Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pepito
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5341
Age : 35
Localisation : ain
Date d'inscription : 09/09/2008

MessageSujet: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Sam 24 Mar 2012 - 9:08

Citation :
Attention, sujet (très) sensible ! Alors que des menaces pèsent sur la qualification « officiellement indemne » de tuberculose bovine de la France avec les conséquences économiques qui en découleraient, au niveau local, la profession agricole (re) tape du poing sur la table. Son courroux : la gestion de ce dossier et notamment dans le domaine de la faune sauvage qui peut être vecteur de la maladie. Dans son viseur : sangliers, blaireaux et autres cerfs, dont les populations apparaissent, aux yeux du monde agricole, beaucoup trop importantes. Ce qui n’a pas manqué de déboucher sur des tensions avec les chasseurs.
Haro sur les cerfs dans deux secteurs

Des sangliers et des blaireaux (dès 2009) ont été trouvés positifs ces dernières années. Mais la découverte récente de quatre cervidés contaminés (trois dans les Hautes Côtes et un dans la vallée de l’Ouche) ravive les inquiétudes. Les cervidés, dont les populations sont revenues au niveau de 2002 (année où une biche avait été détectée), sont une espèce ruminante beaucoup plus disposée à fixer la tuberculose bovine.

Ainsi, une motion a été votée lors de la dernière session de la chambre d’agriculture. Parmi les six points arrêtés, quatre concernent des mesures sur la faune sauvage comme la mise en place « immédiate d’un plan d’éradication » des cervidés de la vallée de l’Ouche et des Hautes Côtes, l’extension du « plan de lutte blaireau » à toute la Côte-d’Or, la suppression du plan de chasse sanglier et l’interdiction de l’agrainage pendant la saison de chasse sur l’ensemble du département de la Côte-d’Or et son maintien hors saison de chasse. « À un moment, il faut choisir », déclare Dominique Chambrette, président de la chambre d’agriculture. « Les éleveurs ne comprennent plus. On a abattu des troupeaux contaminés et pour la faune sauvage qui est maintenant touchée, on n’applique pas la même mesure. C’est inexplicable. » « Cette problématique dure depuis des années », ajoute Pascal Martens, président du GDS 21. « Oui, la tuberculose est passée de l’élevage à la faune sauvage, mais maintenant, cette dernière nous la renvoie. Les éleveurs ont joué le jeu dans l’histoire et il faut de nouvelles mesures pour sortir de ce faux pas. »

Du côté de la Fédération départementale des chasseurs côte-d’orienne, on attend d’en savoir plus, notamment la (future) position des services de l’État, pour commenter ces demandes du secteur agricole. Par contre, du côté de l’administration, en première ligne dans ce combat contre la tuberculose bovine, on ne ferme la porte à personne. « Le préfet est ouvert à toute solution, mais à condition que tous les acteurs soutiennent les démarches qui seront engagées et que celles-ci soient scientifiquement évaluées », explique-t-on du côté de la Direction départementale de la protection des populations.

Et les réflexions sont déjà lancées, notamment « un bilan approfondi » sur les plans de chasse, qui engagent aussi des aspects économiques (dégâts gibiers…). Sans oublier les aspects scientifiques liés à toute « gestion » de la faune sauvage. Une commission côte-d’orienne de la chasse et de la faune sauvage, réunissant chasseurs, services de l’État, mais aussi agriculteurs, se tiendra en avril, pour préparer notamment la prochaine saison de chasse. Les services de l’État devraient y présenter de nouvelles mesures. En espérant que la fièvre ne gagne pas tous les acteurs.

(*) Deux zones sont touchées en Côte-d’Or : la région de Venarey-Les Laumes, Vitteaux, Montbard, Baigneux-Les Juifs et la Vallée de l’Ouche et les Hautes Côtes.
Source: http://www.lejsl.com/saone-et-loire/2012/03/24/la-faune-sauvage-dans-le-viseur-en-cote-d-or
Revenir en haut Aller en bas
alex33
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 25490
Age : 33
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

MessageSujet: Re: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Sam 24 Mar 2012 - 10:17

Merci Max !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
titou 66
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1519
Age : 60
Localisation : Mayenne
Date d'inscription : 10/05/2010

MessageSujet: Re: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Sam 24 Mar 2012 - 12:14

Merci Max
Revenir en haut Aller en bas
kiki 71
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 16617
Age : 37
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Sam 24 Mar 2012 - 12:53

merci pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Sam 24 Mar 2012 - 20:57

merci pour l'info !!
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions Dim 25 Mar 2012 - 12:01

Merci Max !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
 
Saone et loire la tuberculose bovine crée des tensions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Actualités-