Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
map
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 2431
Age : 56
Localisation : Camargue (Gard)
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 18:31

@gxa68 a écrit:
Maintenant ,au point de vue gestion,je dois dire que pour moi,il est difficile d'établir une règle générale..Comment peut-on par exemple avoir les mêmes règles pour un département alsacien que dans les garrigues du midi,impénétrables.Dans la garrigue,tu peux récolter un magnifique trophée sans avoir rien fait au point de vue gestion car le vieux solitaire peut rester dans un coin inaccessible et seul un coup de chance te permet de le prélever.(Map,reprends moi si je me trompe).Et là les sangliers abondent sans aucune règle alors qu'à Arc en Barrois,où il y a des règles assez strictes,le tableau de cette année a nettement diminué.

Loin de te reprendre , je vais confirmer tres propos : Ici la guarrigue est quasi impenetrable et la gestion c'est totalement irrealisable : MALHEUREUSEMENT !!!
Le biotope est tellement serré , qu'il est impossible de visualiser avant le tir : on tire et ensuite on regarde : je vois d'ici les puristes ... s ' insurger comme j'ai pu le faire a mes debuts dans cette region mais c'est une realité .... et il y a tellement de sanglier .......... plus de 21 000 pour la saison 2010 / 2011
Nous avons des pts maintenant toute l'année , et encore plus cette derniere saison avec une glandée tres abondante et des chataignes en pagaille dans les cevennes .
Alors la gestion dans ces biotopes si exigeants ( je sais de quoi je parle , pour passer , en recherche , la OU PASSE les sangliers et LA TECKEL et ressortir de la griffée comme un diable , les genou en sang car plus souvent a genou , voir a plat ventre ).... encore une fois : c'est UTOPIQUE !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://map.curdy@orange.fr
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 18:44

@gxa68 a écrit:
Là ,Pinpin,je crois qu'il ne faut pas confondre...Au point de vue chasse,c'est nul et archi-nul,mais au point de vue gestion q'ils aient tué les 3 au début ou après,ça ne change pas grand-chose....

après avoir relu mon poste,c'est vrai que la je suis à côté de la plaque j'en suis désolé !!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15025
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 19:01

Allez voir ce lien
http://www.oncfs.gouv.fr/IMG/file/mammiferes/ongules/plaine/FS288_brandt.pdf
Revenir en haut Aller en bas
map
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 2431
Age : 56
Localisation : Camargue (Gard)
Date d'inscription : 01/06/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 19:05

Merci GG
Revenir en haut Aller en bas
http://map.curdy@orange.fr
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15025
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 19:08

Il faut que le territoire s'y prète....
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7450
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 21:14

ALAIN-PIERRE88 a écrit:
. Pour gérer, il faut connaitre sont territoire, les animaux qui fréquentent les places d’affouragements lorsqu’elles existent, ou tout simplement observer les traces qu’ils nous laissent et de les interpréter pour connaitre la densité et la qualité du cheptel.
+1 (j'aime!)pour faire comme sur un certain réseau social
c'est la base de départ a mes yeux.

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15025
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 21:38

D'accord,mais quand c'est possible....... Demande à Map comment c'est possible chez elle et idem en Ardeche.....
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 21:41

@gxa68 a écrit:
D'accord,mais quand c'est possible....... Demande à Map comment c'est possible chez elle et idem en Ardeche.....

Là, j'ai pas compris la subtilité, ne connaissant pas l'ardèche ni le gard.
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 22:20

Il est bien entendu que la gestion Alsacienne ne peut être transposée, ni en Haute-Savoie, ni en Ardèche et encore moins en Camargue ... Mais je pense que gérer, ça on dois pouvoir le faire partout. Mon beau-frère dans la Creuse me téléphonait ces jours ci, ils ont arrêtés de tirer les gros, jusqu'à la fermeture, ils ne prélèverons plus que des petits, qu'est ce d'autre, sinon de la gestion ? La gestion c'est avant tout, l'inventaire sommaire d'une population à l'ouverture, qui se précisera tout au long de la saison et l'adaptation des prélèvements à la capacité fournie par "les stocks" ! Après seulement, viennent les aménagements et le nourrissage si le besoin s'en fait ressentir pour faire grimper la population. Ou le cas échéant, les battues administratives si les chasseurs n'ont pas joués le jeu. Mais partout on a les moyens de dire, "on ne tire que des petits", car si on tire et on identifie après, un jour ce sera le curé du village qui sera au tableau.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 22:40

Sa, c'est sur, il n'y a rien de plus simple que de faire monter où descendre une population de sanglier !
Le plus dur, c'est de le faire comprendre aux anciens...
Citation :
Sa fait ptête ben 10ans qu'jai pas tirer un sanglier, alors si j'en voit un, je vais pas le laisser passer !


Mais après d'autre question se posent : A quoi sa sert de faire monter une population quand on en a suffisamment pour en chasser (j'ai bien dit chasser, pas tuer...) tout les W.E. ?
Pour moi c'est sa une gestion raisonnée.

La gestion doit être détachée du résultat, de la gloriole du coup de carabine, du tableau pour être objective et c'est la que je vous rejoins, sur la connaissance du territoire et de celui des voisins et des populations présentes.

Par contre, même en cas de population quasiment inexistante, le nourrissage me semble être une peste pour le sanglier. où comment faire des sanglier qui font ferme avant le lancé, qui ne courent pas et qui font des portée 3 fois l'an... (aller j'ajoute qui font 100kg en 2/3ans avec des défenses digne d'un marcassin...)

Pour moi, mais je suis peu être un hurluberlu, la gestion mise en place doit absolument tout faire pour éviter ces anomalies comportementales.
Même si pour cela on a comme conséquence une "pas belle chasse" ou il n'y pas pas de sanglier au tableau a chaque sortie....
Revenir en haut Aller en bas
Claudel Laurent
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 221
Age : 52
Localisation : Mulcey 57260
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 15:19

@forus a écrit:



Mais après d'autre question se posent : A quoi sa sert de faire monter une population quand on en a suffisamment pour en chasser (j'ai bien dit chasser, pas tuer...) tout les W.E. ?
Pour moi c'est sa une gestion raisonnée.



, le nourrissage me semble être une peste pour le sanglier. où comment faire des sanglier qui font ferme avant le lancé, qui ne courent pas et qui font des portée 3 fois l'an... (aller j'ajoute qui font 100kg en 2/3ans avec des défenses digne d'un marcassin...)

Pour moi, mais je suis peu être un hurluberlu, la gestion mise en place doit absolument tout faire pour éviter ces anomalies comportementales.
Même si pour cela on a comme conséquence une "pas belle chasse" ou il n'y pas pas de sanglier au tableau a chaque sortie....

Bonjour à tous ,
difficile de ne pas réagir...car on se rend compte que les traditions et les clichés ont la vie dure.

-à quoi celà sert- il de "remuer un territoire "pour écouter de la musique.fusse t-elle belle mais très peu éfficace en matière de résultat..courrir après les chiens tard le soir ou les jours suivants ?
est-ce une gestion raisonnée...ne vaut-il pas mieux chasser peu et par contre tirer plus ces jours là pour laisser la quiétude au territoire ?
regardez le tableau de chez Franz ...CQFD...d'ailleurs des "sudistes" ont posté des félicitations à ce tableau..n'y a t-il pas contradiction dans vos commentaires que je peux lire de çi de là ?

-3 portées /an ...ce doit etre une boutade ? sinon merci de me tuyauter sur les études faites , ça m'intéresse..

-pourquoi anomalies comportementales ?...je dirai simplement que le sanglier est un opportuniste qui s'est adapté à l'offre qui lui est faite ...à la fois agrainage et la surexploitation de la culture du mais tant pour le grain que l'ensillage pour les bovins...de quel droit devrions nous lui trouver des tares?

- le seul responsable c'est "l'homme"..à lui seul de redevenir responsable de ses actes de "pseudo gestionnaire"

-à ce titre en Moselle des "réservataires" tirent pour certains de 20 à 50 sangliers tous les ans ( le tir y est autorisé de nuit à la lampe )sur leurs réserves de plaine de 25 ha mini..résultat :les locataires compensent les "pertes" en suragrainant pour conserver les sangliers..et les partenaires en nombre suffisant..un chasseur m'a dit texto " avec les plainards on doit avoir deux fois et demi plus de sangliers que nous voulons tirer sur le territoire avant le début des battues"...ils paient chère la chasse ..donc je vous laisse imaginer le nombre de sangliers...donc les plainards tirent plus etcccc...est-ce raisonnable ?
allez voir le forum de la fédé 57 et les discussions en cour...

-à titre perso je supprimerais l'agrainage..avec controle par ONCFS et ONF...(donc plus de vente de mais au black)...ceci devant etre accompagné d'autorisation d'affut en plaine uniquement pour protèger les cultures aux bonnes périodes....(mème si je ne suis pas d'accord sur tout le système mis en place par la Moselle à ce sujet....car l'agrainage et le tir de jour comme de nuit en foret aux endroits agrainés y sont tjs autorisés...celà revient à dire ..vous pouvez élever plus pour tirer plus.. ---je reconnais qu'il est difficile de s'accomoder de toutes les spécificités régionales..les lobbis "tableauistes"..les enjeux financiers (moins de sangliers et l'ONF,les communes y laisseront des plumes ..surtout au nord d'une ligne Bordeaux /Lyon)

-si tous les intervenants pouvaient etre raisonnables , une solution devrait pouvoir etre trouvée pour le respect de tous : gibier ,chasseurs et agriculteurs
suis-je uthopique ? oui....seule un choix national et global pour tous simplifiera le système mais apportera inévitablement de nouveaux posts...

Cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Claudel Laurent
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 221
Age : 52
Localisation : Mulcey 57260
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 15:45

Franz a écrit:
En lisant vos réponses je m'aperçois qu'il y a deux lignes directives dans l'idée de gestion du sanglier ...

La première, l'agrainage, Je pense effectivement que c'est un point important, utile quand il s'agit de vouloir gérer une population vers le haut, mais attention aux retours de manivelle. Pour vous donner mon avis, (non svp ne me lapidez pas tout de suite, mais je suis foncièrement contre), je vais quand même mitiger un peu mes propos, je suis contre avec tous les abus que cela entraîne, si tous les chasseurs étaient des personnes responsables et pratiquaient le nourrissage de façon raisonnable, selon la méthode Allemande "Kirrung", à savoir très peu de nourriture à plusieurs endroits, juste pour faire venir les animaux et les occuper un peu dans le temps, mais sans que cela devienne la source principale de nourriture comme c'est le cas dans certains territoires de chasse ... "Kirren" C'est ma méthode, mais uniquement parce que partout autour ça nourrit, je n'ai donc pas le choix et suis obligé de nourrir aussi, ce que je fais de façon plus que raisonnable. Ceci pour les grandes lignes de mes idées en matière de nourrissage, mais le débat reste ouvert, quelle quantité sur telle surface etc ...+++200 pour moi

La deuxième idée qui semble ressortir, concerne le tir des laies ... Là je suis obligé de réagir, personne ne s'offusque du tir d'une chevrette à l'automne et en hiver, évidemment la diapause embryonnaire aidant, les chasseurs feignent ignorer que la chevrette si belle soit elle, fût gestante (avez vous seulement un jour recherché les corps jaunes ?)... De même pour les biches, dont les faons n'apparaissent pas encore lorsque l'on vide une belle femelle , sauf en fin de saison. Ah, pour les laies c'est différent, on les tire lorsqu'elles sont pleines parfois à mettre bas et je dois dire que personne n'aime prendre en main un marcassin déjà rayé au moment de vider l'animal; Ce qu'il faut quand même savoir et prendre en compte, c'est que dans le cycle normal aucune laie ne devrait être pleine à l'époque des battues, le rut du sanglier ne se faisant normalement, que peu de temps avant la fermeture en hiver. Une laie prélevée à l'automne en battue et malheureusement gestante, devrait au contraire nous satisfaire, car ne venons nous pas à ce moment de faire une action en faveur de l'équilibre de la population de sus scrofa ? C'est pour cela que je préconise depuis longtemps en chasse individuelle le tir des petites femelles plutôt que le tir systématique d'un mâle, cela permet d'équilibrer le sexe ratio et de pouvoir épargner ensuite les femelles plus imposantes ... Bien évidemment il faudrait à partir de Noël éviter systématiquement le tir des femelles qu'elles fussent chevrette, biche ou laie ...

Il faudra revenir aussi à une idée déjà évoquée dans d'autres sujets, l'équilibre du sexe ratio, et surtout ce qui concerne les méthodes de gestion, pour favoriser l'avènement de gros mâles ... ! J'attends de voir vos avis ! ?

Bonjour Franz ,
-je suis d'accord avec toi sur bcp de sujets ...mais là pas d'accord avec toi...sur le non tir des femelles en janvier..ok pour les laies c'est tout
-quelle différence entre une chevrette tirée le 11/11 ou le 20/01 ?...aucune..le résultat est le mème sur les éffectifs...
-sur la gestion des males sangliers, une seule solution ..en préserver au moins autant que de laies meneuses...car ils sont tout aussi importants que les meneuses pour maintenir aussi une population sur un massif ..combien de fois n'avons nous pas vu un gros suivre une compagnie à courte distance ou remarqué sa présence pas loin ?...je suis pas loin de penser qu'il forme "un couple" avec la meneuse et qu'une fois mort elle en recherche un autre avec son page pour les couvrir au moment des chaleurs (en ce moment sur mon lot j'ai le cas ) si on tire le male samedi je vous dirai si la meneuse est partie ou si un nouveau male s'est implanté ..la nature a horreur du vide
-un copain m'a dit récemment "on a tiré trois gros en début de saison et maintenant les "trois "compagnies que nous avions sont parties..mème en nourissant lol! pas de bol

cordialement
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 17:23

@forus a écrit:
qui font des portée 3 fois l'an... ....

Là ce sont vraiment des idées reçus, un jour quelqu'un a lancé ça et tout le monde l'a colporté ...

C'est carrément impossible, l'oestrus d'une laie ayant mis bas et élevé sa portée ne peut pas se déclencher avant presque un an .... donc tout au plus pourrait elle faire 3 portées sur deux ans ... mais c'est le grand maximum !



@Claudel Laurent a écrit:


Bonjour Franz ,
-je suis d'accord avec toi sur bcp de sujets ...mais là pas d'accord avec toi...sur le non tir des femelles en janvier..ok pour les laies c'est tout
-quelle différence entre une chevrette tirée le 11/11 ou le 20/01 ?...aucune..le résultat est le même sur les effectifs...
-sur la gestion des mâles sangliers, une seule solution ..en préserver au moins autant que de laies meneuses...car ils sont tout aussi importants que les meneuses pour maintenir aussi une population sur un massif ..combien de fois n'avons nous pas vu un gros suivre une compagnie à courte distance ou remarqué sa présence pas loin ?...je suis pas loin de penser qu'il forme "un couple" avec la meneuse et qu'une fois mort elle en recherche un autre avec son page pour les couvrir au moment des chaleurs (en ce moment sur mon lot j'ai le cas ) si on tire le mâle samedi je vous dirai si la meneuse est partie ou si un nouveau mâle s'est implanté ..la nature a horreur du vide
-un copain m'a dit récemment "on a tiré trois gros en début de saison et maintenant les "trois "compagnies que nous avions sont parties..mème en nourissant lol! pas de bol

cordialement

Tir des femelles; Là pas d'accord, ce n'est pas une question de gestion ou de réalisation des plans de chasse, juste une question d'éthique et du respect de la vie, il n'est pas nécessaire de tuer les femelles et d'avoir à jeter des embryons ... ( ils existent déjà, mais c'est plus propre de vider une chevrette avec deux corps jaunes, qu'une chevrette avec deux petits déjà formés ) alors que l'on peut très bien les avoir prélevé avant ... C'est bien sûr une idée générale, et dans des cas particuliers il est bien entendu envisageable d'enfreindre cette règle. Et, si cela devait arriver, ce n'est pas plus grave que ça, les embryons meurent généralement avec la mère, ( même si j'ai déjà vu, sur une laie des marcassins vivants prêt à être engendré et que l'on a du tuer au couteau ), franchement ce n'est pas l'acte de chasse le plus glorieux auquel j'ai assisté ! Idem, un jour sur une biche tapée par un camion et qui a mis bas pendant l'accident, deux tirs sanitaires à faire, dans un fossé ... Mais ça, ce n'était pas un acte de chasse, même si ça fait partie de la gestion d'un territoire.

Rôle des Keilers dans une population;
Entièrement de ton avis, mais j'allais y venir dans une de mes prochaines interventions, ce sont bel et bien les gros Keilers qui maintiennent une population de sangliers et ce avec les grosses laies bien entendu ... ça ne sert à rien de préserver les grosses mamans si on ne leurs laisse pas un papa de la bonne taille, ce ne sont pas les petits Keilerle qui saillirons une laie de belle taille. Et j'irais plus loin, ce sont les gros mâles qui apportent la sécurité à l'ensemble d'une compagnie, même s'ils ne font que graviter autour ( en dehors du rut ) leur présence maintient les laies et les jeunes ... Prouvé mainte et mainte fois et observé autant de fois !
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16023
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 17:32

Franz a écrit:
Il est bien entendu que la gestion Alsacienne ne peut être transposée, ni en Haute-Savoie, ni en Ardèche et encore moins en Camargue ... Mais je pense que gérer, ça on dois pouvoir le faire partout. Mon beau-frère dans la Creuse me téléphonait ces jours ci, ils ont arrêtés de tirer les gros, jusqu'à la fermeture, ils ne prélèverons plus que des petits, qu'est ce d'autre, sinon de la gestion ? La gestion c'est avant tout, l'inventaire sommaire d'une population à l'ouverture, qui se précisera tout au long de la saison et l'adaptation des prélèvements à la capacité fournie par "les stocks" ! Après seulement, viennent les aménagements et le nourrissage si le besoin s'en fait ressentir pour faire grimper la population. Ou le cas échéant, les battues administratives si les chasseurs n'ont pas joués le jeu. Mais partout on a les moyens de dire, "on ne tire que des petits", car si on tire et on identifie après, un jour ce sera le curé du village qui sera au tableau.

C'est ce que nous avons fait car cette année, lors des battues, il s'est tué beaucoup trop de grosses laies, isolées ?!? et prises pour des mâles, pour les 3 battues restantes, nous ne tirerons que des bètes rousses.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 17:45

@KEILER a écrit:
Franz a écrit:
Il est bien entendu que la gestion Alsacienne ne peut être transposée, ni en Haute-Savoie, ni en Ardèche et encore moins en Camargue ... Mais je pense que gérer, ça on dois pouvoir le faire partout. Mon beau-frère dans la Creuse me téléphonait ces jours ci, ils ont arrêtés de tirer les gros, jusqu'à la fermeture, ils ne prélèverons plus que des petits, qu'est ce d'autre, sinon de la gestion ? La gestion c'est avant tout, l'inventaire sommaire d'une population à l'ouverture, qui se précisera tout au long de la saison et l'adaptation des prélèvements à la capacité fournie par "les stocks" ! Après seulement, viennent les aménagements et le nourrissage si le besoin s'en fait ressentir pour faire grimper la population. Ou le cas échéant, les battues administratives si les chasseurs n'ont pas joués le jeu. Mais partout on a les moyens de dire, "on ne tire que des petits", car si on tire et on identifie après, un jour ce sera le curé du village qui sera au tableau.

C'est ce que nous avons fait car cette année, lors des battues, il s'est tué beaucoup trop de grosses laies, isolées ?!? et prises pour des mâles, pour les 3 battues restantes, nous ne tirerons que des bètes rousses.


l'éternel problème ... J'ai les poils du dos qui se hérissent, quand j'entends au briefing " on ne tire que les petits, mais, on peut tirer les gros mâles identifiés " ... Je sais déjà que le soir au tableau, il y aura des grosses mamans au tableau ... En fin de saison elles s'isolent pour mettre bas et sont prises pour des mâles ... Pour l'identification j'ose à répéter, qu'il y a une chance sur deux que ce soit un mâle, mais comme en toute règle mathématique .... !
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16023
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 19:33

Franz a écrit:
@KEILER a écrit:
Franz a écrit:
Il est bien entendu que la gestion Alsacienne ne peut être transposée, ni en Haute-Savoie, ni en Ardèche et encore moins en Camargue ... Mais je pense que gérer, ça on dois pouvoir le faire partout. Mon beau-frère dans la Creuse me téléphonait ces jours ci, ils ont arrêtés de tirer les gros, jusqu'à la fermeture, ils ne prélèverons plus que des petits, qu'est ce d'autre, sinon de la gestion ? La gestion c'est avant tout, l'inventaire sommaire d'une population à l'ouverture, qui se précisera tout au long de la saison et l'adaptation des prélèvements à la capacité fournie par "les stocks" ! Après seulement, viennent les aménagements et le nourrissage si le besoin s'en fait ressentir pour faire grimper la population. Ou le cas échéant, les battues administratives si les chasseurs n'ont pas joués le jeu. Mais partout on a les moyens de dire, "on ne tire que des petits", car si on tire et on identifie après, un jour ce sera le curé du village qui sera au tableau.

C'est ce que nous avons fait car cette année, lors des battues, il s'est tué beaucoup trop de grosses laies, isolées ?!? et prises pour des mâles, pour les 3 battues restantes, nous ne tirerons que des bètes rousses.


l'éternel problème ... J'ai les poils du dos qui se hérissent, quand j'entends au briefing " on ne tire que les petits, mais, on peut tirer les gros mâles identifiés " ... Je sais déjà que le soir au tableau, il y aura des grosses mamans au tableau ... En fin de saison elles s'isolent pour mettre bas et sont prises pour des mâles ... Pour l'identification j'ose à répéter, qu'il y a une chance sur deux que ce soit un mâle, mais comme en toute règle mathématique .... !

Certaines étaient gestantes, mais à priori, pas de laie qui ai mis bas, enfin je ne les ai pas toutes vues.

Disons que pour les battues, d’une manière générale, on ne spécifie pas de taille d'animaux à prélever, on insiste particulièrement sur la prudence de ne pas tirer la laie meneuse.

Je pense aussi que nous tuons les laies qui n'ont pas été tuées l’année dernière, je veux dire par là que les laies sont en surnombre sur le massif cette année, notre tableau de l’année dernière était qualitativement meilleur, nous avons tué quatre gros mâles et tout le reste n’était que des beaux animaux de récolte, les plus gros ne devaient pas dépasser les 40kgs, et pas de grosse laie.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 21:32

@Claudel Laurent a écrit:

Bonjour à tous ,
difficile de ne pas réagir...car on se rend compte que les traditions et les clichés ont la vie dure.

-à quoi celà sert- il de "remuer un territoire "pour écouter de la musique.fusse t-elle belle mais très peu éfficace en matière de résultat..courrir après les chiens tard le soir ou les jours suivants ?
est-ce une gestion raisonnée...ne vaut-il pas mieux chasser peu et par contre tirer plus ces jours là pour laisser la quiétude au territoire ?
regardez le tableau de chez Franz ...CQFD...d'ailleurs des "sudistes" ont posté des félicitations à ce tableau..n'y a t-il pas contradiction dans vos commentaires que je peux lire de çi de là ?

Non pas de contradiction, c'est son mode de chasse, c'est les coutumes du coins, je félicite quand ils ont réussit ce qu'ils entreprennent. Ça s'appel l'ouverture d'esprit, je respect, même si sa ne m'intéresserai pas du tout à pratiquer(Sauf une fois dans ma vie, pour voir, par envie de découvrir)
Et oui c'est une gestion raisonnée. car les populations pour pouvoir pratiquer ce mode de chasse ne doivent pas être très élevées pour pouvoir le pratiquer dans les règles de l'art.
Un équilibre est donc possible entre agriculture, population naturelle, et plaisir du chasseur.
Pas besoin d'efficacité quand on fait courir plusieurs fois dans la saison le même sanglier ! Le tout c'est de pas le tuer trop tôt !

On s'éloigne un peu du sujet
Mais je te rejoins sur le dérangement et les impacts sur une gestion ! à quoi sa sert de vider un bois, quand on a un objectif qui est de chasser et tuer un animal identifié par son pied???


Pour les multiples portée par an, comment expliquer alors qu'une laie qui a des bêtes rousse de 20/30kg qui la suivent ai aussi des marcassin de 15kg... on a eu le cas se W.E. et pourtant chez nous très peu d'ACCA font du nourrissage !
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 21:41

@Claudel Laurent a écrit:
-pourquoi anomalies comportementales ?...je dirai simplement que le sanglier est un opportuniste qui s'est adapté à l'offre qui lui est faite ...à la fois agrainage et la surexploitation de la culture du mais tant pour le grain que l'ensillage pour les bovins...de quel droit devrions nous lui trouver des tares?

- le seul responsable c'est "l'homme"..à lui seul de redevenir responsable de ses actes de "pseudo gestionnaire"

-à ce titre en Moselle des "réservataires" tirent pour certains de 20 à 50 sangliers tous les ans ( le tir y est autorisé de nuit à la lampe )sur leurs réserves de plaine de 25 ha mini..résultat :les locataires compensent les "pertes" en suragrainant pour conserver les sangliers..et les partenaires en nombre suffisant..un chasseur m'a dit texto " avec les plainards on doit avoir deux fois et demi plus de sangliers que nous voulons tirer sur le territoire avant le début des battues"...ils paient chère la chasse ..donc je vous laisse imaginer le nombre de sangliers...donc les plainards tirent plus etcccc...est-ce raisonnable ?
allez voir le forum de la fédé 57 et les discussions en cour...

-à titre perso je supprimerais l'agrainage..avec controle par ONCFS et ONF...(donc plus de vente de mais au black)...ceci devant etre accompagné d'autorisation d'affut en plaine uniquement pour protèger les cultures aux bonnes périodes....(mème si je ne suis pas d'accord sur tout le système mis en place par la Moselle à ce sujet....car l'agrainage et le tir de jour comme de nuit en foret aux endroits agrainés y sont tjs autorisés...celà revient à dire ..vous pouvez élever plus pour tirer plus.. ---je reconnais qu'il est difficile de s'accomoder de toutes les spécificités régionales..les lobbis "tableauistes"..les enjeux financiers (moins de sangliers et l'ONF,les communes y laisseront des plumes ..surtout au nord d'une ligne Bordeaux /Lyon)

-si tous les intervenants pouvaient etre raisonnables , une solution devrait pouvoir etre trouvée pour le respect de tous : gibier ,chasseurs et agriculteurs
suis-je uthopique ? oui....seule un choix national et global pour tous simplifiera le système mais apportera inévitablement de nouveaux posts...

Cordialement

Pour les tares? pourquoi un régime alimentaire modifier donne lieu à des naissances au mois de novembre décembre qui ne passeront pas l'hiver???

Pourquoi avoir des sangliers gras comme des moines qui restent dans la bauge jusqu'à ce que tu leur marche dessus?

L'agriculture à ses torts, mais le chasseur-gestionnaire-expert-es-production-animale aussi...
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 21:44

Dernière question, c'est quoi pour toi un comportement raisonnable du chasseur ???

Revenir en haut Aller en bas
Adrien
Webmaster
Webmaster


Nombre de messages : 39013
Age : 29
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 21:50

@Réré a écrit:
ALAIN-PIERRE88 a écrit:
. Pour gérer, il faut connaitre sont territoire, les animaux qui fréquentent les places d’affouragements lorsqu’elles existent, ou tout simplement observer les traces qu’ils nous laissent et de les interpréter pour connaitre la densité et la qualité du cheptel.
+1 (j'aime!)pour faire comme sur un certain réseau social
c'est la base de départ a mes yeux.

100 % d'accord également !

Si je prends comme exemple les actions de chasse que j'ai cette saison. 3 actions sur 3 territoires complètement différents !

- La première sur le département de la Drôme, où la population de Sanglier est plus que abondante, j'irais même à dire en surpopulation. Le biotope est plus que adéquate, le tir est très difficile au milieu des buis, très serré, quelques mètres pour identifier l'animal et choisir de tirer ou ne pas tirer !

- La seconde sur le département de la Loire où la population est plutôt bonne et stable par rapport au biotope. Le tir est lui plutôt "facile".

- La troisième sur le département du Rhône où la population est plutôt faible, le biotope est d'ailleurs pas vraiment propice !

Je parle bien entendu des chasses en elles mêmes et non des secteurs et/ou des massifs qui est je pense à prendre en compte pour établir une gestion !

J'ai eu l'occasion de prélever, une laie de 65 Kg en Drôme qui sort seule à mon poste et je n'ai pas hésité à prélever l'animal, même si pour moi avant le tir il s'agissait d'une Laie ! Si se Sanglier c'était présenté sous les mêmes conditions dans les deux autres chasses, je n'aurais simplement pas tiré... Car pour moi le prélèvement n'aurait pas été en accord avec une éventuelle gestion !

Pour en revenir en Drôme (en battue) il est très difficile voir impossible de parler de gestion sur le point de qualité, néanmoins sur la quantité, on peut bien entendu, ne pas faire les prolongations ainsi que l'ouverture anticipée et savoir s'arrêter attends si le besoin s'en fait sentir !

_________________
Il n'est point de vrais chasseurs qui n'aient d'égards pour le gibier et c'est pour lui règle d'honneur, de l'aimer, le respecter, le protéger
Revenir en haut Aller en bas
http://www.passionlachasse.com
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7450
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 21:54

@forus a écrit:

Pour les multiples portée par an, comment expliquer alors qu'une laie qui a des bêtes rousse de 20/30kg qui la suivent ai aussi des marcassin de 15kg... on a eu le cas se W.E. et pourtant chez nous très peu d'ACCA font du nourrissage !
la nico, tu mélange les données...c'est techniquement impossible
une laie porte 3 mois,3 semaines,3 jours...allez je te fais cadeaux des 3 jours(sont précoces les sangliers jurassiens )les marcassins seront sevrés au plus tot a 3 mois ce qui donne 7 petits mois !
au mieux:Une laie en bonne santé et bien nourrie peut produire trois portées sur deux années civiles !

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 22:24

La natalité est fortement influencée par la quantité de nourriture.

Qu'est ce qui empêche une laie d'être féconde avant le sevrage?

Pourquoi on voit maintenant des naissance au mois de novembre alors que le rut est de octobre-janvier là je ne comprend pas !
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7450
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 22:33

parce que a ma connaissance (cela n'engage que moi ) une laie n'a pas de chaleur avant la fin du sevrage !

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 22:41

@forus a écrit:
La natalité est fortement influencée par la quantité de nourriture.

Qu'est ce qui empêche une laie d'être féconde avant le sevrage?

Pourquoi on voit maintenant des naissance au mois de novembre alors que le rut est de octobre-janvier là je ne comprend pas !

Les naissances un peu anarchiques sont le fait de jeunes laies arrivées à maturité sexuelle, alors que la laie meneuse a été tuée. C'est en général la laie meneuse qui entre rut la première et qui donne le signal. Mais on s'accorde à dire qu'une nourriture abondante peu avancer la maturité donc les chaleurs. Si quelques laies peuvent avoir 3 portées sur 2 ans, ce n'est pas la majorité, mais à coup sur si il y des marcassins au mois de décembre ou janvier, c'est le fait d'une jeune laie et souvent d'une quarantaine de kg.
Revenir en haut Aller en bas
forus
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 5442
Age : 31
Localisation : Jura
Date d'inscription : 05/10/2005

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Mar 3 Jan 2012 - 22:50

Chez nous une laie de 50kg elle a 2ans. c'est encore jeune?
Revenir en haut Aller en bas
 
Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-