Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Palombes migration sous surveillance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pepito
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5341
Age : 35
Localisation : ain
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Palombes migration sous surveillance Ven 16 Nov 2012 - 15:22

Citation :
De mi-octobre à mi-novembre, la «vague bleue» (1) des palombes arrive sur le Sud-Ouest et passe les Pyrénées… ou pas. équipées de balises Argos, Grosso et Aniza ont révélé des informations précieuses sur le pigeon ramier.

Autrefois, la palombe, c'était simple. Elle partait du nord-est de l'Europe à l'heure où roussissait la forêt. Filait droit, cap sud-ouest. Au pied des Pyrénées, les chasseurs prélevaient leur quota de salmis. Et «elles étaient des millions», répètent les vieux à l'envi.

Mais en 1980, Claude Michelet publia «Les Palombes ne passeront plus». Certains cols se trouvant désertés, le blues de l'oiseau bleu s'empara de la Palombie. Passaient-elles ailleurs ? étaient-elles menacées… ?

Le temps d'étudier cette migration était arrivé. Seulement voilà, les oiseaux bagués ne racontaient jamais que l'endroit où ils avaient été capturés et repris. Puis vint l'arme absolue… La télémétrie satellitaire.
Grosso, Aniza et les autres

Issu des fédérations régionales de chasse de Midi-Pyrénées et d'Aquitaine, le Groupe d'Investigations sur la Faune Sauvage (GIFS) de Pau a lancé un programme de suivi des palombes par balises Argos. Entre 2001 et 2003, huit premiers oiseaux ont ainsi été suivis par satellites. Mais la durée de vie du matériel n'excédait pas un an. La technologie solaire s'étant heureusement mise de la partie, en 2009, Grosso la palombe polonaise et Aniza la Suissesse se sont envolées avec de nouvelles balises pouvant émettre plusieurs années.

«Grâce à ce suivi extrêmement précis on a ainsi constaté que d'une année sur l'autre, le même oiseau peut avoir un comportement différent», résume Antoine Berceaux, ingénieur de la Fédération régionale de la Chasse de Midi-Pyrénées..

Jusque-là ? «On savait par le baguage que les palombes qui allaient se nourrir le plus au sud-ouest, en Espagne, au Portugal, allaient le plus se reproduire au nord-ouest près de la Scandinavie, mais aussi qu'il y avait des oiseaux «intermédiaires» et d'autres plus ou moins sédentaires» rappelle l'ingénieur.

Ce qu'a alors révélé la balise Argos emportée par Grosso et Aniza ? Qu'il peut s'agir de la même palombe dans les trois cas.
Opportuniste

Car si la palombe reste toute sa vie fidèle à son lieu de naissance, elle est aussi une opportuniste : un même individu peut migrer une année, puis se sédentariser une autre, puis repartir et ce n'est pas la chasse qui le détourne de sa trajectoire… mais les glands et le maïs disponibles.

Sachant que la maïsiculture a envahi le paysage depuis 30 ans, la palombe voyage et hiverne donc selon le garde-manger… et sa population bien nourrie se compte toujours en millions. Mais elle navigue désormais entre la ressource des glands, variable, et celle du maïs, assurée.

Le problème alors ? «Le mulching» s'inquiètent les chasseurs.

Depuis 2005, la directive européenne «nitrate» impose en effet aux agriculteurs de couvrir leurs sols l'hiver. Les chaumes de maïs sont ainsi broyés juste après la récolte et enfouis pour piéger l'azote, détruire les mauvaises larves. D'où une grave menace pour les palombes. Jusqu'à aujourd'hui, les Fédérations d'Aquitaine et de Midi-Pyrénées ont réussi à obtenir des dérogations permettant le non-enfouissement… En 2013, elles espèrent encore être écoutées.
Une chasse responsable

Dans le cadre de ses actions en faveur de la préservation de la nature et des éco-systèmes, la Région Midi-Pyrénées, au travers du projet régional EDUCHASNAT des Fédérations des chasseurs de Midi-Pyrénées, soutient la sensibilisation des chasseurs à une pratique responsable de la chasse: il s'agit de former et informer les chasseurs afin de promouvoir la sécurité et de garantir une pratique raisonnée de l'activité.

Elle soutient également le programme PROBIOR qui vise à promouvoir et développer des aménagements et techniques agricoles favorables à la faune sauvage afin de préserver la biodiversité. Un projet de collecte et recyclage des cartouches issues de la chasse a par ailleurs été mis en place. Ces actions visent à conserver la diversité biologique en Midi-Pyrénées. Enfin, la région finance l'achat et le suivi de trois balises Argos ( 3 000 € en moyenne), incluant le suivi de l'oiseau par CLS (Collecte Localisation Satellite).

Ces balises équiperont des oiseaux en hivernage dans le Tarn-et-Garonne, afin de déterminer s'ils ont des comportements migratoires différents du «gros des troupes».

La FRC et le Conseil régional lancent à cette occasion un concours pour choisir les noms des oiseaux qui seront équipés de nouvelles balises.
Source: http://www.ladepeche.fr/article/2012/11/16/1489978-pour-tracer-la-route-les-palombes-emportent-leur-petite-balise.html
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Palombes migration sous surveillance Lun 3 Déc 2012 - 21:48

Merci Max !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
 
Palombes migration sous surveillance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Actualités-