Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
setteroman
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1736
Age : 60
Localisation : BRETAGNE !
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Lun 7 Oct 2013 - 10:39

Bonjour à tous,
je commence ce sujet par une petite vanne dans l'intitulé, car vous verrez que les responsables de la cynophilie en France, en restant uniquement dans le domaine du chien de chasse, se sont bien éloignés des demandes de la base, c'est à dire les chasseurs... 

Donc (pour ceux qui n'en sont pas informés), je commence par une présentation de l' organigramme de la cynophilie française et du rôle de chacun des protagonistes:

* Tout en haut (dans les nuages ???) il y a la SCC (Société Centrale Canine) , service du ministère de l'agriculture, qui s'occupe de l'ensemble de la gestion administrative et financière du monde canin.
Elle est détentrice des standards de race, et attribue à 1 (unique !) club, le devoir de gérer l'élevage et la sélection dans cette race.
Elle gère, et organise, à l'aide des "Canines Régionales", les expositions et les concours de travail.
Elle nomme les juges dont la candidature lui sera présenté par les clubs.
Elle contrôle l'élevage au LOF (Livre des Origines Français) de la déclaration de saillie entre sujets confirmés (sur des critères presque essentiellement physiques), jusqu'à l'attribution des certificats de naissance donnant lieu de "pédigrée provisoire" (jusqu'à la confirmation).
Elle taxe financièrement les éleveurs à chacune des étapes administratives de leur activité... (machine à fric ?)...lol! 
J'en oublie, c'est certain, mais l'essentiel pour comprendre le "système" est là...  

* Les clubs de race:
Ils sont donc l'unique détenteur du standard de la race, tant en beauté qu'en travail (car il y a des standards de travail).
Son président et le bureau sont élu "démocratiquement" lors des assemblées générales pour un mandat d'une certaine durée. (J'avoue ne pas l'avoir en tête).
Ils s'appuient sur un réseau de "délégués régionaux", sensés connaitre bien la race, pour l'organisation des diverses manifestations, TAN, Field Trial, Nationale d'élevage, etc...
Ils choisissent et "forment" des juges pour leur race... Ceux-ci, une fois acceptés par la SCC, peuvent être "homologués" pour d'autres races.
Et donc, surtout, leur devoir est de promouvoir la race , conseiller dans la sélection des géniteurs, faire évoluer la race (toujours nécessaire!) dans l'évolution des concours ou même de la chasse, et la défendre contre les malversations d'éleveurs non scrupuleux (lol! ).

Voilà, établi (au plus court), l'organigramme... Maintenant, la réalité sur les déviances du système...lol!  Je m'appuierais sur le cheminement à réaliser par un éleveur potentiel, pour vous faire une petite démonstration... 

Donc, vous êtes l'heureux propriétaire d'un chien inscrit au LOF, que vous aurez acquit, grâce aux judicieux conseils du délégué régional, auprès d'un de ses copains (sic)... 
Vous aurez été, que vous le souhaitiez ou non, inscrit comme membre au club de race, et à la lecture de la revue, vous comprendrez très vite que votre chien est de la meilleure des races, et surtout que vous appartenez désormais à une élite, et que vos souhaits pour votre chien, n'est plus simplement d'aller à la chasse (d'ailleurs qui cela intéresse t-il ?), est de faire reconnaitre ses qualités par un juge de standard lors d'une exposition, et par un juge de travail lors d'un concours, au minimum un TAN (Test d'Aptitude Naturel)...lol! 

C'est à cet instant que vous plongez dans le "panier de crabes!... 

Si la "confirmation" de votre chien, en classe jeune, s'est bien déroulée (votre chien ne présente aucun défaut interdisant celle-ci) vous voilà, si vous renvoyez bien les papiers à la SCC accompagnés de la somme correspondante, détenteur d'un chien avec pédigrée et donc potentiellement producteur de chiots inscrits au LOF... 

Vous aurez reçu un ticket justificatif de la qualité de votre chien (excellent-très bon-bon-passable)... Avec un peu de chance, comme beaucoup, vous aurez le ticket rouge d'excellent, et le bonheur d'obtenir une jolie plaque pour commémorer l'instant...  Sachez quand même que le très bon est déjà attribué à des chiens bien médiocres... 

Bien sur, vous observerez avec envie les passages au concours des autres catégories, ouverte ou travail, admiré la présentation quasi professionnelle du chien sous ses meilleures allures, et vu l'attribution des résultats  (pas entendu les commentaires, car hormis avec quelques juges réellement compétents et pédagogues, cela sera très discret)... Peut-être serez vous alors étonné de voir que ce classement ne serait peut-être pas celui que vous auriez fait, mais les congratulations échangées entre les différents acteurs (juges, délégués, concurrents) à l'issue de l'expo vous laisseront penser que ce fut le juste choix....lol! 

Peut-être serez vous tenté de vous lancer dans le bain... ... Je n'en dirais pas plus, certain que nous recevrons sur ce sujet des témoignages édifiants... 

Donc, tout naturellement, vous serez amené à présenter votre chien au TAN... Le principe: Un oiseau posé, à demi endormi, sous une touffe d'herbe, sur un terrain vierge, et une "batterie" de chiens jappant d'impatience d'être lâchés un peu, pour autre chose qu'un simple pipi...lol! 

Plusieurs types de présentations vont alors se succéder:
* Le chien préparé pour l'exercice , qui va se précipiter sur l'unique touffe d'herbe du terrain, et la marquer de son arrêt... Le juge arrive à sa hauteur, lui même ou un aide file un coup de pied dans le volatile pour le réveiller, celui-ci s'envole... Coup de feu... Le chien ne bouge pas... Obtention du TAN !
* Un autre chien arrive... Il prend "les mesures" du terrain, et démarre son parcours par l'exploration des haies en bordure de celui-ci, croise devant le juge, fait la même chose de l'autre coté, sans au passage, remarquer la touffe d'herbe ,ni réagir à une quelconque odeur (le gibier fraichement sorti de sa caisse à une "drôle" d'odeur), le juge s'impatiente, et demande au propriétaire d'aller vers la touffe d'herbe... Toujours dans son élan, le chien tape dedans et fait voler l'oiseau... Recalé !
* Un autre sujet , lui, refusera de quitter les pieds de son maitre, d'ailleurs, il ne va pas à la chasse... Mais l'épagneul a des yeux si doux que maman a souhaité cette race...lol! 
Recalé ! Mais il y a toujours un vin d'honneur à l'issue de la journée, elle n'est donc pas perdue... 

Bien sur, il y a des "variantes" mais ce sont des cas typiques... Pour votre chien... Je ne suis pas certain, selon qu'il appartienne à une catégorie ou à une autre, de vous souhaiter de l'avoir obtenu... 
A la fin de la journée, seront retenus les "meilleurs" pour la finale régionale... Si vous en êtes, vous avez mis le pied dans le système et vous voilà parti pour une "carrière" de compétiteur...lol! 

Là aussi, j'espère des témoignages... 
Mais, selon vous, quel chien aurait votre préférence pour chasser ?  

A ce stade, nous sommes arrivés à la séparation des genres, entre les cynophiles avertis, porteurs de la connaissance, répétée à l'envie par les connaisseurs que sont ces juges et délégués... Bien loin de la vulgarisation du chien...de chasse  .

Mais qui sont ses juges et délégués ? Voici un parcours type:
Mr X cherche un chien d'une race déterminée... Il est joli et il parait qu'il est bon aussi... 
Ses recherches l'amènent chez le président du club qui a justement une portée... Les meilleurs bien sur, puisqu'il s'agit de ceux du président... D'ailleurs, le nom de l' élevage, représenté par son "affixe" accolé au nom du chiot (de la porte de ma...lol! ), vous garantira des résultats dans l'avenir... 
Comme Mr X est en mal de reconnaissance, il sera heureux de rentrer par la bonne porte dans un milieu pas avare de titres prestigieux... C'est fou le nombre de présidents, vice-présidents, secrétaires généraux et autres que l'on trouve dans la cynophilie...lol! 
En plus, Mr X est obséquieux, pas avare de courbettes en tous genres, et bien disposé à cirer les pompes régulièrement du président et autres membres du bureau... Il sera ainsi pleinement apprécié... Et lorsque la délégation régionale du club se libérera, c'est évidement à lui qu'elle sera proposée... 
Mais, quelles sont ses compétences ? Avant de prendre son premier chien d'arrêt, celui-ci, il n'avait que chassé le lapin avec son tonton.... (la réciproque existe lol! )
Donc... En gros, il n'y connait rien... Mais saura parfaitement satisfaire aux sollicitations d'organisations de manifestations, et divulguer, comme une évangile, la parole de ses maîtres ! lol! 

Ne riez pas...(lol! )... J'ai décris cet exemple en pensant à quelqu'un de très précis... Et représentatif du système... 

Celui-ci, ou un autre, pourra de la même manière servile accéder aux fonctions de juge... Il suffit pour cela de se coller comme une tique à un juge-président de club, qui le prendra sous son aile... 

Donc, pour ne pas vous assommer de lecture, j'en resterais là... En insistant sur le fait que dans les critères de sélection des juges, il est précisé que le candidat doit avoir élevé ou présenté dans la  race avec succès... (???) Quid pour Mr X ?

Cette démonstration est appropriée aux "petits" juges, souvent liés à une seule race... Car, il ne me viendrait pas à l'idée de juger de grands messieurs, bien meilleurs que je ne le serais jamais, et qui justement, par amour des chiens, de leur ancienne activité d'éleveur-dresseur, deviennent en fin de carrière des juges respectables et reconnus par les instances internationales pour leurs compétences, et que l'on retrouve à juger au plus haut niveau... Ceux-ci sont honnêtes et admirables !

Je m'arrête là, c'est déjà très long à lire... J'espère des réactions, des questions et des témoignages pour argumenter plus à fond... 

  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Lun 7 Oct 2013 - 22:46

Alors c'est lông a lire mais aussi long à répondre ! Alors je vais à l'essentiel : tout à fait d'accord avec toi. Je n'ai pas une grande expérience dans les lofteries mais pour avoir vécu un TAN c'est tout à fait ça !!!

En plus juger des aptitudes naturelles qui s'acquièrent par le dressage, c'est pas très inné comme aptitudes !

En plus, je ne pourrais jamais être juge, car je n'ai pas ce talent. Moi il me faut une saison de chasse pour juger ou confirmer un jugement sur un chien en étant sûr de mon coup... Eux en un passage, hop ! C'est fait...

Je ne sais pas si tu as déjà assister à un brevet de chasse, mais quelle idiotie pour des chiens de meutes que de juger individuellement ! Une meute c'est un ensemble d'individus qui sont spencer apporter chacun leur pierre à l'édifice et se compléter. Résultat des courses cette notation individuelle nuit à la qualité de l'ensemble. La différence entre les brevets de chasse et les concours afaccc et notAble !
Revenir en haut Aller en bas
labourdaine
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1672
Age : 45
Localisation : 37 indre et loire
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Mar 8 Oct 2013 - 7:58

je suis d'accord avec vous j'ai assisté a un TAN et la quel mascarade ,je me suis fais la réflection quesque je fout la bordel . j'ai vue se jours la des beaux chiens d'arret mener comme des anglos a vue sur des perdreaux (j'ai pensé sortir ma trompe pour sonner un bien aller mais cela n'aurais fais rire que moi)ces meme chien sorti du TAN avec 3 étoiles + sont confirmé de suite ne comprenant pas je pose la petite question qui dérange et ont me répond avez-vous vue sont affix il sera forcement bon cette journée j'ai compris et tourné les talons aujourd'hui je chasse avec un vraie chien d'arret il n'a qu'un prénom mes toute la satisfaction et le plaisir qu'elle me donne a chaque moment passé ensemble vos tout les affix du monde
Revenir en haut Aller en bas
setteroman
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1736
Age : 60
Localisation : BRETAGNE !
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Mar 8 Oct 2013 - 8:50

Je vois que nous nous retrouvons sur la "légèreté" des jugements au niveau des TAN ...  

Et non, forus, je n'ai pas eu le plaisir d'assister à un brevet de chasse pour en évaluer la qualité des jugements...lol! ... Je suis d'accord avec toi que ces chiens doivent être jugés sur une note d'ensemble de la meute... J'imagine que les meneurs (ou piqueux ?) présentent des équipages dont la fonction est d'offrir un ensemble cohérent, chaque chien ayant sa fonction dans le groupe... Donc comment juger des individualités ????

Et oui, labourdaine, que ce soit en TAN comme en field, l'affixe compte beaucoup dans le résultat...  
Et, souvent c'est aussi la personne qui est au bout de la laisse qui est jugée...lol! 
Ce qui est parfois "compréhensible", mais jamais acceptable... En effet, comme les compétences de certains juges sont "limitées" et toujours bien inférieures à certains dresseurs qui présentent toujours leurs meilleurs sujets, les places étant limitées dans le camion, ils ont la garantie de ne pas commettre d'impair en recalant ceux-ci... lol! 
Ainsi, pour un amateur ou un inconnu, il est difficile d'accéder aux récompenses, à la rigueur aux qualificatifs...  A part pour les plus assidus et courageux, dont les chiens sont réellement de "grands canards"...  

Ce qui est désolant aussi, c'est lorsque le jugement n'est pas du tout le représentatif du travail du chien.... 
Pour vous faire rigoler, je vous donne un exemple réel, je connaissais bien le juge:
Un secrétaire d'une race relativement importante, avait un étalon magnifique, mais qui était une "trottinette" sur le terrain, et il avait besoin d'un qualificatif au moins très bon en field pour faire homologuer un titre de Champion International de Beauté... Le juge en question avait dans les 80 ans, et le soir, dans sa chambre d' hôtel, il a eu la surprise de recevoir l'agréable visite de la jeune épouse du monsieur....lol! ... Quand elles sont passionnées par leur chien, les femmes aussi savent donner de leur personne...lol!
Le lendemain, en marge du concours, le juge a pris le chien pour un rapide parcours et lui a donné un "excellent"... Ce qui correspondait à la performance de la dame.... lol!  

Pour redevenir sérieux, c'est vrai qu'il est difficile de juger sur un parcours d'un quart d'heure, et même des juges compétents et honnête peuvent ne pas avoir l'opportunité de voir un chien sous son meilleur jour... D'où le besoin de multiplier les concours et donc les frais (c'est cher !).

J'ai (ou tout au moins j'avais) la prétention d'avoir été un éleveur honnête, désireux d'offrir le meilleur à ma clientèle... Et, je suis très objectif sur les qualités de mes chiens, tant sur le terrain que comme reproducteurs... Je pense que vivant chaque jour auprès d'eux, je suis plus à même de juger de leur potentiel, qu'un juge sur une présentation... D'autant qu'en élevage, il y a beaucoup de surprises (bonnes ou mauvaises !) et certains chiens, comme certains accouplements, peuvent vous apporter bien plus qu'espéré...  
Maintenant, il est toujours judicieux de se confronter à la concurrence, pour rester justement objectif, et j'avoue avoir été coupable de "fierté" lorsque des amis, grands dresseurs reconnus, après des journées d'entrainement sur bécassines, sur mes terrains, reconnaissaient que mes chiens confrontés à leurs champions, faisaient jeu égal... Au moins... 
Leurs jugements étaient autrement plus significatifs que lors d'un concours... 

Maintenant, et je tiens à toujours le répéter... A très haut niveau, les chiens, les dresseurs, comme les juges, sont irréprochables !  

Par contre, ces chiens correspondent ils aux besoins des chasseurs ? Et, sont ils pour autant de bon reproducteurs transmettant leurs qualités ? C'est la suite du débat...  
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
labourdaine
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1672
Age : 45
Localisation : 37 indre et loire
Date d'inscription : 03/08/2012

MessageSujet: Re: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Mer 9 Oct 2013 - 7:45

je suis d'accord avec toi heureusement il y a des éleveurs honnete qui travail pour nous chasseur .pour ta question je ne pense pas qu'un chasseur est besoin d'un chien de trés haut niveau dressé pour le feld ,j'ai un pote qui possede un chien qui concours haut plus niveau au lacher le matin le chien est vraiment impressionant prise de terrain rapidité une vraie F1 1H30 de chasse et la F1 c'est transformé en voiturette quette réduite lassitude ,ce chien a était dréssé pour le feld c'est un vrai champion ont lui a sans doute apris a ce donner a fond pendant son épreuve le chien fais son boulot (ont na jamais l'abouré avec un troteur )mais quand nous partons chasser la bécasse pendant 5 a 6 heures le pote laisse son champion a la maison et je trouve leur relation trés bizart enfin bref .par contre pour ce qui est des qualité de repro alors la oui car les eleveurs travail sur les qualité des chiens (sur les genes) donc un chien issu de grande famille a plus de chance d'avoir les qualités recherché mais attention je n'est pas dit qu'il faut un chien de grande lignés pour avoir un bon chien
d'ailleurs pour moi un mauvais chien existe pas mais ceci et un autre débats

labourdaine
Revenir en haut Aller en bas
setteroman
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1736
Age : 60
Localisation : BRETAGNE !
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr ! Mer 9 Oct 2013 - 9:01

Juste constat...  
Le chien préparé pour le field, ne peut pas (et ne dois pas !) tenir le rythme imposé trop longtemps.
Il y perdrait ses allures nécessaires au concours et aux présentations d' 1/4 heure... 

Pour être franc et tout à fait honnête, il faut dire que lorsque tu exerces le métier d'éleveur-dresseur, tu ne "chasses" vraiment que très peu...  Tu "sors" des chiens !... 
Car, que ce soit pour les préparer aux concours avec les impératifs que je viens de citer, ou pour le simple dressage, les séances doivent être courtes, maxi une 1/2 heure parce que que le chien qui apprend sous la contrainte (Eh oui !) n'est capable d'une réelle attention et de concentration que peu de temps... C'est le boulot !

D'ailleurs, je m'amuse assez de lire que certains (beaucoup !), dans leurs publicités, sont bécassiers...lol! ... Ce travail n'en laisse pas le temps !
Et, en plus, c'est la période des fields de gibier tiré...  
Seules quelques journées peuvent s'être accordées au plaisir d'une vraie journée de chasse, avec repas convivial et autres plaisirs... 

Le travail de sélection au niveau des concours consiste, (ou devrait consister) à mettre en avant les chiens qui disposent des meilleures qualités naturelles, puissance de nez, qualité de l'arrêt, réceptivité au dressage, style, etc... Malheureusement, à cause du délai très court de présentation, et pour faire plaisir aux juges (lol! ) la vitesse est primordiale... Et, j'y reviens, si elle est naturelle chez les chiens britanniques, elle est "forcée' chez les continentaux... 

Alors, se pose un problème dans la sélection pour la reproduction des chiens de chasse... Les chiens les plus rapides et donc les moins endurants, sont privilégiés par les clubs et conseillés comme reproducteurs... Au détriment de chiens moins rapides , mais présentant de vrais qualités de chasseurs... C'est pour cela que je conseillerais, dans le choix d'un chiot, de vérifier que les parents (au sens large) ne soient pas classés uniquement en printemps, mais aussi sur gibier naturel, où les jugements diffèrent sensiblement.

En marge de ceci, je lisais il y a 2 ou 3 jours, un article écrit par un juge, dans la revue d'un club, qui avait eu à juger un nouveau type concours pour femelles de la race, lesquelles, reproductrices, ne peuvent assurer des saisons pleines de fields... Ces jugements devaient se faire sur les qualités naturelles et non sur le dressage (pas de nécessité de sagesse à l'envol et au feu...SEF)... J'ai été choqué du mépris de ce monsieur pour les chiennes qui n'effectuaient pas leurs parcours à la vitesse d'un chien de printemps... Aucune n'avait, à ses yeux, les qualités nécessaires à devenir une reproductrice ... Elles devaient même se voir refuser la confirmation !  
Quelle erreur et quelle méconnaissance de la génétique ! Et, quel mépris pour les chasseurs qui auraient été heureux de posséder de tels sujets ou leur descendance... 

C'est sur ce type de témoignage que l'on peut voir le fossé qui s'est creusé entre "l'élite" des clubs et la (vulgura) base... 

Je suis aussi d'accord avec toi qu'il n'existe pas de mauvais chiens (parfois de mauvais maitres ! ), mais seulement des chiens qui doivent trouver leur "place" et recevoir plus d'attention et d'éducation... 

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
La cynophilie pratique à l'usage du commun des mortel....mdr !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Les chiens-