Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Partagez
Aller en bas
Setter50
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 791
Age : 68
Localisation : 50 - Sciotot
Date d'inscription : 23/07/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mer 19 Aoû 2015 - 19:13
Juste par rapport au machinisme. J'ai un frère  qui travaille dans une exploitation agricole ou il utilise un tracteur à chenilles. Je suis allé déchaumer avec lui un jour : largeur du déchaumeur 12 mètres, vitesse 11 kilomètres à l'heure. Les lièvres voient bien arriver le tracteur ... mais pas le déchaumeur. Moralité, c'est le seul de mes frères qui ne chasse pas, mais c'est celui qui mange le plus de gibier.


Dernière édition par Setter50 le Mer 19 Aoû 2015 - 22:23, édité 1 fois
avatar
al78
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2409
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mer 19 Aoû 2015 - 19:22
Pour ma part, je dechaume à une vitesse de 5 à 7 km/h (c'est déjà assez rapide dans un champ). Les lièvres et perdrix partent pour la plupart devant les roues du tracteur, il faut parfois descendre voir s'il n y a pas de petits gités au cas où...
Setter50
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 791
Age : 68
Localisation : 50 - Sciotot
Date d'inscription : 23/07/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mer 19 Aoû 2015 - 22:25
@al78 a écrit:Pour ma part, je dechaume à une vitesse de 5 à 7 km/h (c'est déjà assez rapide dans un champ). Les lièvres et perdrix partent pour la plupart devant les roues du tracteur, il faut parfois descendre voir s'il n y a pas de petits gités au cas où...

Il est salarié, lui.
avatar
al78
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2409
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 20 Aoû 2015 - 17:30
@Setter50 a écrit:
@al78 a écrit:Pour ma part, je dechaume à une vitesse de 5 à 7 km/h (c'est déjà assez rapide dans un champ). Les lièvres et perdrix partent pour la plupart devant les roues du tracteur, il faut parfois descendre voir s'il n y a pas de petits gités au cas où...

Il est salarié, lui.

Non, je donne un coup de main.

Pourquoi cette affirmation ? Ça change quoi si c'est moi le patron ?
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 20 Aoû 2015 - 19:16
@Setter50 a écrit:Juste par rapport au machinisme. J'ai un frère  qui travaille dans une exploitation agricole ou il utilise un tracteur à chenilles. Je suis allé déchaumer avec lui un jour : largeur du déchaumeur 12 mètres, vitesse 11 kilomètres à l'heure. Les lièvres voient bien arriver le tracteur ... mais pas le déchaumeur. Moralité, c'est le seul de mes frères qui ne chasse pas, mais c'est celui qui mange le plus de gibier.



12 mètres de largeur c'est impressionnant heureusement que la vitesse n'est que de 11km heure autrement on ose même pas imaginer le carnage ,
enfin c'est une déchaumeuse donc la moisson et faite , les couvées sont déjà loin ou déjà broyées malheureusement .
Setter50
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 791
Age : 68
Localisation : 50 - Sciotot
Date d'inscription : 23/07/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:45
@MAGNUMBERETTA a écrit:
@Setter50 a écrit:Juste par rapport au machinisme. J'ai un frère  qui travaille dans une exploitation agricole ou il utilise un tracteur à chenilles. Je suis allé déchaumer avec lui un jour : largeur du déchaumeur 12 mètres, vitesse 11 kilomètres à l'heure. Les lièvres voient bien arriver le tracteur ... mais pas le déchaumeur. Moralité, c'est le seul de mes frères qui ne chasse pas, mais c'est celui qui mange le plus de gibier.



12 mètres de largeur c'est impressionnant   heureusement que la vitesse n'est que de 11km heure autrement on ose même pas imaginer le carnage ,
enfin c'est une déchaumeuse  donc la moisson et faite ,  les couvées sont déjà loin ou déjà broyées malheureusement .

Mais pas toutes et surtout pas les lièvres, ils se tapent sans voir ce qui dépasse de chaque coté....
Pour AL78, quand tu es salarié ( le seul pour 550 hectares) tu vas au rythme que te donne le patron et il veut du rendement, c'est même pour ça qu'il te paie. Toi tu fais ca en amateur, tu fais ce que bon te semble ...
avatar
al78
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2409
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 01/10/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Ven 21 Aoû 2015 - 19:48
@Setter50 a écrit:
@MAGNUMBERETTA a écrit:
@Setter50 a écrit:Juste par rapport au machinisme. J'ai un frère  qui travaille dans une exploitation agricole ou il utilise un tracteur à chenilles. Je suis allé déchaumer avec lui un jour : largeur du déchaumeur 12 mètres, vitesse 11 kilomètres à l'heure. Les lièvres voient bien. rriver le tracteur ... mais pas le déchaumeur. Moralité, c'est le seul de mes frères qui ne chasse pas, mais c'est celui qui mange le plus de gibier.



12 mètres de largeur c'est impressionnant   heureusement que la vitesse n'est que de 11km heure autrement on ose même pas imaginer le carnage ,
enfin c'est une déchaumeuse  donc la moisson et faite ,  les couvées sont déjà loin ou déjà broyées malheureusement .

Mais pas toutes et surtout pas les lièvres, ils se tapent sans voir ce qui dépasse de chaque coté....
Pour AL78, quand tu es salarié ( le seul pour 550 hectares) tu vas au rythme que te donne le patron et il veut du rendement, c'est même pour ça qu'il te paie. Toi tu fais ca en amateur, tu fais ce que bon te semble ...

C'est gentil de dire que je travaille en "amateur" , en fait j'aimerai être agriculteur (un bon pas un c****** !). De même, il n'est pas necessaire d'avoir 550ha pour vivre de ce metier. Mieux vaut 5 exploitations moyennes de 100ha (on vit tres bien avec 100ha) qu'une grosse de 550ha car c'est bien plus créateur d'emploi . Je vous laisse méditer...
avatar
coco02
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 234
Age : 19
Localisation : aisne (thiérache)
Date d'inscription : 03/01/2015

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Ven 4 Sep 2015 - 19:29
j 'ai lu sur un vieux livre une technique toute bête qui consiste a commencer la parcelle par le milieu faisant ainsi fuir le gibier vers l'exterieur
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Lun 7 Sep 2015 - 19:29
@coco02 a écrit:j 'ai lu sur un vieux livre une technique toute bête qui consiste a commencer la parcelle par le milieu faisant ainsi fuir le gibier vers l'exterieur


Oui cela me paraît une bonne idée .
avatar
Hugo76
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2454
Age : 20
Localisation : Seine-Maritime
Date d'inscription : 03/01/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Lun 7 Sep 2015 - 21:09
Là où l’agriculture fait le plus de mal c'est pas par les travaux de plaine "basiques" (fauchage, moissonnage, ensilage etc...), on s'en persuade car on voit directement l'incidence sur le gibier en le retrouvent mort. Le plus grand tort pour le gibier c'est bien les produits phytos comme dit plus haut, c'est pas a cause de la faucheuse que les œufs de perdreaux sont de plus en plus difforment et non féconds (étude FDC76)... quant je voit que quand je suis en bout de champ et que le vent pousse le produit vers moi j'ai les yeux qui brûlent pendant 2 heures, j'imagine pas le lièvre qui est resté gîté là dessous, ou le perdreau qui viendra boire dans la flaque d'eau pleine de produits... Mon oncle agriculteur a retrouvé 4 lièvre mort en pleine plaine, il est persuadé que c'est son traitement quelques jours plus tôt sur les patates qui en est responsable. Il le sais, il aime la chasse mais il ne peut pas arrêter de traiter par ce que les lièvres crèvent derrière le pulvé, il a contrat qui exige un certains rendement et une certaine qualité impossible à avoir sans traiter... C'est le système qui veut ça et on ne peut pas l’arrêter.
Autre exemple, un huttier met ses chanteuses en cage au bord d'un champ (de patates justement), le vent pousse le produits vers ses cages, résultat 4 chanteuses aveugles à cause du produit... La dose était surement trop élevée mais ça prouve bien la nocivité  de ces produits...
avatar
sakoA7
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 175
Age : 32
Localisation : doubs
Date d'inscription : 30/09/2014

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mar 8 Sep 2015 - 13:35
@Hugo76 a écrit:Là où l’agriculture fait le plus de mal c'est pas par les travaux de plaine "basiques" (fauchage, moissonnage, ensilage etc...), on s'en persuade car on voit directement l'incidence sur le gibier en le retrouvent mort. Le plus grand tort pour le gibier c'est bien les produits phytos comme dit plus haut, c'est pas a cause de la faucheuse que les œufs de perdreaux sont de plus en plus difforment et non féconds (étude FDC76)... quant je voit que quand je suis en bout de champ et que le vent pousse le produit vers moi j'ai les yeux qui brûlent pendant 2 heures, j'imagine pas le lièvre qui est resté gîté là dessous, ou le perdreau qui viendra boire dans la flaque d'eau pleine de produits... Mon oncle agriculteur a retrouvé 4 lièvre mort en pleine plaine, il est persuadé que c'est son traitement quelques jours plus tôt sur les patates qui en est responsable. Il le sais, il aime la chasse mais il ne peut pas arrêter de traiter par ce que les lièvres crèvent derrière le pulvé, il a contrat qui exige un certains rendement et une certaine qualité impossible à avoir sans traiter... C'est le système qui veut ça et on ne peut pas l’arrêter.
Autre exemple, un huttier met ses chanteuses en cage au bord d'un champ (de patates justement), le vent pousse le produits vers ses cages, résultat 4 chanteuses aveugles à cause du produit... La dose était surement trop élevée mais ça prouve bien la nocivité  de ces produits...

Un gros + 10 avec ce que tu dis. Je suis dans le milieu depuis longtemps et je peux vous assurer que le déclin du petit gibier n'est pas du a l'utilisation de matériel plus gros. Pour moi la vrai raison et celle des put... de produits chimique utilisés a tout vas pour soit disant augmenter la production. Si mes collègues sont obligé de s'habiller en cosmonaute pour épandre leur salop... c'est bien parce que c'est de la m.....
bosuko
Perdreau
Perdreau
Nombre de messages : 74
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 29/01/2015

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 10 Sep 2015 - 22:13
euhmmm
certe les produit phyto ( pour etre poliment corect...le vrai nom reste "pesticide") mais certaine pratique agricole font que certain petit gibier n'ont plus rien a manger...donc n'existe plus
j'explique

avant il y avais le labour de surface ( avec un cheval on descend pas a 20cm de profondeur) on mettait nettement plus de fumier....les petites bestioles et larves y'en avais!! de quoi nourrir faisant perdrix ETC...
maintenant on a le labour profond, ça tasse le sol les bestioles ne respire plus, et comme il y a de moins en moins a bouffer pour eux....pas il creve

le meilleur exemple reste le vers de terre!! en forêt il y a entre 2 et 4 tonnes de vers a l'hectare contre 200kilo en terre agricole ( le pire est moins de 100 kilo)

ensuite on as aussi nos haies qui on été rasées!!! sois le gite de gibier!! et ça parce que les machines sont plus grosse!! pour plus de rendement!!!

l'agriculture est quand meme la seul industrie ( car maintenant c'est de l'industrie et pas de la paysanerie!!) ou c'est le client qui fixe sont prix, son rendement, et sa qualité!!!

c'est comme si moi, client de n'importe quel magasin de grande distribution...une fois a la caisse le montant en main...j'apelle le directeur pour lui dire que son chariot a 100€ je le prend mais que si je l'ai a 60€....parce que les patate sont de taille différente, le steak est gras.....

pour la chasse.... j'ai toujours en tete que l'agriculteur est aussi chasseur...surment une fausse idée que j'ai....
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mer 21 Oct 2015 - 23:16
Un jeune de 16 ans Coco 02 de Thiérache dans l'Aisne avait proposé de commencer
dans les parcelles à moissonner par le milieux ce n'est pas idiot
J'en ai parlé à des agriculteurs ils sont d'accord mais seulement pour un seul passage
à vide et après ils feront comme d'habitude .
Je trouve ca génial . Comme quoi il y a encore des jeunes qui ont du bon sens .
avatar
charles01
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4168
Age : 69
Localisation : 69830 saint georges de reneins
Date d'inscription : 22/07/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Mer 21 Oct 2015 - 23:39
Encore deux gros lièvres écrasés depuis lundi toujours dans la même ligne droite de 2,5 km.
Je me demande combien cela en fait depuis le début de l'année.
frablo
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 782
Age : 49
Localisation : Cherbourg
Date d'inscription : 02/11/2011

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 9:45
J'aimerais voir ne serait ce qu'un lièvre écrasé sur ma communale par mois.
Par contre, c'est assez fréquent de trouver un rapace qui s'est pris un pare-brise.
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 10:00
@charles01 a écrit:Encore deux gros lièvres écrasés depuis lundi toujours dans la même ligne droite de 2,5 km.
Je me demande combien cela en fait depuis le début de l'année. :triste:



J'ai remarqué que la nuit quand les lièvres veulent traverser la route
pour passer d'un champ à l'autre et qu'ils voient les phares d'une voiture
ils bifurquent et suivent la route droit dans le sens de la marche du véhicule
et dés que le véhicule s'approche ils se mettent à zigzaguer et là
c'est la mort pratiquement assurée , le plus moche c'est que certains conducteurs
accélèrent au lieu de ralentir :triste: . ( ces gens là portent un nom ce sont des abrutis ) .
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6552
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 11:03
@MAGNUMBERETTA a écrit:Un jeune de 16 ans  Coco 02 de Thiérache dans l'Aisne  avait proposé de commencer
dans les parcelles à moissonner par le milieux  ce n'est pas idiot
J'en ai parlé à des agriculteurs ils sont d'accord mais seulement pour un seul passage
à vide et après ils feront comme d'habitude  .
Je trouve ca génial  . Comme quoi il y a encore des jeunes qui ont du bon sens .

Ici, en Ecosse, il y a de gros efforts mis en place pour la protection des râles des genêts dont le nombre d’oiseaux nicheurs n’a cessé de chuter depuis une trentaine d’années. A part bien sûr les subventions destinées à maintenir des terrains en jachère, il y a aussi des techniques relativement simples pour minimiser les impacts du fauchage de fourrage d’ensilage par exemple (mai-juin-juillet), qui rejoignent les idées de Coco02. J’ai trouvé ce petit schéma sur un site danois (pour la protection de la même espèce):



Par ici, j’ai aussi constaté que parfois les agriculteurs commencent par les bordures et laissent au centre de la parcelle, pendant deux ou trois jours, une zone non coupée. Sans doute que le gibier qui ne s’est pas échappé pas les bordures pendant le fauchage, se réfugie dans cette parcelle et la quitte ensuite quand tout est calme... (Théorie à vérifier...)

_________________
Amicalement,
avatar
stephcha
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 2136
Age : 46
Localisation : Namur Belgique
Date d'inscription : 14/11/2012

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 18:04
Bonjour@tous.

@Insulaire:
Ici, en Ecosse, il y a de gros efforts mis en place pour la protection des râles des genêts dont le nombre d’oiseaux nicheurs n’a cessé de chuter depuis une trentaine d’années.

Et le nombre de goéland, il a fait quoi

Stéphane
avatar
Insulaire
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 6552
Age : 50
Localisation : Iles Orcades
Date d'inscription : 22/04/2012
https://calooknives.wordpress.com/

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 21:09
Bonsoir Stéphane,
J’ai dit qu’il y avait de gros efforts de faits ainsi que des subventions énormes dans le but d’enrayer la disparition des râles des genêts dans les îles britanniques et j’ai posté ces schémas qui, j’ose l’espérer ont déjà fait leurs preuves. Cependant, la RSPB (Royal Society for the Protection of Birds) est une de ces charités hypocrites au maximum qui agit évidemment pour satisfaire ses bons et dévoués serviteurs... dont l’espoir est de créer une vaste réserve sur tout le territoire britannique et bien évidemment d’y interdire la chasse!
Pour en revenir à la question des goélands, Stéphane, je ne peux pas trop y répondre pour l’Angleterre; cependant au Nord de l’Ecosse, le nombre des goélands est en chute libre mais nos îles sont devenues envahies par les grands labbes!  Et je peux te garantir qu’au niveau prédation, le grand labbe boxe dans la catégorie supérieure! Ils font des ravages parmi les colonies d’eiders à duvet, de mouettes tridactyles, de macareux, de pingouins de Torda, de guillemots, etc... Il y avait aussi une petite île où j’allais chasser le grouse et ces derniers ont été exterminés par les grands labbes. Inutile de préciser que ce n’est pas un problème qui préoccupe la RSPB, puisque le grouse est classé gibier...

_________________
Amicalement,
avatar
vendéen
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 4224
Age : 70
Localisation : vendée côte
Date d'inscription : 10/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 22 Oct 2015 - 21:58
@Insulaire a écrit:Il y avait aussi une petite île où j’allais chasser le grouse et ces derniers ont été exterminés par les grands labbes. Inutile de préciser que ce n’est pas un problème qui préoccupe la RSPB, puisque le grouse est classé gibier...

Pourtant je l'aimais bien moi cette "famous grouse" ....
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Dim 25 Oct 2015 - 12:16
@Insulaire a écrit:
@MAGNUMBERETTA a écrit:Un jeune de 16 ans  Coco 02 de Thiérache dans l'Aisne  avait proposé de commencer
dans les parcelles à moissonner par le milieux  ce n'est pas idiot
J'en ai parlé à des agriculteurs ils sont d'accord mais seulement pour un seul passage
à vide et après ils feront comme d'habitude  .
Je trouve ca génial  . Comme quoi il y a encore des jeunes qui ont du bon sens .
:merci:

Ici, en Ecosse, il y a de gros efforts mis en place pour la protection des râles des genêts dont le nombre d’oiseaux nicheurs n’a cessé de chuter depuis une trentaine d’années. A part bien sûr les subventions destinées à maintenir des terrains en jachère, il y a aussi des techniques relativement simples pour minimiser les impacts du fauchage de fourrage d’ensilage par exemple (mai-juin-juillet), qui rejoignent les idées de Coco02. J’ai trouvé ce petit schéma sur un site danois (pour la protection de la même espèce):




:merci:




Par ici, j’ai aussi constaté que parfois les agriculteurs commencent par les bordures et laissent au centre de la parcelle, pendant deux ou trois jours, une zone non coupée. Sans doute que le gibier qui ne s’est pas échappé pas les bordures pendant le fauchage, se réfugie dans cette parcelle et la quitte ensuite quand tout est calme... (Théorie à vérifier...)
avatar
hugo77
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1741
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 30/08/2011

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Dim 25 Oct 2015 - 13:04
Ingénieu le schéma ! Mais à par un agriculteur chasseur ou conscient de l'impact de son activité peut s'y mettre.

avatar
sakoA7
Bécasse
Bécasse
Nombre de messages : 175
Age : 32
Localisation : doubs
Date d'inscription : 30/09/2014

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Dim 25 Oct 2015 - 16:07
Depuis que je réalise la fauche sur l'exploite (13 ans)ou je bosse j'ai toujours fauché de cette manière, je fais mes trois tour de champs pour me donner du débattement en bout de champs puis coupe le champs par le milieu en et fauche du milieu vers l'extérieur. Cette technique est efficace sur chat et chevreuil mais malheureusement le lièvre reste caler sur place et on le retrouve sur l'andain derrière
avatar
MAGNUMBERETTA
Palombe
Palombe
Nombre de messages : 476
Age : 66
Localisation : ORNE
Date d'inscription : 02/03/2013

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Ven 30 Oct 2015 - 21:06
En commençant par le milieu c'est vrai que cela limite les dégâts " mais en général les chevreuils sont déjà loin quand ils entendent les engins agricoles " ce qui est le plus triste c'est surtout pour les couvées tardives et pour les jeunes lièvres qui n'ont pas encore le réflexe de quitter la parcelle .
avatar
fanfan125
Perdreau
Perdreau
Nombre de messages : 55
Age : 22
Localisation : La Feuillie
Date d'inscription : 03/11/2014

Re: Les Moissons en Basse-Normandie (LE CARNAGE )

le Jeu 12 Nov 2015 - 20:58
@pilet61 a écrit:et il commence par faucher par le tour pour finir au milieu normal

Je remonte le topic mais toi tu ma fais mourrir de rire lol! Boulet

D'une comment veux tu commencer par faucher le milieu et de deux tu ne dois pas connaitre le monde agricole ^^ Car le détourage se fait en dernier Very Happy "détourage"= veut dire tour du champs Wink
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum