Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Étude et gestion du chevreuil ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Dim 15 Jan 2012 - 11:31

Pour Gégé, The fox, Adrien ... et les autres, la photo de ce bock est la première a m'être tombée sous le curseur, je ne l'ai mise que pour agrémenter le premier post de ce sujet, il s'agit d'un brocard dont nous avons déjà eut l'occasion de discuter ici ...

>>>> http://www.passionlachasse.com/t10709-brocard-tir-sanitaire-bon-6-et-tete-bizarde?highlight=sanitaire

@gxa68 a écrit:
Une question bête,en tirant plein coeur,ne risque-t-on pas de faire éclater les deux épaules vu la place du coeur sur le schéma.....

Excellente question; Pour les chasseurs de battue, je pense que la question peut sembler subsidiaire, mais pour les chasseurs à l'affût que nous sommes c'est une toute autre histoire ... le tout est de faire attention au placement des pattes antérieurs lors du tir, et on peut atteindre le coeur, au mieux en n'en abîmant aucune, au pire en n'abîmant qu'a peine une des deux épaules.

@gxa68 a écrit:
Il y a intéret à revenir vite fait au sujet de base,sinon Franz va pas etre content ......
Vous avez du pot...Il doit etre à la chasse....

Pfff, quand le chat n'est pas là, les souris dansent, c'est de notoriété publique.

@Koba a écrit:
@gxa68 a écrit:
Il y a intéret à revenir vite fait au sujet de base,sinon Franz va pas etre content ......
Vous avez du pot...Il doit etre à la chasse....

Ouais, enfin, la didactique façon Cisterciens réformés, ça n'a jamais fait avancer les choses...L'apprentissage dans la joie, la pédagogie dans la bonne humeur, ça, ça fonctionne plein pot ! On s'en tamponne, des schémas scannés dans n'importe quelle revue un peu à la page. Tout le monde y a accès, et la plupart ne les regarde pas ou plus... Du vivant, du concret, et de l'humour, afin de marquer les esprits ! Regarde, mon Gérard, l'air de rien, et sans en avoir l'air, on vient de passer en revue la plupart des livres qui comptent en matière de Capréolus ! Et tu sais à quel point nous sommes amoureux de la bestiole ! Si ça, ça n'est pas promouvoir la connaissance de notre petit Prince de la Forêt, j'avale mon timbre du 68 !

Sans le savoir Monsieur Koba a dévoilé les courants de mes inspirations, vivant et chassant autour des vestiges d'une abbaye Cisterciennes, l'un de mes miradors étant même construit là ou se dressait autrefois le gibet des moines Cisterciens, eh oui à l'époque on châtiait encore de manière efficace, un retour à, ces bonne vieilles méthodes serait d'ailleurs parfois utile, mais ça c'est un autre débat. Pour ce qui est de l'apprentissage, de façon ludique ou récréative, c'est effectivement une bonne méthode pour apprivoiser les enfants entre autres, mais je ne suis pas sûr que ce soit la meilleure méthode pour progresser vraiment. Excusez moi, Monsieur Koba, de mon manque de légèreté et d'avoir mis en ligne des choses trop sérieuses et pourtant, simples et élémentaires, je pensais pouvoir rendre service à l'un ou l'autre jeune ou moins jeune chasseur. Des livres, j'en possède plus qu'assez, ma bibliothèque cynégétique, halieutique et canine fait d'ailleurs référence auprès de mon entourage, en scanner les couvertures ne me parait pas utile, et, si parfois il m'arrive de citer, quelque auteur un peu plus intéressant, la plupart de mes formulations sur ce forum et ailleurs ne concernent bien souvent que mes expériences personnelles qu'il m'arrive de mélanger à celles d'écrivains avec lesquels je partage idées ou vécus... Pour ce qui est de promouvoir les connaissances ou autres aspirations cynégétiques, je ne puis le faire qu'avec mes modestes moyens, ah que n'ai je votre verve, je pourrais promouvoir mes idées sur le monde de la chasse, dans les plus grands salons mondains, tandis que là je ne puis que me résigner à les partager avec mes amis, autour des modestes feux de nos parties de chasse.



Dernière édition par Franz le Lun 16 Jan 2012 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39036
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 06/02/2005

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Dim 15 Jan 2012 - 23:30

Merci pour le lien Franz !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
kiki 71
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 16617
Age : 37
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 0:03

oui drole de chose
Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 1:31

@gxa68 a écrit:
Réré m'a donné la réponse au téléphone....
Tu le tires par l'arrière,le coeur est dans l'axe.......

En plus tu n'abime rien tu passes par les voies naturelles.

Il faut tirer dans le défaut de l'épaule, verticale de la patte avant, 2/5 de la hauteur du corps (un peu en dessous du milieu).
Revenir en haut Aller en bas
Koba
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1390
Age : 53
Localisation : Aube
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 10:25

Franz a écrit:
Pour ce qui est de promouvoir les connaissances ou autres aspirations cynégétiques, je ne puis le faire qu'avec mes modestes moyens, ah que n'ai je votre verve, je pourrais promouvoir le monde de la chasse, dans les plus grands salons mondains, tandis que là je ne puis que me résigner à les partager autour des modestes feux de nos parties de chasse.

Ach, kamerad Franz...Y'avait longtemps ! Le Terrien contre la Culture ! Le Bon Sauvage, si cher à nos Montaigne, Rousseau et autres Voltaire, opposé à au Civilisé perverti. La tradition s'élève contre les Lumières ! C'est très "philosophie parisienne", comme débat, on se croirait à une de ces soirées pour rigolos à brushing, pomponnés et encravatés façon "So chasse"... C'est en tous cas indigne de l'homme du terroir, du chantre du vécu et du héraut de l'expérience personnelle, statut que tu sembles vouloir revendiquer !

Mais reprenons cela point par point. C'est amusant. Et j'ai deux minutes.

En ce qui concerne cet Art de la pédagogie, que je m'honore de balbutier humblement puisqu'il s'est agi là de mon fond de commerce pendant de longues années, permet-moi d'insister : ce n'est pas en lui distribuant une tonne de photocopies, scans, ou autres polycopiés, qu'on va transformer un âne en cheval de course... Halte au rébarbatif et sus au revêche !! Les tableaux de réactions à l'impact, comme le souligne Gégé, ça fait belle lurette que ça ne fait que confirmer ce qu'il s'est passé sur le terrain, et encore, une fois qu'on est rentré bien au chaud à la cabane, les chaussettes à sécher devant la cheminée...L'intérêt ?

Les scans des couvertures de bouquins n'étaient que l'illustration de la boutade concernant la délivrance des permis de chasse du Chevreuil que, très innocemment, tu me connais, je proposais dans ce post, sans en avoir, imprudent que je suis ( mais c'est la faute à Gégé ! ), mesuré la solennité. Ma bibliothèque, aussi fournie soit-elle et, en ce qui la concerne, uniquement cynégétique, étant pour ma part peu attiré par la chose aquatique, n'a pas, en effet, l'outrecuidance de faire référence auprès de qui que ce soit...

Je n'ai pas non plus la présomption de mêler mes impressions à celles d'écrivains reconnus. Cela n'est pas honnête, le risque de déformer la pensée de l'auteur est trop important, surtout de la part de nous autres, petits scribes des forêts, des landes et des savanes ! Je m'essaie parfois, comme toi, à quelques récits cynégétiques quand je les pense dignes d'être lus, espérant intéresser, surprendre, tout en essayant d'éviter, comme toi, les pièges du narcissisme, de la mégalomanie et de l'orgueil.

Quant à la "promotion" des connaissances et aspirations cynégétiques, c'est une noble mission, Franz ! Mais, quels que soient tes moyens, va falloir s'écarter un peu des feux de camp. D'abord parce que le périmètre est petit, que la vision y est vite restreinte,et que le nombre d'"élèves" est très faible. Ensuite parce qu'à rester près du feu, on ne prend plus aucun risque. Sûr de ce qu'on avance, sans contradicteurs, on radote. Car, attention, la science, c'est souvent comme la Camomille : quand c'est infusé, ça endort...Et, enfin, et surtout, parce qu'à rester trop près du feu, on a vite les bonbons qui collent au papier !

Voilà. J'espère que cette dissertation amicale ne t'empêchera de venir trinquer avec mes amis Burkinabés et moi lors du prochain Salon parisien !
Revenir en haut Aller en bas
the fox
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Môtier ( canton de fribourg en Suisse)
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 10:31

Qu'elle est le poid idéale du chevreuils?
Car chez nous il me semble pas lourd, 20kg en moyenne chez les brocards et 18 kg ches les chevrettes.
Et comment faire pour augmenter le poid moyen?
Le trophée du brocard dépend de son poid?
Revenir en haut Aller en bas
the fox
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Môtier ( canton de fribourg en Suisse)
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 10:32

avis au expert
Revenir en haut Aller en bas
Pepito
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5341
Age : 35
Localisation : ain
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 11:24

Salut
20kg pour un chevreuil me semble un poids plus qu'acceptable il me semble (je l'ai lu quelque part) que si les chevreuils sont très gros ça veut dire en théorie qu'il y' a une densité pas assez importante par rapport à la nourriture disponible car le chevreuil à tendance à piller ses ressources de nourriture donc un poids moyen moyen (20kg) voudrait dire qu'il y'aurait un ratio quantité de nourriture/ nombre de chevreuils très satisfaisant
Revenir en haut Aller en bas
slugalex
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1342
Age : 28
Localisation : creuse 23
Date d'inscription : 18/06/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 11:49

a ceci il faut aussi prendre en compte le biotope qui peut fournir plus a certains endroits que d'autres .

en creuse nous avons beaucoup de chevreuil et ce n'est pas pour autant qu'ils sont petit ; la preuve hier a la dernière traque j'ai tuer un chevreuil (bouc) de 27kg (l'année dernière un bouc de 30kg) , a l'âge adulte chez nous il tourne plus au dessus des 20kg .

je crois savoir qu'en charrente maritime un chevreuil dépassant les 30kg n'est pas rare .



P.S mes seigneurs KOBA et FRANZ , quel belle joutes verbal , c'est fort plaisant a lire et très divertissant ; si vous pouviez le faire en vieux françois cela serait intéressant (ce n'est pas une moquerie , j'ai toujours adorer les vocabulaires élaboré pendant de grand débat) .
Revenir en haut Aller en bas
http://latruitedelachassoule.unblog.fr
the fox
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 105
Age : 29
Localisation : Môtier ( canton de fribourg en Suisse)
Date d'inscription : 18/08/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Lun 16 Jan 2012 - 23:35

Merci beaucoup pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Claudel Laurent
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 221
Age : 52
Localisation : Mulcey 57260
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 5:10

@Koba a écrit:
Franz a écrit:
Pour ce qui est de promouvoir les connaissances ou autres aspirations cynégétiques, je ne puis le faire qu'avec mes modestes moyens, ah que n'ai je votre verve, je pourrais promouvoir le monde de la chasse, dans les plus grands salons mondains, tandis que là je ne puis que me résigner à les partager autour des modestes feux de nos parties de chasse.

Ach, kamerad Franz...Y'avait longtemps ! Le Terrien contre la Culture ! Le Bon Sauvage, si cher à nos Montaigne, Rousseau et autres Voltaire, opposé à au Civilisé perverti. La tradition s'élève contre les Lumières ! C'est très "philosophie parisienne", comme débat, on se croirait à une de ces soirées pour rigolos à brushing, pomponnés et encravatés façon "So chasse"... C'est en tous cas indigne de l'homme du terroir, du chantre du vécu et du héraut de l'expérience personnelle, statut que tu sembles vouloir revendiquer !

Mais reprenons cela point par point. C'est amusant. Et j'ai deux minutes.

En ce qui concerne cet Art de la pédagogie, que je m'honore de balbutier humblement puisqu'il s'est agi là de mon fond de commerce pendant de longues années, permet-moi d'insister : ce n'est pas en lui distribuant une tonne de photocopies, scans, ou autres polycopiés, qu'on va transformer un âne en cheval de course... Halte au rébarbatif et sus au revêche !! Les tableaux de réactions à l'impact, comme le souligne Gégé, ça fait belle lurette que ça ne fait que confirmer ce qu'il s'est passé sur le terrain, et encore, une fois qu'on est rentré bien au chaud à la cabane, les chaussettes à sécher devant la cheminée...L'intérêt ?
Les scans des couvertures de bouquins n'étaient que l'illustration de la boutade concernant la délivrance des permis de chasse du Chevreuil que, très innocemment, tu me connais, je proposais dans ce post, sans en avoir, imprudent que je suis ( mais c'est la faute à Gégé ! ), mesuré la solennité. Ma bibliothèque, aussi fournie soit-elle et, en ce qui la concerne, uniquement cynégétique, étant pour ma part peu attiré par la chose aquatique, n'a pas, en effet, l'outrecuidance de faire référence auprès de qui que ce soit...

Je n'ai pas non plus la présomption de mêler mes impressions à celles d'écrivains reconnus. Cela n'est pas honnête, le risque de déformer la pensée de l'auteur est trop important, surtout de la part de nous autres, petits scribes des forêts, des landes et des savanes ! Je m'essaie parfois, comme toi, à quelques récits cynégétiques quand je les pense dignes d'être lus, espérant intéresser, surprendre, tout en essayant d'éviter, comme toi, les pièges du narcissisme, de la mégalomanie et de l'orgueil.

Quant à la "promotion" des connaissances et aspirations cynégétiques, c'est une noble mission, Franz ! Mais, quels que soient tes moyens, va falloir s'écarter un peu des feux de camp. D'abord parce que le périmètre est petit, que la vision y est vite restreinte,et que le nombre d'"élèves" est très faible. Ensuite parce qu'à rester près du feu, on ne prend plus aucun risque. Sûr de ce qu'on avance, sans contradicteurs, on radote. Car, attention, la science, c'est souvent comme la Camomille : quand c'est infusé, ça endort...Et, enfin, et surtout, parce qu'à rester trop près du feu, on a vite les bonbons qui collent au papier !

Voilà. J'espère que cette dissertation amicale ne t'empêchera de venir trinquer avec mes amis Burkinabés et moi lors du prochain Salon parisien !

bonjour Koba,

je n'ai pas non plus votre verve mais deux commentaires de ma part ,

-les chasseurs actuels ,qui plus est vieillissants, n'ont reçu aucune formation....lors de leur validation des permis il y a "quelques années". ..quelques polycopiés ne font pas de mal..
combien de contres vérités entendons nous de la part des anciens ..et ce qui est plus grave de beaucoup de jeunes ayant des oeillières bloquées par les traditions locales...

-l'intèret..?..j'en vois un essentiel pour tout chasseur qui se respecte : donner les bons renseignements au conducteur de sang avant de démarrer une recherche...celà s'appelle le respect de son tir , du gibier et de ses partenaires...ce dimanche sans l'abnégation d'un chasseur posté voisin d'un tireur nous "perdions" un sanglier de 68 kg vidé...le tableau des impacts est venu confirmer ses dires...le tireur croyant mordicus avoir "loupé "..balle de poumon sur un sanglier "gras" donc pas de sang sur 100 ml et faible réaction à l'impact cal 7*65R balle 10,5 gr TIG...tout le monde ne chasse pas avec des calibres plus puissants ..ceci étant un autre sujet

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
kiki 71
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 16617
Age : 37
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 07/11/2009

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 6:26

merci pour toute ces précisions
Revenir en haut Aller en bas
map
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 2431
Age : 56
Localisation : Camargue (Gard)
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 7:01

t;Claudel Laurent"

-[color=red]l'intèret..?..
j'en vois un essentiel pour tout chasseur qui se respecte : donner les bons renseignements au conducteur de sang avant de démarrer une recherche...celà s'appelle le respect de son tir , du gibier et de ses partenaires...ce dimanche sans l'abnégation d'un chasseur posté voisin d'un tireur nous "perdions" un sanglier de 68 kg vidé...le tableau des impacts est venu confirmer ses dires...le tireur croyant mordicus avoir "loupé "..balle de poumon sur un sanglier "gras" donc pas de sang sur 100 ml et faible réaction à l'impact cal 7*65R balle 10,5 gr TIG...tout le monde ne chasse pas avec des calibres plus puissants ..ceci étant un autre sujet

cordialement [/quote]

Comme pour confirmer tes propos , nous ne sommes appelés que lorsqu'ils ont du sang , bcp de sang et qu'ils ne retrouvent pas eux meme le sanglier ...
Les controles de tir , du moins ici , pas le moindre appel !!!
Il est vrai que c'est l'acte qui finalise l'action de chasse , le respect du a tt gibier
Revenir en haut Aller en bas
http://map.curdy@orange.fr
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 8:32

@Koba a écrit:
Franz a écrit:
Pour ce qui est de promouvoir les connaissances ou autres aspirations cynégétiques, je ne puis le faire qu'avec mes modestes moyens, ah que n'ai je votre verve, je pourrais promouvoir le monde de la chasse, dans les plus grands salons mondains, tandis que là je ne puis que me résigner à les partager autour des modestes feux de nos parties de chasse.

Ach, kamerad Franz...Y'avait longtemps ! Le Terrien contre la Culture ! Le Bon Sauvage, si cher à nos Montaigne, Rousseau et autres Voltaire, opposé à au Civilisé perverti. La tradition s'élève contre les Lumières ! C'est très "philosophie parisienne", comme débat, on se croirait à une de ces soirées pour rigolos à brushing, pomponnés et encravatés façon "So chasse"... C'est en tous cas indigne de l'homme du terroir, du chantre du vécu et du héraut de l'expérience personnelle, statut que tu sembles vouloir revendiquer !

Mais reprenons cela point par point. C'est amusant. Et j'ai deux minutes.

En ce qui concerne cet Art de la pédagogie, que je m'honore de balbutier humblement puisqu'il s'est agi là de mon fond de commerce pendant de longues années, permet-moi d'insister : ce n'est pas en lui distribuant une tonne de photocopies, scans, ou autres polycopiés, qu'on va transformer un âne en cheval de course... Halte au rébarbatif et sus au revêche !! Les tableaux de réactions à l'impact, comme le souligne Gégé, ça fait belle lurette que ça ne fait que confirmer ce qu'il s'est passé sur le terrain, et encore, une fois qu'on est rentré bien au chaud à la cabane, les chaussettes à sécher devant la cheminée...L'intérêt ?

Les scans des couvertures de bouquins n'étaient que l'illustration de la boutade concernant la délivrance des permis de chasse du Chevreuil que, très innocemment, tu me connais, je proposais dans ce post, sans en avoir, imprudent que je suis ( mais c'est la faute à Gégé ! ), mesuré la solennité. Ma bibliothèque, aussi fournie soit-elle et, en ce qui la concerne, uniquement cynégétique, étant pour ma part peu attiré par la chose aquatique, n'a pas, en effet, l'outrecuidance de faire référence auprès de qui que ce soit...

Je n'ai pas non plus la présomption de mêler mes impressions à celles d'écrivains reconnus. Cela n'est pas honnête, le risque de déformer la pensée de l'auteur est trop important, surtout de la part de nous autres, petits scribes des forêts, des landes et des savanes ! Je m'essaie parfois, comme toi, à quelques récits cynégétiques quand je les pense dignes d'être lus, espérant intéresser, surprendre, tout en essayant d'éviter, comme toi, les pièges du narcissisme, de la mégalomanie et de l'orgueil.

Quant à la "promotion" des connaissances et aspirations cynégétiques, c'est une noble mission, Franz ! Mais, quels que soient tes moyens, va falloir s'écarter un peu des feux de camp. D'abord parce que le périmètre est petit, que la vision y est vite restreinte,et que le nombre d'"élèves" est très faible. Ensuite parce qu'à rester près du feu, on ne prend plus aucun risque. Sûr de ce qu'on avance, sans contradicteurs, on radote. Car, attention, la science, c'est souvent comme la Camomille : quand c'est infusé, ça endort...Et, enfin, et surtout, parce qu'à rester trop près du feu, on a vite les bonbons qui collent au papier !

Voilà. J'espère que cette dissertation amicale ne t'empêchera de venir trinquer avec mes amis Burkinabés et moi lors du prochain Salon parisien !

Ah, mon bon Koba que veux-tu, mes forces m’abandonnent, à trop vouloir t’arracher aux forces du mal. Nos dernières incartades verbales m’ont épuisées et tel maître Yoda ( ) , je me suis réfugié au fond de ma forêt des Vosges du nord pour me ressourcer et reprendre des forces. Je me sens tel ce vieux Jedi à essayer de t’attirer vers la lumière, à t’arracher à ces forces obscures qui te hantent, je pressentais en toi ce jeune Jedi, capable d’atteindre les sommets les plus glorieux. Les exploits cynégétiques les plus fous s’offraient à toi, mais tu préfère toujours et encore tes joutes avec ton Dark Vador à toi, qui t’empêchent d’aller vers cette lanterne que j’ai allumée pour toi…
Mais, comme disait Salvador Dali, « à quoi sert la lumière du soleil, si on a les yeux fermés. »
Pour ce qui est de boire un bon sky avec tes amis burkinabés, sache que rien ne pourrais m'en empêcher, et surtout pas, quelques mots émis au 3° degré ... ( par contre je ne sais pas encore si je me rendrais là-bas cette année ... )

@the fox a écrit:
Qu'elle est le poid idéale du chevreuils?
Car chez nous il me semble pas lourd, 20kg en moyenne chez les brocards et 18 kg ches les chevrettes.
Et comment faire pour augmenter le poid moyen?
Le trophée du brocard dépend de son poid?

poids idéal = n'existe pas, tout dépend du biotope ...
Augmenter le poids = lire le livre, dont parlent KOBA et Gégé, "über Rehe" "A propos du chevreuil" ( apports alimentaires et amélioration du biotope ... )
Le trophée du brocard dépend il de son poids ? = non ( l'un de mes meilleurs brocards était aussi le plus faible en poids ... )

@slugalex a écrit:
a ceci il faut aussi prendre en compte le biotope qui peut fournir plus a certains endroits que d'autres .

en creuse nous avons beaucoup de chevreuil et ce n'est pas pour autant qu'ils sont petit ; la preuve hier a la dernière traque j'ai tuer un chevreuil (bouc) de 27kg (l'année dernière un bouc de 30kg) , a l'âge adulte chez nous il tourne plus au dessus des 20kg .

je crois savoir qu'en charrente maritime un chevreuil dépassant les 30kg n'est pas rare .



P.S mes seigneurs KOBA et FRANZ , quel belle joutes verbal , c'est fort plaisant a lire et très divertissant ; si vous pouviez le faire en vieux françois cela serait intéressant (ce n'est pas une moquerie , j'ai toujours adorer les vocabulaires élaboré pendant de grand débat) .

Pour les joutes, quelles joutes ? nous discutons c'est tout .... Pour ce qui est de le faire en vieux François, pas possible, le seul vieux François que je connaisse c'est moi .... Et surtout, ... à l'époque ou cela se pratiquait, j'étais Germain ... !



**********************************************

Pour revenir un peu dans le sujet voilà une photo prise sur mon territoire la nuit dernière .... petite question ....
Il vous reste une bague de chevreuil, "indéterminée" ce qui n'existe pas chez nous ( c'est mâle ou femelle chez nous ... ) dans un plan de gestion qualitatif, vous prélevez quel animal ??? et pourquoi ???

Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 8:42

Le 3 ! c'est le plus gros c'est là qu'il y aura le plus à manger ! ! ! !

Avant de prendre la décision finale, j'attendrais d'autres clichés, mais je partirai sur le jeune mâle de l'année4.
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15031
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Mar 17 Jan 2012 - 9:21

Quel bonheur que d'etre bien au chaud dans son chalet et de voir que l'orage avec ses éclairs dialectiques est dans l'autre vallée......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 2:08

C'est marrant, ma petite question me semblait être une façon "ludique" d'apprendre à identifier un chevreuil où en tout cas montrer que l'on sait ... Il n'en est rien, Si, Forus, ah heureusement qu'il est là, en plus sa solution est une des deux possibles ...
Peut être que tous les jeunes ( ou moins jeunes ) chasseurs du forum se croient au dessus de tout ça, dommage car on n'a jamais fini d'apprendre, pas plus tard qu'hier soir j'ai fait une petite erreur de jugement dans un de mes prélèvement ... et pourtant j'en suis à quelques centaines de chevreuils prélevés ... rien de grave, j'ai tiré un yearling probablement bouton, fraîchement décoiffé, en tant que Kitzbock, ... à part mon ego, qui en a pris un coup, au niveau gestion le résultat est le même.
Revenir en haut Aller en bas
Claudel Laurent
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 221
Age : 52
Localisation : Mulcey 57260
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 6:20

allez je me mouille..
j'avais pensé comme Forus...mais pour la deuxième solution je dirais le broquard (tant pis pour le fait de le tirer en velours )
ceci afin qu'un autre broquard prenne sa place et renouvelle le sang sur cette zone....
ou la petite...afin de ne pas surcharger la zone à l'année n+1 et n+2...

merci de corriger
Revenir en haut Aller en bas
Francis
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 23
Age : 59
Localisation : Dambach
Date d'inscription : 16/11/2009

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 8:05

Il faut tout d’abord identifier les animaux:
1: chevrillard femelle
2: chevrette
3: superbe brocard à préserver
4: chevrillard mâle

C'est le 1 qui serait le prélèvement du moment, le 4 pourra être prélevé à l'ouverture du brocard le 15 mai, le 3 après le rut en juillet et le 2 le 23 août!

C'est juste?


Dernière édition par Francis le Jeu 19 Jan 2012 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15031
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 8:10

Mon bon Francis,je pense que tu fais ça pour tromper les pauvres chasseurs que nous sommes......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 8:48

@Francis a écrit:
Il faut tout d’abord identifier les animaux:
1: chevrillard femelle
2: chevrillard mâle
3: superbe brocard à préserver
4: chevrette

C'est le 1 qui serait le prélèvement du moment, le 2 pourra être prélevé à l'ouverture du brocard le 15 mai, le 3 après le rut en juillet et le 4 le 23 août!

C'est juste?

Reste à espérer une mise bas gémellaire et que la nature soit généreuse avec la chasse voisine pour éviter la consanguinité et l'éradication de l'espèce. Mais si l'on ne doit en tirer qu'un, je pense que la question, il faut éviter de faire une réponse de Normand.
Mais il y a de l'idée.
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15031
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 9:15

Je viens d'avoir un coup de fil de Réré...Comme il est timide,il n'ose pas poster,mais il m'a dit...Comme j'ai écouté les conseils de Franz,je tirerai le chevrillard male....c'est à dire le 4
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 23:37

Franz a écrit:

**********************************************

Pour revenir un peu dans le sujet voilà une photo prise sur mon territoire la nuit dernière .... petite question ....
Il vous reste une bague de chevreuil, "indéterminée" ce qui n'existe pas chez nous ( c'est mâle ou femelle chez nous ... ) dans un plan de gestion qualitatif, vous prélevez quel animal ??? et pourquoi ???


En 3, nous avons un jeune brocard d'avenir qui arbore ici sa troisième tête, je ne sais pas si ça fera un grand brocard, mais qui sait si on lui en laisse le temps, il pourrais bien surprendre, car il sort sur une vallée avec prés et vergers, localement plutôt bénéfique aux cervidés en général... Donc à préserver absolument.
En 2, c'est une chevrette dans la force de l'âge, 3 ou 4 ans, ayant fait en 2011, 2 kitz, 1 mâle et une femelle, un animal à préserver également, elle est de corpulence moyenne, mais ses petits sont beaux et de toute manière, il n'est pas question de faire des orphelins, alors, pas touche.
En 1, l'un des deux kitz, la femelle, jolie et bien venue ...
En 4, l'autre kitz le mâle, frère de la petite femelle, également de bonne conformation ...

Que prélever ? Si l'on veut augmenter la population de chevreuils, on préconisera le tir du petit mâle, si à l'inverse la population est déjà bien portante on préférera le tir de la jeune femelle ... Mais il ne faut pas oublier de tenir compte du sexe ratio, et là, il n'y a qu'une bonne connaissance du territoire qui puisse justifier le choix, ... dans ce cas précis, j'opterai pour le tir de le petite femelle.


Dans la même série de photos ....





Un peu plus tard, dans la nuit ...






Dernière édition par Franz le Jeu 19 Jan 2012 - 23:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Jeu 19 Jan 2012 - 23:52

merci pour les explications Franz !!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15031
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Étude et gestion du chevreuil ... Ven 20 Jan 2012 - 0:00

C'est bien ce que j'ai dit..;
Ou Francis l'a fait exprès
Ou il faut que tu le reprennes en main.......
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Étude et gestion du chevreuil ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 20Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-