Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Bouquetins :Première réintroduction.Pour l'ours c'est NON ! Selon Ségoléne Royal.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rox09
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 189
Age : 21
Localisation : Ariege
Date d'inscription : 26/09/2010

MessageSujet: Bouquetins :Première réintroduction.Pour l'ours c'est NON ! Selon Ségoléne Royal. Jeu 24 Juil 2014 - 18:48


Citation :
Sous l’œil attentif de la ministre de l’écologie Ségolène ROYAL (photo Louis DOLLO)

La ministre de l’Écologie, du développement durable et de l’énergie sera aujourd’hui à Cauterets-Pont d’Espagne où s’effectue la réintroduction du bouquetin ibérique dans les Pyrénées.

Les derniers bouquetins des Pyrénées françaises auraient été abattus en 1910 dans la vallée de Gaube. Depuis ? De l’autre côté de la frontière, à Ordesa notamment, quelques spécimens avaient réussi à survivre jusqu’à la fin du XXe siècle. Mais en 2000, la dernière femelle est morte aussi, sans descendance.

Aujourd’hui ? Trois bouquetins ibériques seront relâchés à 15 h 30 sur le plateau du Clot, dans le secteur de Pont d’Espagne au-dessus de Cauterets, dans les Hautes-Pyrénées, en présence de Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, du développement et de l’énergie.

120 animaux en trois ans

Trois bouquetins qui viendront ainsi s’ajouter au neuf autres réintroduits le 17 juillet dernier pour ouvrir l’ambitieux programme de réintroduction conduit par le Parc national des Pyrénées (PNP). Car ce ne sont pas moins de 120 caprins qui devraient ainsi retrouver le versant français dans le cadre de l’accord de trois ans signé avec les Espagnols. Une soixantaine sera ainsi destinée au PNP, dans les secteurs de Péguère-Ardiden et Pic-Long Néouvielle, l’autre moitié étant destinée au parc naturel régional d’Ariège.

Mais la visite de la ministre pour cet événement sera sans doute également l’occasion de rappeler le rôle moteur qu’ont eu et que continuent à avoir les Parcs nationaux pour la préservation de la biodiversité, le changement de regard sur la nature qu’ils ont généré, les émules qu’ils ont faits à travers les parcs régionaux dont Midi-Pyrénées est désormais l’une des régions les mieux pourvues.

Troisième parc national créé en 1967, le PNP a ainsi permis de redynamiser à partir des années 70 les populations d’aigles, de gypaètes, de vautours, d’isards et de lancer de nombreuses études approfondies sur la faune, comme celle actuellement en cours sur le desman, le « rat trompette » des Pyrénées, ou sur la flore, afin d’évaluer, par exemple, son actuelle évolution face au changement climatique.

Le Parc ? Un laboratoire et une base d’observations scientifiques exceptionnelles de bientôt 50 ans, qui seront ainsi présentés à la ministre à travers cette opération. Rendez-vous qui sera l’occasion donc pour Ségolène Royal d’évoquer la politique de valorisation de la biodiversité pyrénéenne et la démocratisation de l’accès au patrimoine naturel. En fin de journée, la ministre est attendue au Pic du Midi où elle se verra également présenter le projet de première Réserve internationale de ciel étoilé et demain, en Val d’Azun.

Long processus

Cela fait 27 ans que le Parc travaille sur cette réintroduction et pour certains, c’est « l’aboutissement d’une vie », souligne son directeur Gilles Perron. Un hommage qui s’adresse particulièrement à Jean-Paul Crampe, garde du Parc national et expert du dossier « bouquetin », car « sans lui, sans sa persévérance, on n’en serait pas là. », rappelle le directeur.

Bouquetins oui, ours non.

Cette réintroduction a aussi abouti car les Espagnols ont « tout fait » pour fournir les animaux, souligne-t-on également côté français. Le déplacement de la ministre se fait dans le cadre d’un tour de France des parcs nationaux pour "montrer aux Français la beauté de leur pays et la richesse de la biodiversité". Une biodiversité "indispensable à la survie humaine" mais qui ne doit pas non plus contrecarrer les activités humaines. Aussi, quand on lui parle de réintroduction d’ours, la ministre est catégorique : "Il faut trouver un juste équilibre entre défense de la biodiversité et activités humaines. Et la priorité ici est au pastoralisme. Il n’est pas judicieux de lâcher de nouveau des ours. Il faut remettre le dossier à plat mais il n’y aura pas de lâcher d’ours dans les Pyrénées. Il faut trouver des espaces que nous n’avons pas ici" affirme-t-elle.

Source : http://www.frc-midipyrenees.fr/BOUQUETINS-Premiere-reintroduction

Video france 3
http://api.dmcloud.net/player/pubpage/4f3d114d94a6f66945000325/53cd4b0f9473990f8e4833d1/927ad15f87374a0a907573e8df290ee5?wmode=transparent&autoplay=1

Enfin une bonne nouvelle pour les chasseurs et éleveurs.
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Bouquetins :Première réintroduction.Pour l'ours c'est NON ! Selon Ségoléne Royal. Ven 25 Juil 2014 - 6:09

Merci pour l'actualité !   

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
lauragais
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 191
Age : 42
Localisation : villefranche de lauragais 31
Date d'inscription : 20/05/2014

MessageSujet: Re: Bouquetins :Première réintroduction.Pour l'ours c'est NON ! Selon Ségoléne Royal. Ven 25 Juil 2014 - 10:00

info intéressante merci   
Revenir en haut Aller en bas
 
Bouquetins :Première réintroduction.Pour l'ours c'est NON ! Selon Ségoléne Royal.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Actualités-