Passion La Chasse
N'hésitez pas à vous inscrire ou à vous connecter !

Le lagopède alpin




- Accès au forum
- Devenir membre



- Actualités
- Permis de chasse
- Brevet grand gibier
- Devenir piégeur agréé
- Armes et munitions
- Grand gibier
- Petit gibier
- Gibier d'eau
- Gibier de montagne
- Nuisible



- Dossier Technique PLC
- PLC a testé pour vous
- Chaine PLC-TV
- Chatbox
- Météo
- Petites annonces
- Fonds d'écran
- Userbars
- Liens



- Contact Webmaster

Le lagopède alpin

Le lagopède alpin est un petit galliforme, au dimorphisme sexuel peu marqué. Sa famille, celle des tétraonidés, regroupe les tétras, les gélinottes et les lagopèdes.A peine plus gros qu'une perdrix (340 à 540 g), il est doué d'un mimétisme remarquable grâce aux mues successives de son plumage.La livrée hivernale, entièrement blanche à l'exception des rectrices noires, et la livrée nuptiale, panachée de fauve, de brun et de noir, lui assurent une parfaite discrétion aux différentes saisons. Tout le corps de l'oiseau, y compris tarses et narines, est recouvert de plumes, ce qui permet une protection efficace contre le froid.Le lagopède alpin pond 5 à 9 oeufs qui éclosent de fin juin à début août.

Son cadre de vie : la haute montagne

Espèce parfaitement adaptée à la vie en haute montagne, le lapogède alpin est un oiseau qui vit toute l'année dans les régions pierreuses au-delà de la forêt. II fréquente les éboulis, les combes où la neige s'attarde, les pelouses et les landes d'altitude.Dans ces végétations rases, dominées par des arbustes nains et des graminées, il se nourrit de bourgeons, de feuilles, de jeunes pousses, de baies d'éricacées et d'insectes.La plupart des adultes sont sédentaires, occupant un espace vital annuel de quelques centaines d’hectares. Toutefois, certaines poules effectuent en automne ou en hiver, des déplacements erratiques pouvant atteindre 26 km. En hiver, il se protège du froid en se laissant recouvrir par la neige.

En France

En France, le lagopède alpin se rencontre dans les Alpes et les Pyrénées au-dessus de la limite supérieure de la forêt, généralement entre 2 000 et 2 900 m d'altitude. Chacun des deux grands massifs héberge une sous-espèce qui lui est propre :

- le lagopède alpin des Alpes, présent de la Haute-Savoie aux Alpes-Maritimes,
- le lagopède alpin des Pyrénées, présent des Pyrénées-Orientales aux Pyrénées-Atlantiques.

Dans les massifs les mieux connus, les densités varient de 0,5 à 4,5 couples pour 100 ha. II est totalement absent des Vosges, du Jura et du Massif central.En France, le lagopède alpin est une espèce gibier.

Avenir du lagopède alpin

Quelques signes de régression sont apparus au cours des vingt dernières années, aux marges des aires de répartition alpine et pyrénéenne, sans que les causes en soient clairement définies.Même si l'éloignement de son habitat limite les dérangements liés aux activités humaines, l'aménagement des domaines skiables, le surpâturage des zones de reproduction par les troupeaux d'ovins et une pression de chasse excessive peuvent avoir localement un impact sur cette espèce. Aussi, chasseurs, pastoralistes et aménagistes doivent veiller à préserver sa tranquillité et ses habitats.

Source: ONCFS
Nos Partenaires