Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Dégats et cheptel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jm01fr
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 42
Age : 55
Localisation : 01
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Dégats et cheptel ? Dim 23 Déc 2012 - 19:09

Bonsoir à tous

Depuis que le prix des céréales a explosé, la fédération ou je chasse (01) autorise le tir des sangliers de plus en plus tôt et de plus en plus longtemps. Il faut tuer, tuer, tuer.....
Je suis d'accord que les dégâts doivent être payés aux agriculteurs qui subissent ces pertes financières sur leurs récoltes mais que va devenir la chasse du gros gibier et le nombre de chasseurs dans quelques années?
Si nous tuons sans gestion, le nombre de permis va-t'il augmenter ? j'en doute énormément.
J'ai constaté hier que l'Ain n'est pas le seul département ou cette politique est appliquée car il y avait dans un journal alsacien (Dernière Nouvelle d'Alsace pour ne pas le nommer) un article reprenant le même point de vue : il faut tuer encore et encore.

Je ne crois pas que cette solution soit la meilleure.

Dans cet article il y avait une proposition : faire payer un euro symbolique à tous les utilisateurs de la nature via un passeport nature afin de financer les dégâts.

Je pense que si tout le monde jouait le jeu, les dégâts pourraient être maitrisés mieux : après les semis, pose de clôture électriques ou cela est possible (risque de vol), dédommager les dégâts après vérification systématique et avec un minimum de surface à définir, chasse dans tous les secteurs ou la "bête noire" est présente en abondance ("réserve" des non chasseurs propriétaires), agrainage raisonnable et non pas garde manger, ....

Je demande vos avis sur ce problème qui revient de plus en plus fréquemment au fil des conversations et sur les différentes solutions qui pourraient être apportées afin de limiter au mieux ce gouffre financier que seuls les chasseurs règlent de leurs deniers.

Merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7450
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Dim 23 Déc 2012 - 19:28

je suis ton" voisin" jm ! donc ,avec les mêmes questions que toi !!
et comme toi , je suis contre le fait de tuer ,encore tuer...pour faire baisser les population à un niveau souhaité proche de zéro !!!
je reste assez inquiet surtout pour l'avenir...et ce n'est qu'un début !
http://www.europeanlandowners.org/files/pdf/2012/Etude%20explosion%20demogaphique%20sanglier%20ELO%2002%2007%202012%20FINAL-2.pdf

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
stihl026
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3638
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Dim 23 Déc 2012 - 21:20

pour ma part dans notre région des battues administratives ont été effectuer sur des iles qui ne sont pas chasser ils on donc chasser soit disant pour les déloger un peu ils en ont prélever 77 en six sorties et maintenant ils on rédiger un petit récit sur tout ça sur une revue de chasse (Le chasseur nivernais) et ont n'ont pas parler de prélèvements mais de destruction je trouve cela honteux
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Lun 24 Déc 2012 - 9:17

Je pense que c'est un sérieux problème... Après il faut absolument que les sociétés ne fassent pas absolument les prolongations ou les ouvertures anticipés... Tout en sachant que certains vont continuer jusqu'au bout !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Corentin 27
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1855
Age : 20
Localisation : L'Eure
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Lun 24 Déc 2012 - 10:53

Sa devient un peu n'importe quoi, chez moi nous les faisons pas.
Revenir en haut Aller en bas
stihl026
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3638
Age : 21
Localisation : France
Date d'inscription : 07/12/2012

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Lun 24 Déc 2012 - 12:25

ne vous inquiéter pas ils font que 2 ou 3 sorties dans l’année
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Lun 24 Déc 2012 - 23:12

Pour aller souvent chasser dans l'Ain, je ne peux que comprendre la lettre émise par votre fédération !

Il faut voir les jardin de Nantua renversés ! Du grand n'importe quoi de laisser exploser comme cela une population de sanglier.

Il serait temps que le chasseur devienne gestionnaire et non simple tireur/éleveur où tireur/éradicateur.

Dans des territoire bien gérés, les gens se font plaisir à la chasse avec une population saine et ce genre de problèmes n'existent pas.

Quand à l'Alsace, c'est du grand n'importe quoi. Complètement pourri par le fric des locations des micros territoires de chasse. Des quantités hallucinantes de maïs déversées pour engraisser des porcs de tir, vous trouvez sa beau et durable comme chasse ?
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Lun 24 Déc 2012 - 23:13

http://www.leprogres.fr/ain/2012/10/19/nantua-les-sangliers-labourent-le-terrain-d-entrainement
Revenir en haut Aller en bas
jojo68
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 1033
Age : 22
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 0:36

on nourris peut être en Alsace , mais cela permet de tenir la population en montagne et comme sa elle ne vas pas faire de dégât en plaine , nous avons aucun dégâts de sanglier dans mon lot et pourtant on en a !!
on gère juste bien le territoire et on gère les prélèvements a l’affût comme a l'approche ou en battue on fait pas que nourrir !

après il y a des endroits ou il font vraiment du nourrissage , c'est vrai mais faut pas généraliser !
Revenir en haut Aller en bas
FOX
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5406
Age : 68
Localisation : languedoc roussillon
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 7:51

Merci Réré pour l 'étude, elle est vraiment intéressante
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 11:30

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/10/27/dans-le-haut-rhin-sus-aux-sangliers-et-aux-mauvais-chasseurs

Citation :
A.5.2. Une nouvelle éthique de chasse
Si historiquement le lien entre monde de la chasse et monde agricole était particulièrement
fort, le profil sociologique des chasseurs s’est modifié, dans la plupart des pays de l’Union,
ces dernières décennies. Le monde des chasseurs s’est en effet ouvert à la population citadine,
étrangère au milieu rural, sans famille proche en zone rurale. En parallèle, le monde agricole
accepte de plus en plus difficilement les dégâts causés à ses cultures par le grand gibier.
Sans doute plus influentes sont les consignes de tir données aux chasseurs. Elles se multiplient
et prennent parfois plus de temps lors du rond de départ de chasse que les consignes de
sécurité même. Ainsi, pendant la période de reconstitution des populations de sangliers, il
était de coutume d’épargner les reproductrices (tir sélectif excluant les laies de plus de 40 kg).
Cet effort de gestion s’est généralisé et a porté ses fruits au delà de ce qui était espéré.
L’application de ce tir éthique s’est faite de façon particulièrement drastique dans un certain
nombre de chasses, avec imposition d’une forte amende et voire d’exclusion de la chasse pour
le contrevenant. Dès lors, la consigne de tir (animal de 50 Kg vidé) s’avère extrêmement
dissuasive pour un chasseur craignant de mal évaluer le poids de l’animal, et a pour
conséquence que le chasseur s’abstient souvent de tirer.
Ces dispositions pouvaient se justifier alors que l’on cherchait à accroître les effectifs de
sangliers. Cependant, le sanglier est devenu un gibier commun largement répandu.
Il est désormais présent dans les plaines s’il existe des bois à proximité et à la périphérie
même des villes, dans le voisinage des zones résidentielles où il cause des dégâts dans les
jardins.
18
Ces dispositions furent également prises par certains administrateurs de chasse sous
l’influence de la société civile, ainsi que de certaines organisations environnementales. En
effet, il était devenu difficile de tirer sur des marcassins rayés ou des laies. Ces décisions
étaient discutables sous l’angle de la gestion des populations de sangliers. En effet, le
chasseur perd sa fonction première de régulateur des populations de sangliers. Ces tirs, sont
pourtant fondamentaux comme nous le rappelle François Magnien dans son ouvrage « Le
Sanglier ». Si l’image du chasseur qui tue le petit d’une laie ou même la laie fait sensation
dans les médias, et est présenté de manière dramatique par les opposants à la chasse, ces
pratiques sont néanmoins nécessaires pour une régulation appropriée des populations.
Les données scientifiques montrent que le chasseur devrait pouvoir rejouer son rôle de
régulateur. Ce retour à une forme de régulation signifie libérer le tir dans les régions
concernées, en abandonnant pendant un temps nécessaire les mesures de protection des laies,
et l’obligation de sélection en fonction du poids. Il faut, de surcroît, aussi tirer des jeunes.
Ainsi, selon Monsieur Magnien, pour avoir une population plus saine, il faut qu’elle soit plus
âgée. Dans le cadre d’une chasse avec une surpopulation de sanglier, il conseille donc de
prélever durant l’année 70% de spécimen de moins de 6 mois, et 10% de 18 mois.
19

Pour l'aggrainage, c'est page 38/39 de cette même étude !
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16019
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 12:10

@forus a écrit:
Pour aller souvent chasser dans l'Ain, je ne peux que comprendre la lettre émise par votre fédération !

Il faut voir les jardin de Nantua renversés ! Du grand n'importe quoi de laisser exploser comme cela une population de sanglier.

Il serait temps que le chasseur devienne gestionnaire et non simple tireur/éleveur où tireur/éradicateur.

Dans des territoire bien gérés, les gens se font plaisir à la chasse avec une population saine et ce genre de problèmes n'existent pas.

Quand à l'Alsace, c'est du grand n'importe quoi. Complètement pourri par le fric des locations des micros territoires de chasse. Des quantités hallucinantes de maïs déversées pour engraisser des porcs de tir, vous trouvez sa beau et durable comme chasse ?

Chez nous, on n'a pas l'impression de faire n'importe quoi, si les territoires sont mal gérés, alors je n'ai rien compris et je ne sais pas où il faut aller pour trouver des territoires bien gérés.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jojo68
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 1033
Age : 22
Localisation : ALSACE
Date d'inscription : 23/10/2012

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 14:55

@KEILER a écrit:
@forus a écrit:
Pour aller souvent chasser dans l'Ain, je ne peux que comprendre la lettre émise par votre fédération !

Il faut voir les jardin de Nantua renversés ! Du grand n'importe quoi de laisser exploser comme cela une population de sanglier.

Il serait temps que le chasseur devienne gestionnaire et non simple tireur/éleveur où tireur/éradicateur.

Dans des territoire bien gérés, les gens se font plaisir à la chasse avec une population saine et ce genre de problèmes n'existent pas.

Quand à l'Alsace, c'est du grand n'importe quoi. Complètement pourri par le fric des locations des micros territoires de chasse. Des quantités hallucinantes de maïs déversées pour engraisser des porcs de tir, vous trouvez sa beau et durable comme chasse ?

Chez nous, on n'a pas l'impression de faire n'importe quoi, si les territoires sont mal gérés, alors je n'ai rien compris et je ne sais pas où il faut aller pour trouver des territoires bien gérés.


+1
Revenir en haut Aller en bas
valentinplume
Palombe
Palombe


Nombre de messages : 599
Age : 25
Localisation : angers
Date d'inscription : 14/11/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 15:15

IL Y AURAT DES CONSÉQUENCE APRÉS A FORCE DE TUER TUER TUER
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 15:29

@KEILER a écrit:
je ne sais pas où il faut aller pour trouver des territoires bien gérés.
Pour l'instant, ce que j'ai vu de mieux niveau gestion, c'est la haute-saone. Avec des populations loin d'être en déclin, sans non plus tomber dans la porcherie à ciel ouvert.

Je me souviens quand j'habitais en Alsace, le soir en me promenant sur les chemins en forêt, j'arrivais à lever des sangliers et les indices de présences étaient tout simplement hallucinants. (Je parle pour la région de Colmar)
Bon certes, pour les tireurs c'est génial, car sa assure un GROS tableau à chaque sortie sur un micro territoire, mais niveau population, et pour les chasseurs on est loin de l'animal sauvage, grégaire et dur à prélever.
Revenir en haut Aller en bas
FOX
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5406
Age : 68
Localisation : languedoc roussillon
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 17:06

Dis moi Forus, tu ne serais pas un peu brimé, révolté ou délaissé, je te touves énormément déçu par la biodiversité actuelle.
Je penses que tu dois regretter la "guerre du feu", mais mon cher ami tous nos collègues de PLC sont obligés comme moi, comme toi de vivre l'instant présent, on a pas de baguette magique. Tu as raison, certes il manque beaucoup d'éthique à notre chasse actuelle, mais que peux-tu y changer, même si cela te déplaît ?
Allez, soit cool !
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 22:06

Ben c'est simple, quand des mecs ont été révolté de voir les fusillos tirer des chevreuils avec des plombs, ben ils se sont appliquer à eux même une ligne de conduite et ils ont expliquer ce qu'ils n'appréciaient pas et surtout pourquoi.

Désolé si sa dérange et désolé d'avoir un point de vue plus global que uniquement cynégétique, vu que le tableau ne m'intéresse pas.


Je rappel le sujet initial : on a tellement bien géré que sus scrofa pullule et deviens très abondant.
Alors que sa trop forte présence commence à poser soucis, tu as des "chasseurs" qui continuent d'épargner les laies, de se limiter dans les prélèvement, bref la même méthode que quand on veux augmenter une population, et ne font rien pour la diminuer "un peu".

Je propose contre ce problème une chasse humble sur le tableau, avec une population fortement diminuée mais gérée.
Et toi ? tu vois quoi d'envisageable ?
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16019
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mar 25 Déc 2012 - 23:25

shaking

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mer 26 Déc 2012 - 0:35

Je sens que je ne suis pas compris.

exemple inverse, le Jura :
Dans les secteurs où il n'y a pas beaucoup de chasseurs et où les prélèvements, même en tirant tout sont très dur, les sangliers abondent, et dans les secteur mieux percé et plus facilement chassable, l'espèce ne pose aucun soucis puisque a un niveau de population tout juste bas.

Le message que je veux faire passer, c'est ni trop, ni trop peu et tout le monde est content car nous faisons le job et nous nous faisons plaisir à chasser.
Revenir en haut Aller en bas
Corentin 27
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1855
Age : 20
Localisation : L'Eure
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mer 26 Déc 2012 - 16:32

@jojo68 a écrit:
@KEILER a écrit:
@forus a écrit:
Pour aller souvent chasser dans l'Ain, je ne peux que comprendre la lettre émise par votre fédération !

Il faut voir les jardin de Nantua renversés ! Du grand n'importe quoi de laisser exploser comme cela une population de sanglier.

Il serait temps que le chasseur devienne gestionnaire et non simple tireur/éleveur où tireur/éradicateur.

Dans des territoire bien gérés, les gens se font plaisir à la chasse avec une population saine et ce genre de problèmes n'existent pas.

Quand à l'Alsace, c'est du grand n'importe quoi. Complètement pourri par le fric des locations des micros territoires de chasse. Des quantités hallucinantes de maïs déversées pour engraisser des porcs de tir, vous trouvez sa beau et durable comme chasse ?

Chez nous, on n'a pas l'impression de faire n'importe quoi, si les territoires sont mal gérés, alors je n'ai rien compris et je ne sais pas où il faut aller pour trouver des territoires bien gérés.


+1

Pareil que toi Keiler !
Revenir en haut Aller en bas
FOX
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5406
Age : 68
Localisation : languedoc roussillon
Date d'inscription : 20/05/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mer 26 Déc 2012 - 16:55

Ben nous on gère et nou ne sommes est pas envahis par sus scrofa, preuve en est dans notre ACCA nous levons qu'une fois sur 2.
Il suffit simplement de savoir gérer et effectuer un prèlement équilibré dans la classe des âges.
Revenir en haut Aller en bas
jm01fr
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 42
Age : 55
Localisation : 01
Date d'inscription : 22/11/2012

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Mer 26 Déc 2012 - 21:15

Bonsoir,

Je vois que c'est vraiment un sujet très "hot" mais les chasseurs ne sont pas tous tireur/éleveur ou tireur/éradicateur comme le dit forus.
Je suis pour la gestion de cet animal mais le problème est qu'il y a beaucoup de différence entre les territoires dans l'Ain : zone plaine et montagne, la Dombes ou le maïs est roi ainsi que dans la plaine de l'Ain.
La chasse est très différente en "montagne" avec beaucoup de sangliers par endroit et peu de chasseurs du fait de l'immensité de certaines sociétés ou propriétés : 1000 ha en plaine en moyenne pour une société, 100 à 300 ha pour des propriétés privés et plusieurs milliers d'ha en montagne.
La gestion ne peut être la même partout mais de là à TUER encore et encore, ???????

Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Jeu 27 Déc 2012 - 8:37

@FOX a écrit:
Ben nous on gère et nou ne sommes est pas envahis par sus scrofa, preuve en est dans notre ACCA nous levons qu'une fois sur 2.
Il suffit simplement de savoir gérer et effectuer un prèlement équilibré dans la classe des âges.

Exactement le message que j'essaye de faire passer.
Du coup, je ne pense pas que votre fédération vous demande de mettre les bouchées doubles au niveau prélèvement !

Et comme le signal jm01fr, la gestion ne peut être que locale et adaptée.

Par exemple dans la Dombes, en pleine zone de culture de maïs, peut-on sciemment laisser pulluler des sangliers ?
Je pense que dans cette configuration, les populations doivent être maitrisées à un niveau relativement "bas". (encore une fois, je précise que je ne parle pas d'extermination ! )
C'est un des rôles du chasseur qui assure notre légitimité.

Le rapport fourni par Réré semble mettre en avant l'efficacité de l'aggrainage (quand il est bien fait) sur la protection des cultures.
Soit, mais il y a quand même un truc qui me gêne. On produit des céréales, donc on réserve une partie de l'outil de production de ressources alimentaires du pays, pour nourrir des animaux, pour ne pas qu'ils touchent aux cultures...
C'est un peu le serpent qui se mord la queue !
Revenir en haut Aller en bas
Corentin 27
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1855
Age : 20
Localisation : L'Eure
Date d'inscription : 03/02/2011

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Jeu 27 Déc 2012 - 16:48

* Sus scrofa scrofa.

Toutes façon le sanglier on nous en demande toujours plus, c'est une espèce qui pose et posera toujours des problèmes entres public et même entres chasseurs.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Dégats et cheptel ? Dim 6 Jan 2013 - 23:07

http://www.leprogres.fr/actualite/2013/01/05/oyonnax-un-sanglier-abattu-en-plein-centre-ville
Revenir en haut Aller en bas
 
Dégats et cheptel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-