Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Le métier de gendarme et être chasseur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 15:30

Certains commentaires me font doucement rire...

Chasser sur sa circonscription poserait un problème de déontologie... c'est une plaisanterie ?

Un Gendarme ou Policier a encore (c'est peut-être la seule chose qui lui reste ) son libre arbitre concernant les verbalisations timbre-amende).

L'autorité hiérarchique ne peut obliger Policier (je ne sais pas pour les Gendarmes) à verbaliser un contrevenant. On peut de nous même juger si l'on verbalise ou non.

A ce compte-là, le fait que des membres de la famille d'un Gendarme ou d'un Policier résident sur la circonscription poserait un problème déontologique ?

Il y a une vie en dehors du travail. Un Policier ou un Gendarme est comme tout le monde. Il a des amis, des copains, de la famille, qu'il fréquente en dehors du travail.

Après, un Policier qui verbalise un copain ou un membre de sa famille... mouais... j'ai mon avis sur la chose.

Pourquoi préconise-t-on la prévention (une petite leçon de morale fait parfois plus d'effet au contrevenant qu'une verbalisation) pour certains, et la répression pour d'autres ?

Pour en revenir au sujet, le métier de Gendarme n'est pas du tout incompatible avec le fait d'être chasseur. C'est un "métier" dans lequel les week-ends sont comptés, comme désormais de plus en plus de profession.
Revenir en haut Aller en bas
The King
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 9927
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 16:10

Pour revenir sur la très bonne réponse de notre goupil, j'ai un père retraité de la police et une soeur actuellement gendarme de carrière (OPJ depuis peu d'ailleurs), et bien personnellement je désire plutôt rejoindre la police !

Par contre, si je me rappelle bien, il me semble avoir compris à l'époque que ma soeur ne pouvait être affectée à la brigade de notre commune de résidence, mon père étant conseiller municipal.
De même que pour un ami qui désirait devenir réserviste mais dont le père était déjà gendarme au sein de notre brigade territoriale (et qui est finalement dans la mobile aujourd'hui.)

La gendarmerie est quand même plus particulière que la police (ptêt du au fait que c'est l'armée) la vie en caserne, pas vraiment d'heures etc

Et rien qu'à voir les dossiers d'inscriptions en tant qu'officier externe : sur internet pour la police, et pour la gendarmerie c'était un dossier volumineux avec pas mal de choses à renseigner !

Bref choisis la police tant qu'il est encore temps !

(Mes respects toutefois à nos gendarmes ici présents ! J'ai même hésité à demander un dossier de PMG pour cet été avant d'avoir eu vent des délais pour être affecté en brigade, et également que la direction envisageait dans un futur proche de les faire travailler bénévolement...)
Revenir en haut Aller en bas
fabp44
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1956
Age : 43
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 18:17

@ben62 a écrit:
@ fabp44 : certe on ne chasse pas que les dimanches ,mais quand tu es en société tu doit bien te plier au méme régle que les autres ,que ça corresponde a ton emploi du temp ou pas ,pour le reste on ne doit pas cotoyer les méme gendarme .
Il me semble que pour la plupart des sociétés il y a souvent 2 jours de chasse dans la semaine le dimanche et le jeudi, et on a deux jours de repos, soit le week-end soit en semaines donc, je ne vois pas l'impossibilité de chasser.
Pour ce qui est de côtoyer des gendarmes j'en croise pas mal vu que je suis gendarme, mais je ne comprend pas pourquoi " pas les mêmes " ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fabp44
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1956
Age : 43
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 18:35

@Le goupil a écrit:
Certains commentaires me font doucement rire...

Chasser sur sa circonscription poserait un problème de déontologie... c'est une plaisanterie ?
Bah non, je suis désolé mais quand tu est témoin de comportement contraire à la législation et à la sécurité, tu te sens un peu mal de ne rien dire sous peine de te voir montrer du doigt !

Un Gendarme ou Policier a encore (c'est peut-être la seule chose qui lui reste ) son libre arbitre concernant les verbalisations timbre-amende).
Je n'ai pas dit le contraire

L'autorité hiérarchique ne peut obliger Policier (je ne sais pas pour les Gendarmes) à verbaliser un contrevenant. On peut de nous même juger si l'on verbalise ou non.
Si l'officier ou le supérieur n'est pas là oui mais sinon tu iras lui dire ça quand tu seras convoqué pour t'expliquer sur le fait de ne pas avoir fait ce qu'il t'avait dit.

A ce compte-là, le fait que des membres de la famille d'un Gendarme ou d'un Policier résident sur la circonscription poserait un problème déontologique ?
Pendant longtemps, on ne t'affectait pas à l'endroit où tu avait de la famille, il te le demandait sur ta demande de mutation.

Il y a une vie en dehors du travail. Un Policier ou un Gendarme est comme tout le monde. Il a des amis, des copains, de la famille, qu'il fréquente en dehors du travail.
Il ne t'ai peut être jamais arrivé de fermer les yeux car c'était un ami ou ta famille qui était en infraction, c'est cela être contraire à la déontologie.

Après, un Policier qui verbalise un copain ou un membre de sa famille... mouais... j'ai mon avis sur la chose.
C'est pour cela qu'il faut éviter d'être dans une ville où tu as ta famille, pour les amis tu t'en fais forcément sur ton lieu d'affectation et il ne faut pas être fou ou c.n, on ne va pas les verbaliser.

Pourquoi préconise-t-on la prévention (une petite leçon de morale fait parfois plus d'effet au contrevenant qu'une verbalisation) pour certains, et la répression pour d'autres ?
Je suis d'accord sur ce point
Pour en revenir au sujet, le métier de Gendarme n'est pas du tout incompatible avec le fait d'être chasseur. C'est un "métier" dans lequel les week-ends sont comptés, comme désormais de plus en plus de profession.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 19:43

Vous m avez perdu! scratch
Revenir en haut Aller en bas
springer60
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 12700
Age : 31
Localisation : Basse Normandie, Manche (50)
Date d'inscription : 25/06/2006

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 19:44

La "gueguerre" habituelle entre gendarme et policier...
Revenir en haut Aller en bas
fabp44
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1956
Age : 43
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 19:58

non mais il y a des choses qu'on ne peut pas faire car ça nous retombe toujours dessus et personne pour nous défendre
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Yann73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5562
Age : 37
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 07/08/2012

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 19:59

Vivement la fusion des 2 institutions.
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 22:01

Bonjour fabp44.

On ne va pas se prendre le bec pour si peux, mais je tiens à t'apporter mes réponses tout de même.

@fabp44 a écrit:
@Le goupil a écrit:
Certains commentaires me font doucement rire...

Chasser sur sa circonscription poserait un problème de déontologie... c'est une plaisanterie ?
Bah non, je suis désolé mais quand tu est témoin de comportement contraire à la législation et à la sécurité, tu te sens un peu mal de ne rien dire sous peine de te voir montrer du doigt !
Non, je ne me sens pas un peu mal car, quand je chasse, même en dehors de ma circo, je suis assez grand en tant que citoyen pour dénoncer ce que j'estime devoir avoir à dénoncer. Pas besoin d'être Policier ou Gendarme pour faire tout ce que citoyen lambda est en droit (et a le devoir) de faire.
D'ailleurs, quand je fais des remarques à d'autres personnes (dans le cadre privé), je ne le fais pas sous couvert de ma profession. (on nous prends déjà assez pour des gros c*ns)
Secundo, je choisi les personnes avec qui je chasse. Et lorsqu'il arrive qu'il y ait une personne peu fréquentable dans l'équipe, je n'y reviens pas 2 fois... malgré tout, on est jamais à l'abri.


Un Gendarme ou Policier a encore (c'est peut-être la seule chose qui lui reste ) son libre arbitre concernant les verbalisations timbre-amende).
Je n'ai pas dit le contraire

L'autorité hiérarchique ne peut obliger Policier (je ne sais pas pour les Gendarmes) à verbaliser un contrevenant. On peut de nous même juger si l'on verbalise ou non.
Si l'officier ou le supérieur n'est pas là oui mais sinon tu iras lui dire ça quand tu seras convoqué pour t'expliquer sur le fait de ne pas avoir fait ce qu'il t'avait dit.
Et bien, çà c'est plutôt un problème que je ne connais pas. A plusieurs reprises, et avec diplomatie (quand la hiérarchie m'a demandé de m'expliquer), je n'ai pas verbalisé car je ne le voulais pas. Et dans ce cas, soit un autre collègue verbalise à ma place avec mon accord (car si c'est moi qui contrôle, c'est moi qui le dirige et qui décide ou non de sanctionner).
Après, la hiérarchie ne me fera pas un 2ème... la pression, ils peuvent la mettre à quelqu'un d'autre mais pas à moi (au moins sur ce point).


A ce compte-là, le fait que des membres de la famille d'un Gendarme ou d'un Policier résident sur la circonscription poserait un problème déontologique ?
Pendant longtemps, on ne t'affectait pas à l'endroit où tu avait de la famille, il te le demandait sur ta demande de mutation.
Et alors? Si ensuite ta famille venait habiter sur ta circonscription, on te mutait d'office ? on expulsait ta famille ? Je ne pense pas.
Quoiqu'il en soit, ce souci ne semble plus exister.


Il y a une vie en dehors du travail. Un Policier ou un Gendarme est comme tout le monde. Il a des amis, des copains, de la famille, qu'il fréquente en dehors du travail.
Il ne t'ai peut être jamais arrivé de fermer les yeux car c'était un ami ou ta famille qui était en infraction, c'est cela être contraire à la déontologie.
Les leçons de déontologie, je m'en passe. Et toi, n'as-tu jamais fait une demande d'indulgence pour un membre de ta famille ou un ami proche ?
Oui, j'ai déjà fermé les yeux sur des infractions commises par certaines personnes.
Un exemple parmi beaucoup d'autres : Personnellement, çà me fait plus que ch**r de verbaliser de 135 € un papy qui n'a que 1000 € de retraite et qui se fait gratter parce-qu'il est pris à 57Km/h dans une zone industrielle limitée à 50 km/h, et qui te dis fièrement "j'ai 73 ans, et c'est le premier PV que je vais prendre !"
Ma hiérarchie, justement, ne comprendrais pas que je verbalise cette personne. A ma mutation, il m'a bien était dit par l'Adjoint du Chef de service "faites preuve de discernement, on est dans une petite ville, les gens nous apprécie, il ne faut pas les matraquer".


Après, un Policier qui verbalise un copain ou un membre de sa famille... mouais... j'ai mon avis sur la chose.
C'est pour cela qu'il faut éviter d'être dans une ville où tu as ta famille, pour les amis tu t'en fais forcément sur ton lieu d'affectation et il ne faut pas être fou ou c.n, on ne va pas les verbaliser.

Eviter d'être dans une ville où tu as ta famille ? C'est une plaisanterie ? Quand on me paiera 6000 / mois, je ferais peut-être (et encore, j'en suis pas sûr) l'effort de faire 150 kms pour aller travailler où ma famille n'est pas installée.
Je me suis trop battu ces dernières années pour revenir auprès de ma famille.
Je suis pas payé ce que je suis pour sacrifier ma vie de famille. Elle vaut beaucoup plus que çà. C'est pas quand tout le monde sera "repiqué" qu'il faudra s'apercevoir qu'on n'a pas passé assez de temps avec "ses anciens" et qu'on avait encore des choses à apprendre.


Pourquoi préconise-t-on la prévention (une petite leçon de morale fait parfois plus d'effet au contrevenant qu'une verbalisation) pour certains, et la répression pour d'autres ?
Je suis d'accord sur ce point

Pour en revenir au sujet, le métier de Gendarme n'est pas du tout incompatible avec le fait d'être chasseur. C'est un "métier" dans lequel les week-ends sont comptés, comme désormais de plus en plus de profession.

Désolé pour mes réponses qui seront peut-être interprétées comme sèches et dures (c'est la passion de mon métier et de la vision que j'en ai )
Comprends bien fabp44 que je n'ai rien contre toi ou les gendarmes.
Personnellement, je suis rentré dans cette administration pour chasser les véritables bandits, les vrais "méchants", pas pour être le gagne-pain de l'administration.

Concernant la verbalisation, quand je juge nécessaire de verbaliser, je le fais, je ne suis pas un ramier.
Ma vision de mon travail, c'est d'être au plus juste, et d'aider les véritables citoyens qui sont victimes et ont besoin d'être aidé.
J'ai personnellement beaucoup de mal à verbaliser à la vitesse quand on s'implante sur un endroit que j'estime peu dangereux (mais qui rapporte beaucoup), où moi-même je serais le premier à être pris à rouler 10 km/h au dessus de la vitesse autorisée.
Concernant les délits, là, effectivement, je rentre dans la peau du chasseur, et pense me "débrouiller" plutôt bien dans ma mission. Ce qui me permettra "le jour où" d'avoir des "billes" quand la hiérarchie me cherchera des poux sur le nombre de TA que je fais.

Après, chacun sa vision du boulot. Au moins là, tu as la mienne.

Revenir en haut Aller en bas
baxtan
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 41
Age : 25
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 22:10

Mouai. Pour en revenir au sujet ( qui peut intéresser les jeunes comme moi ) tu peux répondre a la question en remplaçant gendarme et policier ?
Je suis intéressé par le concours d'inspecteur. Si je le réussi est ce que je pourrai être chasseur ? ( a moins de 150km du commissariat de rattachement ? )
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 22:16

Le concours d'inspecteur n'existe plus depuis bien des années.
Je suppose que tu parles du concours d'officier ?

Il n'y a aucune incompatibilité entre le fait d'être chasseur et Fonctionnaire de Police / Gendarme, et point question de distance non-plus.
Tu as le droit de chasser et d'exercer dans la commune. Sur un gros centre, tu ne risques pas d'avoir ce souci, les jeunes officiers prenant généralement leur poste en région parisienne, tu as peu de chance d'avoir une société de chasse sur ta circo.

Une des incompatibilité de ces métiers, et qui pourraient gêner un passionné, c'est que tu ne pas être Policier / Gendarme et être garde particulier assermenté... Ceci est prévu par les textes.
Revenir en haut Aller en bas
The King
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 9927
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 22:46

@Le goupil a écrit:
Une des incompatibilité de ces métiers, et qui pourraient gêner un passionné, c'est que tu ne pas être Policier / Gendarme et être garde particulier assermenté... Ceci est prévu par les textes.

Exact !
Revenir en haut Aller en bas
camilleg
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 129
Age : 24
Localisation : Meurthe et Moselle
Date d'inscription : 09/03/2013

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 23:01

@Le goupil a écrit:
Une des incompatibilité de ces métiers, et qui pourraient gêner un passionné, c'est que tu ne pas être Policier / Gendarme et être garde particulier assermenté... Ceci est prévu par les textes.

Malheureusement.. c'est bien d’hommage parce que je ne comprends pas pourquoi on ne peut pas faire les deux!
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mar 28 Mai 2013 - 23:13

Ca, j'ai du mal à le comprendre aussi.
Mais faut demander au legislateur.

Pour info, j'avais interpellé l'Association Nationale des Gardes Particuliers Assermentés qui "s'en tamponne" royalement.
Revenir en haut Aller en bas
baxtan
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 41
Age : 25
Localisation : Côte d'Or
Date d'inscription : 28/12/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mer 29 Mai 2013 - 0:58

Oui je parlais du concours d'officier ( celui qui requiert bac+3 )
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
The King
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 9927
Age : 26
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 23/11/2005

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mer 29 Mai 2013 - 1:24

Le concours d'officier pour devenir lieutenant oui ! ;-)

Je l'ai passé cette année, peu de places : 33 pour la France entière et beaucoup de candidats. On était une centaine présents dans la salle, et au vu des résultats de l'an passé ils n'en avaient gardé que deux au final pour notre secteur Est !

Résultats le mois prochain..

Donc de fortes chances que je le repasse l'année prochaine (en plus coup de pot : ça fait deux ans qu'il se déroule dans mon petit village !!) mais cette fois-ci en l'ayant préparé à fond !

Bon courage pour les révisions ! ;-)
Revenir en haut Aller en bas
ben62
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 897
Age : 23
Localisation : Nord Pas de Calais (Arras)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mer 29 Mai 2013 - 10:39

@fabp44 a écrit:
@ben62 a écrit:
@ fabp44 : certe on ne chasse pas que les dimanches ,mais quand tu es en société tu doit bien te plier au méme régle que les autres ,que ça corresponde a ton emploi du temp ou pas ,pour le reste on ne doit pas cotoyer les méme gendarme .
Il me semble que pour la plupart des sociétés il y a souvent 2 jours de chasse dans la semaine le dimanche et le jeudi, et on a deux jours de repos, soit le week-end soit en semaines donc, je ne vois pas l'impossibilité de chasser.
Pour ce qui est de côtoyer des gendarmes j'en croise pas mal vu que je suis gendarme, mais je ne comprend pas pourquoi " pas les mêmes " ?

Chasse en semaine souvent ,mais pas systématiquement ,aux alentours de chez moi je ne connais aucune société ou la chasse est ouverte en semaine ,pour le fait de "ne pas cotoyer les méme gendarme" les gendarmes que je connais sont des militaires appellable a n'importe quel moment ,méme pendant les repos ,qui d'aprés ce j'ai vu sont plutot rare ,les 2 jours de repos/semaine j'en connais pas mal que ça fait longtemp qu 'ils n'y ont pas gouté
Tout ça pour dire que oui étre chasseur et gendarme ce n'est pas imcompatible mais faut pas s'attendre a étre en weekend le vendredi midi ,mais plutot a devoir sacrifier plusieurs journée de chasse dans la saison ,ce qui n'est pas grave mais qui géne quand méme certain .
Revenir en haut Aller en bas
fabp44
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1956
Age : 43
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Mer 29 Mai 2013 - 15:04

Les 2 jours de repos par semaine sont obligatoires : 48 heures consécutives. Si ils sont en BR ou SR c'est autre chose. Effectivement il arrive que des jours de repos sautent du à l'enquête en cours.
Tous les gendarmes sont rappelables d'où le logement par nécessité absolu de service, mais en brigade c'est rare de faire sauter des repos régulièrement mais ça peut arriver. De toute façon ils seront pris un jour les jours de repos en suspend, ils ne sont pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
LaFouine
Nouveau membre
Nouveau membre


Nombre de messages : 4
Age : 26
Localisation : .
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Le métier de gendarme et être chasseur Sam 6 Juil 2013 - 21:19

Si tu souhaites devenir gendarme et continuer à chasser pour ne pas "péter les plombs", tu pourras toujours t'adonner à la chasse à... l'homme  lol!  ou alors plutôt chasser en exerçant la profession de plombier sans... péter       

Pardonnez-moi !   

   LOL
Revenir en haut Aller en bas
 
Le métier de gendarme et être chasseur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Général-