Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Partagez
Aller en bas
avatar
neltir
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 5557
Age : 72
Localisation : AUDE 11200
Date d'inscription : 13/03/2011

L'homme tripotte la nature .....

le Sam 22 Mar 2014 - 23:15
bonsoir mes amis de PLC .


Il pleut !  ça vous le saviez , alors le Neltir ,il  reste au foyer comme on dit ici , et il bouquine , de tout , des journeaux , des livres d'armes bien sûr , de pèche aussi .... et voila que dans un journal un peu ancien quoi que du mois de mars (le Dauphiné libéré ) ,je tombe sur un article fort intéressant : le titre me pousse a lire plus avant : un pêcheur découvre un crabe chinois dans le lac (Léman ) ...

Alors j'ai envie après avoir lu cet article au demeurant fort intéressant  de faire un petit post voila ou je vais passer ma soirée aaaaa¨¨¨!!

Donc comme vous le savez tous , l'homme a toujours " bricolé " la nature ,autrement dit l'homme a toujours introduit des plantes ou des animaux dans la nature ,soit par accident , soit volontairement . Parfois dans un but alimentaire et même décoratif ,il a introduit la pomme de terre et ça lui a réussi , la tomate ,ça lui a aussi réussi . Mais parfois et depuis quelques décennies ces introductions ont causées des dommages irréversibles ,les écosystèmes en ont fait les frais , Parfois des espèces envahissantes ont mis en danger la biodiversité de nos contrées , voir dans le monde entier ,détruisant les habitats animaliers avec la régression des espèces indigènes de nos régions .

Ces espèces animales ou végétales introduites dans un biotope donné entrainent des modifications de fonctionnement des écosystèmes voir entrainent un stade d'invasion en éliminant les autres espèces . Tout peut être ainsi bouleversé dans notre vie comme dans celle du monde animal régional  ,la pèche , la chasse , la baignade , la navigation , le sport , la santé de l'homme , l'eau potable , l'air, tout peut être touché voir  éradiqué !

Souvent cette perturbation du milieu naturel devient synonyme de pollution comme par exemple les cours d'eau . Les plantes aquatiques "importées " par l'homme entrainent un appauvrissement de la faune et de la flore du cours d'eau touché   .

Mais le principe de précaution n'est pas celui de l'homme hélas !

Ainsi un crabe chinois ,ou plutôt un Eriocheir Sinenesis ,sorte de crabe venu d'Asie il y a déjà plusieurs décennies a été capturé par les filets d'un pêcheur du lac Léman ... un joli spécimens en plus , sept centimètres de corps et 20 cm d'envergure . Pêché par 60 mètres de fond , la bestiole en question est une espèce au corps et aux pattes recouverts de poils . Depuis 1912 cette espèce avait été signalée en Allemagne , dans la région de la Frise , puis en 1936 sur le littoral Boulonnais comme cet animal peut vivre aussi bien en mer qu'en eau douce , il a donc profité des cours d'eau dont la température s'est peu a peu élevée au cours de ce siècle . Il a donc peuplé les canaux , les rivières , le Rhin et ensuite ? il semble qu'il s'adapte très bien chez nous puisqu'il est maintenant dans le lac Léman .

Cet animal se nourrit  d'algues ,de moules d'eau douce ou anodontes ,de petits escargots d'eau genre Limnées , de cadavres de poissons , de petits poissons et peu  très facilement vivre et se reproduire dans un aquarium  .   (photo tirée du journal LE dauphiné du 3 mars )

Donc après la Blennie Fluviatile , espèce de petit poisson d'une dizaine de centimètres  en moyenne , que certains appellent "baveuse " ,le crabe arrive !

La Blennie est un petit poisson qui depuis de nombreuses années a colonisé le Lac d'Annecy , et du Bourget et ce poisson résiste donc a des températures basses , de l'ordre de 6 °c ,mais comment est il arrivé dans le lac Léman ? espérons que la Blennie ne fera pas suite a l'épinoche qui avait vite  colonisée nos lacs au détriment des alevins et œufs des poissons indigènes , En voici une photo prise au bord du Lac d'Annecy en 2004

 

Sans compter le Corbicule , curieux mollusque répondant au doux nom de Corbicula , ce petit mollusque envahisseur qui colonise nos cours d'eau et plans d'eau . C'est un petit bivalve qui ressemble a une petite palourde .Cette espèce ,ou plutôt ces espèces ,car on en trouve deux sortes en France , se nourrit de plancton en filtrant l'eau . Ces corbicules sont facilement identifiables en raison de leurs couleur , la coquille est striée de fa4on concentrique ,sa taille est de l'ordre de trois centimètres de longueur ,mais dans certains cours d'eau elle atteint cinq bons centimètres . On a retrouvé des fossiles du tertiare en France et partout en Europe , ce mollusque a disparu avec les glaciations , mais a refait apparition au Portugal ,puis en Dordogne . Maintenant on en trouve dans le Lac Léman et aussi dans de nombreux autres lacs et cours d'eau . Sa présence est très indésirable , car elle pullule a un point tel qu'elle obstrue les conduites de pompage pour la climatisation ou les crépines de puisage d'eau ,voir des échangeurs de chaleur . De même elle cause des dégâts aux coques des bateaux et c'est justement que sa provenance serait expliquée par ces mêmes bateaux qui en transitant de l'océan aux lacs et de pays en pays serait arrivée chez nous .

Voici une photo prise au Léman en 2002 :



Cette "palourde " d'eau douce est devenue un vrais casse tête pour les industriels et aussi pour les moteurs de bateau dont elle obstrue les tubulures de refroissement .

Tout comme sa cousine , elle aussi importée par les bateaux de plaisance en transit a travers le monde ; la moule zébrée originaire  de la mer Caspienne . Devenue elle aussi un fléau des rives du Léman et d'autres lacs , elle aussi a su se conformer aux eaux douces et froides de nos régions .Il paraitrait que le silure en soit un grand amateur !

L'homme s'en est peu soucié ,mais maintenant c'est devenu un gros problème environnemental .

Au même titre que l'écrevisse Californienne qui a détruit nos espèces indigènes .

Sans parler de la méduse d'eau douce , ce petit animal aussi beau que secret ,appelée du doux nom de Craspedacusta sowerbyi lankester , trouvée pour la première fois en Angleterre en 1880 ! sans doute transportée par des Jacinthe d'eau importées pour un jardin exotique car elle est originaire de la rivière Yangtsé . Avec l'augmentation des amateurs d'aquarium tropicaux et le marché des plantes d'aquarium , cette méduse de taille très réduite , quelques 5 a 20 mm ,cet animal est arrivé au Lac Léman en été 2003 ,peut être . Cette forme de méduse cause des brûlures fort désagréables pour les nageurs . voici MA méduse Suisse de 2006 :



Parlons aussi de la crevette tueuse (Dikergammarus villosus ) qui est une espèce très invasive dans nos lacs comme le Léman ou le lac du Bourget, cette minuscule crevette presque blanche .

Et les plantes aquatiques importées pour décorer les aquariums ou amenées par les oiseaux et par les bateaux en transit . La Jussie  qui colonise a tout va :photo d'un rameau au bord de la Loire a Digoin :



Tout comme l'élodée de Nuttall ou Elodea nuttallii  au même  titre que la Jussie , plante envahissante enracinée et submergée parfois utilisée comme plante ornementale ,mais qui colonise nos eaux calmes et un seul brin peut être a l'origine du peuplement de toute une région en peu de temps .

La renouée du Japon d'origine Asiatique introduite en Europe au 19 e siècle , elle colonise les bords des cours d'eau ou les bordures des cordons boisés empêchant la régénération des sols et des bois . La protection contre l'érosion en est dégradée .

Et dans tout cela ?  et bien moi je crie haut et fort : au lieu de nous pomper l'air avec la politique écologique , l'écologie ne serait elle pas de se soucier de ces problèmes et de prévenir ces grands phénomènes de prolifération ? et aussi d'instruire les générations a venir ou présentes afin que l'on cesse d'acheter et de conserver les espèces non indigènes ! la seule prévention est réellement efficace , chacun doit s'abstenir de trafiquer le milieu naturel ,déjà en reconnaissant ces espèces invasives et en les signalant aux services de la protection pour la pèche , la chasse et l'environnement ,car seul l'intervention rapide des services concernés permettra de contenir ou d'éradiquer ces fléaux .

Il y a déjà beaucoup de mal de fait a notre faune , a notre flore , écologistes de tous bords réveillez vous , mettez la main a la pate comme le font les pêcheurs , les chasseurs , et laissez tomber la politique qui elle aussi envahit les hommes et la nature .

Neltir .
Rondeau
Sanglier
Sanglier
Nombre de messages : 664
Age : 46
Localisation : Saint Nazaire
Date d'inscription : 28/02/2014

Re: L'homme tripotte la nature .....

le Sam 12 Avr 2014 - 7:41
C'est à l'assemblée nationale qu'il faudrait lire ton texte si tant est que cela intéresse nos politiques
Moi oui
Cordialement
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum