Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !



La chasse étant notre passion commune,
Ce forum est un lieu d'échange et de discussion dans la convivialité et le respect mutuel !
 
SiteForumAccueilPortailFAQS'enregistrerRechercherConnexion
Partagez | 
 

 Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant
AuteurMessage
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 11:59

Le sanglier, cette bête noire qui est en phase de devenir "la bête noire de la chasse" … pose bien des problèmes de gestion, tant vers le haut, que vers le bas … Les chasseurs trouvent qu'il n’y en a jamais assez, les agriculteurs pensent qu'il y en a beaucoup trop ; Trouver un juste équilibre, grave dilemme qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive, tant les protagonistes ne sont jamais d’accord.
Ici nous pourrons en discuter, à défaut de trouver des solutions… Car il faudrait pouvoir mettre d’accord, tous les départements et même les pays quand cela se passe en région frontalière, comme chez nous dans l’est.

Je propose différents débats :

Comment améliorer la population de sangliers sur son territoire ?
Évaluation d’une population de sangliers (pyramide d’âge et densité d’animaux)
L’agrainage : pour ou contre ?
Les méthodes de chasses : individuelles ou collectives ?
Limitation ou non des tirs (tant quantitatifs que qualitatifs) - Plan de chasse ou non ?

Cette liste n’est pas exhaustive, à vos claviers ….



Si un modo passe par là ce serais bien de mettre ce sujet en post-It .... Merci .
=> Par Le Goupil : C'est fait !
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 12:57

très bon sujet qui est très intéressant,merci à toi Franz !!

agrainage !!

ben moi je suis pour car chez nous si tu tien pas les sangliers en haut (montagne )
de Avril,Mai jusqu'à l'ouverture,pour pas qu'il ne fasse trop de dégat dans les cultures(plaines),ben si tu fais pas ça,c'est battue administrative et après tu te tape le c*l parterre pendant la saison de chasse...

donc oui je suis pour mais avec modération bien sur !!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Le goupil
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 8532
Age : 40
Localisation : Dans ma Haute-Marne.... à Froncles
Date d'inscription : 01/06/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 13:21

Une gestion raisonnée ? Oui bien entendu... sous réserve que ce soit une vrai gestion. Dans le sens, où il faut y regarder en terme de localisation (et ne pas faire du général), de capacité d'accueil du milieu, d'objectif (qualitatif ou quantitatif),...

Essayer de concilier le milieu chasse et celui de l'agriculture, en évitant les gérémiades, les profits.

L'agrainage ? Oui, pour tenir et occuper les animaux sur certaines zones... même si je suis persuadé qu'une culture apétante, et facile à se procurer dans une zone moins sécurisée (grands carrés de maïs en plaine... même protégé par une cloture) aura toujours le dessus sur un agrainage linéaire en zone "sécurisée" (forêt)...

Le sanglier et la chasse... un problème entre profits financiers de part et d'autres (propriétaires de forets (et ONF) et "victimes" des dégâts.

On a voulu gérer dans le sens où nous avons "protéger" à tout và pour augmenter les populations, et tirer, tirer du sanglier.
On aura du mal à faire machine arrière... peu de chasseurs sont prêt à tirer une belle laie qu'ils auront identifier en tant que telle.

Il y a des arrêtés interdisant l'agrainage / nourrissage... c'est beau, mais énormément de gestionnaires de territoire passent outre... il faut garder ses actionnaires....

J'en aurais des pages à dire...

Je pense qu'il s'agit d'un très bon sujet, qui risque d'être long tellement il y en a a dire... et où beaucoup d'intervenants seront en désaccord.

Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15022
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 14:38

Comme tu le dis,Le Goupil,il ya une ligne directrice mais le reste évolue en fonction de beaucoup de paramètres...
Chasse de montagne..Chasses de plaine avec ou sans culture intensive de mais....
Qualité des remises etc....
En ce qui concerne ma petite expérience,en chasse de montagne,si on n'avait pas agrainé avec toutes les cultures de maïs en plaine,on n'aurait pratiquement pas tiré de sangliers,d'ailleurs l'expérience l'a prouvé...
Alors quand je vais dire que j'avais 7 agrainoirs automatiques sur 74 HA,on va crier au fou.....mais ce qu'il faut savoir,c'est que pour moi ,c'était l'équivalent d'un agrainage extensif puis que chaque agrainoir ne fonctionnait que 3 secondes,ce qui libérait 300 grs de mais soit par 7..... 2,100 kgs de mais par jour.mais compte tenu de l'éparpillement des distributeurs ,les sangliers pouvaient s'occuper en passant de l'un à l'autre.Je n'ai pas la prétention de dire que c'est l'idéal,mais compte-tenu du biotope et du contexte,ça ne marchait pas mal
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15022
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 14:43

En ce qui concerne la sélection,comme nous ne chassions pratiquement qu'à l'approche et surtout à l'affut,le tableau était fait principalement en début de saison,ou les les sangliers qui venaient de bonne heure à l'agrainage étaient souvent pour ne pas dire toujours de jeunes mâles chassés de la compagnie...ou alord une laie avec ses petits et alors ça se voyait.
Revenir en haut Aller en bas
Réré
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 7450
Age : 49
Localisation : Ain 01 Bugey,Dombes,côtière
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 16:48

très bon sujet,merci Franz
et comme le dit le goupil, je pense qu'il va y avoir des "désaccords"entre certains d'entre nous
... gestion raisonné?
avant tout, je pense que le premier paramètre a prendre en compte et le biotope (en tenant compte de la surface du territoire)
pour avoir chassé dans pas mal d'endroit différent! il faut bien admettre que la gestion du sanglier n'est pas universelle de partout!
comme l'a dit gégé ,il y a bien une ligne directrice (avec le b.a.ba), mais celle ci devra évolué dans un sens comme dans l'autre suivant le territoire , le biotope , la densité, la pression de chasse...etc..et la différence entre certaines chasse qui doivent gérées "l'abondance" et d'autres qui "peine" a maintenir une population !

_________________
"Je vais t'apprendre à chasser... Nous commencerons par les Marcassins, et puis ensuite, nous passerons aux patrouilles romaines, et enfin aux Sangliers !"
(Obelix à Idefix)
Revenir en haut Aller en bas
eric picard
Perdreau
Perdreau


Nombre de messages : 36
Age : 31
Localisation : isere
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 17:51

efectivement sujet sensible je pense qu il y as beaucoup d hypocrysie autour du sanglier surtout en ce qui concernent l agrainage je ne support plus le fameux "on les agrainent pour qu ils ne touchent pas au cultures" quand le mais es en lait il n y a rien a faire ils en raffolent apres en ce qui me concernent je connais pas mal de" culture a subvention " donc je pense que cerealier et sanglier ne font pas si mauvais couple je precise dans ma region car je ne parle pas des chasse a actionnairs ou ils chasse des sangliers en nombre incroyable je ne connais pas ca en revanche je suis sur d une chose c est que si le sanglier es ce qu il es aujourd hui c est du a la rarefaction du petit gibier car chez moi nous ne sommes plus beaucoup a elever des courants car chasser le lievre trois week end par ans et faire menée deux lapin dans la journée es devenu un peu triste pour conclure c est un animal captivant et incroyable mais trop de "proffesionel " nous cassent les .......... avec leurs faut faire comme ca, pas tirer ca ,mes chiens pas les tiens ca devient lourd pour touts le monde alors chasser dans la bonne humeur sans vous prendre la tete et vous verez que le sanglier sera sera beaucoup moins une bete noir
Revenir en haut Aller en bas
ulysse3347
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 717
Age : 29
Localisation : val de leyre (33)
Date d'inscription : 24/08/2011

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 18:57

je vais pas répété ce que vien d'écrire ERIC je partage son avis pour etre chasseur de "pleine" et possédant des courants ! sujet sympas merci FRANZ
Revenir en haut Aller en bas
le vosgien
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 277
Age : 44
Localisation : 88
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 19:10

Franz, tu as lancé un vaste sujet et là, beaucoup de chasseurs ne vont pas etre d'accord entre eux...!!!
Pour commencer, pour moi, s'il n'y avait pas eu la tempete de 99, on ne parlerai pas des sangliers comme cela. Beaucoup d'entres nous parlent de gestion alors qu'avant la tempete nous avions beaucoup moins de betes noires, du moins sur certains secteurs. Les populations ont explosées et certains osent parler de gestion alors qu'ils tirent tout les sangliers qu'ils voient. On commence à en voir le résultat par chez nous, certains de voient quasiment plus de sangliers.
Je chasse dans une domaniale de 900 hectares et les seules consignes de tir sont de ne pas tirer la bete de tete et la laie suitée et je dois dire que cela me désole un peu.
Cette année, j'ai laissé passer plusieurs sangliers seuls qui selon moi étaient des laies.
Heureusement qu'à la fin, le chasseur reste le seul à décider de tirer ou pas...!!!
Revenir en haut Aller en bas
fredb26
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 977
Age : 47
Localisation : drome
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 19:21

super sujet !!
je vais le suivre avec grand intérêt .
gestion ne veux pas dire forcément agrainage, si?
chez le problème est résolut, puisque c est totalement interdit ....
Revenir en haut Aller en bas
Le Berrichon
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 16653
Age : 35
Localisation : Berry (18) / Sologne (41) / Gironde (33)
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 19:26

Au passage j'adore ta photo Franz !
Revenir en haut Aller en bas
fredb26
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 977
Age : 47
Localisation : drome
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Sam 31 Déc 2011 - 22:56

+1, mais je prefere la photo de celui qui fait 81kg vidé, mais bon , c est pas le bon post !!!
Revenir en haut Aller en bas
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16022
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Dim 1 Jan 2012 - 10:35

@gxa68 a écrit:
Comme tu le dis,Le Goupil,il ya une ligne directrice mais le reste évolue en fonction de beaucoup de paramètres...
Chasse de montagne..Chasses de plaine avec ou sans culture intensive de mais....
Qualité des remises etc....
En ce qui concerne ma petite expérience,en chasse de montagne,si on n'avait pas agrainé avec toutes les cultures de maïs en plaine,on n'aurait pratiquement pas tiré de sangliers,d'ailleurs l'expérience l'a prouvé...
Alors quand je vais dire que j'avais 7 agrainoirs automatiques sur 74 HA,on va crier au fou.....mais ce qu'il faut savoir,c'est que pour moi ,c'était l'équivalent d'un agrainage extensif puis que chaque agrainoir ne fonctionnait que 3 secondes,ce qui libérait 300 grs de mais soit par 7..... 2,100 kgs de mais par jour.mais compte tenu de l'éparpillement des distributeurs ,les sangliers pouvaient s'occuper en passant de l'un à l'autre.Je n'ai pas la prétention de dire que c'est l'idéal,mais compte-tenu du biotope et du contexte,ça ne marchait pas mal
C’est un peu la même chose chez nous, si on n’agraine pas…, ton dosage était largement en dessous des quantités autorisées, ( 8kg/jour par tranche de 25ha boisés), on pratique aussi comme toi des agrainages « dispersés » afin d’occuper les sangliers sur le terrain.
Cette année, au mois de Mars, un arrété préfectoral a été pris pour interdire l'agrainage à partir de 700 m d'altitude, cette décision qui aurait je pense causée plus de dégats de gibiers en plaine a été annulée en automne par le Tribunal administratif.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Keiler
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 16022
Age : 57
Localisation : Haut-Rhin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Dim 1 Jan 2012 - 11:56

@Réré a écrit:
très bon sujet,merci Franz
et comme le dit le goupil, je pense qu'il va y avoir des "désaccords"entre certains d'entre nous
... gestion raisonné?
avant tout, je pense que le premier paramètre a prendre en compte et le biotope (en tenant compte de la surface du territoire)
pour avoir chassé dans pas mal d'endroit différent! il faut bien admettre que la gestion du sanglier n'est pas universelle de partout!
comme l'a dit gégé ,il y a bien une ligne directrice (avec le b.a.ba), mais celle ci devra évolué dans un sens comme dans l'autre suivant le territoire , le biotope , la densité, la pression de chasse...etc..et la différence entre certaines chasse qui doivent gérées "l'abondance" et d'autres qui "peine" a maintenir une population !

Oui, si tu prends l'exemple des "Monts d'or" à l'ouest de Lyon, il y a 20 ans , il ne se tirait quasiment pas de sanglier sur ce massif, il a réussi à s'implanter.

_________________
Amicalement,
Keiler


" L'expérience est une lanterne que l'on porte dans le dos et qui n'éclaire jamais que le chemin parcouru. "
Confucius
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Dim 1 Jan 2012 - 13:04

nous on n'a deux points d'agrainage pour 600ha,et nous mettons 25kg par point d'agrainage,et par semaine,donc nous ne faisons pas "du nourrissage intensif" !!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 12:10

En lisant vos réponses je m'aperçois qu'il y a deux lignes directives dans l'idée de gestion du sanglier ...

La première, l'agrainage, Je pense effectivement que c'est un point important, utile quand il s'agit de vouloir gérer une population vers le haut, mais attention aux retours de manivelle. Pour vous donner mon avis, (non svp ne me lapidez pas tout de suite, mais je suis foncièrement contre), je vais quand même mitiger un peu mes propos, je suis contre avec tous les abus que cela entraîne, si tous les chasseurs étaient des personnes responsables et pratiquaient le nourrissage de façon raisonnable, selon la méthode Allemande "Kirrung", à savoir très peu de nourriture à plusieurs endroits, juste pour faire venir les animaux et les occuper un peu dans le temps, mais sans que cela devienne la source principale de nourriture comme c'est le cas dans certains territoires de chasse ... "Kirren" C'est ma méthode, mais uniquement parce que partout autour ça nourrit, je n'ai donc pas le choix et suis obligé de nourrir aussi, ce que je fais de façon plus que raisonnable. Ceci pour les grandes lignes de mes idées en matière de nourrissage, mais le débat reste ouvert, quelle quantité sur telle surface etc ...

La deuxième idée qui semble ressortir, concerne le tir des laies ... Là je suis obligé de réagir, personne ne s'offusque du tir d'une chevrette à l'automne et en hiver, évidemment la diapause embryonnaire aidant, les chasseurs feignent ignorer que la chevrette si belle soit elle, fût gestante (avez vous seulement un jour recherché les corps jaunes ?)... De même pour les biches, dont les faons n'apparaissent pas encore lorsque l'on vide une belle femelle , sauf en fin de saison. Ah, pour les laies c'est différent, on les tire lorsqu'elles sont pleines parfois à mettre bas et je dois dire que personne n'aime prendre en main un marcassin déjà rayé au moment de vider l'animal; Ce qu'il faut quand même savoir et prendre en compte, c'est que dans le cycle normal aucune laie ne devrait être pleine à l'époque des battues, le rut du sanglier ne se faisant normalement, que peu de temps avant la fermeture en hiver. Une laie prélevée à l'automne en battue et malheureusement gestante, devrait au contraire nous satisfaire, car ne venons nous pas à ce moment de faire une action en faveur de l'équilibre de la population de sus scrofa ? C'est pour cela que je préconise depuis longtemps en chasse individuelle le tir des petites femelles plutôt que le tir systématique d'un mâle, cela permet d'équilibrer le sexe ratio et de pouvoir épargner ensuite les femelles plus imposantes ... Bien évidemment il faudrait à partir de Noël éviter systématiquement le tir des femelles qu'elles fussent chevrette, biche ou laie ...

Il faudra revenir aussi à une idée déjà évoquée dans d'autres sujets, l'équilibre du sexe ratio, et surtout ce qui concerne les méthodes de gestion, pour favoriser l'avènement de gros mâles ... ! J'attends de voir vos avis ! ?


Dernière édition par Franz le Lun 2 Jan 2012 - 13:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 12:27

Franz a écrit:
En lisant vos réponses je m'aperçois qu'il y a deux lignes directives dans l'idée de gestion du sanglier ...

La première, l'agrainage, Je pense effectivement que c'est un point important, utile quand il s'agit de vouloir gérer une population vers le haut, mais attention aux retours de manivelle. Pour vous donner mon avis, (non svp ne me lapidez pas tout de suite, mais je suis foncièrement contre), je vais quand même mitiger un peu mes propos, je suis contre avec tous les abus que cela entraîne, si tous les chasseurs étaient des personnes responsables et pratiquaient le nourrissage de façon raisonnable, selon la méthode Allemande "Kirrung", à savoir très peu de nourriture à plusieurs endroits, juste pour faire venir les animaux et les occuper un peu dans le temps, mais sans que cela devienne la source principale de nourriture comme c'est le cas dans certains territoires de chasse ... C'est ma méthode, mais uniquement parce que partout autour ça nourrit, je n'ai donc pas le choix et suis obligé de nourrir aussi, ce que je fais de façon plus que raisonnable. Ceci pour les grandes lignes de mes idées en matière de nourrissage, mais le débat reste ouvert, quelle quantité sur telle surface etc ...

La deuxième idée qui semble ressortir, concerne le tir des laies ... Là je suis obligé de réagir, personne ne s'offusque du tir d'une chevrette à l'automne et en hiver, évidemment la diapause embryonnaire aidant, les chasseurs feignent ignorer que la chevrette si belle soit elle, fût gestante (avez vous seulement un jour recherché les corps jaunes ?)... De même pour les biches, dont les faons n'apparaissent pas encore lorsque l'on vide une belle femelle , sauf en fin de saison. Ah, pour les laies c'est différent, on les tire lorsqu'elles sont pleines parfois à mettre bas et je dois dire que personne n'aime prendre en main un marcassin déjà rayé au moment de vider l'animal; Ce qu'il faut quand même savoir et prendre en compte, c'est que dans le cycle normal aucune laie ne devrait être pleine à l'époque des battues, le rut du sanglier ne se faisant normalement, que peu de temps avant la fermeture en hiver. Une laie prélevée à l'automne en battue et malheureusement gestante, devrait au contraire nous satisfaire, car ne venons nous pas à ce moment de faire une action en faveur de l'équilibre de la population de sus scrofa ? C'est pour cela que je préconise depuis longtemps en chasse individuelle le tir des petits femelles plutôt que le tir systématique d'un mâle, cela permet d'équilibrer le sexe ratio et de pouvoir épargner ensuite les femelles plus imposantes ... Bien évidemment il faudrait à partir de Noël éviter systématiquement le tir des femelles qu'elles fussent chevrette, biche ou laie ...
Il faudra revenir aussi à une idée déjà évoquée dans d'autres sujets, l'équilibre du sexe ratio, et surtout ce qui concerne les méthodes de gestion, pour favoriser l'avènement de gros mâles ... ! J'attends de voir vos avis ! ?

c'est marran quand je te lis on dirait mon collègue de chasse,il a les même dires que toi !!
Revenir en haut Aller en bas
Triboulet
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 3229
Age : 56
Localisation : 57
Date d'inscription : 13/01/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 13:15

@pinpin73 a écrit:

c'est marrant quand je te lis on dirait mon collègue de chasse,il a les même dires que toi !!
.


ça doit être un mec bien, ton collègue de chasse !
Revenir en haut Aller en bas
fredb26
Sanglier
Sanglier


Nombre de messages : 977
Age : 47
Localisation : drome
Date d'inscription : 14/12/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 13:31

j aime bcp te lire franz.
merci pour tes opinions qui devraient , je pense , etre celles de tous le monde.
Revenir en haut Aller en bas
pinpin73
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 13465
Age : 33
Localisation : Savoie
Date d'inscription : 04/09/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 13:56

Franz a écrit:
pinpin 73 a écrit:

c'est marrant quand je te lis on dirait mon collègue de chasse,il a les même dires que toi !!
.


ça doit être un mec bien, ton collègue de chasse !

oui c'est mec bien,et c'est pour ça "qu'il ce mais beaucoup de gens à dos" (les chasseurs) ils ont pas la même vision (chasse,gestion...) que lui
et c'est bien dommage !!
tien un exemple de cette saison,dans un bois en plaine ils lève trois sangliers les trois son loupé,ils file dans la plaine (les sangliers)
et au milieux de la plaine il y a une route qui coupe celle-ci en deux,donc ils ont vite pris leur voiture pour allé sur cette fameuse route pour les attendre bien gentiment
et les trois sangliers on été tué !!!!!!!!
et après ils osent parlé de chasse gestion...Mon c*l pour moi c'est des viandards et limite des braconniers !!

bon j'arrête avec ça car je pourrais en écrire des pages,et on dérive du sujet !!
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15022
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 15:26

Là ,Pinpin,je crois qu'il ne faut pas confondre...Au point de vue chasse,c'est nul et archi-nul,mais au point de vue gestion q'ils aient tué les 3 au début ou après,ça ne change pas grand-chose....
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15022
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 15:53

Maintenant ,au point de vue gestion,je dois dire que pour moi,il est difficile d'établir une règle générale..Comment peut-on par exemple avoir les mêmes règles pour un département alsacien que dans les garrigues du midi,impénétrables.Dans la garrigue,tu peux récolter un magnifique trophée sans avoir rien fait au point de vue gestion car le vieux solitaire peut rester dans un coin inaccessible et seul un coup de chance te permet de le prélever.(Map,reprends moi si je me trompe).Et là les sangliers abondent sans aucune règle alors qu'à Arc en Barrois,où il y a des règles assez strictes,le tableau de cette année a nettement diminué.
Revenir en haut Aller en bas
chipeau
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 1739
Age : 67
Localisation : BENESTROFF
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 16:49

Vaste sujet, qui m'amène à quelques réflexions.

Le chasseur sensé, tiendra un langage proche de ce que l'on peut lire dans les propos de Franz, à quelques variantes près, c'est une ligne de conduite que tout chasseur digne de ce nom devait suivre.
Gestion passionnée, mais raisonnée, c'est un bon titre, mais la passion doit avant tout être raisonnée.
Farouche opposant à l'adhésion à un GIC pour la gestion du sanglier, selon les règles imposées par un pseudo gestionnaire de domaniale, (l'avenir m'a donné raison) j‘ai continué à gérer l‘espèce tant en quantité qu’en qualité, ménageant les laies quand il était besoin, et fermant les yeux sur le tir d’une grosse laie par un invité quand cela se produisait. On ne gère pas le sanglier par un plan de tir en taxant les chasseurs. Dans les Vosges la fédération va être confrontée à un problème insoluble, 200 000 € de déficit, solution.....Augmenter le prix des bracelets! ce qui ne manquera pas de faire du bruit lors de l'assemblée générale. L’attribution du plan de tir de l’année prochaine se fera sur la base des réalisations de l’année précédente, ce qui veut dire que plus on tue, plus on devra tuer, et plus cher il faut payer. Les chasseurs ruraux ne veulent pas payer les dégâts, il faut se rendre à l’évidence, la fin est proche, si il n’y a plus de chasseurs payeurs, qui indemnisera les agriculteurs.
Il faut gérer en fonction des possibilités d’accueil, le souci, et il est de taille, c’est que les dégâts se font essentiellement dans les cultures, au moment où la chasse est fermée, lorsque l’affût est possible, les résultats sont mitigés pour diverses raisons, absence de chambre froide, température élevée, etc.
Lorsque les battues sont autorisées, la majorité des cultures sont récoltées, les sangliers des plaines n’ont plus de remises et se réfugient dans les bois.
Autoriser l’agrainage linéaire modéré en forêt peut améliorer sensiblement la situation, mais idéalement il ne faudrait que des produits forestier. Pourquoi ne pas récolter des glands sous les chênes éloignés ou dans des propriétés privées, afin de distribuer de temps en temps quelques kilos plutôt que de les gaver de maïs.
Il y a des endroits où les plans ne sont réalisés qu’à 50 %, et d’autres où la réalisation est à plus de 100 % avec demande supplémentaire de bracelets, ce qui inquiète ces derniers, puisque l’année prochaine ils auront au minimum autant de bracelets que réalisés à la fermeture.
Les plus pessimistes ne ferons que le minimum sans demande de supplément, mais donneront toujours les mêmes consignes de tir, alors qu’avec un minimum de bracelets, il serait possible de diminuer considérablement la population pour peu que l’on accepte de modifier ses habitudes, et devenir responsable de ses actes.
Il est inutile de conserver les grosses laies, si il n’y a pas de mâles de bonne taille, les consignes du genre «  tir des mâles de plus de ........ Pas de laies de plus de ..............tirez les moins de...etc » ne sont pas des consignes de gestionnaires. Pour gérer, il faut connaitre sont territoire, les animaux qui fréquentent les places d’affouragements lorsqu’elles existent, ou tout simplement observer les traces qu’ils nous laissent et de les interpréter pour connaitre la densité et la qualité du cheptel.
Revenir en haut Aller en bas
gxa68
Cerf
Cerf


Nombre de messages : 15022
Age : 84
Localisation : GIRONDE (33)
Date d'inscription : 28/02/2006

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 17:08

On ne peut qu'approuver ce dialogue...... dans ce contexte.....
Revenir en haut Aller en bas
le vosgien
Bécasse
Bécasse


Nombre de messages : 277
Age : 44
Localisation : 88
Date d'inscription : 05/08/2010

MessageSujet: Re: Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ... Lun 2 Jan 2012 - 17:30

Je rejoints entièrement Alain-Pierre.
il y a quelques années, ds la communale ou je chassais, la question fut posée, à savoir si on adhérait ou non au GIC sanglier.
Je fus un des seuls opposants à cette adhésion qui ne permettait uniquement à chasser jusqu'au 31 janvier alors que la fermeture générale se faisait le 5.
Absolument aucune mesure de gestion n'était mise en place, simplement le droit d'en tuer plus puiqu'à cette période, generalement on chasse avec de la neige ds les Vosges.
Ds la domaniale ou je chasse, nous avons 30 bracelets de sangliers avec obligation d'en tuer 30 sous peine d'amende, courrier de l'ONF à l'appui, et bien nous paierons une fois de plus car nous ne voulons pas tout tirer. Idem pour le chevreuil, 43 bracelets et obligation de réaliser 37 mini, alors que la population a fortement baissée.
Et là, on nous parle de gestion qd on lit le journal de samedi matin avec un article sur le déficit de la fédé...???
Revenir en haut Aller en bas
 
Sanglier, gestion passionnée, mais raisonnée ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 11Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9, 10, 11  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Passion La Chasse :: Partie chasse :: Grand gibier-