est sûrement la chose la plus difficile à vivre en ces temps compliqués, et je l'accepte pour moi avec philosophie car je comprends votre colère, mais j'estime que pour le président et la ministre c'est totalement infondé!
La victoire est toujours collective, la défaite reste généralement l'affaire d'une personne!
Je vais maintenant me concentrer sur le jugement sur le fond, et j'espère vous apporter bientôt de bonnes nouvelles car je suis encore plus déterminé. Pour ceux qui veulent encore chasser les oies dans la légalité, cela ne sera donc plus possible pour cette année. Pour ceux qui veulent en découdre dans l'action, ce sera sans moi, car vous imaginez bien que le Conseil d'Etat se fout totalement de notre colère.

Voilà donc honnêtement où nous en sommes, ‪ce jeudi 8 février‬ en soirée, sur le sujet politique et juridique des oies. Le bilan de 2019 est simple: nous avons chassé légalement 7 jours les oies et vous en avez prélevé environ 350 ( en retirant les fausses déclarations faciles à identifier). Ce n’était pas ce que je vous avais promis et j’en assume l’entière responsabilité.
Amitiés en St hubert
Et vive la chasse!
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2506
Age : 46
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Ven 8 Fév 2019 - 11:12
@sim a écrit:

2017 ??

@sim:
Déjà le même argument en 2017

La conclusion est sans appel, 28 jours ou 1 jour, 4000 oies ou 1 seule, le résultat aurait été le même.

Le CE estime que prolonger de 15 jours, pour tirer quelques oies en plus, ne changerait rien au schmilblick et qu'il n'y a pas péril en la demeure.
J'ai été invité à une chasse aux canards début janvier, nous avons fait 69 bernaches, Il y en avait +/- 400 dans les semis de froment. Ici, ça n'émeut personne, surtout les escrolos car ça remerde les autres oiseaux d'eau et leurs fiantes créent des cyanobactéries qui les font crever. Idem pour les ouettes d'Égypte.
Si vous voulez tirer de l'oie en février, laissez les effectifs de bernache du canada exploser. Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Wink

Stéphane

avatar
Setter50
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 832
Age : 69
Localisation : 50 - Sciotot
Date d'inscription : 23/07/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Dim 10 Fév 2019 - 8:43
@stephcha a écrit:
@sim a écrit:

2017 ??

@sim:
Déjà le même argument en 2017

La conclusion est sans appel, 28 jours ou 1 jour, 4000 oies ou 1 seule, le résultat aurait été le même.

Le CE estime que prolonger de 15 jours, pour tirer quelques oies en plus, ne changerait rien au schmilblick et qu'il n'y a pas péril en la demeure.
J'ai été invité à une chasse aux canards début janvier, nous avons fait 69 bernaches, Il y en avait +/- 400 dans les semis de froment. Ici, ça n'émeut personne, surtout les escrolos car ça remerde les autres oiseaux d'eau et leurs fiantes créent des cyanobactéries qui les font crever. Idem pour les ouettes d'Égypte.
Si vous voulez tirer de l'oie en février, laissez les effectifs de bernache du canada exploser.  Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Wink

Stéphane


Mais en France, il y a déjà tout un arsenal de mesures, pour limiter leur expansion autant numérique de spatiale. Et pour l'instant ça ne semble pas fonctionner si mal que ca.
stephcha
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2506
Age : 46
Localisation : Au bois
Date d'inscription : 14/11/2012

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Empty Re: Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019.

le Dim 10 Fév 2019 - 17:32
@Setter50 a écrit:
Mais en France, il y a déjà tout un arsenal de mesures, pour limiter leur expansion autant numérique de spatiale. Et pour l'instant ça ne semble pas fonctionner si mal que ca.

C'est ça le problème, poussez l'absurde à son maximum. Les bernaches font ch... les ornithologues, ne les tirez plus, laissez les populations monter à 1 voir 2.000.000 d'individus. Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Wink

Stéphane
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Consultation publique: projet d’arrêté dérogation Oie en Février 2019. - Page 2 Chasseurc