Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Partagez
Aller en bas
avatar
Pepito
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 5341
Age : 37
Localisation : ain
Date d'inscription : 09/09/2008

Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Lun 23 Mai 2011 - 23:32
Une chose est sûre : les assemblées générales de la Fédération départementale des Chasseurs de Lot-et-Garonne mobilisent. Samedi, sur le site boisé de Bédouret, à Fargues-sur-Ourbise, ils étaient 700 chasseurs (dont une petite poignée de « chasseuses ») à assister à la réunion annuelle. Une réunion menée tambour battant afin que tous les sujets - ceux qui satisfont et ceux qui fâchent - soient abordés.

On ne va pas se mentir, et samedi, le président de la Fédération, Michel Auroux, ne s'en est pas caché : le nombre de chasseurs a chuté d'environ 360 cette saison, ce qui ne les empêche pas d'être encore plus de 16 000 à partager cette passion sur le département. Alors bien sûr, la Fédération a réagi et communique via des campagnes d'affichage, des animations, des liens étroits avec le Conseil général et la Chambre d'agriculture, et via un slogan qui était exposé au-dessus de la tribune des officiels : « Je vis la chasse et je travaille pour la nature ».



Et comme si la lecture de cette banderole ne suffisait pas, l'assemblée n'a cessé de marteler ce qu'aujourd'hui, les pouvoirs publics mais également une partie des citoyens ont compris, du moins admettent : les chasseurs participent à la défense de l'environnement et de la biodiversité et ce, notamment en régulant les espèces.

L'idée d'une taxe à l'hectare
Et hier, il a été question de ces espèces et plus particulièrement celles réunies sous l'appellation de « grands gibiers » et des dégâts occasionnés sur certaines exploitations agricoles. « Il nous faut veiller scrupuleusement à l'équilibre agro-sylvo-cynégétique. Si globalement nous arrivons à atteindre cet équilibre, il reste néanmoins des zones de tension. Je veux parler de dégâts de chevreuils dans des pépinières du Fumélois et des sangliers dans le canton de Mézin. Sans compter que nous nous retrouvons sur certains cantons avec des factures d'indemnisation des agriculteurs dépassant l'entendement et ce, au détriment du reste du département », a rappelé le président, tout en proposant à l'assemblée d'adopter un principe nouveau.

« Le timbre pour le grand gibier restera inchangé à 5 euros. Cependant, nous ne devons pas nous laisser déborder par certaines factures. D'où l'idée d'une taxe à l'hectare. Une somme qui correspondra à ce que l'on pourra réclamer à une société de chasse, ou à des privés, lorsque le montant de la facture aura dépassé un seuil que nous fixerons… l'an prochain. »

Une loi en gestation
La Fédération des chasseurs a adopté le principe et s'est donnée deux ans pour le mettre en musique.

« En attendant, nous allons mettre en place de nouvelles mesures telles qu'avancer l'ouverture pour le sanglier au 1er juin », a ajouté Michel Auroux, tandis que le député marmandais Michel Diefenbacher annonçait à l'assistance qu'une nouvelle loi sur la chasse soumise au vote de l'Assemblée Nationale mardi (NDLR : demain) inclut cette dimension d'indemnisation des exploitants agricoles et de responsabilisation.

« Le projet de loi a étudié le cas de propriétaires privés refusant la régulation sur leurs terres. Un refus entraînant, on l'a dit, d'importants dégâts. Le préfet avec cette loi aura possibilité de leur imposer un prélèvement et éventuellement de payer une amende. »

D'autres gibiers, certes moins volumineux, induisent des nuisances. C'est le cas du lapin de garenne mais seulement sur certains secteurs comme notamment à Meilhan-sur-Garonne, où il met en péril des ouvrages de protection. « La chasse dans ce secteur comme dans le Tonneinquais doit s'intensifier. Nous avons donc augmenté la période de chasse d'un mois et supprimé les deux jours non chassés, à savoir le mardi et le vendredi. Si ces initiatives ne donnent rien il faudra inévitablement avoir recours au furet… », a conclu le président.

à noter que l'ouverture générale de la chasse est prévue le 11 septembre, à 8 heures, et la fermeture générale, le 29 février 2012 au soir.

Lot-et-Garonne · agriculture · Fargues-sur-Ourbise · Michel Diefenbacher



Source: http://www.sudouest.fr/2011/05/23/taxe-a-l-hectare-pour-les-degats-de-grands-gibiers-406354-4720.php
avatar
Marc'
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 1687
Age : 24
Localisation : Besançon (25)
Date d'inscription : 15/06/2010
http://www.facebook.com/girardotmarc

Re: Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Mar 24 Mai 2011 - 0:12
avatar
Adrien
Webmaster
Webmaster
Nombre de messages : 41049
Age : 31
Localisation : Haute Loire (43)
Date d'inscription : 07/02/2005
http://www.passionlachasse.com

Re: Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Mar 24 Mai 2011 - 17:52
C'est en ligne !

_________________
avatar
alex33
Modérateur
Modérateur
Nombre de messages : 25784
Age : 35
Localisation : Sud Gironde (33)
Date d'inscription : 22/10/2009

Re: Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Mar 24 Mai 2011 - 17:57
Merci pour l'info !

_________________
avatar
kiki 71
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 16623
Age : 38
Localisation : saone et loire
Date d'inscription : 07/11/2009

Re: Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Mar 24 Mai 2011 - 18:16
merci pour l'info
Aldo22
Cerf
Cerf
Nombre de messages : 9814
Date d'inscription : 17/11/2009

Re: Lot et garonne bilan et mise en place d'une taxe à l'hectare

le Mar 24 Mai 2011 - 19:32
Merci pour l'info
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum