Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Partagez
Aller en bas
avatar
Dahu05
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 53
Localisation : Gap
Date d'inscription : 16/10/2016

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Dim 11 Fév 2018 - 11:19
C'est très juste,trop de vitesse est nuisible sauf dans certains cas
Varminting sur corvidés: grande vitesse, chemise tendre, dans la lunette on voit un nuage noir: touché, pour tout ce qui est tir nuisible c'est bien, mais c'est un peu un des seuls domaine d'applications des grosses vitesse
mich13
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 879
Age : 71
Localisation : haut rhin
Date d'inscription : 03/08/2014

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Dim 11 Fév 2018 - 11:46

Avec le meilleur CB si possible par exemple en 300 WM :

Oryx 185 grs : QM = 10.04 et CB = 0.354
Sako Super Hammerhead 185 grs : QM = 10.3 et CB = 0.421

Prendre la Sako qui vole mieux et peut permettre des tirs un peu plus longs et tendus .
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Dim 11 Fév 2018 - 13:25
@mich13 a écrit:
Donc pour faire simple , avec son propre calibre , toujours choisir la bonne balle avec la meilleure QM pour nos distances de tir !
J'ai bon là ?
En tout cas tu seras sûr du résultat entre 650 et 800m/s à l’impact

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Dim 11 Fév 2018 - 15:05
Attention, je ne vous incite pas à UNIQUEMENT tirer du très lent...
Mais il faut savoir que le TRES LENT - le .45-70 par exemple - peut - être très précis et très loin 600m et plus... jusqu'à 1000m ! Mais, il faut savoir corriger et pas qu'un peu pour atteindre la cible.
Avant d'aborder les balles les plus simples vouées à la QM, je vais vous expliquer la limite des balles à QM de base qui ne sont par conception rapides.
Hier, j'ai continué mes essais GPA. Mais sachant que l'ami chez qui je suis invité 5 ou 6 fois par an les sangliers sont très rares et les chevreuils nombreux je monte mon tube de 7x64 équipé de ma Swarovski aimée 1,5-6x42 équipée de l'accessoire indispensable du réticule lumineux.

RAPPEL
La GPA 7x64 150grs (9,7g) sort à 835m/s et passe à 100m à 724m/s; 200m à 623m/

La GPA 9,3x62 238grs (15,4g) sort à 830m/s et passe à 100m à 727m/s; 200m à 631m/

La GPA ne joue pas sur la QM c'est au contraire une balle ULTRA TECHNIQUE.

A la dernière battue je n'avais pas encore eu à tirer, j'avais pourtant vu une bonne dizaine de chevreuils pour les voisins ou dans la traque pendant les deux premières battues.

J'ai donc été placé en finale pour verrouiller une ligne de fuite en descente... Dans mon dos du touffu, sur ma gauche un ami tireur de qualité avec une SAUER 202 7x64 et une LEICA battue et devant moi en face de ma zone de tir de sécurité une haie très fournie situé à environ 200m de moi le reste, le champ de tir étant un pré destiné au vaches percheronnes. Des conditions que j'adore.

Un brocard sort d'un coup sec entre mon voisin et moi. J'attends que le brocard avec ses jolis bois se dégage de plus 30° de l'ami ... je vise et corrige 2cm par mètre sur le chevreuil lancé à grand V... Je rate devant (il me semble) mon voisin tire... le chevreuil continue fond la caisse et fonce vers la haie d'en face. Je re-épaule grossissement 4, il est plein cul. Je vise il se dirige un peu vers la gauche.... je vise alors un poil devant le cou, je lache sans provoquer, et la bête disparait du champ de vision de la Swaro, comme poussée en avant. Je vois alors au loin le chevreuil rouler au sol. Deux coups tayautés... les rabatteurs arrivent en courant : balle de cou nettement à plus de 150m. (Je vais aller télémétrer exactement dans la semaine pour mesurer mon record de distance en battue au galop)... Trou d'entrée pratiquement invisible à l'arrière du cou, trou de sortie à l'avant de 10 bons centimètres, les pétales de la GPA ont, sur si peu de profondeur, déjà commencé à se séparer.
A l'impact mes 9,7g étaient environ à 700m/s seulement. Petite QM mais les pétales on fait un effet mécanique qui agrandit la zone de choc. Si vous le souhaitez je vous envoie en "mp" la photo de sortie de la GPA.

Ce anecdote pour parler des effets mécaniques et la largeur des impacts...

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:17
@yaute a écrit:Dahu pas tout à fait d accord avec toi en battue calibre 9.3x62 plusieurs balle juste derrière l épaule avec des partisans,  les chevreuils arrivent à faire encore entre 50 à 100 mètres avec des morceaux de poumons par terre ,avec les tsx  carreaux.
Tous sa en battue sur chevreuils qui est quand même un animal fragile.

Les balles de coeur ne tuent presque jamais net. Les forces de l'ordre ont compris qu'avec leur balles modernes, traverser le moteur d'une voiture la stop net. A la chasse, avec n'importe quel balle, taper la verticale des antérieurs (soit une poignée de cm devant le coeur) et c'est la culbute assurée.

@JRG a écrit:Je dis : "A la verticale des antérieurs" ce n'est pas derrière l'épaule !!!
C'est "dans la mécanique", dans "la charpente" que l'on brise et çà tombe net.
Mais en pleine course, viser finement bien devant, avec la correction fo avoir bien l'habitude de sa cartouche et pas en changer.

Un coup de 9,3 GPA sur une chevrette :
Entrée un poil bas, tir pleine course 35m = arrêt sur place



sortie pour du 9,3 : bof

[url=https://servimg.com/view/16963331/1295]

Autopsie : coeur déchiré par un pétale les 2 épaules hors usage.


J'étais en 9,3 car je chasse les sangliers pour faire autopsies et les sangliers restent planqués pour moi.
C'était samedi dernier.

Tu ne t'en ai pas venté de celle-ci JR; mais je suis sure que les deux épaules sont propres et mangeables rôties au four ? J'ai trouvé la parade avec cette GPA, pour deux épaules intactes et un coup aussi foudroyant, viser 10 cm plus haut que ton points d'impact. On tape la verticale toujours; mais on laisse de côté le gros os de l'articulation basse de la patte.  

@l'artilleur a écrit:Bonsoir à tous,

Dimanche dernier, mon fils tire une chevrette plein travers à une distance de 20 m à la 8x68 avec une  balle Vulkan de 196 grains 950 m/s, la balle a traversé l'animal qui n'a pas fait deux mètres.
Lors de la dépouille nous découvrons des dégâts impressionnants: la balle a traversé au niveau de la panse et au vu de l'orifice de sortie n'a pratiquement pas expansé, mais il n'y a plus d'estomac, plus de foie, les intestins sont en bouillie sur la partie haute, il y a un hématome et des chairs tuméfiées de la cuisse à l'épaule, manifestement ce calibre tue mais fait beaucoup de massacre, il faut dire que nous étions censés trouver des sangliers....

Et oui, c'est la vitesse qui a fait tout ça. La balle a créée une importante cavité temporaire qui a semée à zizanie dans le corps de l'animal.

Au même moment, deux cents mètres plus loin, je tire un renard plein travers à 30 m et je le loupe, surgit à cet instant un brocard lancé comme une bombe qui me passe à moins de 2 m, l'express crache la deuxième ogive de 9.3 qui tape l'animal de trois quart arrière au niveau du coeur et ressort en fracassant la patte avant droite, il est tombé sur place.
A la dépouille, nous découvrons que la balle hot core de 270 grains lancée à 690 m/s, a cassé une côte, découpé le coeur en deux, est ressortie en cassant une autre côte et la patte avant au niveau du coude.
Il n'y a pas d'hématome, la venaison n'est pas abîmée, et l'animal est resté sur place.

On ne peut pas juger sur un tir effectivement. Mais je te rejoins avec ma propre expérience. La geco plus faisait moins de dégâts que mes confrères qui tiraient avec leur .30. La GPA en faisait de même. Les balles du 9.3 impressionnent; mais elles savent se contenir et faire les choses bien en battue.

On ne peut pas faire une généralité d'un cas, mais il faut reconnaître que les balles très rapides comme les 300 winch mag ou les 8x68 si elles tuent bien, provoquent des hématomes qui gâchent la venaison, les balles lourdes et lentes tuent bien aussi mais font moins de dégâts, il faut juste mettre un peu plus devant lors du tir.

Comme le fiston ne veut pas abandonner son obusier de poche, je lui ferais des cartouches moins chargées à l'avenir, 800 m/s seront largement suffisants, et pour l'affût de gros cochons s' il faut charger plus fort, il sera toujours temps de le faire.

Pour faire évoluer mon expérience, j'assiste toujours (et participe) à la découpe,et je demande aux chasseurs quelles balles ils utilisent et j'obtiens pratiquement toujours la même réponse:
"je ne tire que de la super cartouche, c'est de la RWS ou bien de la Winchester ou Norma",
mais aucun n'est capable de me parler de la balle qui tue...heureusement qu'il y a encore des armuriers qui les conseillent correctement.

A+

JF.


Au passage; pour JR, je connais la balle qui a séchée net le gros keiler lors de notre rencontre.... Si tu savais....
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:31
Ben ALORS cette balle ?

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:32
Et après ta réponse je commence la partie "balles simples"

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:35
@JRG a écrit:Ben ALORS cette balle ?

Calibre 7*64 rechargé. Balle GIAT HPBT 147 grains. Il tire cette balle qui normalement est destinée pour faire des trous dans des cartons. Mais depuis bons nombres d'années, il en est très content sur chevreuils et sangliers. Comme quoi ...
avatar
gxa68
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 16527
Age : 85
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:50
Citer Antony....
. A la chasse, avec n'importe quel balle, taper la verticale des antérieurs (soit une poignée de cm devant le coeur) et c'est la culbute assurée.
c'est que les Allemands appellent Blattschuss..(blatt=omoplate)


Dernière édition par gxa68 le Lun 12 Fév 2018 - 22:13, édité 1 fois
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 10:51
@gxa68 a écrit:Citer Antony....
. A la chasse, avec n'importe quel balle, taper la verticale des antérieurs (soit une poignée de cm devant le coeur) et c'est la culbute assurée.
c'est que les Allemands appellent Blattschuss..(blatt=omoplate)

Merci Gxa pour l'info
avatar
Dahu05
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 53
Localisation : Gap
Date d'inscription : 16/10/2016

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 13:48
[quote="antony"][quote="yaute"]Dahu pas tout à fait d accord avec toi en battue calibre 9.3x62 plusieurs balle juste derrière l épaule avec des partisans,  les chevreuils arrivent à faire encore entre 50 à 100 mètres avec des morceaux de poumons par terre ,avec les tsx  carreaux.


"Morceaux de poumons par terre" avec une 9.3 l'animal fait encore 50 à 100m avec une TSX ça sera encore pire ça sera 1km, la TSX ne travaille pas sur du poumon
Si tu as des amis conducteurs, demande leur avis sur les balles de poumons et les distances de fuite.
yaute
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 263
Age : 43
Localisation : 74
Date d'inscription : 25/11/2017

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 14:24
Je tires la tsx depuis un moment et pour les mêmes atteintes (balle de poumons) jamais eu de problèmes .
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Lun 12 Fév 2018 - 15:36
LES BALLES « SIMPLES »


Les balles simples sont celles qui sont composées de plomb, protégées dans une « chemise » de cuivre ou autre métal pour que la vitesse de frottement de la balle sur les rayures ne fasse pas fondre le plomb, produisant l’ignoble emplombage.

Ces balles lorsqu’elles sont destinées à la chasse sont en général avec la partie avant, celle qui présente une forme dite « ogivale » de plomb direct pour s’écraser facilement à l’impact et libérer son énergie et sa quantité de mouvement et cracher son venin.


Une S&B en 9,3x62, grosse balle de 285grs (18,5g) lourde, lente efficace et relativement pas molle


Balle NORMA ALASKA bien lourde qui s'écrase bien

Voilà la cavité causée par une ALASKA de 180grs en 30-06... C'est simple et résultat non aléatoire.



La PPU PARTIZAN bien lente 690m/s et gros résultats...

Maintenant des petits calibres rageurs avec des balles simples
Le .222 Rem




Le .270 Win.






Les balles à usage militaire sont en général bien pointues et fermées à l’avant. La chemise augmente alors le pouvoir de perforation. Cet effet n’est pas recherché à la chasse et les balles dites « blindées » sont interdites... Pour cause de ricochets.

Une moderne .338LM avec son projectile "blindé". Nous n'avons pas dit "perforant" même si ce modèle existe en étagère pour les besoins étatiques.



Ces balles simples ne supportent guère de hautes vitesses au moment de l’impact. Elles ont alors tendance à « éclater » au choc qu’elles provoquent. La Forme de ces balles (et non pas de ces « ogives » comme on voit traîner partout comme dénomination usurpée) peut être décisive tant pour leur précision que pour leur létalité à l’impact. La dureté du plomb est variable et entre le plomb pur et le cassant linotype vous avez tous les choix possibles.

Ces balles dites « simples » sont par définition celles que nous ne classons pas dans les « techniques » même si en faisant varier leur forme et leur dureté on modifie sérieusement leurs aptitudes.

Pour varier leurs performances il faut jouer sur le poids et leur vitesse.

Plus le diamètre de la balle sera grand et plus la balle pourra être lourde, plus elle sera légère et plus on pourra la pousser très vite.

Si la balle arrive très vite à l’impact il faudra qu’elle soit bien résistante pour ne pas éclater en mille morceaux et si elle est très lourde et très rapide il va vous falloir un affût sur roulette pour absorber le recul.

L’harmonie entre ces variables détermine une série de calibres très traditionnels de 1900 à 1950.


Dernière édition par JRG le Mar 13 Fév 2018 - 14:21, édité 2 fois

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 8:48
Le silence règne, c'est que tous sont d'accord...

Je fais simple :
Tout ce qui est issu du 8x57 ou du .30-06 qui cavale entre 650 et 800 m/s c'est tout bon pour les balles "simples" super précises, super efficaces et souvent pas trop chères.
Citons 6,5x57, 7x57, 8x57 et j'ajoute 9,3x62 voilà pour l'Europe, et maintenant passons aux US :
7mm-08, .308W,  .30-06, .35Wh.
Avec des charges normales ces calibres ne font que de vous combler.

Je n'ai pas oublié le 5,6x57, le 7x64 issus de l'étui 8x57 d'origine ou allongé car se sont des magnums.
du côté US le .243W, le 6mm-06 et .270W, pour les mêmes raisons.

Dans notre vieille Europe les magnums existent chargées avec des balles simples le 6,5x68, 8x68S et 9,3x64 et je n'oublie pas d'ajouter le 7x64.

Vous êtes étonnés, moi plus... :

la 8x68S a été faite pour tirer au mirador ou à l'approche. Pour tirer loin un cerf la KS fera merveille une fois perdue de sa superbe. Cette balle en 8x68S tirée en battue à 30m est la plus belle c..., lire erreur, qu'un chasseur puisse faire. à 300m la KS de 11,7g est à 693m/s... je vous l'avais bien dit !



Je rappelle que cette KS sort à 990m/s et est encore à 930m/s à 50m ! Quel est le fou qui, informé, va tirer cette balle de près.

C'est la même histoire pour toutes les "MAGNUM" avec balle "simples" tirées de près = au fou !!!

Pour modifier cette situation les balles techniques sont arrivées hé hé sans trop se presser mais au grand galop tout de même.

J'attends vos commentaires...

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
Dahu05
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 53
Localisation : Gap
Date d'inscription : 16/10/2016

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 8:59
+10000
C'est très juste,tu as 10000 fois raison, mais les chasseurs et les autres sont toujours à la recherche du "GRAAL" et la le marketing a trouvé son terrain de jeu.
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:14
@Dahu05 a écrit:+10000
C'est très juste,tu as 10000 fois raison, mais les chasseurs et les autres sont toujours à la recherche du "GRAAL" et la le marketing a trouvé son terrain de jeu.

Les nouvelles balles monolithique ont des revêtements, de par leur matière qui, parfois brille au soleil. Quand on met tout ça dans la cartouchière à la ceinture ça brille au soleil; et le chasseur non informé aimant la mode se jette sur le produit. Mais n'a pas forcément réfléchi au pourquoi et au comment?

Ces balles, sorties tout droit de la recherche n'est que l'aboutissement d'une réflexion humaine mal définies depuis bons nombres d'années. Car tirer une balle molle telle que la winchester power points dans un 300 wm à 20 mètres sur un keiler de 100 kg; ben ça éclate à l'impact. Au XXI ème siècle, on commence à trouver une solution à ces magnum survitaminés pour les utilisateurs ne souhaitant pas se convertir aux 9.3.

JR, on est dans le bon avec tout ça ou pas ?

avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:16
C'est un régal de vous avoir comme amis

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:28
LES BALLES "TECHNIQUES"

Ces projectiles là cherchent à rendre plus efficaces les balles en jouant sur tout ce qui est possible d'imaginer :

- aller plus vite pour 1/2 de aimeVéd'eux
- ne pas perdre de masse à l'impact et se transformer en poussière,
- avoir une forme qui favorise le CB,
- avoir une forme qui favorise la surface frontale dès le touché de la balle,
- disposer d'une conception complexe du projectile qui travaille mécaniquement à l'impact,
- utiliser des phénomènes dévastateurs,
- atteindre des vitesses pour flirter avec le Diable,

Sans oublier la technique de l'arme :
- comment tirer des balles plus lourdes plus vite sans offrir sa clavicule à la rupture

Alors là, "Tonton Géo conçoit tout" se faufile au loin...

Grosso modo (rien à voir avec les modérateurs       ) voilà l'évolution technico-commerciale chez GECO :



Dernière édition par JRG le Mar 13 Fév 2018 - 14:22, édité 2 fois

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:35
Geco TM: Balle simple
Geco PLUS: balle moderne (qui aime justement jouer avec le diable en 9.3)
Geco EXPRESS: Balle technique ? Boff presque moderne avec un nez de clown.
avatar
JRG
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 9747
Age : 73
Localisation : Perche du Sud
Date d'inscription : 17/02/2011

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:40
Non pas tout à fait Antony...
TM = balle simple OK
PLUS = simplement noyau soudé qui ne joue pas avec le Diable n'est pas au dessus de 950m/s
EXPRESS = plus compliquée...

_________________
7x64 & 9,3x62.... What else ?
avatar
antony
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4499
Age : 23
Localisation : Loire 42
Date d'inscription : 26/02/2010

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 9:47
@JRG a écrit:Non pas tout à fait Antony...
TM = balle simple OK
PLUS = simplement noyau soudé qui ne joue pas avec le Diable n'est pas au dessus de 950m/s
EXPRESS = plus compliquée...

Exact; j'attends les explications alors.
J'étais tenté de dire que l'express était simplement améliorée/modifiée par sa pointe polymère. Mais même performances que la PLUS. Une balle de ce type, pour faire la différence devrait être d'avantage taillée pour tirer un peu plus loin que ça soeur... Un BT en plus ? Par exemple. Ou un peu plus légère.
yaute
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 263
Age : 43
Localisation : 74
Date d'inscription : 25/11/2017

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 10:17
La balle molle c'est bien, sa arrête tous et sa fait des gros trous même en 243 win , une barnes ou une gmx sa travail bien sans trop de dégâts, pour moi idéal a partir du 243 win pour chamois et chevreuil.
Une basique soft pointe en 243 win dans un chevreuil est on voit a travers .
avatar
Dahu05
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 53
Localisation : Gap
Date d'inscription : 16/10/2016

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 10:25
C'est très vrai, mais une balle de poumon en mono, c'est pas terrible pour l'animal et c'est le bordel pour le chasseur.
yaute
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 263
Age : 43
Localisation : 74
Date d'inscription : 25/11/2017

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 10:28
N'importe quelle balle bien placé va tuer, mais arraché la moitié d'une épaule ou autres avec une soft pointe pour moi ne rend pas honneur aux gibier , j'ai horreur de voir un gibier "explosés" par ces balles.
avatar
Dahu05
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 525
Age : 53
Localisation : Gap
Date d'inscription : 16/10/2016

Re: Réflexion sur les "calibres" et leur efficacité

le Mar 13 Fév 2018 - 10:39
et quand tu sors ta lame pour finir un brocard qui gueule?
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum