Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 grand démontage d'un revolver remington 1858

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Dim 26 Fév 2012 - 11:04

Salut

J'ai reçu enfin le produit pour le nouveau bronzage du revolver. L'atelier bricolage va pouvoir recommencer...
Mon choix s'est porté vers une liqueur Armistol couleur Damas.

Si quelqu'un a une expérience en la matière.... Cela parrait simple mais il y certainement des petites astuces...
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16021
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Dim 26 Fév 2012 - 11:10

Il faudrait que Neltir lise ton sujet, indiques lui le lien, c'est un bronzage nuancé ?

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Dim 26 Fév 2012 - 23:17

Bonsoir , oui je peux te donner quelques trucs , cela s'appelle la mise en couleur !

Bon tout d'abord il existe plusieures sortes de mise en couleur,mais dans tous les cas le résultat dépend du polissage de la piece ,plus le fini poli est fait , plus la finition sera belle . La mise en couleur elle n'apporte qu'une certaine teinte à la piece .Ensuite il y a à part la mise en couleur le bronzage chimique que tu peux obtenir avec des produits comme l'armistol et là aussi il existe une infinité de méthodes de bronzage selon les couleurs désirées .De toute façon il a été essayé une infinité de combinaisons chimiques possibles et imaginables qui ont permis de sélectionner des bronzages à bonne tenue dans le temps . Il faut savoir que un produit bronzant du commerce employé à la va vite ne donnera jamais une grande tenue dans le temps , il s'use vite ou n'est pas uniforme , il faut donc procéder avec soin et méthode .

Commençons par la mise en couleur toute simple ,celle que l'on obtient par effet thermique :

La mise en couleur par effet thermique se fait pour les petites pieces ; goupilles , vis et tètes de vis ,axes etc et ceci est à la portée de tous . Il faut commencer par polir les pieces ,obtenir un beau brillant , ensuite les dégraisser et essuyer soigneusement en les tenant avec un chiffon de coton (attention aux traces de doigts) .Ensuite on les fera chauffer sur une plaque de tôle ,jamais d'alu ou de fonte d'alu , on fera cela sur une gaziniere ou un feu à gaz si possible afin que la chaleur soit transmise lentement et progressivement à la piece .C'est alors que les couleurs vont apparaitre ,d'abord un jaune paille, un brun ,puis un brun foncé .Pour arrèter la formation d'une autre couleur et rester sur celle désiré ,il suffit d'enlever la piece de la plaque de tôle à l'aide d'une pince choisie très propre .
A titre indicatif ,les températures dites de couleur sont les suivantes :

Jaune paille vers 215 °c ,jaune orangé vers 240°c , jaune ambré vers 245 °c , brun vers 255°c , gorge de pigeon vers 265°c , violet pourpre vers 275°c , bleu foncé vers 290 à 300°c selon le foncé , Bleu clair 320°c , vert pâle vers 330°c , puis gris bleuté vers 350°c .On peu se rappeler que l'étain fond à 232°c pour avoir un repaire .

Oui voila vous avez une teinte qui vous plait maintenant ? bon alors il faut traiter les pieces que vous avez colorées pour les protéger ...si vous avez des pieces beaucoup plus grosses , pas de panique , vous pouvez le faire avec un bain de sable très fin ,et vous aménerez la piece à température lentement en chauffant cela dans un grand bac ,de temps à autre on découvre pour voir la teinte et on recommence jusqu'a obtention de la couleur voulue . Ou alors vous ètes plus riche que moi et vous avez acheté un four !!!!dans lequel vous pendrez vos pieces !!

Voila vous avez obtenu votre teinte de piece , il reste à la vernir pour la protéger encore plus .

Vous pouvez obtenir de très beaux bleus sur des tètes de vis par exemple en passant dessus une goutte de vernis incolore auquel on ajoute une pincée de bleu de méthylène .

Ou alors après un très bon polissage un trempage dans un bain de nitrate de soude et de potasse en fusion à 340°c avec un mélange de 1/3 de nitrate de soude et 2/3 de nitrate de potasse ,vous obtiendrez un bleu cristalin ,mais le résultat est fonction de la qualité du polissage .

Pour le bronzage maintenant ,

il ya le bronzage à la couche dit "noir de guerre "

Je vous recommande de polir votre piece et d'utiliser des gants en cahoutchouc afin d'éviter de toucher les pieces avec les doigts ensuite appliquer la premiere couche sur les pieces siogneusement dégraissées (trichlore , acétone etc.. ) avec un morceau d'éponge et faire ceci avec soin en évitant les coulures .
Au bout de plusieures heures ,variable selon la nature du métal et selon la teneur en carbone de l'acier , la température de la piece , l'humidité , une très légere couche d'oxyde se produit ,avant de passer à l'opération suivante , il faut que cette couche d'oxydation soit bien sèche .On trempe alors durant un bon quart d'heure la piece dans de l'eau distillée ,ou eau de pluie ou eau déminéralisée et on laisse bouillir ainsi 1/4 d'heure . On peu prendre une boite en métal pour les petites pieces .Ensuite sortir les pieces et les laisser sècher . On carde ensuite soigneusement l'oxyde qui s'est formée avec un tampon gex (exempt de chimie ,savon ou autre) ou de la laine d'acier super fine : et on repasse une couche de liqueur (armistol , canon noir , noirarms etc etc ) .Deux cycles par jour .matin et soir ,un traitement comme cela de 5 à dix passages et vous obtiendrai un excellent travail . On arrète le processus lorsque la teinte désirée est obtenue par une derniere ébulition suivie d'un brossage soigneux et ensuite on immerge les pieces dans de l'eau froide additionnée de lessive st marc ,les pieces sont alors rincées et séchées puis recouvertes d^huile de vaseline ou de cires spéciales armes ou d'encaustique .

Ce bronzage peut vous paraitre long et fastidieux , mais sachez que le bronzage est un processus chimique ou phosphatation chimique et que sont résultat et sa durabilité est fonction de la pénétration des molécules du métal par l'action chimique des acides et tanates de la solution , pour qu'un phosphatation aie lieu , il faut de l'oxydation super ficielle et attaque de celle ci pour transformer cet oxyde en bronzage noir ou brun . Sans cela vous aurez bien un aspect noir , mais tellement superficiel ,qu'il partira au premier nettoyage .

Pour un bronzage à la couche "noir bleuatre " , le processus est identique , seul le produit ou liqueur employée sera différente , elle comporetera peut ètre un additif " nitrate " différent ou une base acide autre que de l'acide phosphorique ,elle sera soit de l'acide nitrique en mélange soit une base "nitrate" .

Pour les bronzages de canons DAMAS , il existe des liqueures spéciales , car les DAMAS sont un mélange d'acier et de fer de différentes composition soudés ensembles et la réaction chimique des métaux est donc inégale selon les zones rencontrées . ,on procédera donc à froid et le traitement est plus long de cinq à dix jours selon la couleur du brun au noir profond qui à mon avis est mal pour du Damas .

Si vous voulez améliorer le dessin ,vous pouvez dilluer le produit avec de l'alcool à bruler , le processus sera long , mai splus profond .

Voila vous avez donc fait connaissance avec le bronzage traditionel avec une liqueur , mais il existe aussi la "PARKERISATION " ou bronzage par bain qui donne un aspect sable gris ou noir -grisatre , simple , facile , ne nécessite qu'une seule passe de produit ,mais réservé à une simple protection fragile que j'appelle de fusil à ferrailles car pour moi c'est du sale travail non durable employé par certains armuriers pour des armes de bas de gamme (armes à blanc ou dites de défense ...) .Pour cela il se vend des liqueurs de pARKéRISATION OU PHOSPHATAGE qui ne valent pas cher , mais qui ne sont que pour l'envoi chez le client !!!

La protection maintenant : et bien sachez qu'une piece soigneusement polie peu rester plusieurs jours voir mois sans s'oxyder si elle est très bien polie ,c'est les aspéritées qui feront qu'elle se corodera progressivement en fonction de l'humidité et de la température et de leur variations .Mais il faut protéger miantenant votre travail si long !!

La protection est aussi valable pour des pieces restées blanches ou colorées ou bronzées , le revètement protecteur peu soit ètre une couche de vernis ou d'un produit anti rouille qui à pour objet d'arrèter la formation de rouille ou d'empècher la formation d'une nouvelle oxydation . Il existe un produit nommé rustol fait pour cela .Il est aussi d'usage d'enduire les pieces bronzées de graisses ou d'huiles spéciales dont je me tairais de donner une marque afin de ne pas soulever des bla blas qui ne m'interressent pas professionnellement parlant sachant bien que des ingénieurs on travaillés avant moi pour élaborer des produits spécifiques destinés à donner satisfaction aux chasseurs et amateurs de bonnes armes . Mais je dirais simplement que si la salade se contente de tounesol, votre fusil mérite un petit flacon d'huile de marque pour armes .

Rappelez vous simplement que les huiles végétales sont des huiles que l'on doit réserver pour les bois ,elles nourissent le bois et lui donnent un effet mate ,on ponce, on applique , on reponse et on applique à nouveau après sèchage de plusieures heures et on répète si besoin plusieurs jours de suite selon l'effet désiré ou on prend une petite polisseuse et on applique une cire d'abeille . Cette huile est réservée aux bois ,sur le métal elle s'oxyde à l'air (rance) et ensuite devient acide et fini paR ATTAQUER VOTRE SI BEAU BRONZAGE !!!

voila ,j'espères vous avoir été utile .Et j'espères que vous ne m'en voulez pas d'avoir été si long dans ce message . Neltir .
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Lun 27 Fév 2012 - 10:29

Salut

Merci neltir.

Comme d'habitude, j'en reste baba




Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 11:51

Salut

J'en suis à 6 couches de liqueur. Pour le moment j'obtiens une belle nuance de gris. Ce n'est pas la couleur que je voulais au départ mais c'est déjà plus beau que ce n'était d'origine.
En fait je voulais une couleur tabac et j'ai plutôt une couleur cendre de clop

Est ce que le bain à la St Marc change encore la couleur et si oui en plus foncé, en plus clair ou autre ?????
Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 20:34

Bonsoir , j'ai l'impression que tu vas trop vite !!! relis bien ce que j'ai écrit , deux cycles par jour !! pas six ! si tu va trop vite le produit ne réagit pas assez .
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 21:21

@neltir a écrit:
Bonsoir , j'ai l'impression que tu vas trop vite !!! relis bien ce que j'ai écrit , deux cycles par jour !! pas six ! si tu va trop vite le produit ne réagit pas assez .

Salut

Oui mais mon premier post est de dimanche...

Sinon après le bain de soude...cardage ou pas????

Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 21:37

Après le bain dans la lessive St Marc il faut rincer à l'eau pure et laisser sècher .pas de brossage !
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 21:38

@neltir a écrit:
Après le bain dans la lessive St Marc il faut rincer à l'eau pure et laisser sècher .pas de brossage !

Salut

Merci Neltir

Je te tiendrai au courant du résultat.

Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 22:02

Bon si tu veux te faire la main , il y a les miens qui 's'ennuient dans leur valise !!!

je les désireraient bleutés ou bruns ...un peu comme les deux du haut !


Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 22:36

@neltir a écrit:
Bon si tu veux te faire la main , il y a les miens qui 's'ennuient dans leur valise !!!

je les désireraient bleutés ou bruns ...un peu comme les deux du haut !




Salut

tu as tout à fait pigé ma démarche. Je me fais la main. C'était mon premier (cela va sans dire).

Là je finalise un truc et je mets des photos. Les premiers essais ne sont pas toujours top..mais je ne suis pas mécontent..

Merci encore (moqueur)...
Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 22:59

Non je ne me permettrais pas de me moquer de toi , au contraire j'aime bien ceux qui font et qui tentent de faire , ceux là ils arrivent toujours à quelque chose ! ceux qui ne tentent rien ne risquent pas d'arriver à aimer leur job !!!
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 23:03

@neltir a écrit:
Non je ne me permettrais pas de me moquer de toi , au contraire j'aime bien ceux qui font et qui tentent de faire , ceux là ils arrivent toujours à quelque chose ! ceux qui ne tentent rien ne risquent pas d'arriver à aimer leur job !!!


Salut

Je n'en doute pas. Patience je finalise mon boulot..Quelques minutes...Remontage en cours...



Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 23:30

Salut

Bon je suis parti de mon grand démontage pour me lancer dans une nouvelle aventure. Un chantier que je pensais hors de ma portée.. Mais bon retrousse tes manches et au boulot.

Plus haut vous avez vu mon remington 1858 army. Jolie bestiole mais pas à mon goût. Je ne veux pas en faire une pièce de fouille ou de musée mais juste qu'il ai une âme.

Je pars donc avec ce produit




Toutes ces pièces vont en prendre un bon coup. Elles ont été séchées méticuleusement.




J'ai passé la liqueur avec un coton de démaquillage de madame. C'est parti pour 6 heures mais voilà le résultat après seulement 1 heure.




Après 6 heures. La première pensée est "merde mon gun est foutu"






Un bon cardage (là tu frottes tellement t'as eu la trouille). Le gun reprend un aspect raisonnable.






Et on recommence l'opération encore et encore ..le fabriquant du produit dit 7 fois voire jusqu'à dix selon ce que l'on veut..


Ensuite bain de St Marc (soude) pendant 4 heures. Rinçage. Séchage et de l'huile pour arme.

La vilaine bête noire est morte...Vive la bête grise avec un style "patine". En tout cas personalisé.

















Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 23:43

Pas mal du tout ! c'est normal cette couleur , tu as pris du produit bronzage DAMAS ,donc tu obtient une couleur mettant en avant la couleur acier un peu couleur fonte ,si ton arme était en vrais Damas tu aurais les veines différentes du Damas et de ses composantes ,noir,brun , acier grisatre . Moi j'aimes , le noir ne me convient pas trop , on en voit trop ,c'est pas personnalisé . J'avais fait les miens brun bleuté foncés et j'en suis satisfait car comme tu dis c'est mes armes ,c'est mes bébés .
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mar 28 Fév 2012 - 23:56

Salut

Merci Neltir

Ce qui est certain c'est que je n'ai pas (plus) l'Huberti Remington 1858 de monsieur tout le monde. C'était le but. Merci encore pour tes conseils. (au passage et après visonnage de mes photos il faut que je casse le brillant des pressions de mon étui)

Un conseil de plus sans abuser de ton temps.

Je viens de faire l'acquisition d'un hawheen de marque Dikar (comme le tien). Je voudrais également le personaliser mais pour une couleur plus brune. Quel produit me conseillerais tu ??

Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mer 29 Fév 2012 - 10:43

Pour obtenir un brun rougeatre plutôt "chocolat "il faut employer la liqueur N°3 BRONZAGE MARRON_ROUGE qui est une variante de bronzage Anglais de chez mon Ami Alain Cartry (tel 02 31 91 42 63 ) cela se vend par deux flacons au prix de 15 euros je crois . Cette liqueur est très bonne et donne un beau brun tirant un petit peu sur le rouge .

Autrement il y a le DAMASCUS BROWN bronzage Anglais qui donne une couleur plutôt couleur tabac clair aussi chez Alain Cartry . Mais cela se trouve aussi chez d'autres armuriers .Alain Cartry est un spécialiste de la restauration .

Pour tes rivets tu peux leur passer dessus de la liqueur que tu as employée pour l'arme ,en procédant avecv précaution ,tu doit arriver à la mème teinte .
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Mer 29 Fév 2012 - 18:56

très beau,merci pour le partage !!
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 18:43

Salut

Merci à vous

Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16021
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 19:35

Salut Pyrotecho, vraiment là tu as fait un belle chose, résultat époustouflant à mon gout, j'ai presque envie de faire la même chose sur un canon de fusil.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 20:54

@KEILER a écrit:
Salut Pyrotecho, vraiment là tu as fait un belle chose, résultat époustouflant à mon gout, j'ai presque envie de faire la même chose sur un canon de fusil.

Salut

Merci à toi.
Je pense qu'il faut que tu te lances. C'est vraiment digne d'intérêt. Beaucoup de soins mais pas compliqué en soit. Pour un résultat du genre (avec de l'humour évidement) ....c'est moi qui l'ai fait.......

Je pense que je vais faire mon vieux Mauser dans le même ton...
Revenir en haut Aller en bas
neltir
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5538
Age : 71
Localisation : JURA
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 21:06

Bonsoir , c'est quoi comme Mauser ?

Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 21:24

@neltir a écrit:
Bonsoir , c'est quoi comme Mauser ?


je ne sais pas. Un truc rebricolé...

Je te fais des clichés photos.
Revenir en haut Aller en bas
PYROTECHO
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1789
Age : 49
Localisation : ici et là bas
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 21:47

Salut

Ce truc a été beaucoup bricolé comme je l'ai dit




























Le levier d'armement a même été coupé et ressoudé de façon a ce qu'il soit coudé..A mon avis ce flingue ne vaut pas un clou. Je dirais tout de même que le bois n'est pas vilain.

Neltir dit moi ce que tu en penses.
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16021
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: grand démontage d'un revolver remington 1858 Jeu 1 Mar 2012 - 22:05

Effectivement, cela rendrait pas mal.
Dans mon cas, il s'agit d'un juxtaposé, mais je ne sais pas comment faire pour traiter les éjecteurs, je ne sais pas s'il faut les démonter.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
 
grand démontage d'un revolver remington 1858
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Armes et munitions :: Armes de tir ou de collection-